Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 22:16

Autre film culte et de référence qui a marqué la génération 80, Wall Street en 1987 d'Oliver Stone qui nous a dernièrement fait une suite avec toujours Mister Michael Douglas dans le rôle qui lui a d'ailleurs valu un oscar, le magnat de la finance, Gordon Gekko.

 Résumé : Bud Fox un jeune loup et courtier d'une banque d'affaires de Wall Street, réussit à séduire un investisseur de renom, Gordon Gekko. Ce dernier lui explique que l'avarice et l'ambition sont les premières vertus s'il veut vraiment réussir dans le milieu de la finance. Ce qui va à la fois le propulser dans le monde des "yuppies" et lui attirer un certain nombre de problèmes.

En plein coeur du mandat présidenciel de Ronald Reagan, Oliver Stone nous livre un ambitieux Thriller financier qui pointe du doigt les moeurs douteuses d'un libéralisme décomplexé et déjà naissant à l'époque. Il nous présente donc un haut financier sans scrupule Gordon Gekko, un Golden boy méchant, arriviste et néamoins charismatique. Le film démontre la crise financière qui plombe à la fin des années 80, l'économie mondiale depuis plus d'un an et essai de nous faire comprendre un peu naïvement les rouages complexes, tentaculaires et cyniques du système boursier de New-York.

Au casting : Michael Douglas, Charlie Sheen, Daryl Hannah, Martin Sheen, John C. McGinley, Hal Holbrook et Terence Stamp.

Pour interpréter Gordon Gekko, le cinéaste avait tout d'abord pensé à Richard Gere et Warren Beatty.  Quant à Tom Cruise, il était intéressé par le rôle de Bud Fox, mais Oliver Stone avait déjà porté son choix sur Charlie Sheen. Ils tourneront finalement ensemble deux ans plus tard, avec Né un 4 juillet.

"La finance a été pervertie, comme l'agro-industrie, par l'obsession du rendement. Mais si nous utilisions l'argent comme du fumier et non comme de l'engrais de synthèse ?" G.GEKKO pour Fortune 

 

Sortie le 29 septembre 2010

Synopsis : en plein krach boursier de 2008, un jeune trader, Jacob Moore, est prêt à tout pour venger son mentor, que d'obscures tractations financières ont poussé au suicide. Il demande de l'aide à Gordon Gekko, le meilleur - et le pire - des gourous de la finance, qui vient de sortir de 8 ans de prison pour délit d'initié.

Miné, mal coiffé, seul, Gordon Gekko n'a pourtant plus rien d'un magnat de la finance. Tout le monde lui tourne le dos, y compris sa propre fille, Winnie, qui lui reproche le suicide de son frère. Or Jake, qui est son petit ami cherche à venger le suicide de son mentor. Sans le dire à Winnie, Jake rencontre Gordon lors d'une conférence où l'ancien gourou de Wall Street loue les bienfaits de l'avidité, et lui propose un marché ; en échange d'informations, Jake l’aidera à renouer des liens avec sa fille... Jacob va apprendre à ses dépens que Gekko reste un maître de la manipulation, et que l'argent ne dort jamais. Fondamentalement, Gordon Gekko n'a pas changé. Après plusieurs années de prison, le voilà de nouveau libre et prêt à se « refaire ».

La suite du premier film ou encore une version moderne du monde des échanges financiers qui vient de connaître sa crise la plus dramatique et dommageable pour l'économie depuis la Grande Dépression. Wall Street : money never sleeps est une fiction qui représente une réalité qui existait avant la crise financière et qui existe toujours deux ans après la faillite de Lehman Brothers. Avidité, cupidité, appât du gain, « ce n'est pas une question d'argent, affirme Gordon Gekko dans le film, ce qui est important, c'est le jeu ».  
          
Transiger, négocier, échanger, jouer, parier, miser... le nouveau film d'Oliver Stone sur le monde de Wall Street porte sur ces investisseurs qui voient la bourse comme un immense casino, qui achètent et qui vendent tous les jours, comme une personne ayant un problème avec le jeu et qui est prête à déplumer tous les gens qui l'entourent en retour de promesses bidon.
C'est ainsi qu'Oliver Stone voit les courtiers de Wall Street. Son regard peut paraître caricatural dans la représentation de l'effondrement boursier de septembre 2008, mais le résultat est le même. Le monde de la finance, selon Oliver Stone, est malsain. L'avidité y est érigée en système comme un cancer qui ronge un être humain. Et personne ne retient de leçon.  
 
« Wall Street: Money Never Sleeps » a eu son avant-première mondiale à Cannes.  

Au casting avec  Mister Michael Douglas, la dernière coqueluche d'Hollywood Shia Labeouf, Carey Mulligan la nouvelle Audrey Hepburn, Josh Brolin, Susan Sarandon, Franck Langella, le vétérant Eli Wallach et Vanessa Fertilo que l'on a pu voir dans CSI Manhattan.

Wall Sreet 2, retour gagnant !!!

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les sagas
commenter cet article
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 21:24

La suite de la saga Mon Beau Père et Moi avec toujours Ben Stiller et Robert De Niro dans ce 3ème opus qui reste dans la lignée des deux premiers.

   

Après Mon Beau-Père et Moi, sorti en 2000 et Mon Beau-Père, Mes Parents et Moi, sorti en 2004, Ben Stiller et Robert De Niro sont à nouveau réunis dans Mon Beau-Père et Nous. Alors que Jay Roach avait réalisé les deux premiers épisodes des relations beau-père/gendre, c'est maintenant Paul Weitz qui est aux manettes. Côté casting, notons la présence d'Owen Wilson, Jessica Alba, Harvey keitel, Dustin Hoffman et Barbra Streisand.

 

L'histoire :  Greg (Ben Stiller) va encore devoir faire des pieds et des mains pour être bien vu aux yeux de son beau-père Jack (Robert De Niro). Il aura donc fallu 10 ans, deux enfants avec sa femme Pam et d'innombrables obstacles pour que Greg soit enfin accepté par son beau-père. Les doutes de Jack réapparaissent lorsque Greg, à court d'argent, travaille au noir pour un laboratoire... Quand l'ensemble du clan Furniker, y compris Kevin, l'ex de Pam, se retrouve pour l'anniversaire des jumeaux, Greg doit prouver à Jack qu'il est un vrai chef de famille. Mais après tous les malentendus, l'espionnage et les missions secrètes, Greg va-t-il réussir l'examen final de Jack et lui succéder à la tête du clan ou le cercle de confiance sera t-il brisé pour toujours ?

 

Robert de Niro et Blythe Daner (la maman de Gwyneth Paltrow dans la vie) sont donc toujours les beaux-parents de Ben Stiller, marié à Teri Polo. Malentendus, non-dits et quiproquos seront bien évidemment au programme de ce troisième volet.

 

J'ai adoré le petit face à face entre Bob De Niro et Harvey Keitel, en souvenir d'un certain Main Street de Martin Scorcese ! Aussi les gags et les quiproquos faciles mais parfois efficaces, genre parodie du "Parrain" ou clin d'oeil aux "Dents de la mer" sont plutôt sympa.

Mon avis : Si des fans assidus de la série attendaient avec une certaine impatience la suite des aventures de la famille Furniker, vous l'aurez bien compris, on prend les même et on recommence ! Le filon est donc exploté au maximum avec le même type de gags/quiproquos que l'on a vu plusieurs fois dans les  2 premiers opus.Seule une scène restera culte ou Greg doit injecter un produit à Jack dans des circonstances qui restera dans les mémoires ! Faute de grande nouveauté, le film repose sur l'alchimie comique du duo haineux De Niro/Stiller.

Le jeu auto-parodique d'un monstre sacré du cinéma face à la fantaisie débridée d'un comique moderne comme Ben Stiller, c'est peut-être ce qui peut séduire ici par intermittence, et qui a provoqué inconsciemment le succès de la série dans les salles.

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les sagas
commenter cet article
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 01:06

A Nightmare on Elm Street est le titre en anglais du nouvel opus du légendaire Freddy Krueger.

Ce tout nouveau remake a été réalisé par Samuel Bayer, qui n'a pas fait grand chose auparavant, à part quelques clips. Cela s'en ressent d'ailleurs un peu. Bayer reprend, à peu près, la même histoire que l'original en privilégiant un autre point de vue.

  

Jackie Earle Haley (Watchmen : Les Gardiens) est le nouveau Freddie Krueger

Le premier film original était écrit et réalisé par Wes Craven et sorti en 1984. Il a créé un des méchants le plus populaire du cinéma, Freddy Krueger, joué par Robert Englund. Son succès a engendré 5 suites entre 1986 et 1992 (sans compter le Freddy Vs. Jason)

 

  

Les films se centrent sur Krueger, un sérial killer qui fut tué et qui revient avec le visage brulé et un gant avec de longues lames pour terroriser les adolescents dans leurs rêves.  

Dans le film de Wes Craven, il n'est pas explicitement dit que les jeunots ont eu affaire à Freddy étant petits. On sait juste que des enfants sont morts par sa faute dans le voisinage et que les parents se sont vengés. Dans la version de Bayer, les ado ont subi des sévices de la part de Freddy étant enfant. Finalement, le film raconte comment la mémoire leur revient. Et pour faire dans le glauque, Bayer a décidé de faire passer le croquemitaine pour un vilain pédophile (ce qui était implicite dans l'original). Mais en fait, le glauque ne fonctionne pas du tout ! Et c'est dommage car c'est le seul truc qui aurait pu sauver le remake.

Synopsis : Nancy, Kris, Quentin, Jesse et Dean habitent Elm Street, au coeur d'une banlieue résidentielle semblable à des milliers d'autres - paisible, proprette et sans histoire. Mais depuis quelques temps, ces cinq jeunes sont hantés chaque nuit par le même cauchemar oppressant : un homme à la voix caverneuse surgit des ténèbres. Vêtu d'un t-shirt rouge et vert lacéré, il dissimule sous un vieux chapeau son visage atrocement brûlé et défiguré. Sa main droite, gantée, est munie de quatre longues griffes d'acier plus tranchantes que des lames de rasoir.

 L'histoire de Freddy étant montrée à travers des flashbacks et des séquences de cauchemars. Dans les années 90, Freddy est jardinier et gardien dans une école maternelle. C'est un bel homme, il s'entend très bien avec les enfants et joue souvent avec eux. Mais la situation change, après un évènement, Freddy est lynché par la foule. Treize ans plus tard, il poursuit dans leurs rêves les enfants à présents âgés de 18 ans. L'histoire interroge la culpabilité de Freddy. Est-il coupable d'acte pédophile ou bien les enfants l'ont-ils accusé pour couvrir les abus de leurs propres parents ?

 Rooney Mara

 Kyle Gallner

 Thomas Dekker

Mon avis : L'humour décalé de Robert Englund n'a pas du tout été repris. Le premier meurtre dans la chambre à coucher, calqué sur la première scène gore de l'original, est assez banale. De même, les geysers de sang ont quasiment disparu.. Quant à la perversité de Freddy, c'est dommage qu'elle n'apparaisse que dans la dernière scène du film, Ca aurait été bien plus poisseux qu'il se déchaîne depuis le début.

Quelques trouvailles quand même : les micro-sommeils de protagonistes qui ont décidé de faire la grève du dodo. C'est pas mal trouvé et ça permet au spectateur d'être un peu paumé dans le film quant à savoir où se trouvent la réalité et le rêve.

Ce nouvel opus n'apporte donc pas grand chose à la série... Ce n'est qu'un Freddy de plus... et sans saveur !

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les sagas
commenter cet article
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 22:54

Après le très bon A-Team : L'Agence tous risques avec Liam Neeson et Bradley Cooper et prochainement Salt avec la sublime Angélina Jolie, le Blockbuster le plus explosif de cet été arrive bientôt sur nos écrans ! Les monstres sacrés du cinéma d'action des années 80 plus quelques uns des années 2000 réunis pour la 1ère fois dans un même film dirigé et joué par Stallone !!!

Il y sera question d'un groupe de mercenaires envoyé par la C.I.A. dans un pays d'Amérique du Sud pour l'en débarrasser de son dictateur et libérer ainsi sa population. Un pitch basique ne demandant qu'à être dynamité par de l'action explosive comme nous l'aimons, surtout avec pareille affiche !

Une réunion d'anthologie !!!

Aux côtés de Sly Stallone : Mickey Rourke, Dolph Lundgren, Jet Li, Jason Statham (qui se retrouvent après Rogue), Bruce Willis ainsi que la participation exeptionnelle du sénateur Schwarzy ! Ainsi que Terry Crews, Eric Roberts, Forrest Whitaker, David Zayas, Randy Couture, Steve Austin et Aaron Aguilera.

Dolph Lundgren, Terry CrewsLooking dapper: Stallone, Willis and Rourke all made an effort and dressed up for the occasion

Un certain Jean-Claude VanDamne a refusé un rôle, il semblerait que le réalisateur ait alors demandé à Chuck Norris et à Steven Seagal de reprendre le rôle mais bon rien de sûr tout ça (sauf pour JCVD qui a bien refusé un rôle dans le film...Dommage ça aurait été sympa de le voir lui aussi au casting).

Côté charme : Charisma Carpenter joue la petite (ou ex, on sait pas trop) amie de Jason Statham ainsi que Julianna Paes et Gisèle Itié qui sera la femme à secourir.

  

L'HISTOIRE : Ils sont tous d'implacables guerriers, loyaux uniquement entre eux. Leur nom ? Les Expendables, une unité de mercenaires vivant en marge de la société. En acceptant une mission de routine, renverser un dictateur dans un pays sud-américain, Barney Ross et ses hommes vont vite se rendre compte qu'ils courent au suicide...

Toujours en forme le Sly malgré ses 64 piges !

L'acteur américain Sylvester Stallone aurait laissé des ardoises au Brésil lors du tournage de son dernier film, "The Expendables", a affirmé l'hebdomadaire brésilien Veja.

 

Selon l'hebdomadaire, les producteurs du film, tourné au Brésil et principalement à Rio, devraient plus de 2 millions de dollars pour les services d'une compagnie brésilienne O2, spécialisé dans les éclairages, et en frais divers : chauffeurs, gardes du corps, etc. "Depuis mai de l'année dernière la compagnie O2 essaie de récupérer l'argent des Américains. Mais depuis le début de l'année, Stallone et ses producteurs ne répondent plus au téléphone", a affirmé l'hebdomadaire. Avec un budget de 63 millions de dollars, "The Expendables" est considéré comme le film le plus cher jamais tourné au Brésil.

Ils n'ont jamais connu d'autre mode de vie que la guerre. Ils n'ont de loyauté qu'envers les membres de leur propre équipe. Ce sont les Expendables : Barney Ross (Sylvester Stallone), le chef et cerveau de l'équipe ; Lee Christmas (Jason Statham), un ancien SAS expert en armes blanches ; Yin Yang (Jet Li), expert en corps à corps ; Hale Caesar (Terry Crews), spécialiste en armes lourdes ; Toll Road (Randy Couture), expert en destruction, et Gunnar Jensen (Dolph Lundgren), tireur d'élite.

A TOUT LES FANS DE STALLONE : NE SURTOUT PAS RATER !!!

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les sagas
commenter cet article
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 02:53

S'il y a bien un seul film qui m'a marqué dans mon adolescence, c'est bien "Le Silence des Agneaux" (1991) de Jonathan Demne...

Synopsis : Un psychopathe connu sous le nom de Buffalo Bill sème la terreur dans le Middle West en kidnappant et en assassinant de jeunes femmes. Clarice Starling, une jeune agent du FBI, est chargée d'interroger l'ex-psychiatre Hannibal Lecter. Psychopathe redoutablement intelligent et porté sur le cannibalisme, Lecter est capable de lui fournir des informations concernant Buffalo Bill ainsi que son portrait psychologique. Mais il n'accepte de l'aider qu'en échange d'informations sur la vie privée de la jeune femme. Entre eux s'établit un lien de fascination et de répulsion.

Le Silence des agneaux Avec à peine 16 minutes de présence dans le film qui le rendra culte, Anthony Hopkins crève l'écran dans ce rôle d'hannibal Lecter qui le rendra non seulement mondialement connu mais qui aussi deviendra par la suite son personnage de prédilection.

Jodie Foster quand à elle y trouvera pour moi sa meilleure prestation. Quand à Sir Anthony Hopkins, je l'avais découvert dans l'excellent "Elephant Man" avec William Hurt. Scott Glenn clôture ce casting de choix dans le rôle du responsable de Clarisse, Jack Crawford.

   En 1986, "Le Sixième Sens" ("Manhunter", le titre en anglais) du grand Michaël Mann avec William "Grissom" Petersen (en beaucoup plus jeune et surtout en beaucoup plus vif...) est le 1er film ou apparait le phénomène Lecter ainsi que le chef du FBI Jack Crawford incarné par Dennis Farina. Dans ce film, il aide à retrouver  le tueur en série appelé "Le Dragon Rouge" (Lecter est ici joué par Brian Cox). Ce film est l'original de "Dragon Rouge" de Brett Ratner (2002) avec pour la 3ème fois dans le rôledu fameux docteur, Sir Hopkins mais là, face à Edward Norton. Le "Dragon Rouge" est quand à lui interprété par Ralf Fiennes.

 

Synopsis : Will Graham est un des experts-légistes les plus habiles du F.B.I. Il excelle dans l'art de reconstituer à partir d'éléments quasiment inexistants le profil d'un assassin. Mais son "sixième sens" lui a valu de frôler plusieurs fois la mort. Alors qu'il est retiré depuis trois ans, un ancien collègue, Crawford, vient le relancer pour une affaire qui s'annonce complexe : deux paisibles familles de Birminghan et Atlanta ont été, à un mois d'intervalle, sauvagement massacrées par un "tueur de la pleine lune".

Synopsis : Trois ans après avoir arrêté le docteur Hannibal Lecter, Will Graham vit paisiblement avec sa femme et son fils en Floride. Les blessures physiques que lui a infligées ce dangereux criminel ont disparu, mais il garde encore quelques séquelles psychologiques de sa rencontre avec lui. Cette mauvaise expérience l'a amené à se retirer du FBI. Un jour, son ancien patron vient lui rendre visiste. Il a besoin de son aide pour traquer un tueur en série connu sous le nom de "la petite souris".

Ce dernier a déjà massacré deux familles durant des nuits de pleine lune. Le FBI ne dispose que de quelques jours avant qu'il ne frappe à nouveau. Will ne se sent pas prêt à reprendre du service, mais a-t-il réellement le choix ? Afin de comprendre les motivations de ce tueur, il se voit contraint de demander l'aide du docteur Lecter, qui se trouve au centre de détention psychiatrique de Baltimore.

A noter que dans cet opus c'est Harvey Keitel qui joue le rôle de Jack Crawford.

 Hannibal de Ridley Scott (2000)  

Synopsis : Il y a dix ans, le docteur Hannibal Lecter s'échappait de sa cellule. Clarice Starling, agent du FBI sur la touche, n'a pas oublié sa rencontre avec lui, sa présence troublante et le son grave de sa voix qui hantent toujours ses nuits. Mason Verger, un ancien patient, se souvient également d'Hannibal, puisqu'il a été sa quatrième victime. Malgré le fait qu'il ait été atrocement défiguré et mutilé, il a survécu. Il nourrit sa vengeance depuis dix ans. Devenu extrêmement riche, il promet une récompense de trois millions de dollars pour quiconque le repérera. L'inspecteur Rinaldo Pazzi lui téléphone pour l'informer de sa présence en Italie. En effet, après avoir changé d'identité, Hannibal est devenu le conservateur d'un musée à Florence. Et pour attirer ce dernier dans ses filets, Mason connaît un appât irrésistible : Clarice Starling. L'heure de la vengeance va peut-être sonner.

Ridley Scott a voulu que son "Hannibal" soit différent que celui de Jonathan Demne. Le souci est qu'à force de faire dans le spectaculaire et le gore, il a raté son film. La fin est ridicule et vire (comme disent les critiques ciné) " au grand guignol !". Malgré la présence de la belle Julianne Moore qui remplace honorablement Jodie Foster,Ray Liotta et un Anthony Hopkins qui lui s'amuse à retrouver son rôle d'Hannibal le cannibal.

 

Synopsis : Comment un petit garçon comme les autres est-il devenu l'un des criminels les plus fascinant qui soit ? Au travers du parcours atypique d'un adolescent meurtri par les atrocités vécues pendant la Seconde Guerre Mondiale, suivez la naissance de l'incarnation absolue du mal... Hannibal Lecter.

 Gong Li

En 2006, le frenchie Gaspal Ulliel (vu dans le remake de Laurent Boutonnat "Jacquou le Croquant") clôture la saga dans "Les Origines du Mal" de Peter Webber avec au casting la magnifique Gong LiGaspard s'en sort bien même si l'on a quand même du mal à trouver de "l'Anthony Hopkins" en lui. Le film se laisse regarder sans pour autant laisser un grand souvenir. Dommage car la 1ère partie du film était prometteuse...

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les sagas
commenter cet article
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 02:08

 Le célèbre détective britannique de Sir Arthur Conan Doyle ( qui à été journaliste sportif pendant les JO de St Louis en 1904 ) Sherlock Holmes à connu bien des visages dans le 7ème art et cela depuis 1939. Les plus célèbres sont sûrement Peter Cusching, Charlton Heston ou encore Basil Rathbone.

 SHERLOCK HOLMES ET LA CROIX DE SANG 

Prochainement sur nos écrans de cinéma, il va apparaître sous les traits de Mister Robert Downey Jr. associé à son éternel acolyte le Docteur Watson incarné lui par Jude Law. C'est Guy Ritchie (Snatch) ex-monsieur Madonna qui est à la réalisation. Et vu la Bande-Annonce, le film promet !

 

L'HISTOIRE

Après être enfin venu à bout du tueur et occulte « magicien » Lord Blackwood, le légendaire détective Sherlock Holmes et son assistant le Dr Watson peuvent clore un autre cas brillamment résolu. Mais quand Blackwood revient mystérieusement d'entre les morts et reprend ses sombres activités, Holmes doit repartir sur ses traces.

Devant gérer la nouvelle fiancée de son partenaire, et le chef de Scotland Yard, le détective intrépide doit démêler les indices qui le mèneront vers une série de meurtres tordus, des tromperies et de la magie noire, ainsi que l'étreinte mortelle de la tentatrice Irène Adler.

 

Accidentel mon cher Watson ?

C'est ce qu'on appelle "payer de sa personne" : lors d'une scène de combat l'opposant à l'acteur Robert Maillet, Robert Downey Jr. a en effet été assommé après avoir reçu un violent crochet au menton de la part de son partenaire. Après avoir repris ses esprits, le comédien a pourtant tenu à continuer le tournage, sans passer par la case "hôspital".

Tournage londonien

Très logiquement, le tournage de Sherlock Holmes, adapté de l'oeuvre so british d'Arthur Conan Doyle, se déroule à Londres, en Angleterre. Les premiers tours de manivelle ont été donnés le 6 octobre 2008.

" Elémantaire mon cher Watson ! "

William Sherlock Scott Holmes, plus connu sous le nom de Sherlock Holmes est un personnage de roman policier créé par Sir Arthur Conan Doyle en 1887.Détective privé doté d'une mémoire remarquable pour tout ce qui peut l'aider à résoudre des crimes en général, il a très peu de savoirs dans les autres domaines de la connaissance. Lors de ses enquêtes, plusieurs relatées dans les 4 romans et les 56 nouvelles qui forment ce qu'on appelle le canon, il est fréquemment accompagné du Docteur Watson. L'existence imaginaire de Sherlock Holmes doit beaucoup au docteur et professeur en chirurgie Joseph Bell, dont les déductions étonnantes sur les patients et leurs maladies impressionnaient Doyle.
D'après un sondage de la BBC de 1959, 59 % des Britanniques croyaient qu'il avait réellement existé.

Mon film préféré sur Sherlock Holmes est : " Le chien des Baskerville " de Terence Fisher (1959)

Chien des Baskerville, Le L'histoire : La légende court dans cette région du Devonshire (sud-ouest de l'Angleterre), qu'un énorme chien crachant du feu de sa gueule béante serait à l'origine de la mort de Sir Charles Baskerville. Un de ses ancêtres, Sir Hugo Baskerville, trouva la mort mystérieusement après avoir commis d'immondes atrocités envers une jeune paysanne. Sherlock Holmes et le Docteur Watson enquêtent. Ils doivent protéger le dernier descendant des Baskerville revenu prestement du Canada, Sir Henry, qui lui ne croît pas à toutes ces balivernes...

Synopsis : Les aventures du célèbre détective privé britannique et de son fidèle acolyte dans le Londres du XIXème siècle...

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les sagas
commenter cet article
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 22:03

Twilight - Chapitre 1 : fascination Je viens de voir le Tome 2 de Twilight au cinéma et dans la continuité du premier opus, la saga prend ses marques comme toile de fond l'éternel histoire d'amour de Roméo et Juliette...

Synopsis : Isabella Swan, 17 ans, déménage à Forks, petite ville pluvieuse dans l'Etat de Washington, pour vivre avec son père. Elle s'attend à ce que sa nouvelle vie soit aussi ennuyeuse que la ville elle-même. Or, au lycée, elle est terriblement intriguée par le comportement d'une étrange fratrie, deux filles et trois garçons. Bella tombe follement amoureuse de l'un d'eux, Edward Cullen. Une relation sensuelle et dangereuse commence alors entre les deux jeunes gens : lorsque Isabella comprend que Edward est un vampire, il est déjà trop tard.

Acteurs, rôles, personnages

Kristen Stewart Kristen Stewart  Rôle : Isabella "Bella" Swan

Robert Pattinson Robert Pattinson Rôle : Edward Cullen

Billy Burke Billy Burke Rôle : Charlie Swan
Peter Facinelli Peter Facinelli Rôle : Dr. Carlisle Cullen
Ashley Greene Ashley Greene Rôle : Alice Cullen
Nikki Reed Nikki Reed Rôle : Rosalie Cullen
Jackson Rathbone Jackson Rathbone Rôle : Jasper Cullen
Kellan Lutz Kellan Lutz Rôle : Emmett Cullen
Elizabeth Reaser Elizabeth Reaser Rôle : Esme Cullen
Cam Gigandet Cam Gigandet Rôle : James
Taylor Lautner Taylor Lautner Rôle : Jacob Black

Synopsis :  "Tu ne me reverras plus. Je ne reviendrai pas. Poursuis ta vie, ce sera comme si je n'avais jamais existé." Abandonnée par Edward, celui qu'elle aime passionnément, Bella ne s'en relève pas. Comment oublier son amour pour un vampire et revenir à une vie normale ? Pour combler son vide affectif, Bella court après le danger et prends des risques de plus en plus inconsidérés. Edward n'étant plus là pour la protéger, c'est Jacob, l'ami discret et indéfectible qui va la défendre et veiller sur elle. Mais peu à peu elle réalise l'ambigüité des sentiments qu'ils éprouvent l'un envers l'autre..."

 

 Quand Stephenie Meyer parle des vampires...

... elle ne laisse pas influencer. En effet, la romancière avoue avoir mené très peu de recherches sur la mythologie des vampires : "Je n'ai jamais été attirée par le genre horrifique. Je n'ai pas lu de livres de vampires, ni vu de films de vampires. [...] J'ai seulement souhaité écrire mon propre roman de vampires, sans me laisser influencer par d'autres livres ou d'autres films."

Robert Pattinson et son rôle

Pour préparer son rôle d'être "à part", Robert Pattinson n'a pas hésité à se rendre dans la région du tournage en amont de la production, pour y vivre en solitaire. Il avoue ainsi n'avoir parlé à quiconque durant plusieurs semaines ! Une expérience qui lui a permis de mieux comprendre le personnage d'Edward Cullen, vampire parmi les hommes...

That's all Forks !

Afin que le mystère entourant les Cullen subsiste le plus longtemps possible, Stephenie Meyer a choisi de situer son histoire dans une ville qui voit peu la lumière. Et c'est après avoir effectué des recherches sur les régions des Etats-Unis ayant enregistré les plus fortes précipitations, que son choix s'est porté sur la ville de Forks, située dans l'Etat de Washington. Une ville que la production a reproduite dans l'Oregon.

 

Mon avis : Personnellement je ne suis pas un fan de ce genre de film mais j'avoue que le premier épisode se laisse regarder. Le second par contre ne m'a pas franchement emballer même s'il suit la logique du premier. Les effets spéciaux sont plutôt réussis. L'impossible histoire d'amour entre Bella et Edward est assez forte pour garder l'intérêt. Et les ados en raffolent !

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les sagas
commenter cet article
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 15:46

J'ai grandis avec le Terminator (j'avais 13 ans en 1984 quand le 1er opus est sorti) et je suis resté fan de cette saga qui pour le plaisir de beaucoup est de retour sur les écrans !

Affiche américaine. Sony Pictures Releasing FranceSony Pictures Releasing France

TERMINATOR 1, 2 & 3

Arnold Schwarzenegger. Collection Christophe L.Arnold Schwarzenegger. Collection AlloCiné / www.collectionchristophel.fr

LE GOUVERNATOR ARNOLD "I'LL BE BACK !!!"

D'après Schwarzy en personne, après son mandat de gouverneur, il se dit prêt à acheter les droits de TERMINATOR ! Maman Sarah Connor, incarnée par la très athlétique Linda Hamilton est resté comme la femme des années 80 qui avait le plus de c...... alors qu'à cette époque, la révolution homosexuelle était en marche ( ironie ou pas ?)...

Linda Hamilton. Collection Christophe L.

Bref, John Connor qui est avec SKYNET au coeur de cette saga est l'emblème d'une génération qui malgré elle, va subir la loi du progrès et surtout des erreurs de nos pères qui croyant maîtriser les nouvelles technologies, vont faire sombrer la terre dans le chaos !

Evolution de John Connor

Christian Bale est John Connor adulte

Christian Bale. Sony Pictures Releasing France Pan t'es mort !

Dans T2 en 1991, le 1er John Connor adulte puis à 12 ans...

Edwards Furlong pour T2

 Nick Stahl pour T3

LES PRINCIPAUX ACTEURS DE TERMINATOR RENAISSANCE

Christian Bale et Sam Worthington. Sony Pictures Releasing France

Christian Bale avec Sam Worthington

Common. Sony Pictures Releasing France

Common & Moon Bloodgood

Moon Bloodgood. Sony Pictures Releasing France

LA SERIE avec la belle Lena Headey (300) dans le rôle de Sarah Connor

  

C'est Thomas Dekker qui est le John Connor de la série

 

A VOIR ABSOLUMENT !

 

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les sagas
commenter cet article
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 10:55

Paramount Pictures Le retour attendu des Autobots et des Decepticons sur la planète ciné avec son couple vedette : la star montante Shia Labeouf et la sublime Megan Fox !!!

Megan Fox et Shia LaBeouf. Paramount Pictures France

ACCROCHEZ VOUS !!!

OPTIMUS PRIME

Le 1er opus très réussit du troublion Michael Bay (Il a engrangé 319 millions de dollards) devait forcement avoir une suite...

Michael Bay (réalisateur). Paramount Pictures France

La guerre n'est pas terminée entre Autobots et Decepticons... De nouveaux robots se lancent dans la bataille.

 

Bumblebee fera sont retour ainsi que le frénétique Frenzy !

 BUMBLEBEE

Paramount Pictures

Le casting reste le même avec Josh Duhamel, Kevin Dunn, John Turturro et Tyrese Gibson plus 2 nouveaux venus, Rain Wilson et la très jolie Isabel Lucas.

 Megan Fox

 Josh Duhamel

 Rain Wilson

 Isabel Lucas

 Diffusée pendant la finale du Superbowl, la bande annonce tient toutes ses promesses !!!Afficher l'image en taille réelle

Petit rappel : Une guerre sans merci pour obtenir la maîtrise de l'univers oppose depuis des temps immémoriaux deux races de robots extraterrestres : les Autobots et les cruels Decepticons... Durant les premières années du XXIème siècle, le conflit s'étend à la Terre et le jeune Sam Witwicky devient, à son insu, l'ultime espoir de l'humanité. Dans le premier volet, sorti en 2007 sur les écrans, Sam a ainsi réussi à stopper l'avancée des Decepticons et de leur chef Megatron, grâce à l'aide de Optimus Prime et de ses frères Autobots. Mais cette fois-ci, alors que les forces du Mal reviennent plus fortes et nombreuses que jamais sous le commandement de Starscream, est-ce que cela sera suffisant ? Les Autobots devront s'associer aux forces armées internationales pour lutter contre cette nouvelle menace, d'autant que Megatron n'est peut-être pas aussi mort que nous le pensions et pourrait revenir semer le chaos...

Affiche IMAX. Paramount Pictures

Sortie le 8 juillet.http://www.transformersmovie.com/

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les sagas
commenter cet article
9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 10:06

La saga de Robert Zemeckis sur les aventures de Marty McFly et de Doc Brown est une réference du genre :

La trilogie  est devenue culte, avec des répliques que tout le monde connais !

Afficher l'image en taille réelle

" Nom de Zeus ! "

" 2.25 Gigo Watts !!! "

" Tu veux ma photo banane ! "

"Sauvez l'horloge de l'hotel de ville !"

" Votez Goldie Wilson ! "

" La féérie dansante des sardines ! "

Réalisé en 1985, Retour vers le futur est le premier épisode de cette saga inter-temporelle réalisée Robert Zemeckis et produite par Steven Spielberg. Il sera suivi par Retour vers le futur II (1989) et Retour vers le futur III (1990).

Le casting

Marty McFly / Clint Eastwood / Seamus McFly
Michael J. Fox
Dr. Emmett L. 'Doc' Brown
Christopher Lloyd
Biff Tannen / Griff Tannen / Buford 'Molosse' Tannen
Thomas F. Wilson
Clara Clayton
Mary Steenburgen
Lorraine Baines-McFly / Maggie McFly
Lea Thompson
Jennifer Parker
Claudia Wells/Elisabeth Shue
Mr / Marshall Strickland
James Tolkan
George McFly
Crispin Glover
Goldie Wilson
Donald Fullilove

1985. Le jeune Marty McFly mène une existence anonyme auprès de sa petite amie Jennifer, seulement troublée par sa famille en crise et un proviseur qui serait ravi de l'expulser du lycée. Ami de l'excentrique professeur Emmett Brown, il l'accompagne un soir tester sa nouvelle expérience : le voyage dans le temps via une DeLorean modifiée. La démonstration tourne mal : des trafiquants d'armes débarquent et assassinent le scientifique. Marty se réfugie dans la voiture et se retrouve transporté en 1955. Là, il empêche malgré lui la rencontre de ses parents, et doit tout faire pour les remettre ensemble, sous peine de ne pouvoir exister...

Lors de son premier voyage en 1985, Marty a commis quelques erreurs. L'avenir qu'il s'était tracé n'est pas si rose, et son rejeton est tombé sous la coupe du voyou Griff Tannen, qui veut régner sur la ville. En compagnie de son ami Emmett "Doc" Brown et de sa fiancée Jennifer, Marty va devoir entreprendre un voyage vers le futur, pour tenter de donner un peu plus de moralité à son héritier. Un voyage aux conséquences dramatiques...

Après son voyage mouvementé entre passé, présent et futur, Marty McFly apprend par une lettre vieille de cent ans que son vieil ami Emmett "Doc" Brown se serait crashé en 1880 au volant de sa DeLorean, restant ainsi prisonnier du far-west, sous la menace de Buford "Molosse" Tannen qui s'est juré de le tuer. Il n'a que cinq jours pour retrouver Doc et le ramener vivant vers le présent.

Une étoile pour Marty

L'acteur américain Michael J. Fox s'est vu décerner ce 16 décembre dernier son étoile sur un trottoir de Hollywood Boulevard, le célèbre "Walk of Fame".

La machine à voyager dans le temps de la saga est une DeLorean modifiée. Cette voiture, désormais entrée dans la légende du septième art, se distingue notamment par ses portes papillons et sa carrosserie en acier inoxydable non peint.

Créée en 1976, la DeLorean est l'aboutissement du rêve de John Zachary DeLorean, ancien vice-président du groupe Général Motor Company. Il démissionna rapidement afin de fonder sa propre société automobile et sa propre marque en Irlande. En 1981, après plusieurs années de développement et de recherche de partenaires financiers, les premiers modèles voient le jour. Mais les ventes ne sont pas au rendez-vous et la production stagne pendant 2 ans. En 1983, John Z. DeLorean est accusé à tort de trafic de drogue et de mauvaise utilisation de fonds publics et la DeLorean Motors Company sombrera dans la faillite. A ce jour, 9 000 véhicules à peine sont sortis des usines DeLorean.

Lors de la scène du bal de promotion en 1955, Marty McFly joue et interprète Johnny B. Goode à la guitare. L'un des musiciens, prénommé Marvin Berry, appelle alors son cousin Chuck (Berry, auteur du véritable Johnny B. Goode en 1958) pour lui faire écouter le morceau et lui conseiller d'utiliser ce nouveau son. L'histoire fera le reste...

Produit pour 19 millions de dollars, Retour vers le futur sera un énorme succès. Le film rapporte 210 millions de dollars sur le sol américain et 140 millions de dollars au niveau international. Au final (hors exploitation vidéo), le film aura engrangé près de 350 millions de dollars, soit plus de dix-neuf fois son budget !

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les sagas
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de latuile76
  • Le blog de latuile76
  • : Pour tous ceux qui aiment le cinéma et les séries TV ! Sur ce blog, je donne tout simplement les impressions sur ce que je regarde...
  • Contact

Recherche

Liens