Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 07:48

Si les bonnes vieilles sagas ont toujours le vent en poupe, c'est qu'Hollywood ne cesse de les moderniser sans pour autant négliger ce qui ont fait leur succès planètaire. 2015 est un excellent cru car sans compter le flux incessent mais au combien trop génial des supers-héros (je sais que je ne suis pas objectif car je suis un grand fan) les méga-blockbusters comme Jurassik World réalisé par Colin Trevorrow, Spectre, le second Bond de Sam Mendes et Star Wars : Le Réveil de la Force de J.J. Abrams arrivent sur nos écrans !!!

Pour cet été donc le plus grand parc d'attraction du monde va ouvrir ses portes mais l'Indominus Rex, un dinosaure génétiquement modifié, pure création de la scientifique Claire Dearing, sème la terreur dans le fameux parc. Les espoirs de mettre fin à cette menace reptilienne se portent alors sur le dresseur de raptors Owen Grady et sa cool attitude. Owen, le héros de l’histoire, est un ancien militaire conscient de la place précaire qu’occupe l’homme dans l’ordre naturel. Il étudie le comportement des vélociraptors dans un complexe situé en périphérie de Jurassic World et tente de les dresser. Il n’appartient pas au personnel du parc mais a besoin de son soutien financier pour ses recherches, ce qui le place dans une situation délicate. Ses rapports avec Claire sont assez houleux, malgré le fait que chacun ait besoin de l'autre.

L'Indominus Rex, présenté comme le grand méchant du film, a été génétiquement modifié dans le but d'attirer plus de visiteurs. C'est un produit de la cupidité humaine. Du haut de ses 12 mètres, il est d'une férocité redoutable. "Jamais nous n’avons eu l’ambition de révolutionner le cinéma. Notre seul objectif était de rendre justice à l’histoire phénoménale écrite par Michael Crichton. Il ne m’appartient pas de décider si tel ou tel film peut être considéré comme une référence. Je cherche juste à raconter des histoires. Il revient à d’autres de dire si ces histoires sont racontées efficacement ou non. Par contre, je sais qu’au plan de la technologie, ce film a marqué une étape essentielle pour toute l’industrie cinématographique. Nous avons créé par ordinateur des personnages qui paraissaient complètement authentiques, quel que soit le type d’éclairage ou même les conditions météo. Nous avions même réussi à animer le T. rex numérique sous la pluie !" S. Spielberg

Résultat de recherche d'images pour "l'Indominus Rex"

Puis, le jour de l'Armistice de la 1ère guerre mondiale, un message cryptique venu tout droit de son passé pousse Bond à enquêter sur une sinistre organisation. Alors que M affronte une tempête politique pour que les services secrets puissent continuer à opérer, Bond s'échine à révéler la terrible vérité derrière... le Spectre.

Dans la pénombre Christoph Waltz préside une réunion d'un syndicat criminel. Oberhauser l'attendait: «Bienvenue James. Cela faisait longtemps, mais enfin nous y sommes...». L'image de l'impact de balle dans un pare-brise, symbolise la griffe arachnéenne du Spectre, la signature de l'entreprise criminelle inventée par Ian Fleming. Tous les ingrédients sont là pour réaliser un James Bond d'anthologie. Développé par l'équipe d'Aston Martin et par la production la voiture de James Bond sera un nouveau modèle : l'Aston Martin DB10

  

Qui héritera du rôle de 007? Alors que Daniel Craig a annoncé que Spectre serait son dernier film dans le rôle, un nouvel acteur figure en tête des prétendants pour lui succéder. Il s'agit de Damian Lewis, révélé par la série Band of Brothers et mondialement connu pour son rôle dans Homeland. Il devance même dans les pronostics Idris Elba, Tom Hardy, Henry Cavill et Michael Fassbender.

Résultat de recherche d'images pour "james bond damian"Résultat de recherche d'images pour "james bond idris elba"Résultat de recherche d'images pour "james bond tom hardy"Résultat de recherche d'images pour "henry cavill james bond"  Résultat de recherche d'images pour "james bond tom hardy"

Pour finir, juste avant noël, dans une galaxie lointaine, très lointaine, 30 ans après les événements du "Retour du Jedi", Ian et chewie rentre chez eux...

Le réalisateur J.J Abrams défend sa décision de conserver une part de mystère autour de Star Wars : Episode VII : "Il y a une forme de pureté préservée par le fait de ne pas savoir le moindre petit détail (...) Nous vivons dans un monde d'information continue et nous sommes animés par la volonté de toujours tout savoir. C'est bien de rappeler parfois qu'il n'y a rien de mal à attendre et à découvrir."

Le film sera la suite de l'épisode VI, Le Retour du Jedi, mais sans plus de précision. « L'histoire devrait se concentrer sur une nouvelle génération de héros ». Mark Hamill, Carrie Fisher et Harrison Ford y apparaitront dans leurs anciens rôles respectifs de Luke Skywalker, Leia Organa et Han Solo  plus vieux d'une trentaine d'années. George Lucas a remis à Disney ses projets d'histoires pour la nouvelle trilogie. Un représentant de Lucasfilm indique à la chaîne Entertainment Television que l'histoire de l'épisode VII sera inédite, et non pas une adaptation des romans de l'Univers Etendu. Le Los Angeles Times révèle qu'au cours des mois avant l'annonce du film, « plusieurs scénaristes connus, ayant l'expérience de films de Hollywood à grand budget », informés que l'épisode VII se préparait, ont rencontré George Lucas et Kathleen Kennedy pour leur proposer des projets de scénario. Jay Rasulo, directeur financier, de la Walt Disney Company, annonce en outre que le film a déjà un traitement  (Film treatment en anglais, projet concret, avec ébauche de scénario). Peu après, Disney confirme que le scénario est confié à Michael Arndt, mais presque un an après sa nomination, il est remplacé en octobre 2013 par J. J. Abrams lui-même, accompagné de Lawrence Kasdan, déjà coscénariste de L'Empire Contre-Attaque et Le Retour du Jedi. Les deux bandes annonces déjà diffusées respectivement en novembre 2014 puis en avril 2015 font apparaitre Rey / Daisy Ridley, Finn / John Boyeda et Poe Dameron / Oscar Isaac, comme les trois principaux personnages de la nouvelle trilogie.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les sagas
commenter cet article
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 06:42

Remake du cultissime film de Paul Verhoeven sorti en salles en 1988, qui avait été salué par l'incroyable qualité de ses effets spéciaux. Joel Kinnaman, acteur principal de Easy Money, succède ici à Peter Weller dans le rôle du célèbre flic cyborg. Le réalisateur José Padilha a été clair sur l'orientation prise pour son Robocop : elle s'éloignera totalement de la version de Verhoeven, réputée pour sa réflexion sur la sécurité paranoïaque d'un pays et son ultra-violence visuelle. Lui s'interrogera sur la manière dont un être humain doit tenter de rester lui-même, face à sa nouvelle condition de machine. 

"Robocop est la pire expérience de ma vie. Sur 10 idées qu’il a, 9 sont refusées. Quelle que soit sa volonté, il doit se battre pour l’obtenir". Padilha lui aurait également confié : "C’est l’enfer ici. Le film sera bon, mais je n’ai jamais autant souffert et je ne voudrais plus jamais revivre une telle expérience." confia le réalisateur José Padilha...

           

A droite, Paul Verhoeven le réalisateur du film culte de 1987

Synopsis : Les services de police inventent une nouvelle arme infaillible, Robocop, mi-homme, mi-robot, policier électronique de chair et d'acier qui a pour mission de sauvegarder la tranquillité de la ville. Mais ce cyborg a aussi une âme...

 

Plusieurs acteurs avaient été pressentis pour jouer le rôle titre tenu par , parmi lesquels Michael Fassbender, Matthias Schoenaerts ou encore Russell Crowe.

  

Michael Keaton  incarne l'antagoniste de Robocop. Un choix qui n'était pas le premier, étant donné que c'était Hugh Laurie puis Clive Owen qui étaient initialement pressentis pour incarner Raymond Sellars, le dirigeant de la multinationale ayant donné corps au projet Robocop.

     

Composé de différentes pièces assemblées, le costume n'a pas été une mince affaire pour Joel car non seulement il lui fallait plus d'une demi-heure pour réussir à enfiler la combinaison, mais cette dernière pesait plus d'une quinzaine de kilos, ce qui ne l'aidait pas dans ses mouvements. L'acteur avait tenté par 2 fois (sans succès) l'expérience du blockbuster dans le passé : c'était à l'occasion d'essais pour interpréter les rôles principaux de Mad Max : The Fury Road (autre reboot prévu d'un film culte) et Thor. La réussite lui sourit enfin.

 Le rôle d'Ellen Murphy était tenu par Angie Bolling est repris par la sublime Abbie Cornish

Abbie Cornish star of Columbia Pictures' "RoboCop," also starring Joel Kinnaman. AC Black Box. Image supplied Wednesday 29th January 2014  

 Abbie Cornish est Ellen Murphy, Nancy Allen était l'officier Anne Lewis (1987)  Jennifer Ehle joue Liz Kline.

 

 Gary Oldman est le professeur Dennett Norton

L'une des différences entre le film original et celui-ci vient de la place prépondérante de l'épouse d'Alex Murphy. Alors que Clara Murphy n'apparaissait que sous forme de flashbacks en 1988, son rôle est plus développé et plus conséquent dans ce remake. En plus d'être dans reboot, on retrouvera Gary Oldman dans un second, issu d'un autre film culte le 2ème volet de La Planète des Singes. Deux franchises qui sont prêtes à redémarrer, donc...

Ronny Cox est Richard Jones en 1987, Vice-président de l'OCP, partisan de son projet ED-209, un robot entièrement artificiel conçu pour un maintien de l'ordre public. Rôle similaire reprit par Michael Keaton sous le nom de Raymond Sellars.

Samuel L. Jackson avec des cheveux, est Pat Novak, le puissant magnat de la presse

                                                      

Après Prometheus avec le site de la société Weyland industries, et Total Recall : Mémoires Programmées avec ses affiches vantant les mérites de la société Rekall, c’est au tour de ce nouveau Robocop d'avoir son propre site viral faisant la publicité d'une firme fictive. Il s’agit en l'occurrence de Omnicop, entreprise responsable de la transformation d'Alex Murphy en cyborg. Ce site présente une vidéo promotionnelle où l'on y découvre les produits de la société, comme le fameux ED-209 ou le XT-908. 

                   Miguel Ferrer

Miguel Ferrer était Bob Morton en 1987 ,  directeur de l'OCP, père du projet RoboCop. Amateur de drogue et de prostituées. Il sera tué par Clarence Boddicker sous l'ordre de Richard « Dick » Jones et revient dans le rôle de Vallon en 2014.

 

Comme cela arrive souvent lorsque réalisateurs et acteurs doivent assurer la promotion du remake d'un film culte, le mot d'ordre est resté le même : ce remake n'en est pas vraiment un ! C'est Joel Kinnaman, l'interprète du cyborg-flic qui s'est mouillé le premier : "Faire ce film est une grande responsabilité. Surtout dans un monde où il y a beaucoup de remakes tournés pour des raisons économiques cyniques", a ainsi déclaré l'acteur suédo-américain à SFX Magazine. "Mais le fait d'avoir José comme réalisateur a évacué ces craintes. Le plus grand hommage que l'on puisse rendre au Robocop de Paul Verhoeven est de reconnaître que c'est un film très intelligent, et d'essayer de faire quelque chose d'intelligent derrière ça, pas seulement de reproduire de vieilles formules. On a donc gardé deux ou trois choses de l'original en guise de clins d'oeil pour les fans, mais nous avons essayé de ne pas faire de remake."

          

Jackie Earle Haley, Jay Baruchel, Aimee Garcia et...

Michael K.Williams au casting.

Robocop 3Robocop - La Série TV - Merlin - France

 L'idée de Robocop est venue à Edward Neumeier après qu'il a participé au tournage du film Blade Runner (1982) de Ridley Scott, dans lequel Harrison Ford pourchasse des androïdes appelés Réplicants. 2 suites, Robocop 2 d'Irvin Kerschner en 1990 de nouveau avec Peter Weller puis Robocop 3 en 1992 mais avec cette fois Robert John Burke dans le rôle titre avec pour la 3ème fois, Nancy Allen à ses côtés. Une série TV verra le jour en 1994 avec Richard Eden dans le rôle d'Alex Murphy.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les sagas
commenter cet article
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 14:32

Sly et sa bande se renforce une nouvelle fois mais certains noms seront là, d'autres non ! Nicolas Cage, Steven Seagal, Clint Eastwood, Jackie Chan, Milla Jovovich ne seront pas de la partie au même titre que Bruce Willis qui lui cette fois, a dénigré l'invitation de ses potes dans le 3ème volet ! Mais de sources sûres d'autres grands noms seront bel et bien là...

 

Voici de nouvelles photos d’Expendables 3, réalisé par Patrick Hughes, avec au casting Sylvester Stallone, Jason Statham, Harrison Ford, Wesley Snipes, Mel Gibson, Dolph Lundgren, Jet Li, Glen Powell, Terry Crews, Randy Couture, la fighteuse Ronda Rousey, Antonio Banderas, Arnold Schwarzenegger, Victor Ortiz, Kellan Lutz et Kesley Grammer.

  « Les Expendables, le groupe de mercenaires menés par Barney Ross, affrontent Conrad Stonebanks, le co-fondateur de l’équipe. Ross fut contraint de tuer Stonebanks quand ce dernier devint un redoutable trafiquant d’armes, mais Stonebanks survécut et s’est maintenant fixé pour objectif de détruire les Expendables. Ross décide de recruter une nouvelle génération plus jeune d’Expendables pour aider l’équipe à vaincre son ancien adversaire. »

 Dans EXPENDABLES 3 – UNITÉ SPÉCIALE,  Barney, Christmas et le reste de l’équipe affrontent donc Conrad Stonebanks, qui fut autrefois le fondateur des Expendables avec Barney. Stonebanks devint par la suite un redoutable trafiquant d’armes, que Barney fut obligé d’abattre… Du moins, c’est ce qu’il croyait. Ayant échappé à la mort, Stonebanks a maintenant pour seul objectif d’éliminer l’équipe des Expendables. Mais Barney a d’autres plans... Il décide d’apporter du sang neuf à son unité spéciale et d’engager de nouveaux équipiers plus jeunes, plus vifs et plus calés en nouvelles technologies. Cette mission se révèle rapidement un choc des cultures et des générations, entre adeptes de la vieille école et experts high-tech. Les Expendables vont livrer leur bataille la plus explosive et la plus personnelle…

 Le réalisateur Patrick Hughes (Red Hill) entouré du Terminator et d'Indiana Jones !

 Terry Crews a raconté lors d'un talk-show américain comment son partenaire a eu un accident qui aurait pu lui coûter la vie sur le tournage du troisième film Expendables. Il raconte qu'il devait effectuer une cascade dans un camion au bord de la Mer Noire en Bulgarie, lui assis à l'arrière et Jason Statham au volant. "Il était supposé arrêter le camion, on sortait, on tirait, tout ça... Mais le camion ne s'est pas arrêter, il a franchi le quai dans la Mer Noire avec Jason Statham à l'intérieur". Il  explique ensuite que dans l'esprit des gens cela peut paraître ça normal, sur un film d'action, ce sont des choses qui peuvent arriver, que l'on reste calme. Là pas du tout. "Je criais Jason ! Jason ! Mais il était dans l'eau dans le camion ! On a tous flippé et lui a réussi à sortir, nager à la surface." Terry Crews semble avoir été impressionné par le sang froid de son collègue qui a demandé à ce que l'on tourne la scène dans la foulée alors qu'il venait de frôler la mort, ce qui lui inspire cette réflexion : "Je vais vous dire quelque chose, Jason Statham est un vrai sal, sal type !".

Après Eric Roberts et JCVD voici le nouveau méchant du 3ème volet :

 Mel Gibson !

Si l'équipe d'origine est quasiment la même, l'unité à dans ce 3ème opus de nouvelles recrues...

Ses rivaux dans Assassin et Demolition Man Antonio Banderas & Wesley Snipes

La Guerrière des temps modernes Ronda Rousey

 Glen Powell rencontré sur le tournage de Spy Kids Mission 3D

 Le boxeur Victor Ortiz

Kesley Grammer, le Fauve de X-Men l'Affrontement Final

le Profiler Robert Davi & le mannequin Sarai Givaty

 

Sly tacle son copain Bruce en annonçant sur Twitter le départ de la franchise «The Expendables», en se félicitant de son remplacement par Harrison Ford. Avant d’enfoncer le clou en jugeant son ami de «cupide et paresseux… La formule assurée d’une carrière ratée.» En effet, visiblement très en colère, Stallone n'a pas apprécié le départ encore inexpliqué de son vieil ami. En fait Bruce s'est retiré du projet suite à un différend financier.

Et pour poursuivre dans les films de dinosaures et après Expendables 3, petit bonus...

Sly Rocky Balboa Stallone remet les gants pour Grudge Match face à Bob Raging Bull De Niro !!!

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les sagas
commenter cet article
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 06:56

La Désolation de Smaug est le cinquième opus issu des romans de J.J Tolkien sur Le Seigneur des Anneaux. Les adaptations du Hobbit  initialement proposé à Sam Raimi, le projet a ensuite atterri entre les mains de Guillermo del Toro, qui a dû faire face à la grève des scénaristes (début 2008), aux problèmes financiers de la MGM et à divers reports avant de jeter l'éponge, en juin 2010, forçant Peter Jackson à prendre lui-même les choses en main...

 

A l'époque où Le Hobbit devait être un dyptique, cet épisode s'appelait "Histoire d'un aller et d'un retour". Un titre qui est finalement revenu au troisième opus de la trilogie, une fois la saga élargie, celui-ci devenant "La Désolation de Smaug", du nom du dragon dont l'oeil est la dernière image du premier volet.

  Le Roi Thranduil joué par Lee Pace et père de Legolas

 Luke Evans dans le rôle de Bard

 Richard Armitage retrouve celui de Thorin Ecu-de-Chêne

 Aidan Turner est Kili

 Les aventures de Bilbon Sacquet, paisible hobbit, qui sera entraîné, lui et une compagnie de Nains, par le magicien Gandalf pour récupérer le trésor détenu par le dragon Smaug. Au cours de ce périple, il mettra la main sur l'anneau de pouvoir que possédait Gollum...

 

Tous les membres de l’équipe de Peter Jackson se sont retrouvés en Nouvelle-Zélande pour tourner les trois volets du Hobbit. Tous sauf Chrisopher Lee et ian Holm car les interprètes de Saroumane et du vieux Bilbon n’ont pu se déplacer à l’autre bout du monde en raison de leur santé fragile. Ils ont donc tourné leurs scènes depuis les studios de Pinewood à Londres.

 

Le grand favori pour incarner Bilbo a longtemps été James McAvoy . Puis on a parlé de Daniel Radcliffe, David Tennant, Shia LaBeouf, Erryn Arkin ou encore Tobey Maguire, mais le rôle est finalement revenu à martin Freeman. Vu notamment dans Hot Fuzz, où Jackson  faisait un caméo, l'acteur a pourtant dû refuser la proposition, dans un premier temps, pour cause de conflit d'emploi du temps avec le tournage de la série Sherlock. Mais la production a fini par trouver un arrangement pour que le comédien puisse faire les deux.

 

Si l’on se réfère à l’histoire originale écrite par J.R.R Tolkien, l’elfe Tauriel campée par Evangeline Lilly n’existe pas. Ce personnage est une pure invention de la part de Jackson et de sa scénariste Philippa Boyens. Avec elle, ils ont souhaité apporter une énergie féminine supplémentaire. Le réalisateur a toutefois précisé qu’aucune histoire d’amour n’était prévue entre elle et Legolas/Orlando Bloom.

 

Si Andy Serkis a dû réenfiler la combinaison inhérente à la performance capture, pour faire revivre Gollum, l'acteur a également expérimenté l'autre côté de la technique, en tant que réalisateur de la seconde équipe. Outre Ian McKellen/Gandalf et Andy Serkis/Gollum, dont les personnages ont un rôle important dans l'histoire, Hugo Weaving/Elrond, Cate Blanchett/Galadriel, Elijah Wood/Frodon, Christopher Lee/Saroumane et Ian Holm/Bilbo vieux font également leur retour dans la Comté.

 A noter également le cas de Bret Mckenzie, présent dans Le Seigneur des Anneaux, dans la peau d'un elfe, il revient également dans Le Hobbit, où il joue le personnage de Lindir.

 Ce second volet des aventures du Hobbit est l’occasion de découvrir le dragon Smaug dont on a aperçu que l’ombre durant le premier épisode. Pour l’incarner, Peter Jackson a misé sur Bennedict Cumberbatch, plus connu pour son rôle de Sherlock Holmes à la télévision. L’acteur se glisse pour la deuxième fois dans la peau d’un méchant en 2013 puisqu’il tenait déjà ce rôle dans Star Trek Into Darkness.

  A l'instar du Seigneur des anneaux, Bilbo le Hobbit avait déjà été adapté en film d'animation en 1977. Orson Bean y doublait le héros, tandis que la voix de Gandalf était assurée par le réalisateur John Huston.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les sagas
commenter cet article
6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 17:07

Si le cultissime Gladiator de Ridley Scott a redonné ses lettres de noblesse au genre, le film de Zack Snyder 300 sur l'histoire de la bataille mythique du roi Léonidas, a quant à lui, donner une nouvelle dimension au péplum, tel un Matrix comme  pour la SF. Il en a renouvellé le style avec ses couleurs d'un autre temps, ses somptueuses chorégraphies macabres et une orchestration d'images de synthèse hallucinante. L'énorme défi du réalisateur Noam Murro est de faire au moins aussi bien, même si 300 La Naissance d'un Empire reste la suite logique de 300...

Synopsis : En 480 avant J.-C. dans la grèce antique au cap Artémision juste après les Thermopyles. Il s'agit toujours d'affronter l'armée perse et Xerxès mais, cette fois, ce sont les armées grecques alliées qui se retrouvent en première ligne, Thémistocle à leur tête face aux Perses débarquant sur les plages d'Artemision. Un messager est alors envoyé à Sparte pour obtenir des renforts. Le film retracera ainsi la grande Bataille de Salamine (puisqu'Artémise Ire y est présente) qui se déroule peu avant celle de Platées.

 

 

L'action du film suit Sullivan Stapleton (Gangster Squad) dans la peau de Thémistocle et Eva Green (Dark Shadows, Casino Royale) incarnant Artemisia. Lena Headey reprend son rôle principal de 300 en redonnant vie à la reine des Spartiates, Gorgo, la veuve du roi Léonidas (Gérard Butler). L'acteur Hans Matheson (Le Choc des Titans) incarne quant a lui Aeskylos, on retrouve aussi David Wenham dans le rôle de Dilios le fidel capitaine de Léonidas et Rodrigo Santoro revient dans le rôle du roi vengeur de Perse, Xerxès.  

 Basé sur les derniers romans graphiques « Xerxès » du célèbre Frank Miller à qui l'on doit les meilleurs DC Comics Batman, et dépeint dans un style visuel à couper le souffle de la superproduction 300 , ce nouveau chapitre de la saga épique prend ses marques sur un nouveau champ de bataille situé sur la mer, avec le général grec Thémistocle tentant d'unir tous les peuples de Grèce en menant l’ultime bataille qui va changer le cours de la guerre contre l’armée Perse.

300: Rise of an Empire oppose Thémistocle contre les forces d'invasion massives perse menées par le dieu-vivant-devenu-mortel Xerxès et Artemisia son commandant en chef, menant la marine persane à travers une vengeance toute personnelle.

Le film est réalisé donc par Noam Murro d’après un scénario de son prédécésseur à la mise en scène Zack Snyder et de Kurt Johnstad et basé sur le roman graphique Xerxes de Frank Miller. La sortie de 300: Rise of an Empire  sur nos écrans est prévue le 7 mars 2014.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les sagas
commenter cet article
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 12:01

Et oui comme on dit toujours, jamais 2 sans 3 et Very bad Trip devait forcement avoir son 3ème acte pour parachever les virées débridées du beau Bradley Cooper et sa bande. Deux ans se sont passés entre la fin du second opus, qui voyait Stu  et Lauren (joué par Jamie Chung) finalement se passer la bague au doigt, et l'ouverture de cet ultime opus...

Ce film scellera la fin des aventures des quatre garçons de la saga. Le scénario devrait être assez différent du 1er et du 2e film. Cette fois-ci, pas de nuit de débauche...

 Il s'agira d'une "conclusion appropriée", selon le réalisateur. Les films se présentent comme un "opéra en trois temps à la gloire du chaos, du désespoir et des mauvaises idées". Les deux premiers volets ont fait un véritable carton au box-office, rapportant respectivement 467 millions de dollars pour le premier et 581 millions pour le deuxième. Soit plus d'un milliard si l'on cumule les deux !!!

Pas d'absences momentanées ou de souvenirs manquants. Pas d'abus d'alcool, ni de prise de drogues. Contrairement aux précédents opus, qui présentaient leur intrigue comme un puzzle à assembler pour finalement en découvrir le fil rouge Very Bad Trip 3 se présente plus comme un récit traitant des conséquences qu'ont les actes de chacun, alors qu'Alan traverse une crise et regrette ses actes passés.

Alors que les premiers détails commençaient à peine à filtrer, Zach Galifianakis a cédé à l'insistance des journalistes qui souhaitaient connaître en avance les tenants et aboutissants de l'intrigue du film, en leur expliquant qu'Alan serait, une fois de plus, le déclencheur de leur "trip" en folie, car les deux autres allaient devoir l'aider à s'échapper d'un hôpital psychiatrique ! Une fois la nouvelle lancée sur internet, elle a été reprise par plusieurs journaux et s'est répandue parmi les spectateurs... Alors qu'il s'agissait en réalité d'une simple plaisanterie de la part de l'acteur ! 

  Synopsis : Suite au décès du père d'Alan, la bande décide de le forcer à soigner ses problèmes mentaux. Mais comme d'habitude, rien ne se passe comme prévu. Une fois arrivés à l'hôpital, les hommes se font attaquer et Doug est kidnappé. La rançon? Retrouver Mr. Chow en échange de la vie de Doug ...

    

La deuxième gueule de bois de Phil (Bradley Cooper) Alan (Zach Galifianakis), et Stu (Ed Helm) en 2011 avait comme un air de déjà bu. Conscient que Very Bad Trip 2 avait un peu abusé de la photocopieuse, le réalisateur Phillips Todd et son gang ont décidé de renouveller la formule pour cette 3ème et ultime aventure. "Cette fois, pas de mariage, pas d'enterrement de vie de garçon" promettent-ils. A la place, le trio reprend la route avec le 4ème laron un peu zappé en cours de route dans le second film : Doug (Justin Bartha) pour un périple qui passe par Tijuana, autre milieu de débauche et finira par là ou tout à commencé... Las Vegas ! En chemin, ils croiseront Mélissa McCarthy (Mes meilleures Amies) et John Goodman en (very) bad guy, la spendide Jamie Chung la seconde femme de Stu, ainsi que les retours de visages connus, comme Jade  la stripteaseuse interprétée par Heather Graham avec son bébé qui a bien grandit joué par le jeune Grant Holmquist et l'inévitable Mr. Chow (Ken Jeong) le mafieux surexcité, (à l'origine destiné à n'apparaitre que dans le premier volet, a tellement conquis le public qu'il est devenu récurrent) et peut-être une vieille conaissance à l'uppercut facile...Une tournée d'adieu donc impossible à refuser !

 Sur le plateau, le comédien Zach Galifianakis, rodé à la bonhommie hilarante d'Alan, interprète désormais ce personnage en toute liberté et aime s'écarter des répliques imposées par le scénario. Une situation qui ne plaît pas toujours au scénariste Craig Mazin, dépité de voir l'acteur sortir des répliques beaucoup plus inspirées que les siennes !

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les sagas
commenter cet article
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 06:37

Après le très bon remake de la cultissime série Star Trek, J.J Abrams, le nouveau spécialiste des films qui bougent beaucoup, met en scène cette suite plus sombre et plus impressionnante que le 1er opus. Abrams à donc pour moi réussi à remettre au goût du jour le mythe (surtout grâce la technologie actuelle), avec pour objectif, tout en respectant l'original, de repartir de zéro afin de créer l'illusion pour la nouvelle génération que la saga Star Trek commence...

images?q=tbn:ANd9GcTT2Qf8Q5fCFkLZ2d0H1qjimages?q=tbn:ANd9GcSjlI0G7zD9g01kJj6aSGC

Star Trek Into Darkness est donc bien la suite du 1er opus, reboot de la célèbre saga de science-fiction réalisé en 2009. Pour ce nouvel opus, J.J. Abrams est de retour derrière la caméra et retrouve ses comédiens Chris Pine en capitaine Kirk et Zachary Quinto en Spock. Avant de porter son choix sur le Britannique Benedict Cumberbatch, la production du film avait proposé le rôle du méchant à Benicio Del Toro, qui déclina finalement l’offre.

  cumberbatchabramspine.jpg?w=600&h=386

Initialement programmée pour juin 2012, la sortie de ce nouveau Star Trek version J.J. Abrams a finalement été décalée d’un an, laissant dans le line-up Paramount sa place de blockbuster estival à G.I Joe 2… avant que ce dernier ne soit à son tour décalé (et annoncé pour le printemps 2013).

  images?q=tbn:ANd9GcRtNIUCm3xI7uHIaXcPJ2Gimages?q=tbn:ANd9GcRQvPLAf5Q3A_M-NafxODRimages?q=tbn:ANd9GcQM8IL6oFbXvcbVMntVet7

Après 11 longs-métrages, Star Trek Into Darkness est le premier film de la mythique saga à être proposé au format 3D et à utiliser la technologie Imax. En visionnant des extraits de the Dark Knight Rises de Christopher Nolan tournés en Imax, le réalisateur a été convaincu : "En regardant ces images extraordinaires, j'ai pris conscience que si nous avions l'opportunité de tourner une partie du film en utilisant cette méthode, on serait fous de ne pas la saisir", confie-t-il. Selon lui, cette technologie permettait de restranscrire au mieux "la dimension fabuleuse" de l'histoire. La 3D a quant à elle été travaillée sur chaque plan pour un résultat aussi bluffant que possible.

images?q=tbn:ANd9GcRYuvRDlKkAoSF-FN067M8  En plus du retour de la sublime Zoe Saldana dans le rôle Nyota Uruha, une autre beauté fatale va embarquer à bord de l'Enterprise...

movies_star-trek-into-darkness.jpg La sculturale Alice Eve. L'actrice joue Carol Marcus, un personnage qui est apparu dans le film Star Trek II : The Wrath of Khan, en 1982. Elle est une scientifique de la Fédération que travaille sur le projet top secret Genesis. Évidemment, on ne sait pas encore à quel point son personnage sera similaire dans ce nouveau Star Trek , même si une histoire d'amour avec Kirk est très probable. On notera que dans la mythologie Star Trek, Carol et Kirk finissent par avoir un fils, David Marcus, qui sera seulement élevé par sa mère, sans savoir que Kirk est son vrai père. Carol décide en effet d'empêcher Kirk d'avoir un lien avec son fils...

images?q=tbn:ANd9GcTRn3INxQ25WOWxFlIqxlL Benedict Cumberbatch est le méchant vilain du film John Harrison

images?q=tbn:ANd9GcTzLyLrIp92rO6f99i_PoIimages?q=tbn:ANd9GcTPHWwBxRm7Y8BS2XImuHhimages?q=tbn:ANd9GcTcVR1V8MjRfy5sTc_Zgrpimages?q=tbn:ANd9GcTQuI18fFxsEz4bzNVDnRz

images?q=tbn:ANd9GcR78S5STKVufpKscAlc_Yximages?q=tbn:ANd9GcSNaupwVu0vAIDhKFMTHe6

Au casting, on retrouve donc Chris Pine (James T. Kirk ), Benedict Cumberbatch ( John Harrison), Zachary Quinto et Léonard Nimoy (Spock), Zoe Saldana (Nyota Uhura), Alice Eve (Dr. Carol Marcus) , Karl Urban (Dr. Leonard 'Bones' McCoy ), Anton Yelchin (Pavel Chekov), Bruce Greewood (Christopher Pike) , John Cho (Hikaru Sulu), Peter Weller (Amiral Marcus) et Simon Pegg (Montgomery 'Scotty' Scott ).

star-trek-into-darkness.jpg

Malgré une utilisation de la technologie très poussée pour filmer, J.J. Abrams tenait à ce que les effets spéciaux soient les plus réels possibles et a ainsi limité l'usage des fonds verts aux scènes intergalactiques. La scène d'ouverture sur la planète Nibiru, notamment, dont le paysage semble complètement fantasmé, a bien été tournée en décor naturel.

images?q=tbn:ANd9GcQWk8gTkGvJA4V2zzINIGt  La relation entre Kirk et Spock est véritablement au coeur de la nouvelle intrigue de ce film ; J.J. Abrams a tenu à mettre en valeur le duo, dont l'amitié grandissante est le point fort au cours de leurs nombreuses péripéties. Spock lui-même, de nouveau incarné par Zachary Quinto, occupe également une place centrale dans le film et dévoile une part d'humanité insoupçonnée chez cet être mi-homme mi-Vulcain.

images?q=tbn:ANd9GcSFUe2xYQu_Rf1mCVPu9Hz  J.J. Abrams a tenu à envisager ce nouvel opus de la franchise Star Trek comme une histoire complètement nouvelle et non une simple suite du volet précédent. "Il n'a jamais voulu se reposer sur la réputation du premier film", déclare Zachary Quinto. "Il a clairement indiqué dès le départ (...) qu'on n'allait pas se contenter de renouer avec un récit interrompu".

  images?q=tbn:ANd9GcSL1r8hTo43h4m1HEXNtxt

La scène d'ouverture du film, qui voit Spock au coeur d'un volcan en éruption, a demandé à Zachary Quinto un investissement certain en raison de son costume : "Le costume a été fabriqué sur mesure sur odinateur, au laser, et il y a eu beaucoup d'ajustements. La combinaison était vraiment étriquée et inconfortable mais elle est superbe à l'écran", déclare-t-il. Les nombreuses scènes de combat auxquelles il a participé ont également beaucoup plu à l'acteur, qui a poussé sa préparation physique en conséquence.

images?q=tbn:ANd9GcTFBO98Kr8KuGcemURVT7O  Mondialement connu pour son rôe dans Robocop, l'acteur Peter Weller qui joue l'Amiral Marcus, a été casté dans Star Trek Into Darkness par pur hasard, alors qu'il se trouvait dans les locaux de la société de production Bad Robot pour un autre projet de film. "C'est le casting le plus fortuit dont je me souvienne !", s'amuse J.J. Abrams.

  star-trek_2009.jpg

Synopsis : Alors qu’il rentre à sa base, l’équipage de l’Enterprise doit faire face à des forces terroristes implacables au sein même de son organisation. L’ennemi a fait exploser la flotte et tout ce qu’elle représentait, plongeant notre monde dans le chaos… Dans un monde en guerre, le Capitaine Kirk, animé par la vengeance, se lance dans une véritable chasse à l’homme, pour neutraliser celui qui représente à lui seul une arme de destruction massive. Nos héros entrent dans un jeu d’échecs mortel. L’amour sera menacé, des amitiés seront brisées et des sacrifices devront être faits dans la seule famille qu’il reste à Kirk : son équipe.
 
star_trek_11_analyse_Yves_Raducka_19.jpgAnimation6.gifartoff3140.jpg
Les différents équipages des années 60' jusqu'au début 2000
star-trek-012.jpg 21doohan_lg.jpg
images?q=tbn:ANd9GcSOi02dLD6OHh6rNJtAzuR William Shatner : Star Trek (1966)
Star%20Trek%20TNG%20cast.jpg 
images?q=tbn:ANd9GcTrVlmBk-hqiybE5lzKm8_ Patrick Stewart : Star Trak Next Generation (1987)
32215c0e19b19dd9b445f38cf19371f7bff49d7e 
images?q=tbn:ANd9GcRwKTl8gm1YLn1c8BjGqRp Avery Brooks : Star Trek Deep Space Nine (1993)
cast-of-star-trek-voyager-5.jpeg 
 Kate Mulgrew : Star Trek Voyager (1995)
cast-of-star-trek-enterprise-5.jpg 
 Scott Bakula : Star Trek entrprise (2001)
Sans oublier, Faran Tahir dans le rôle du Capitaine Richard Robau et Chris Hemsworth dans le rôle du défunt Commander George Samuel Kirk (le père de James T. Kirk) dans le film de 2009.
Star_Trek_Captains_Star_Trek_Universe_fr
C'est donc à Chris Pine de succéder à ces illustres capitaines. La saga continue...
StarTrekEnterpriseHistorywallpaper1024.j
Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les sagas
commenter cet article
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 13:06

Au départ, ce cinquième volet de la franchise Die Hard devait voir son action se dérouler à plusieurs endroits de la planète, à l'instar d'un James Bond par exemple. Mais il ne dérouelera qu'entre les States et la Russie ou John va y (re)trouver un fils.

 

John McClane, le flic sans état d’âme, est vraiment au mauvais endroit au mauvais moment, à Moscou, pour aider son fils Jack qu’il ne voit plus. Entre la mafia russe qui veut leur faire la peau et leur combat pour éviter le déclenchement d’une guerre, les McClane découvrent que leurs méthodes pourtant bien différentes font d’eux des héros que rien ne peut arrêter.

La bombe brune du film Yuliya Snigir est l'atout charme du film. Mais l'actrice et ex-mannequin d'origine russe n'est pas seulement une superbe plastique, elle a aussi un cerveau comme le prouve son diplôme d'anglais de la Faculté des Langues de Moscou.

 Aute bombe mais la blonde, Anna Vyalitsyna, plus connue sous le pseudonyme de Anna V, fera ses débuts au cinéma dans Die Hard 5. Le jeune mannequin russe de 26 ans rejoint ainsi bruce Willis et  Jai Courney dans le film dirigé par John Moore .

 A l'origine,Bruce Willis souhaitait que Bonnie Bedelia, qui joue l'ex-femme de John McClane, Holly Gennaro McClane, fasse son retour dans la saga, après avoir été absente dans les deux précédents volets. Malheureusement, cette option n'a pas été retenue dans le scénario final.

 Le comédien Amaury Nolasco, connu pour son rôle dans Prison Break où il campait le personnage de Fernando Sucre, tourne pour la deuxième fois sous la direction de John Moore après Max Payne en 2008.

 Après Timothy Olyphant dans Die Hard 4, C'est Sebastian Koch est le méga gros méchant du film.

Ce bon  vieux John McClane va cette fois-ci, être épaulé par son fiston dans ce 5ème opus, qui est joué parle jeune acteur  Jai Courtney que l'on a pu surtout voir dans la série Spartacus : Le sang des Gladiateurs.

 Ainsi que le retour de sa fille, la jolie  Mary Elizabeth Winstead qui tenait déjà le rôle dans Die Hard 4 : Retour en Enfer.

La production s'est un peu compliqué la vie pour s'assurer du succès de ce film. Il y eut une valse de réalisateurs pour ce 5ème volet. Parmi ceux-ci, Justin Lin, Joe Cornish, Nicolas Winding Refn, Paul McGuigan, le frenchie Fred Cavayé et Noam Murro, ce dernier ayant préféré réaliser 300: Battle of Artemisia plutôt que ce film.Quelques heures après la sortie de la bande-annonce officielle de Die Hard : Belle journée pour mourir (A Good Day to Die Hard), pour la réunion de la famille McClane en Russie  Bruce Willis, Jai Courtney et Mary Elizabeth Winstead devant la caméra de John Moore. Ainsi que Sebastian Koch, Yulia Snigir, Cole Hauser, Amaury Nolasco, Megalyn Echikunwoke et Anne Vyalitsyna.


Synopsis : John McClane, le flic sans état d’âme, est vraiment au mauvais endroit au mauvais moment, à Moscou, pour aider son fils Jack qu’il ne voit plus. Entre la mafia russe qui veut leur faire la peau et leur combat pour éviter le déclenchement d’une guerre, les McClane découvrent que leurs méthodes pourtant bien différentes font d’eux des héros que rien ne peut arrêter.



 Avec pour cette cinquième fois, le retour attendu par le fans de sa célèbre phrase culte "Yippee KI-yay pauvre con !". 

Sa sortie est prévue pour le 14 février 2013.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les sagas
commenter cet article
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 14:33

Il paraît tout à fait logique de la part de Sly de faire une trilogie d'Expendables et histoire de mettre du beurre dans les épinards, des noms d'acteurs renommés circulent à tout va à Hollywood pour le 3ème opus !

Outre les action-heroes modernes du type Vin Diesel ou The Rock, la résurrection toujours possible de Mickey Rourke et les fantasmes des producteurs avec des grands noms comme le grand Clint Eastwood, l'incontournable "IndyHarrison Ford voire même Sir Sean Connery, quels sont vraiment les acteurs qui pourraient prendre part à "Expendables 3" ? Un point s’impose...

Regardons donc ça de plus près...

 Nicolas Cage, dont le nom circulait déjà avec celui de John Travolta, Christophe Lambert ou encore Christian Slater pour faire partie du deuxième opus, a apparement signé pour jouer dans le 3 et on lui aurait déjà trouvé son personnage ! A noter qu'Expendables 2 réalisé par Simon West,  avait dirigé Nico Cage dans le film d'action Les Ailes de l'enfer.

 Le producteur Avi Lerner le veut, mais il est actuellement en prison pour des histoires de taxes et aimerait certainement redonner un coup de fouet à sa carrière.… S'il en est, nul doute à avoir : le comédien serait tout aussi bon dans la peau du bon pôte de Stallone que dans celle d’un bad guy (souvenez-vous de sa prestation dans Demolition Man !). Star du cinéma d’action des années 1990 et grand habitué des sports de combats depuis son plus jeune âge, Wesley Snipes avait été approché par Stallone pour camper l’imposant Hale Caesar finalement joué par Terry Crews dans les 2 premiers opus.

 N’ayant plus rien fait de vraiment mémorable depuis une dizaine d’années à l’exception de Boulevard de la Mort de Quentin Tarantino, Kurt Russell avait été sollicité pour tenir le rôle de Bruce Willis dans le premier épisode. Désirant mettre sa carrière en suspens, il avait refusé. Mais ayant autrefois fait des étincelles avec Sly dans l’énergique Tango & Cash, il est possible de le voir dans le rôle d’un allié.

 Difficile d’envisager un nouvel épisode d’Expendables exempt du comeback de Carl Weathers qui marquerait les retrouvailles d’Apollo, Rocky et Ivan Drago sans oublier celles avec Schwarzy depuis Prédator.

 Egalement sollicité pour prendre part au 1er épisode, Steven Seagal s’était finalement retiré du projet à cause d'Avi Lerner, un producteur avec lequel il ne s’entend pas. Comme avec Van damme d’ailleurs, les 2 hommes ayant même failli en venir aux mains lors d’une fête dans la villa de Stallone … Star déchue du cinéma d’action des années 1990 et 7ème dan d’Aïkido, il serait cependant logique que l’invincible action hero soit de la partie pour le 3.
 Taylor Lautner était déjà pressenti pour rejoindre le casting d’Expendables 2. Sa prestation de lycéen traqué dans Identité Secrète, variante adolescente de Jason Bourne, avait tapé dans l’œil de Stallone et du producteur Avi Lerner. Mais, pour d’obscures raisons, le jeune comédien s’est retiré du projet au profit de Liam Hemsworth (le petit frère de Chris alias Thor) qui lui tué par Van Damme dans le 2, ne sera donc pas là dans le 3. La place est donc de nouveau libre pour la jeune star.

 A plus de 70 ans, Carlos Ray "Chuck" Norris, présent en loup solitaire dans "Expendables 2", a confié qu’il n’apparaitra pas dans "Expendables 3", le comédien ayant confié avoir beaucoup apprécié tourner aux côtés de certains de ses amis.

 Le grand Clint Eastwood a répondu clairement au micro de l’émission Extra (via The Playlist) à la question que se pose tous les fans de la franchise…En effet cet été, Avi Lerner a dréssé une liste de rêves pour son casting d'Expendables 3. L’ancien inspecteur Harry a répondu à cette fantasque rumeur d’un simple mais équivoque : « Probablement pas ». Reste maintenant à Harrison Ford à démentir son implication et à Wesley Snipes à confirmer...

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les sagas
commenter cet article
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 00:07

Voici ce qui nous attends pour ce 23ème James Bond signé Sam Mendès toujours avec Daniel Craig qui reprend le smocking de l'agent secret au service de sa majestée ainsi que Judi Dench dans celui de M. Le méchant cette fois-ci sera incarné par Javier Bradem, ainsi que Ralph Fiennes et une petite nouvelle, Naomis Harris dans le rôle de l'agent Eve et la belle frenchie Bénérice Marlohe. Sortie prévue le 26 octobre sur nos écrans.

  

Dans ce 23ème volet de la saga, James Bond doit prouver sa loyauté envers M lorsque le passé de celle-ci revient la hanter, et que le MI6 est attaqué.

skyfall

Pour voir un James Bond rigolard enchaîner vanne sur vanne dès lors qu'il a poussé les portes du MI6... il va falloir aller voir ailleurs ! Depuis que Daniel Craig, Skyfall : mis en scène par Sam Mendes, ce 23ème opus de la saga fera ressurgir le passé de M (Judi Dench) et donnera à Bond des envies de meurtre. La bande-annonce nous montre d'ailleurs ce dernier en plein interrogatoire sous les yeux de ses supérieurs, après un plan aux airs de fin de cycle, puis une succession d'images qui nous dévoilent plus l'action que l'intrigue ou le grand méchant (Javier Bardem), dont on aperçoit que la silhouette. Raison supplémentaire pour vouloir en découvrir plus !

skyfall Il semblerait que le prochain James Bond, Skyfall use de la fibre nostalgique. Et ce n'est pas la dernière photo dévoilée du film qui viendra prouver le contraire. En effet, on peut y voir Daniel Craig, toujours impeccable dans son costume de 007, poser devant une Aston Martin DB5, la même que conduisait Sean Connery dans Goldfinger ! L'œil averti remarquera que le mimétisme a été poussé jusqu'à l'immatriculation du bolide qui est strictement identique au modèle de Goldfinger. Ce clin d'œil de Sam Mendes au passé de l'agent 007 annonce un film plein de surprises.

 

Lors d'une interview accordée au magazine Empire, Christopher Nolan, le réalisateur de la dernière trilogie Batman, n'a pas caché son intérêt pour mettre en scène un éventuel épisode des aventures du célèbre agent 007.

  Ce sont sans aucun doute deux des films les plus attendus de cette année : The Dark Knight Rises (le 25 juillet chez nous) et Skyfall (le 26 octobre). Alors qu'on bouillonne d'impatience à l'idée de découvrir ces nouveaux opus estampillés Batman et 007, voici que Christopher Nolan envisage de réaliser un éventuel James Bond. C'est lors d'une interview accordée au magazine Empire qu'il s'est déclaré partant pour une telle aventure. Le cinéaste aurait même rencontré les responsables d'EON Productions, détenteur des droits de la franchise, pour leur faire part de ses intentions et de son envie de changer l'interprète du célèbre agent secret. Vous l'aurez compris, rien n'est encore signé. Dès que les choses se précisent, promis on vous en reparle...

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les sagas
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de latuile76
  • Le blog de latuile76
  • : Pour tous ceux qui aiment le cinéma et les séries TV ! Sur ce blog, je donne tout simplement les impressions sur ce que je regarde...
  • Contact

Recherche

Liens