Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 07:41

A la base, création d'un certain Hank Pym avec ses propres schémas cérébraux, Ultron, incarné par l'excellentissime James Spader, est un super-vilain à part entière et connaissant le cyber robot des Comics, je pense qu'il va donner du fil à retordre. En voici l'origine :

Ultron fut créé par le docteur Henry Pym, avec ses propres schémas cérébraux. Pym voulait en faire une sorte de partenaire robotique, le parfait allié pour les aventures de Pourpoint Jaune. Mais Ultron-1, alors simple robot à l'I.A. très sophistiquée, se rebella et hypnotisa Pym, pour lui faire oublier son existence. Très intelligent, il se perfectionna seul, prit le nom de Ultron-5 et fonda les Maîtres du Mal sous le masque de Crimson Cowl, pour affronter les Avengers.

L'I.A. d'Ultron évolua au point de dépasser largement l'intelligence humaine, ce qui transforma le robot en génie mégalomane, incapable désormais de faire équipe avec des super-vilains humains. Il créa un synthézoïde nommé la Vision à partir d'une copie de la 1ère Torche Humaine/Human Torch (vue furtivement sur un socle dans Captain América, Il se faisait appeler Jim Hammond), androïde créé en 1939 par le professeur Phinéas T.Horton et le Docteur Nemesis (alias James Bradley). Issu des schémas cérébraux de Wonder Man, Vision fut lancée contre Les Vengeurs mais finit par les rejoindre au terme de leur premier affrontement, devenant même des années plus tard leur leader et l'époux de la Sorcière Rouge (Scarlet Witch).

On prend les même, on rajoute deux ou trois petits nouveaux et ont remet ça !!! Les Vengeurs reviennent pour notre plus grand plaisir avec un énorme défit à relever... Ultron & THANOS

 thanos josh brolin the avengers age of ultron On a cherché qui pourrait incarner Thanos et Mister James Brolin (Jonah Hex) est tout désigné pour ce rôle du super-vilain

Ça a été confirmé, Paul Bettany, l’acteur qui double l’I.A Jarvis dans la trilogie Iron Man, entrera dans le casting d’Avengers : Age of Ultron sous l’apparence de… Vision !

Scarlet Witch/Elizabeth Olsen & Quicksilver/Aaron Taylor Johnson qui sont pour rappel Wanda et Pietro Maximoff, sont les enfants d'Erik Lenscherr plus connu sous le nom de...Magneto !

Evan Peters

Vif-Argent et la Sorcière rouge était quelque peu nuancée par des problèmes d'exploitation des droits, car ces personnages peuvent être utilisés par Marvel mais aussi par 20th Century Fox. En effet leur apparition dans le second volet des X-Men Origins Days of Future Past fait forcement penser qu'un accord entre les 2 maisons de production à été établi. Dès lors un volet avec les Mutants et les Avengers serait possible ?!? Evan Peters a incarné Quicksilver dans X-Men et le restera dans le prochain, en revenche c'est Aaron Taylor-Johnson (Kick-Ass) qui l'est dans Avengers 2.

Mais à propos des X-Men, en plus du fait que Wanda et Pietro soit les enfants illégitimes de Magneto et que...

Avengers No.143 Cover: Beast, Captain America, Iron Man, Vision and Avengers Art Print

...Sachant d'autant plus pour les fans avertis, que Wolverine mais surtout Le Fauve font partis intégrante des Vengeurs. Ce qui serait le top du top, dans les têtes de tous les accros des Comics,  de voir apparaitre un blockbuster film qui regrouperait les 2 franchises !!!

Le réalisateur Bryan Singer a discrètement tourné quelques scènes avec Kelsey Grammer pendant la post-production de « X-Men: Days of Future Past ». Il a incarné la version plus âgée du Fauve dans « X-Men: L’affrontement Final ».

Autres news sur le prochain X-Men, Channing Tatum aurait signé et remplace Taylor Kitsch pour jouer Gambit. Un super-héros de plus sur d'être présent dans le prochain dans le 3ème opus.

X-Men Apocalypse a donc bien vu le jour ! Maintenant est de savoir quels seront les X-Men présent pour ce 3ème volet

Ant-Man : Affiche 

Tapis dans l'ombre, Ant-Man entre dans le cercle des Avengers avec son spin-off qui arrive en juillet. Mais que ce fût long car associé au projet depuis 2006, Edgar Wright a fini par quitter Ant-Man le 23 mai 2014, à quelques semaines du tournage, suite à des différends quant à la vision du film avec Marvel. Paul Rudd, Evangeline Lilly, Corey Stoll dans le rôle de Pourpoint Jaune (Yellowjacket/Darren Cross) et Mister Michael Douglas HIMSELF !!!

Ant-Man : Photo Michael Douglas, Paul Rudd

Lorsque Marvel annonce le recrutement de Michael Douglas pour Ant-Man en janvier 2014, le studio précise que le comédien y joue Hank Pym, "l'homme-fourmi" original, apparu pour la première fois dans les comics en 1962. Paul Rudd, le véritable héros du film, incarne lui Scott Lang, "l'autre" Ant-Man, dont les aventures ont été publiées à partir de 1979. En clair, le film ne se repose pas sur un "homme-fourmi" mais sur deux !
Le premier clap a été donné au film le 18 août 2014. L'annonce a été faite par le réalisateur Peyton Reed qui a twitté : "Très bien, les gars. Aujourd'hui c'est le grand jour. FAISONS. ÇA. petit".

 

Rashida Jones avait été pourtant précentit pour le rôle de Hope (et non pas Janet )Van Dyne, et sera finallement incarnée par Evangeline qui a bataillé en négociations avec les Studios Marvel pour décrocher le rôle la Guêpe.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les supers-héros
commenter cet article
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 07:31

A 62 ans Liam Neesom est en très grande forme et ce troisième volet de Taken sous la houlette d'Olivier Megaton, le prouve. D'ailleurs après 2008, 2012 et 2014, il a même fait part qu'il est partant pour reprendre le rôle de Bryan Mills dans un 4ème opus de la saga signé Luc Besson.

Le scénariste Robert Mark Kamen : "Nous avons kidnappé assez de monde. Du coup, nous allons prendre une autre direction. Ca sera intéressant." L’ex-agent spécial Bryan Mills voit son retour à une vie tranquille bouleversé lorsqu’il est accusé à tort du meurtre de son ex-femme Lenore, chez lui, à Los Angeles. En fuite et traqué par l’inspecteur Dotzler, Mills va devoir employer ses compétences particulières une dernière fois pour trouver le véritable coupable, prouver son innocence et protéger la seule personne qui compte désormais pour lui – sa fille.

Pour la 3ème fois, la très belle Maggie Grace reprend le rôle de Kim.

Ainsi que Framke Janssen dans celui de Lenore, l'ex de Bryan

Méga grosse pointure dans ce 3ème épisode, l'immense Forest Whithaker. La relation de traqueur/traqué qu’il entretient avec l’ex-agent est assez jubilatoire, rappelant celle de Robert De Niro et Al Pacino du mythique Heat de Michael Mann (1996).

Ce troisième et prétendu ultime volet de la saga manque un peu d’âme, en effet, même si Bryan est mis à mal comme jamais, on ne le sent pas franchement en péril. Et ce, même après la mort brutale de son ex. Juste une larmichette pour marquer le coup ! Mais la maison de production de Besson n'a très peu voire jamais fait dans le sentimentalisme. D'ailleurs ce n'est pas son but et ne cherche qu'à se rapprocher des gros films d'action d'Hollywood. Et c'est ce qu'elle reussit très bien à faire. C'est pourquoi Eurocorps comme à ses habitudes, nous en met plein la vue en matière de cascades et de tôle froissée. Et « c’est ici que tout s’achève »…

En pleine promotion de Taken 3, qui sort mercredi 21 janvier dans les salles françaises, Liam a évoqué le problème de la circulation des armes à feu aux Etats-Unis. Dans une interview à un quotidien de Dubaï, GULF NEWS, l’acteur a déclaré que le nombre élevé d’armes à feu aux Etats-Unis était « une disgrâce ». « Chaque semaine, nous ouvrons le journal pour voir qu’encore d’autres enfants ont été tués dans des écoles », a-t-il déploré.

 

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les films à voir
commenter cet article
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 19:30

Hommage ce 11 janvier 2015 à Beverly Hills de Katie Bates, Helen Mirren, Patricia Arquette, Diane Kruger & Joshua Jackson, Alexandre Desplat. Discours de Jared Leto & Georges Clooney (accompagné de son épouse Amal Alamuddin).

Kathy Bates - "Je suis Charlie" à la 72e cérémonie annuelle des Golden Globe Awards à Beverly Hills, le 11 janvier 2015.Helen Mirren - "Je suis Charlie" à la 72e cérémonie annuelle des Golden Globe Awards à Beverly Hills, le 11 janvier 2015.Patricia Arquette et son compagnon Eric White - "Je suis Charlie" à la 72e cérémonie annuelle des Golden Globe Awards à Beverly Hills, le 11 janvier 2015.Diane Kruger et son compagnon Joshua Jackson - "Je suis Charlie" à la 72e cérémonie annuelle des Golden Globe Awards à Beverly Hills, le 11 janvier 2015.

Alexandre Desplat est Charlie aux olden Globe Awards 2015.Jared Leto aux Golden Globe Awards à Beverly Hills, Los Angeles, le 11 janvier 2015.

Amal Alamuddin (Pochette Christian Dior) - "Je suis Charlie" à la 72e cérémonie annuelle des Golden Globe Awards à Beverly Hills, le 11 janvier 2015.George Clooney et sa femme Amal Alamuddin - 72e cérémonie annuelle des Golden Globe Awards à Beverly Hills, le 11 janvier 2015.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les acteurs
commenter cet article
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 07:28

Le monde entier le connais grâce à Steven Spielberg, sous les traits du généticien au visage de père noël, un rôle qu'il jouera d'ailleurs dans "Miracle sur la  34ème Rue, qui en manipulant l'ADN d'une mouche préhistorique prisonnière dans de la sève d'arbre, a créé un parc d'attraction nommé  "Jurassic Park !". Ce célèbre acteur et metteur en scène britannique vient de décèder à l'age de 90 ans.

Pour les plus anciens, il fût aussi Roger "Big X" Barlett, l'un des prisonniers de "La Grande évasion" aux côtés de Steve Mc Queen.

Ou encore dans celui de Frenchy dans "La cannonière du Yan-Tsé"

sand-pebbles-rang.JPG

Pourtant Richards Attenborough est avant tout réalisateur, un grand réalisateur même. Pour moi son chef-d'oeuvre de 1976, "Un Pont Trop Loin" qui raconte le fiasco en septembre 1944 de la campagne menée en Hollande, l'opération Market Garden, avec un nombre incroyable d'acteurs est comparable au mythique "Le Jour Le Plus Long".

Mais pour le monde du cinéma, ses oeuvres ultimes resteront "Gandhi" en 1982 avec Sir Ben Kingsley, un film qui sera couvert d'Oscar, ainsi que "Cry Freedom" en 1987 avec kevin Kline et Denzel Washington qui denonce l'Apartheid...

...en racontant l'histoire d'un journaliste blanc, se lie d'amitié avec Steve Biko, leader noir du mouvement extrémiste Black Consciousness au milieu des années 70. Il relancera aussi la carrière de Robert Downey Jr. avec une évocation de la vie et de l'aventure artistique de Charlot dans l'excellent "Chaplin".

Acteur très jeune et reconnu d'Hollywood, il tourna aussi aux côtés de James Stewart.

 

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les réalisateurs
commenter cet article
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 07:51

Lauren Bacall, le décès d'une légende hollywoodienne...

L’actrice américaine et légende de l’âge d’or d’Hollywood Lauren Bacall, qui avait formé avec Humphrey Bogart un couple mythique, est décédée mardi à New York à 89 ans. «C’est avec un profond chagrin mais avec beaucoup de gratitude pour sa vie incroyable que nous confirmons le décès de Lauren Bacall», a indiqué mardi soir la famille Bogart

Née le 16 septembre 1924 dans le Bronx à New York, de son vrai nom Betty Joan Perske, elle était la fille unique d’immigrants juifs roumano-polonais, de la famille de l’ancien président israélien Shimon Peres. A 15 ans, la jeune fille s’inscrit à l’American Academy of dramatic arts de New York mais, faute d’argent, ne suit les cours que pendant un an.

Elle survit d’un emploi d’ouvreuse, s’essaie au théâtre, devient mannequin, avant de percer au cinéma à 19 ans, avec son premier grand rôle dans le film Le port de l’angoisse de son mentor Howard Hawks, en 1944. Face à elle, Humphrey Bogart, 44 ans, qu’elle épousera l’année suivante.

Lauren Bacall (du nom de jeune fille de sa mère), connaît un succès immédiat. Son regard bleu profond lui gagne le surnom de «Le regard» («The Look»). C’est aussi le début d’une grande histoire d’amour. Avec Bogart, elle forme l’un des couples les plus célèbres d’Hollywood, jusqu’à la mort de l’acteur en 1957 d’un cancer de l’œsophage.

    

Ils tournent ensemble trois autres films noirs, Le grand sommeil de Hawks (1946), Les passagers de la nuit de Delmer Daves (1947) et Key Largo de John Huston (1948). Elle enchaîne avec un registre plus comique dans Comment épouser un millionnaire avec Marilyn Monroe ou La femme modèle avec Gregory Peck.

Lauren Bacall, à la personnalité directe et souvent drôle, a tourné au total dans une cinquantaine de films – le dernier en 2012 – et été récompensée d’un Oscar d’honneur en 2009 pour l’ensemble de sa carrière. À la mort de Bogart, elle avait quitté la Californie pour revenir à New York, sa ville natale. Elle se produit alors à Broadway dans des comédies musicales. Goodbye, Charley en 1959, Cactus Flower en 1965, Applause en 1970, qui lui vaudra un Tony award. Remariée en 1961 avec l’acteur Jason Robards dont elle a un fils, elle en divorce huit ans plus tard.

Lauren Bacall, mère de trois enfants dont deux avec Bogart, avait écrit deux autobiographies, Lauren Bacall : By Myself en 1978 et Now en 1994. Sa mort est intervenue quelques heures seulement après celle d’une autre grande figure d’Hollywood

L’actrice à la chevelure blonde charme aussi ses fans dans Le Crime de l’Orient Express de Sydney Lumet (1974), Le Dernier des géants, de Don Siegel (1976), Prêt-à-porter de Robert Altman (1994). Son jeu dans Leçons de séduction de Barbra Streisand est récompensé en 1996, par une nomination à l’Oscar du meilleur Second rôle, à 72 ans. Et, en 1997, par un Golden Globe dans la même catégorie. Elle s’illustre encore dans Manderlay de Lars von Trier, nominé en 2005 au Festival de Cannes.

Hollywood,3 légendes en 1953 à la première de "The How To Marry a Millionaire"

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les acteurs
commenter cet article
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 15:47

« 11 août , 2014, à approximativement 11h55, le service d’urgence du Comté a reçu un appel téléphonique au 9-1-1 rapportant la découverte d’un adulte masculin inconscient et ne respirant plus à l’intérieur de sa résidence à Tiburon. Le Shérif, aussi bien que les Pompiers Tiburon sont arrivés sur le lieu à 12h00. Le sujet masculin, prononcé décédé à 12h02, l’homme en question a été identifié comme Robin McLaurin Williams, un résident de 63 ans de Tiburon.

                                         

Une enquête concernant la cause, la façon et les circonstances de la mort est actuellement en cours par les Enquêteurs et la Division de Médecin légistes du Bureau du Shérif. Des informations préliminaires découvertes pendant l’enquête indiquent que M. Williams a été vu vivant une dernière fois à sa résidence, où il réside avec sa femme, à approximativement 22h00 le 10 août 2014. En ce moment, la Division de Médecin légistes du Shérif soupçonne que la mort serait due à un suicide par asphyxie, mais une enquête complète doit être achevée avant toute confirmation. Un examen médico-légal est actuellement prévu le 12 août 2014 avec un test de toxicologie. »

Le clown triste d'hollywood à decidé le 11 août dernier à enfinir avec la vie. A 63 ans, Robin Williams à incarner beaucoup de personnages inoubliables au nom du le 7ème art. Il a été Popeye, Peter pan, les président T. Roosevelt et D. Eisenhower (La Nuit au Musée 1 & 2, Le Majordome) ainsi que la voix américaine du génie bleu d'Alladin de Disney. Il a été clochard dans Fisher King, robot dans L'Homme Bicentenaire, médecin dans Docteur Patch, mais aussi professeur lyrique & poète (Le Cercle des Poètes Disparus) ou encore mentor (ce qui lui à valu un oscar du meilleur pour Will Hunting) second rôle mais aussi et tout simplement père dans Jumanji et Madame Doubfire ou encore photographe psychopathe dans Insomnia de Christopher Nolan face à Al Pacino. Mais pour moi, son rôle majeur et le plus illustre c'est celui d'animateur radio dans le film de Barry Levinson "Good Morning Vietnam" en 1987.

       

Barack Obama a tenu également à s’exprimer

« Robin Williams était un aviateur, un docteur, un génie, une nourrice, un président, un professeur, Peter Pan. Il était unique. Il est arrivé dans nos vies comme un étranger – mais il a fini par toucher chaque élément de l’esprit humain. Il nous a fait rire. Il nous a fait pleurer. Il a donné son talent immesurable librement et généreusement à ceux qui en ont eu besoin le plus – de nos troupes placées à l’étranger au marginalisé dans nos propres rues. La famille d’Obama offre nos condoléances à la famille de Robin, ses amis et tout le monde qui a trouvé leur voix grâce à Robin Williams. »

Un acteur et humoriste américain, né le 21 juillet 1951 à Chicago dans l’Illinois (États-Unis). Après de courtes études de sciences politiques, Robin Williams part à Juilliard pour étudier le théâtre. Il fait ses débuts au cinéma en 1980 dans le rôle de Popeye sous la direction de Robert Altman. Sa performance dans Good Morning, Vietnam lui vaut sa première nomination à l’Oscar du meilleur acteur en 1988. L’acteur a également eu deux autres nominations en 1990 pour Le Cercle des poètes disparus et 1992 pour Le Roi Pêcheur.

En 1992, c’est Disney qui vient faire du pied à l’acteur pour doubler le non moins génial et charismatique « Génie » du dessin animé Aladdin. Un rôle taillé sur mesure pour Robin Williams tant il arrive à sublimer le personnage !

Il reçoit un Golden Globe du meilleur acteur dans un film musical ou une comédie, un American Comedy Award et un MTV Movie Award en 1994 pour le rôle de Madame Doubtfire. C’est inévitablement ce rôle qui propulsa l’acteur au sommet d’Hollywood. Il lui aura fallu attendre 1998 et son rôle dans Will Hunting pour recevoir l’Oscar du Meilleur acteur dans un second rôle.

   Cet acteur génial aux multiples facettes n'avait qu'une obséssion, celle de faire rire...

 

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les acteurs
commenter cet article
12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 19:03

Elementary, la série ou Jonny Lee Miller est une version moderne des aventures de Sherlock Holmes secondé par Lucy Liu en Joan Watson dans le New York contemporain. En face Sherlock, la mini-série So British qui se déclare haut et fort, fidèle, même si transportée de nos jours, aux écrits de Sir Conan Doyle...
 

Synopsis : Renvoyé de Londres en raison de son addiction à l'alcool, Sherlock s'installe à Manhattan où son richissime paternel l'oblige à cohabiter avec son pire cauchemar : une personne sobre chargée de veiller sur lui. Ancienne chirurgienne promise à un bel avenir, Joan Watson a perdu un patient et sa licence trois ans plus tôt. Ce nouvel emploi est pour elle une nouvelle façon d'aider les autres, et surtout une pénitence qu'elle s'impose. Quand Sherlock devient consultant pour la police new-yorkaise, Watson n'a d'autre choix que suivre son irascible "client" lors de ses investigations. Très vite, ils réalisent l'un et l'autre les avantages que peut leur apporter un tel partenariat.

 

Si le Sherlock de Steven Moffat a déjà "rebooté" le personnage en le situant à notre époque, Elementary introduit plusieurs nouveaux éléments. L'intrigue du show met en scène Sherlock Holmes aux Etats-Unis, dans un New York contemporain. Et son acolyte le Dr Watson est pour la première fois interprété par une femme, au grand désarroi des puristes.

Jonny Lee Miller et Benedict Cumberbatch, la star de Sherlock, sont des amis proches dans la vie et ont une expérience professionnelle en commun : ils ont tous les deux incarné en alternance le rôle du professeur Frankenstein sur les planches à Londres, dans une mise en scène signée Danny Boyle.

A l'origine, CBS veut adapter le Sherlock anglais pour une version américaine. La BBC et Steven Moffat   sont ainsi approchés mais les discussions entamées tournent rapidement court, le créateur n'étant pas séduit par l'idée et trop occupé sur d'autres projets. La chaîne, croyant dur comme fer au concept, se tourne vers d'autres producteurs et Elementary prend forme peu à peu. Les anglais gardent toutefois un œil sur son avancement, prêts à se lancer dans une poursuite judiciaire en cas de ressemblances trop évidentes entre leur série et celle de CBS.

Créée par Mark Gatiss et Steven Moffat pour la BBC, Sherlock  propose 3 épisodes de 90 min par saison, deux ayant été diffusées à ce jour. Une troisième saison sera lancée en 2014.La série met en scène Benedict Cumberbatch (Star Trek: Into Darkness) dans le rôle titre, Martin Freeman (The Hobbit) dans celui du Dr. Watson, et toute la galerie de personnages qui gravitent dans l’univers du détective : Lestrade (Rupert Graves), Mycroft Holmes (Mark Gatiss), Moriarty (Andrew Scott), Madame Hudson (Una Stubs) ou encore Irene Adler (Lara Pulver). L’action se déroule à notre époque et chaque épisode se base sur une des aventures littéraires écrites par Conan Doyle. A ce titre, la série fait un remarquable travail d’adaptation. Bien entendu, la production anglaise de cette adaptation permet de garder à Sherlock Holmes son côté très British qui fait intégralement partie du charme du personnage et de ses aventures. La série est un succès majeur, qui a notamment fait la notoriété du duo principal et que l’on voit aujourd’hui sur grand écran dans des rôles importants.

La série créée par Robert Doherty a achevé la diffusion de sa première saison de 24 épisodes au mois de mai dernier et, avec une moyenne de 10 millions de téléspectateurs par épisode (ce qui place la série dans le top 10 des audiences des networks ndlr) a naturellement été reconduite pour une saison 2. L’action se déroule de nos jours à New-York. Sherlock Holmes, interprété par Jonny Lee Miller (Trainspotting) est bel et bien anglais, expatrié aux  Etats-Unis, et ancien drogué en désintoxication. Pour l’aider dans sa rémission, son père lui octroie les services d’un « compagnon de sobriété », ou plutôt d’une compagne, le Dr. Joan Watson, incarnée par Lucy Liu (Ally Mc Beal, Kill Bill). Il se trouve, bien entendu, que le bon Sherlock aide la police de New-York dans ses enquêtes, grâce au Capitaine Gregson (Aidan Quinn), ancien de Scotland Yard. La série est moins une adaptation des écrits de Conan Doyle qu’une réelle ré-interprétation des personnages et du mythe. L’ensemble est un procédural assez classique qui utilise les icônes de l’oeuvre littéraire pour fabriquer un cop show à la Castle.

Là où Sherlock pose le personnage de Holmes comme tel, sans autre forme d’explication, le Sherlock Holmes d'Elementary trouve en partie l’explication d’un tel comportement dans la combinaison entre une extrême intelligence et un passé de drogué. Dès lors Joan Watson a, au départ, une position plus autoritaire que John Watson.

             

Sherlock Holmes, le célèbre personnage né en 1887 de l'imagination de Sir Arthur Conan Doyle, a connu de nombreuses adaptations au cinéma et à la télévision, immortalisé par de nombreux acteurs, tels que Basil Rathbone, Peter Cushing, Christopher Lee, Jeremy Brett, Michael Caine, Douglas Wilmer ou encore dernièrement Robert Downey Jr.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Mes séries TV
commenter cet article
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 14:01

Retour du grand Ed Harris qui après l'excellent Appaloosa aux côtés de Viggo Mortensen revient aux westerns ou il incarne cette fois un vieux shérif zélé qui vient en aide à une magnifique veuve, avide de vengeance...

Si Shérif Jackson est vraisemblablement un western, les réalisateurs jumeaux ne le voient pas de cette manière. Ils expliquent : "Nous voulions dépasser les conventions du western, créer une tragédie sans gagnants ni héros positifs, un monde où tout le monde se fait avoir - un récit sombre, tordu et sordide", mais avouent volontiers, "Au final, parce que les classifications nous aident à donner du sens aux choses, et parce qu’il y a des chevaux et flingues en pagaille, Shérif Jackson sera vu comme un western."

Ce film est réalisé par Logan eet Noah Miller mais seul Logan apparaît au générique en tant que tel. L'explication est financière, Noah expliquant : "En fait la Director's Guild of America était d'accord pour que nous soyons deux à réaliser et à être crédités, mais les producteurs devaient nous payer tous les deux", son frère de concluant : "Du coup, les producteurs ont décidé de n'en payer qu'un." Ils interprètes de personnages secondaires dans leur film : Levi et Jacob. De par leur ressemblance parfaite, ils sont tous deux crédités sur chaque personnage, c'est ainsi que l'on peut voir que Levi est joué par "Logan ou Noah" et il en est de même pour le personnage de Jacob.

Ed Harris est considéré par les jumeaux réalisateurs comme un véritable mentor. En plus de leur avoir offert leur première chance avec Touching Home (2008), obtenue au culot par les deux frères qui ont convaincu le comédien lors d'un festival de cinéma à San Francisco, Harris produit pour la première fois avec Shérif Jackson. Un film qu'il ne réalise pas lui-même et leur a même conseillé des lieux de tournage en leur proposant des endroits qu'il avait repérés sur Appaloosa, un western réalisé par l'acteur et sorti en France en 2008.

Jason Isaacs avoue vouloir se détacher des rôles de vilains depuis qu'il a incarné Lucius Malefoy dans la saga Harry Potter. Pourtant, dans Shérif Jackson, il joue le prophète Josiah, un véritable méchant. Le comédien explique pourquoi il a accepté : "Je ne pouvais pas refuser le scénario des frères Miller parce que Josiah est bien pire. Comparé à lui, Malefoy est membre du club Disney ! A chaque page, il commet une nouvelle exaction, ce qui m’a fait beaucoup rire !"

La belle January Jones l'interprète de Sarah, n'est autre que Betty de la série Mad Men (2007). Habituée à la comédie avant son arrivée sur la série - Self Control et Américan Pie : Marions-Les ! en 2003),  elle avait déjà joué dans un autre western moderne : Trois Enterrements de et avec Tommy Lee Jones en 2005.

Synopsis : Dans les plaines arides du Nouveau-Mexique, Sarah, une ancienne prostituée, découvre le corps sans vie de son mari, sauvagement assassiné par un fanatique religieux. Meurtrie, elle part en croisade vengeresse, mais c'est sans compter sur l'arrivée de l'extravagant shérif Jackson.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les films à voir
commenter cet article
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 06:42

Remake du cultissime film de Paul Verhoeven sorti en salles en 1988, qui avait été salué par l'incroyable qualité de ses effets spéciaux. Joel Kinnaman, acteur principal de Easy Money, succède ici à Peter Weller dans le rôle du célèbre flic cyborg. Le réalisateur José Padilha a été clair sur l'orientation prise pour son Robocop : elle s'éloignera totalement de la version de Verhoeven, réputée pour sa réflexion sur la sécurité paranoïaque d'un pays et son ultra-violence visuelle. Lui s'interrogera sur la manière dont un être humain doit tenter de rester lui-même, face à sa nouvelle condition de machine. 

"Robocop est la pire expérience de ma vie. Sur 10 idées qu’il a, 9 sont refusées. Quelle que soit sa volonté, il doit se battre pour l’obtenir". Padilha lui aurait également confié : "C’est l’enfer ici. Le film sera bon, mais je n’ai jamais autant souffert et je ne voudrais plus jamais revivre une telle expérience." confia le réalisateur José Padilha...

           

A droite, Paul Verhoeven le réalisateur du film culte de 1987

Synopsis : Les services de police inventent une nouvelle arme infaillible, Robocop, mi-homme, mi-robot, policier électronique de chair et d'acier qui a pour mission de sauvegarder la tranquillité de la ville. Mais ce cyborg a aussi une âme...

 

Plusieurs acteurs avaient été pressentis pour jouer le rôle titre tenu par , parmi lesquels Michael Fassbender, Matthias Schoenaerts ou encore Russell Crowe.

  

Michael Keaton  incarne l'antagoniste de Robocop. Un choix qui n'était pas le premier, étant donné que c'était Hugh Laurie puis Clive Owen qui étaient initialement pressentis pour incarner Raymond Sellars, le dirigeant de la multinationale ayant donné corps au projet Robocop.

     

Composé de différentes pièces assemblées, le costume n'a pas été une mince affaire pour Joel car non seulement il lui fallait plus d'une demi-heure pour réussir à enfiler la combinaison, mais cette dernière pesait plus d'une quinzaine de kilos, ce qui ne l'aidait pas dans ses mouvements. L'acteur avait tenté par 2 fois (sans succès) l'expérience du blockbuster dans le passé : c'était à l'occasion d'essais pour interpréter les rôles principaux de Mad Max : The Fury Road (autre reboot prévu d'un film culte) et Thor. La réussite lui sourit enfin.

 Le rôle d'Ellen Murphy était tenu par Angie Bolling est repris par la sublime Abbie Cornish

Abbie Cornish star of Columbia Pictures' "RoboCop," also starring Joel Kinnaman. AC Black Box. Image supplied Wednesday 29th January 2014  

 Abbie Cornish est Ellen Murphy, Nancy Allen était l'officier Anne Lewis (1987)  Jennifer Ehle joue Liz Kline.

 

 Gary Oldman est le professeur Dennett Norton

L'une des différences entre le film original et celui-ci vient de la place prépondérante de l'épouse d'Alex Murphy. Alors que Clara Murphy n'apparaissait que sous forme de flashbacks en 1988, son rôle est plus développé et plus conséquent dans ce remake. En plus d'être dans reboot, on retrouvera Gary Oldman dans un second, issu d'un autre film culte le 2ème volet de La Planète des Singes. Deux franchises qui sont prêtes à redémarrer, donc...

Ronny Cox est Richard Jones en 1987, Vice-président de l'OCP, partisan de son projet ED-209, un robot entièrement artificiel conçu pour un maintien de l'ordre public. Rôle similaire reprit par Michael Keaton sous le nom de Raymond Sellars.

Samuel L. Jackson avec des cheveux, est Pat Novak, le puissant magnat de la presse

                                                      

Après Prometheus avec le site de la société Weyland industries, et Total Recall : Mémoires Programmées avec ses affiches vantant les mérites de la société Rekall, c’est au tour de ce nouveau Robocop d'avoir son propre site viral faisant la publicité d'une firme fictive. Il s’agit en l'occurrence de Omnicop, entreprise responsable de la transformation d'Alex Murphy en cyborg. Ce site présente une vidéo promotionnelle où l'on y découvre les produits de la société, comme le fameux ED-209 ou le XT-908. 

                   Miguel Ferrer

Miguel Ferrer était Bob Morton en 1987 ,  directeur de l'OCP, père du projet RoboCop. Amateur de drogue et de prostituées. Il sera tué par Clarence Boddicker sous l'ordre de Richard « Dick » Jones et revient dans le rôle de Vallon en 2014.

 

Comme cela arrive souvent lorsque réalisateurs et acteurs doivent assurer la promotion du remake d'un film culte, le mot d'ordre est resté le même : ce remake n'en est pas vraiment un ! C'est Joel Kinnaman, l'interprète du cyborg-flic qui s'est mouillé le premier : "Faire ce film est une grande responsabilité. Surtout dans un monde où il y a beaucoup de remakes tournés pour des raisons économiques cyniques", a ainsi déclaré l'acteur suédo-américain à SFX Magazine. "Mais le fait d'avoir José comme réalisateur a évacué ces craintes. Le plus grand hommage que l'on puisse rendre au Robocop de Paul Verhoeven est de reconnaître que c'est un film très intelligent, et d'essayer de faire quelque chose d'intelligent derrière ça, pas seulement de reproduire de vieilles formules. On a donc gardé deux ou trois choses de l'original en guise de clins d'oeil pour les fans, mais nous avons essayé de ne pas faire de remake."

          

Jackie Earle Haley, Jay Baruchel, Aimee Garcia et...

Michael K.Williams au casting.

Robocop 3Robocop - La Série TV - Merlin - France

 L'idée de Robocop est venue à Edward Neumeier après qu'il a participé au tournage du film Blade Runner (1982) de Ridley Scott, dans lequel Harrison Ford pourchasse des androïdes appelés Réplicants. 2 suites, Robocop 2 d'Irvin Kerschner en 1990 de nouveau avec Peter Weller puis Robocop 3 en 1992 mais avec cette fois Robert John Burke dans le rôle titre avec pour la 3ème fois, Nancy Allen à ses côtés. Une série TV verra le jour en 1994 avec Richard Eden dans le rôle d'Alex Murphy.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les sagas
commenter cet article
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 06:34

Il eut l'Oscar du meilleur acteur pour le rôle de et dans "Truman Capote". Il était l'un des rares acteurs a avoir le talent de jouer des rôles complexes et ambigus. Reconnu à Hollywood, il était promit à une très, très grande carrière. Mais elle s'est arrèté net, rattrappé par ses vieux démons. Philip Seymour Hoffman est mort. Il avait 46 ans...

philip seymour hoffman 

Il a été trouvé dans un appartement de Greenwich Village à New York, dimanche 2 février, non loin de son domicile. Selon des sources policières citées du New York Times, une seringue a été retrouvée à côté de son corps ainsi qu'une enveloppe qui semblait avoir contenu de l'héroïne. il avait été hospitalisé dans une clinique de traitement de l'addiction en 2013, après avoir « rechuté » au bout de 23 ans de sevrage, comme il l'avait publiquement déclaré.

 Philip Seymour Hoffman AFPOscarisé en 2006 pour avoir interprété un petit écrivain souvent comparé à un lutin, Truman Capote, de Bennett Miller en 2005. C'est dire sa capacité de transformation et l'expression de ses démons intérieurs, Philip Seymour Hoffman a réussi, en à peine un quart de siècle de carrière, à s'imposer comme l'un des acteurs majeurs du cinéma américain, travaillant avec quelques-uns des meilleurs réalisateurs de la fin du XXe siècle : Paul Thomas Anderson, les frères Coen, Spike Lee, Todd Solondz, croisant le chemin de glorieux aînés comme Sidney Lumet ou Mike Nichols. Philip était aussi devenu l'une des grandes figures de la scène théâtrale new-yorkaise. Interprète, il avait joué Shakespeare, Tchekhov, O'Neill ou Miller. Metteur en scène, il travaillait avec la compagnie LAByrinth, fondée avec d'autres acteurs et gens de théâtre de la ville, dont sa femme, la costumière Mimi O'Donnell.

 Né le 23 juillet 1967 dans le nord de l'Etat de New York. Il suit des études à la Tisch School of Drama de New York, dont il sort diplômé. Ses débuts sont laborieux. Dans un entretien accordé au Monde le 6 avril 2004, il expliquait qu'il a enchaîner les petits boulots en attendant de décrocher des rôles, sans succès. A la ville non plus, puisqu'il avait été viré du spa qui l'employait comme secouriste. Il révéla 2 ans plus tard dans « 60 Minutes » que cette anecdote faisait suite au fait qu'il était héroïnomane jusqu'à l'âge de 22 ans.

Une fois sevré, au début 90, il commence à décrocher des rôles, à la TV d'abord comme dans « New York, police judiciaire », puis il y eut Le Temps d'un Week-End de Martin Brest, aux côtés d'Al Pacino et Jerry O'Connell, en 1992 : "Ce qui a tout changé, sans que je sache vraiment pourquoi, ca été Le Temps d'un Week-End, d'après Parfum de Femme de Dino Risi (1974). A partir de là, les demandes ont afflué" disait l'acteur au journal Libération, dans une interview donnée en 2010. - © Universal Pictures

En 1996, il tourne dans le premier long-métrage de Paul Thomas Anderson, Double mise. Il sera de tous les films du metteur en scène, à l'exception de There Will Be Blood. C'est le second, Boogie Nights (1997), qui évoque l'époque héroïque de l'industrie pornographique, qui attire une bonne fois pour toutes l'attention des critiques. Il interprète un personnage au bord de l'abjection, un emploi qu'il reprendra, toujours pour Anderson, dans Magnolia (1999).

 

Philip Seymour Hoffman ne se soucie guère du statut social ou moral de ses sujets. Correspondant obscène au téléphone dans Happiness, de Todd Solondz (1998), majordome pour Jeff Bridges dans The Big Lebowski des frère Cohen (1998), travesti face à Robert de Niro dans Personne n'est Parfait de Joel Schumacher (1999),), pasteur lubrique dans Retour à Cold Mountain, d'Anthony Minghella (2003), et décroche le rôle ultime dans le Truman Capote, de Bennett Miller. Sans rien cacher des travers de l'écrivain, il met en valeur le courage et la ténacité de ce citadin perdu dans les plaines du Kansas, où il mène l'enquête qui donnera naissance à De sang-froid.

 Par ailleurs, Philip Seymour Hoffman n'a pas besoin de chef-d'œuvre pour donner toute sa mesure. Scénariste coincé dans Séquences et conséquences, de David Mamet (2000), critique rock au bord de la psychose dans Presque célèbre, de Cameron Crowe (2000) ou reporter de tabloïd dans Dragon rouge, de Brett Ratner (2002), il est à chaque fois inoubliable.

Son expérience de la scène lui permet de tenir la dragée haute à Meryl Streep dans Doute (2008), de John Patrick Shanley, adaptation d'une pièce qui oppose un prêtre soupçonné de pédophilie et une nonne intègre. Nomination à l'Oscar du second rôle, la seconde en 2 ans, après celle reçue pour La Guerre selon Charlie Wilson, de Mike Nichols. Dans 7 h 58 ce samedi-là, l'ultime film de Sidney Lumet en 2007, il incarne un héritier révolté contre sa famille, pris dans la spirale de l'addiction et des dettes. En 2010, il réalise et interprète Rendez-vous l'été prochain, une comédie mélancolique qui ne convainc ni les critiques, ni le public. Sur scène, il endosse quelques-uns des rôles les plus lourds du répertoire. En 2012, il est Willie Loman, dans Mort d'un commis voyageur, d'Arthur Miller, l'occasion d'une interprétation unanimement saluée par la critique.  

the-master-pic01 En 2012, il retrouve Paul Thomas Anderson, pour The Master et est une nouvelle fois nommé à l'Oscar du second rôle par son jeu incandescent. Constat de voir à quel point la catégorie peut être absurde car son personnage pèse autant que celui que joue Joaquin Phoenix. Ce duo marquera  l'histoire du cinéma. Dans ce rôle, inspiré de la personnalité de L. Ron Hubbard, le fondateur de l'Eglise de scientologie, Philip Seymour Hoffman incarnait un colosse pervers, pris dans une dialectique infernale avec son disciple joué par Joaquin Phoenix qui se trouvait aussi être son fournisseur en cocktails délétères.

Le rôle de Plutarch Heavensbee, le maître des jeux, dans les films tirés de la saga Hunger Games l'avait fait connaître du public adolescent. Il reste encore à voir les deux prochains épisodes de Hunger Games, qu'il n'avait pas tout à fait fini de tourner, et 2 films indépendants présentés au dernier Festival de Sundance, God's Pocket de John Slattery, l'un des interprètes de la série « Mad Men », et A Most Wanted Man, d'Anton Corbijn. Et aussi, parce que Philip Seymour Hoffman ne s'est jamais arrêté de travailler, jusqu'à dimanche, une série comique, « Happyish », dirigée par John Cameron Mitchell...

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les acteurs
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de latuile76
  • Le blog de latuile76
  • : Pour tous ceux qui aiment le cinéma et les séries TV ! Sur ce blog, je donne tout simplement les impressions sur ce que je regarde...
  • Contact

Recherche

Liens