Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 01:18

Voici une liste ou je présente les acteurs qui sont pour moi, les plus important et qui ont surtout marqué la catégorie Western. Le western est un genre cinématographique dont l'action se déroule en Amérique du Nord lors de la conquête de l'Ouest au XIXe siècle. Il apparaît dès l'invention du cinématographe en 1895, en filiation directe avec la littérature et la peinture prenant pour sujet l'Ouest sauvage américain. Il connait son apogée aux États-Unis au milieu du XXe siècle avec l'âge d'or des studios hollywoodiens, avant d'être réinventé par les cinéastes européens dans les années 1960.

Fichier:Great train robbery still.jpg Le statut de premier western est accordé au Vol du grand rapide tourné en 1903. Ce film de vingt minutes montre l'attaque d'un train par des bandits à cheval. Ce genre de production s'inspire directement de faits récents comme les exploits du Wild Bunch dans les années 1890.

images?q=tbn:ANd9GcSIZ3SaCrjAcwaLU6OmlU7images?q=tbn:ANd9GcQiK1po1VDq18MN6ZtPOlJimages?q=tbn:ANd9GcSrBYAe86Ik6LOVYLN0VG7 "The Duke" Marion Robert Morrison, dit John Wayne, né le 26 mai 1907 à Winterst dans l'Iowa, aux États-Unis, et mort le 11 juin 1979. Classé 13ème plus grande star de légende par l'American Film Institute en 1999, John Wayne est certainement un des acteurs les plus représentatifs du western. Parmis ces plus grands classique : La Chevauchée fantastique, Le Massacre de Fort Apache,Comancheros,La Charge héroïque, Rio Grande, L'Homme tranquille, La Prisonnière du désert,L'Homme qui tua Liberty Valance, La Rivière rouge, Rio Bravo, El Dorado,Rio Lobo,Cent dollars pour un shérif,Le Fils du désert,Big Jake,Chisum,Les 4 fils de Katy Elder,Les Cowboys,Hondo,Les Cavaliers,La Bible et le fusil,Les Cordes de la potence,Le Bagarreur du Kentucky,Le Grand Sam,La Caravane de feu,La Conquête de l'Ouest,Les Voleurs de train,Wyoming Outlaw,Le 1er rebelle,L'Ange et le mauvais garçon,Dakota.45 et Alamo qu'il réalise.

images?q=tbn:ANd9GcQmo2HG-YNddcoDwVthBHXimages?q=tbn:ANd9GcQE6rAmFULY7Wqkf6as11L "Le mythique" Gary Cooper, de son vrai nom Frank James Cooper, est un acteur américain, né le 7 mai 1901, à Helena dans le Montana et mort le 13 mai 1961 à Beverly Hills en Californie des suites d'un cancer. Travailleur infatigable, il a commencé sa carrière dans les années 1920 et a tourné en quarante ans dans plus d'une centaine de films avec les plus grands réalisateurs de l'époque classique hollywoodienne. Sa présence physique d'une taille de 1.91m qui lui ont souvent valu d'interpréter des rôles de cow-boys peu diserts dans Au Service de la loi,Le Cavalier du désert,Le Virginien,Dallas Ville frontière,La Loi du seigneur,Tuniques écarlates,L'Homme de l'Ouest,Vera Cruz,Le Train sifflera 3 fois,La Colline des potences,La Mission du commandant Lex,Le Souffle sauvage,Le Grand Bill, Les Aventures du capitaine Wyatt,Le Jardin du diable.

images?q=tbn:ANd9GcR9YtmvL14zMtksZjKYKkhimages?q=tbn:ANd9GcRhGhVjWj8aRo0sUXP07Ccimages?q=tbn:ANd9GcTkNLMUoR_ZfjK9lIjJ3K9 "Le dernier des géants" Clinton Elias Eastwood Jr, usuellement appelé Clint Eastwood, est un acteur, réalisateur, compositeur et producteur de cinéma américain, né le 31 mai 1930 à San Francisco. Avant de tourner avec l'illustre Sergio Leone, Clint se fait dabords remarqué dans la série TV Rawhide. Connu pour ses rôles d'antihéros volontiers redresseur de torts et tragiques, dans des westerns violents tels que : Pour une poignée de dollards,Pour Quelques dollards de plus, Le Bon la brute et le truand,Pendez-les haut et court, La Kermesse de l'Ouest,Sierra Torride,Les Proies,L'Homme des hautes plaines, Josey Wales hors-la-loi,Pale Rider,Joe Kidd  et Impitoyable.

images?q=tbn:ANd9GcT6LYEF4wROx4dzz-KAbTOimages?q=tbn:ANd9GcS_LULdprVfBkW4657Jef9images?q=tbn:ANd9GcS7zv71shbQJcDf-8MiSZE "Le rebelle" Steve McQueen, de son vrai nom Terence Steven McQueen, né le 24 mars 1930 à Beech Grove dans l'Indiana aux États-Unis — mort le 7 novembre 1980 à Ciudad Juárez au Mexique est un acteur, producteur. Ses rôles d'anti-héros font de Steve McQueen une icône de la contre-culture. En 1974, il est la star du cinéma la mieux payée au monde.  Le rôle qui le propulsera star de Hollywood, celui du chasseur de primes Josh Randall, dans la série télévisée Au nom de la loi, armé d'une Winchester calibre 44/40 modèle 1892 à crosse et canon sciés. Peu de westerns dans sa filmographie mais qui ont marqué comme Les 7 mercenaires, Nevada Smith et Tom Horn.

images?q=tbn:ANd9GcRYENE1-cwhNLmxHqu6Rc0images?q=tbn:ANd9GcTvnAR_-38WSiZPmC4GFgYimages?q=tbn:ANd9GcReRpH4uZH1XUh4ATz4r4N "Le glacial"  Yul Brynner de son vrai nom Juli Borisovitch Bryner né le 11 juillet 1920 à Vladivostok ou à l'île Sakhaline et décédé le 10 octobre 1985 à New York était un acteur américain d’origine suisse, mongole et russe. Côté western, il est surtout reconnu comme le chef de fils des 7 Mercenaires  et tournera dans le second opus Le Retour des 7 mercenaires mais aussi Invitation à Gunfighter,Adios Sabata et tient le rôle de Pancho Villa  du film du même titre ainsi qu'un Western futuriste Mondwest.

images?q=tbn:ANd9GcR_E9C54xUiSQyhCe3ktKnimages?q=tbn:ANd9GcRscCHom5RVvgi6nt7GW5r James"La classe" Coburn est un acteur américain, né à Laurel, dans le Nebraska, le 31 août 1928 et mort d'une crise cardiaque à Beverly Hills, en Californie, le 18 novembre 2002 à 74 ans. Il se fait connaître dans le rôle de Britt le lanceur de couteaux dans Les Sept mercenaires. Il reste dans la mémoire des cinéphiles en tant qu'acteur fétiche de Sam Peckinpah avec ses rôles dans Pat Garrett et Billy le Kid et Major Dundee,  mais aussi La Loi de la haine,La Chevauchée sauvage,L'Homme à la carabine,L'Or des pistoléros,Il Etait une fois la révolution,La Horde des salopards,Maverick,Young Guns 2.

RICHARD WIDMARKimages?q=tbn:ANd9GcQPx-cF3u680IjzXY-hiLdImage "Le bad boy" Richard Widmark, né le 26 décembre 1914 à Sunrise Minnesota et mort le 24 mars 2008 à Roxbury Connecticut, est un acteur et producteur de films américain. Il avait une prédilection pour les rôles de méchants ou de durs. Toutefois il échappe à ce registre de personnage dans certains de ces films. Dans Les Cheyennes, il incarne un officier de cavalerie qui prend conscience de l'injustice faite au peuple indien. Dans Alamo, il incarne une légende de l'Ouest, Jim Bowie, venu défendre la future République du Texas. On le voit aussi dans Yellow sky,L'Homme aux colts d'or,La conquète de l'Ouest,Nevada,Ville abandonée,La dernière caravane,Le trésor du pendu.

images?q=tbn:ANd9GcQbrL5SvV49IvBxKHe0P9Fimages?q=tbn:ANd9GcRFxiZVSOriqcR72zuzprm "L'éternel" Kirk Douglas de son vrai nom Issur Danielovitch Demsky, né le 9 décembre 1916 à Amsterdam, dans l'État de New York, est un acteur, réalisateur, producteur de cinéma et écrivain américain. Nombre de ses films sont devenus des classiques, et il a excellé dans tous les genres y compris dans le western comme son rôle de Doc Holiday dans Règlement de comptes à O.K. Corral puis L'Homme qui n'a pas d'étoile,La Captive aux yeux clairs,Seuls sont les indomptés,La Caravane de feu,La Route de l'Ouest,Le Reptile,La Vallée des géants,Le Dernier train pour Gun Hill,La Brigade du Texas,Le Duel des héros,Dialogue de feu,El Perdido, Cactus Jack,L'Homme de la rivière d'argent.

images?q=tbn:ANd9GcRfKczZAHtVctoyEKQsQLqimages?q=tbn:ANd9GcSp29OTogkMNztU8fVKQIgimages?q=tbn:ANd9GcSKU0-cnZZbGk8cDIGG_gw "Le légendaire" Burton Stephen Lancaster, dit Burt Lancaster, né le 2 novembre 1913 à New York et mort le 20 octobre 1994 à Los Angeles, est un acteur et réalisateur américain. Il présenté souvent comme un aristocrate du cinéma, a incarné des rôles importants dans des films que l'on peut qualifier de monuments du cinéma mondial comme ses westerns avec le rôle de Wyatt Earp dans Règlement de comptes à O.K. Corral mais aussi Vera Cruz,Fureur Apache,La Vallée de la vengeance,Les Professionnels,L'Homme du Kentucky,Bronco Apache,Valdez,Les Chasseurs de scalps,La Piste de la grande caravane,Le Vent de la plaine,L'Homme de loi,Buffalo Bill et les indiens.

images?q=tbn:ANd9GcQDimcR8B9B7kE3apIeuWJimages?q=tbn:ANd9GcSIaOl0SD-eTbqh6i15odLimages?q=tbn:ANd9GcS4huSe1OTGS4uEHUdggUj "L'homme sans peur" Henry FondaHenry Jaynes Fonda, le 16 mai 1905 à Grand Island dans le Nebraska et mort le 12 août 1982 à Los Angeles, était un acteur américain. Sixième acteur de légende selon l'American Film Institute, Henry Fonda a marqué le cinéma américain avec des films majeurs comme des westerns Le Brigand bien-aimé,L'Homme aux colts d'or,Gros coup à Dodge City,Le retour de Franck James,Du Sang dans le désert,la Poursuite infernale,5 Hors-la-loi,Sur la Piste des Mohawks,Le Massacre de Fort Apache,L'Etrange incident,Le Mord aux dents,La conquête de l'Ouest,Mon Nom est Personne,Attaque au Cheyenne Club,Wanda Nevada,L'Homme en fuite et Il était une fois dans l'Ouest.

images?q=tbn:ANd9GcQDzjVPXNPIWyrY4U4LauNimages?q=tbn:ANd9GcRQNPMxBK3R26Pn1MyJUgpimages?q=tbn:ANd9GcQJadpxJKc_bWqhSfuX6Kb "La brute" Eli Herschel Wallach est un acteur américain né le 7 décembre 1915 à Brooklyn dans la ville de New York. Il est surtout connu pour avoir interprété le rôle de Tuco dans Le Bon, la Brute et le Truand. Dans une moindre mesure, il a également été remarqué dans Les Sept Mercenaires dans le rôle de Calvera mais aussi dans La Conquête de l'Ouest, L'Or de MacKenna,Pour Quelques pépites de plus, Le Blanc le jaune et le noir,Les 4 de l'Avé Maria.

images?q=tbn:ANd9GcT-pKwimFCT85zEOZ8PSpzimages?q=tbn:ANd9GcSnrGYhEtuVZR12JA4LLgKimages?q=tbn:ANd9GcSJzaW9MAR1gs9w6UwORqZ "Le méchant" Lee Marvin, né le 19 février 1924 à New York et mort le 29 août 1987 à Tucson, dans l'Arizona, était un acteur américain. Il est devenu, de son vivant, l'une des figures mythiques du film noir. John Ford lui offre un de ses rôles les plus célèbres avec L'Homme qui tua Liberty Valance mais aussi dans La Kermesse de l'Ouest, Comancheros,La Grande Caravane,Monte Walsh,Du Sang dans la poussière,Un Cowboy en colère,Les Professionnels,Duel sans merci,7 Hommes à abattre,Le Relais de l'or maudit,L'Expédition de Fort King,Bataille sans merci,Le Raid,Les7 piliers du ciel.

images?q=tbn:ANd9GcQg3K_BjHWa-GnxaDIxM9ximages?q=tbn:ANd9GcSB9rwKW752ESYjL7I491Ximages?q=tbn:ANd9GcSFEVu1zo0siRB0i4tHsfw "Le rookie" Kevin Michael Costner est un acteur, réalisateur et producteur de cinéma américain né le 18 janvier 1955 à Lynwood, en Californie.Il est devenu célèbre grâce au western Danse avec les loups, qui lui a valu l'Oscar du meilleur réalisateur. Entre autre, il a joué dans Silverado,Wyatt Earp et Open Range qu'il réalise. Sa mini-série Hartfields and McCoys vient de faire un carton outre-manche.

images?q=tbn:ANd9GcS5HxvIJTa5VjAwQt73h-Qimages?q=tbn:ANd9GcRr9r4t-EUHZ660t_e51Ilimages?q=tbn:ANd9GcSVBmTeJpxGUk4Z7z2wNcr James "Gentleman" Stewart de son vrai nom James Maitland Stewart, né le 20 mai 1908 à Indiana en Pennsylvanie, et mort le 2 juillet 1997 à Los Angeles, est un acteur américain. Acteur ayant le plus de films présents dans les 100 plus grands films de tous les temps, il est aussi classé troisième plus grande star de tous les temps par l'American Film Institute. Ses westerns L'Homme qui tua Liberty Valence,Winchester 73,La Conquête de l'Ouest,L'Homme de la plaine,L'Appât,rancho Bravo,5 Hors-la -loi,Les Cheyennes,Bandolero,Le Dernier des géants,Attaque au Cheyenne Club,Les 2 cavaliers,Les Affameurs,Les Prairies de l'honneur,Je suis un aventurier,La Flèche brisée,Rose Marie,Le Survivant des monts lointains,Femme ou démon,L'Homme de Fort Laramie.

images?q=tbn:ANd9GcQza1FUThLMwtA4ZN9QRUJimages?q=tbn:ANd9GcTwtC4rqa_eFA6QtCSuWQAimages?q=tbn:ANd9GcTqlMcIgEKeZIV6yU9bq9m "Le héros" George Randolph Scott est un acteur et producteur américain né le 23 janvier 1898 et mort le 2 mars 1987 à Beverly Hills en Californie. Avec son visage buriné et sa nonchalance, il fut l'une des incarnations du héros de western  et devint très populaire auprès du public dans les années 50, notamment grâce 7 hommes à abattre, L'Homme de l'Arizona, Comanche Station mais aussi Les Pionniers de la Western Union,Le Virginien,Du Sang sur la piste,La Chevauchée de la vengeance,L'Aventurier du Texas,La Taverne des révoltés,Les Conquérants de Carson City,La Bagarre de Santa Fe,La Furie du Texas, Le Combat du major Benton,Le Vengeur,Colt,Frontier Marshall,Les Desperados,Wild Horse Mesa,Le Brigand bien-aimé,Abilène Town,Le Cavalier traqué,Le Courrier de l'or,Coup de feu dans la Sierra,Far West 89,Les Massacreurs du Kansas,Gunfighter,Ton heure a sonnée,La caravane héroique et encore beaucoup d'autres.

palnce.bmpimages?q=tbn:ANd9GcQcXjwGy7KdbWy7-8zly1cimages?q=tbn:ANd9GcRBviXzjrCcTV-oC0vLFHZ "La terreur" Jack Palance,Volodymyr "Walter" Palahniuk, né le 18 février 1919 à Lattimer Mines en Pennsylvanie, mort le 10 novembre 2006 à Montecito en Californie est un acteur américain d'origine ukrainienne. Son visage aux traits anguleux et émaciés, refait à la suite de blessures reçues lors de la 2ème Guerre mondiale, et son allure le cantonnent à des rôles de méchants dans des westerns Canyon Apache,Young Guns,L'Homme des vallées perdues,Monte Walsh,Les Professionnels,Le Mercenaires,La Haine des desperados,Amigo...Mon colt à 2 mots à te dire,Les Collines de la terreur,Le Gang des frère Blue,L'Or noir de l'Oklahoma,Les Impitoyables,L'Or de Curly,Le Sorcier du Rio Grande,L'Enfant du désert,Jicop le proscrit,Le Mercenaire,Companeros,Le Clan des McMasters.

images?q=tbn:ANd9GcRVYlHyL_GXuzeDinVunA8images?q=tbn:ANd9GcQ9x9m561fRKFoViBoQ34s "Le beau gosse" Paul Newman, né le 26 janvier 1925 à Shaker Heights en Ohio et mort le 26 septembre 2008 près de Westport dans le Connecticut, était un acteur, réalisateur, producteur et scénariste américain. Ses prestations sont remarquées dans le western pour les rôles de personnages célèbres comme Le Gaucher (Billy the kid) d'Arthur Penn mais aussi  Butch Cassidy et le Kid, Buffalo Bill et les indiens,Juge et hors-la-loi (le juge Roy Bean),mais aussi L'Outrage,Hombre,Les Indésirables,Le Plus sauvages d'entres nous.

images?q=tbn:ANd9GcRJYtn04HPdr0yPU7-0md2images?q=tbn:ANd9GcQS_uNs4mxoB9bMkdeqoE_ "Le vétéran" Robert Duvall est un acteur et réalisateur américain, né le 5 janvier 1931 à San Diego, en Californie. Côté western, Robert passe aisement de la TV Le Virginien,Shane,Les mystères de l'Ouest et dernièrement Lonesome Dove,Gods and générals,Broken Trail,Pony Express au cinéma 100 Dollards pour un sheriff, Open range, Geronimo,Joe Kidd,La Légende de Jesse James,Les Condamnés,L'Homme de loi.

images?q=tbn:ANd9GcR4FkzTRyiq7PGaX-aL6yeimages?q=tbn:ANd9GcTgFXEz5H876ynYQQJ4mQm "L'incontournable" Jason Robards est un acteur américain né le 26 juillet 1922 à Chicago Illinois. Il est décédé d'un cancer du poumon le 26 décembre 2000 à Bridgeport (Connecticut).  L'acteur s'illustra dans Un nommé Cable Hogue, La Horde Sauvage (sam Pekinpah),Il était une fois dans l'Ouest (Sergio Leone) et au long de sa carrière particulièrement riche, il a interprété Ulysses Grant et Doc Holliday dans 7 Secondes en enfer,La Légende du Lone ranger,Gros coup à Dodge City,Le souffle de la tempête,Civil War,Le Justicier solitaire,Pat Garrett et Billy the kid,Comes a horseman.

images?q=tbn:ANd9GcRl71835iB-XrEfZ4bwIFfimages?q=tbn:ANd9GcQh3bpafBNj0qyZHCYOMddimages?q=tbn:ANd9GcR33KfKnyJRzSquFpBn658 "Le téméraire" James Baumgarner, dit James Garner, est un acteur, réalisateur et producteur américain né le 7 avril 1928 à Norman, Oklahoma. C'est avec la serie TV western Maverick dont suivera 2 téléfilm du même nom, qu'il sera mondialement connus et enchaine sur grand écran avec Le Vengeur,Tueur malgré lui,Ne Tirez pas sur le bandit,La bailtaille de la vallée du diable,7 Seconde en enfer,Un Nommé Sledge,Ne Tirez pas sur le sheriff,Un Petit indien,The Castaway cowboy,Skin Game.

images?q=tbn:ANd9GcRfWlRdV1ANSZIZo-DKPJoimages?q=tbn:ANd9GcSMiLS-L9-Y1ewFhQofhFNimages?q=tbn:ANd9GcSSNaM_NkHbcugBxRN8VMl "Le tombeur" Errol Flynn est un acteur australo-américain, né le 20 juin 1909 à Hobart en Tasmanie (Australie) et mort d'une crise cardiaque le 14 octobre 1959 à Vancouver au Canada. Il s'est fait connaître principalement pour ses rôles dans les films d'aventure de Michael Curtiz comme ses westerns : Les Conquérants, La Caravane héroïque, La Piste de Santa Fe, ainsi que pour Raoul Walsh dans La Charge fantastique, La Rivière d'argent, il tourna aussi dans Montana, La Révolte des dieux rouges, San Antonio.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les acteurs
commenter cet article
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 22:13

Son rôle de Roger Murtaugh dans la saga de L'Arme Fatale lui a valu un triomphe planétaire. Mais Danny Glover est avant tout un fervent engagé de gauche et lutte contre toutes les formes de racisme dont l'Apartheid et contre la peine de mort. D'ailleurs en 2010, il était présent en France pour soutenir les manifestants lors des grèves contre la réforme des retraites. Ce grand acteur est très proche de mon podium de meilleur acteur afro-américain.

"JE SUIS TROP VIEUX POUR CES CONNERIES !"

Danny Glover est un acteur, réalisateur et producteur de cinéma américain, né le 22 juillet 1946 à San Francisco, en Californie. Il est connu du grand public pour son rôle de coéquipier de Mel Gibson dans la série policière à suces des films L'Arme fatale de Richard Donner. Il a également joué dans d'autres grands films comme L'Évadé d'Alcatraz, Witness, Silverado ou encore La Couleur pourpre.

Danny Glover s'intéresse au théâtre pendant ses études universitaires au San Francisco College. Après avoir fait son apprentissage au Black Actors' Workshop de l'American Conservatory Theater, il s'illustre dans de nombreux spectacles dont Macbeth, Suicide in B Flat de Sam Shepard, et dans quatre pièces du dramaturge sud-africain Athol Fugard, dont The Blood Knot et The Island.

Danny Glover ici dans Silverado avec Kevin Costner, Scott Glenn et Kevin Kline

En 1979, Danny Glover fait ses débuts au cinéma aux côtés de Clint Eastwood dans "L'Évadé d'Alcatraz" de Don Siegel. En 1985, après quelques années consacrées au petit écran, le comédien enchaîne trois compositions brillantes sous la direction de réalisateurs de renom. On le voit dans "Witness" de Peter Weir, "Silverado" de Lawrence Kasdan et surtout "La Couleur pourpre" de Steven Spielberg avec Woopi Goldberg, qui le révèle auprès du grand public.

En 1987, c'est le triomphe public avec le film d'action "L'Arme fatale" de Richard Donner, où il inaugure son fameux duo avec Mel Gibson. La saga, composée de quatre films, donne très vite à l'acteur un capital sympathie indéniable auprès des spectateurs. Mais Glover cherche à se démarquer de l'image de ce flic massif proche de la retraite, en jouant notamment dans le film d'action "Predator 2" ou dans la comédie dramatique "Grand Canyon".

 

En 1993, Danny Glover accepte de tenir le rôle-titre d'un policier noir en pleine Apartheid dans le premier film de Morgan Freeman en qualité de réalisateur, "Bopha !". la même année, il tourne avec Matt Dillon "Le Saint de Manhattan" de Tim Hunter. De plus en plus rare sur grand écran, il donne la réplique à Dennis Quaid dans le thriller" La Piste du tueur" en 1997, avant d'enchaîner sur le tournage de "Beloved" de Jonathan Demme, dans lequel il partage la tête d'affiche avec la présentatrice de télévision américaine Oprah Winfrey, qu'il avait déjà cottoyé dans "La Couleur pourpre". Après un petit rôle dans "La Famille Tenenbaum", comédie douce-amère signée Wes Anderson, l'acteur explore un tout autre registre avec le film d'horreur "Saw", puis confirme son goût de l'éclectisme en participant, en 2005, au "Manderlay" de Lars von Trier. Il revient dans "Shooter" un film d'action en 2006 puis en 2007, il est à l'affiche du biopic des Supremes, "Dreamgirls", et prête sa voix au film d'animation "La Ferme en folie".

En 2008 il tourne "Blindness" de Fernando Mereilles avec Julianne Moore et Marck Ruffalo un film de Science-Fiction minimaliste et réaliste, proche de la vague du "Fils de l'Homme". Il a apporté publiquement son soutien au président vénézuélien Hugo Chavez. Ce dernier a annoncé vouloir financer deux films de Danny Glover. En 2009, il interprète le président des États-Unis dans la superproduction "2012" de Roland Emmerich. Depuis des années, il tente de produire son film "Toussaint", qui évoque la vie du résistant haïtien Toussaint Louverture. 

"Je suis trop vieux pour ces conneries !" Réplique culte de Danny Glover dans la quadrilogie "L'Arme Fatale" aux côtés de Mel Gibson et Joe Pesci. A la base le rôle de Roger Murtaugh était prévu pour un acteur blanc mais lors du casting, il s'est avéré que Danny avait le profil adéquat pour joué ce policier proche de la retraite. "L'Arme fatale" fut l'un des plus grands succès de la fin des années 1980, avec des recettes s'élevant à 120,2 million $ dans le monde. Il est largement considéré comme l'un des meilleurs buddy movies de tous les temps, et a influencé beaucoup de films comme "Tango & Cash", "Bad Boys" ou encore "Rush Hour". Danny Glover est de retour à la télévision. Il jouera dans la nouvelle série de la Fox, "Touch", au côté de Kiefer "jack Bauer" Sutherland, notamment. La Fox prépare une nouvelle série "Touch" qui raconte l'histoire de Martin, un père qui découvre que son fils autiste, Jake, est en fait un surdoué capable de prédire l'avenir. Et, outre le scénario, le casting est pour le moins alléchant.

Danny Glover a été fait chevalier des Arts et Lettres, par le ministre de la culture Frédéric Mitterrand, à l'occasion des 6e Trophées afro-caribéens, qui récompensent les productions artistiques d'Outre-mer et de l'Afrique francophone.  Le ministre de la Culture a également souligné les nombreux engagements de Danny Glover, notamment au sein de la "Black Students Union", l'une des trois principales associations ayant collaboré à la plus longue grève étudiante de toute l'histoire américaine contre la discrimination. Ambassadeur itinérant de l'UNICEF, Danny Glover, âgé de 65 ans, est également engagé dans la lutte contre le Sida et en faveur de la reconnaissance des populations d'ascendance africaine dans les nations caribéennes.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les acteurs
commenter cet article
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 23:42

Pour complèter mon trio d'acteurs afro-américain Made In USA que je considère actuellement comme les 3 meilleurs, Samuel L.Jackson qui à ses heures perdues "put la balle sur le green", est aussi l'un des prolifiques de sa génération. 

Samuel Leroy Jackson est un acteur américain né le 21 décembre 1948 à Washington, D.C., aux États-Unis. Comme il l'a dit lui même : "J'ai tourné avec DeNiro et Yoda, alors je peux prendre ma retraite quand je veux..." 

Samuel L. Jackson entre au Morehouse College d'Atlanta pour entreprendre des études d'architecture, mais c'est avec un diplôme d'art dramatique qu'il en ressort en 1972. Il fait ses débuts au cinéma la même année dans Together for Days de Michael Schultz, mais il préfère se consacrer au théâtre en jouant à New York.  Il y fait la rencontre de Spike Lee qui lui confiera plus tard quelques petits rôles dans ses films (Do the right thing, Mo' Better Blues). Cette collaboration lui permet d'obtenir au festival de Cannes en 1991 le Prix du meilleur second rôle pour Jungle Fever, dans lequel il incarne un junkie alors qu'il sort d'une cure de désintoxication. Dans l'une de ses 1ères apparitions, il se retrouve face à Eddie Murphy dans "Un Prince à New-York" dans le rôle d'un braqueur de...fast-food ! En 1993 il parodie Danny Glover avec Emilio Estevez (Frère et fils de Charlie et Martin Sheen) "Lethal Weapon" dans la comédie "Alarme Fatale". Et joue la même année dans un film engagé sur la guerre des gangs "Menace II Society" et fait une apparition dans "Jurassik Park" de Steven Spielberg.

Mais c'est son rôle de Jules, le tueur philosophe de "Pulp Fiction" de Quentin Tarantino (1994) aux côyés de John Travolta, qui le propulse au rang de star. Le même réalisateur le dirigera à nouveau dans "Jackie Brown" en 1997 et lui offrira également un petit rôle dans" Kill Bill" (volume 2) en 2003. En 1996 il est au summum dans "Le Droit de Tuer" de Joel Shumacher avec Matthew McConaughey.

 photo-Une-Journee-en-enfer-Die-hard-with-a-vengeance-1995-1.jpg

Sacré « acteur américain le plus prolifique » des années 1990, Samuel L. Jackson est surtout connu pour ses rôles de policiers comme dans "Kiss of Death", "Négociateur" et "S.W.A.T. unité d'élite". Cela lui permet de décrocher le rôle du plus célèbre policier noir,"Shaft". Présent dans bon nombre de films d'action à gros budget, il a pour partenaire Bruce Willis dans "Une journée en enfer" (Die Hard 3), avec qui il avait déjà tourné "Pulp Fiction", et qu'il retrouvera dans Incassable. Il collabore également à nouveau avec John Travolta dans le thriller militaire "Basic".

Toujours aussi actif en 2000, il tourne énormément de films dont "xXx" et la nouvelle trilogie "Star Wars", dans lequel il incarne le maître jedi Mace Windu. Il prête sa voie dans "Les Indestructibles" en 2004 et se retrouve face à "Des Serpents Dans l'Avion" en 2006. il est aussi "The Cleaner" de Renny Harlin face à Eva Mendes et Ed Harris. Il s'est opposé à la guerre en Irak et a soutenu Barack Obama lors de l'élection présidentielle de 2008. Ayant connu la ségrégation, il s'est également engagé contre le racisme anti-noirs mais aussi anti-blancs, à travers le film "Harcelés".

Dans l'un de ses derniers films "Unthinkable", il est un négociateur du gouvernement, brutal, aux méthodes plus que douteuses. Avec des scènes à la morale très très suspecte et politiquement incorrectes, ce film dénonce ce qu'est capable de faire subir un homme à autrui pour lutter contre au terrorrisme.

Dès 2010, il occupe la majeure partie de son temps au rôle du personnage Nick Fury dans les franchises Marvel Comics : "Iron Man", "Iron Man 2", "Captain America: The First Avenger" et "The Avengers". On le voit aussi en guest-star aux côtés de Dwayne "The Rock" Johnson, Mark Walhberg et Will Ferrel dans la comédie "Very Bad Cops". En 2011, il entre dans le livre des records pour être devenu l'acteur le plus rentable de tous les temps, ayant apporté le plus de recettes au box-office mondial.

La chaine HBO a commencé la promo de sa prochaine série qui va faire parler d’elle par son casting, « The Sunset Limited ». Déjà pour commencer elle est réalisée par Tommy Lee Jones et ensuite nous y retrouverons Samuel L. Jackson et Tommy Lee Jones, et comme si ça ne suffisait pas, elle est adaptée du roman de Cormac McCarthy qui est aussi l’auteur de " No Country for Old Men" et "The Road", pour ne citer que ces deux-là, qui ont aussi eu droit à une adaptation au cinéma.

 

Les récompenses :

Oscars 1995 : meilleur second rôle masculin pour Pulp Fiction

Golden Globes 1995 : meilleur acteur dans un second rôle pour Pulp Fiction

Chlotrudis Awards 1995 : meilleur acteur et meilleur second rôle pour Pulp Fiction

Screen Actors Guild Awards 1995 : meilleur acteur dans un second rôle pour Pulp Fiction

Golden Globes 1997 : meilleur acteur dans un second rôle pour Le Droit de tuer ?

Golden Globes 1998 : meilleur acteur dans un film musical ou une comédie pour Jackie Brown

        

En France, le comédien Thierry Desroses l'a doublé en français dans la majorité de ses films, excepté dans les Star Wars épisode I, II et III ou c'est le comédien Jacques Martial.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les acteurs
commenter cet article
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 23:25

Autre figure emblèmatique afro-américaine du cinéma d'outre-atlantique, Denzel Washington s'est imposé naturellement comme un très grand acteur. Toujours égal à lui même, il enchaine les rôles avec  une facilité déconcertante. Car vous pouvez voir n'importe quel film avec cet acteur, il crève l'écran !

Denzel Hayes Washington, Jr. est un acteur et réalisateur américain, né le 28 décembre 1954 à Mount Vernon, dans l'État de New York. Il est connu pour ses films engagés comme "Glory" d'Edwards Zwick avec Matthew Broderick et Morgan Freeman qui raconte l'histoire du 1er bataillon noirs américains de la guerre de sécession. Ce film lui valut l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle, ainsi que le "Malcolm X" de spike Lee et le somptueux "Philadelphia" de Jonathan Demme qui à valu l'oscar du meilleur acteur pour Tom Hanks.

Denzel Washington est le fils d'un pasteur protestant, Denzel Washington Sr, originaire du comté de Buckingham, dans le Commonwealth de Virginie, et de Lennis “Lynne”, esthéticienne et propriétaire d'un salon de beauté, née en Géorgie et ayant passé son enfance à Harlem. Il est scolarisé à la Pennington-Grimes Elementary School de Mount Vernon jusqu'au divorce de ses parents, en 1968, alors qu'il est âgé de 14 ans. Il est alors envoyé dans une école privée, la Oakland Military Academy, à New Windsor dans l'État de New York. À partir du début des années 1970, il fait ses études secondaires à la High School Maryland à Daytona Beach, en Floride. À l'American Conservatory Theater San Francisco, il débute dans l'art dramatique en jouant des grandes pièces comme When the chickens come home to roost, dans laquelle il est déjà dans la peau de Malcolm X ; et pour sa performance dans cette pièce dans laquelle il incarne Malcolm X, il reçoit l'Audelco Award. Après ses études en art dramatique à l'American Theater San Francisco, il retourne à New York pour débuter sa carrière d'acteur.

 "Le Diable en Robe Bleue" avec Jennifer Beals

Le succès du film "Do the Right Thing" en 1989 permettra à Spike Lee de réaliser le film "Malcolm X", après avoir évincé du projet le cinéaste blanc Norman Jewison. Il offre par la suite le rôle de Malcolm X à Denzel Washington et y dresse un portrait favorable de l'activiste afro-américain « violent, insolent, et provocant» comme l'indique le slogan du film sorti en 1992. Denzel Washington incarna avec virtuosité le leader charismatique des musulmans noirs et c'est ce film qui le rend célèbre ; il est nommé aux Oscars pour ce rôle. En 1993, il joue le rôle d'un noble shakespearien dans "Beaucoup de Bruit Pour Rien" de Kenneth Brannagh et c’est dans "L’Affaire Pélican" avec Julia Roberts que Denzel Washington explose aux yeux du grand public.

 

Après cela, il joue la même année le rôle de l'inoubliable avocat de la défense dans Philadelphia aux côtés de Tom Hanks qui sera oscarisé pour son rôle de Sam Becket. Grâce à sa performance, il s'ouvre les portes d’Hollywood à la majorité des acteurs afro-américains et leur permet ainsi d’obtenir les premiers rôles. comme par exemple en 1995 avec Gene Hackman dans "USS" Alabama de Tony Scott ( avec lequel il tournera plusieurs films comme "Man On Fire" et plus dernièrement Unstoppable). Il est aussi boxeur dans "Hurricane Carter" de Norman Jewison et "John Q" de Nick Cassavetes en 2002.

 Il enchainera par la suite de nombreux films jusqu’en 1999 et c’est "Training Day" avec d’Ethan Hawke qui lui apportera l’Oscar du meilleur acteur pour le rôle d’Alonzo Harris en 2002. Il vole l'Oscar du meilleur acteur face à Will Smith pour le film "Ali " de Michael Mann et qui est l'acteur noir le plus bankable, et confirme son statut de nouveau symbole noir d'Hollywood.

Dans Inside Man de Spike Lee avec Jodie Foster, Clive Owen, Willem Dafoe et Christopher Plummer

 

Après 2003, il trouve sa voie dans les remakes, comme en témoignent ses prestations dans" Man on Fire" ou il est garde du corps, ainsi que dans "Un Crime Dans la Tête" aux côtés de Meryl Streep, deux thrillers sortis en salles en 2004, de même que dans "L'Attaque du Métro 123" de Tony Scott avec John Travolta. Et dernièrement, des films d'anticipation comme "Déjà Vu" avec Val Kilmer ou apocalyptique dans "Le Livre D'Eli" face à Gary Oldman. Ce messieur est donc devenu en quelques années une référence dans le cinéma US.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les acteurs
commenter cet article
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 00:50

Il y a des acteurs dont les noms suffisent pour aller voir un film et Morgan Freeman en fait partit. Le monde entier l'a découvert dans "Miss Daisy et son Chauffeur" en 1989. De l'inspecteur Sommerset de "Se7en" de David Fincher en 1995 à Nelson Mandela dans "Invictus" de son ami Clint Eastwood en 2009, il incarnera même Malcom X à la télévision dans "Death of the Prophet " en 1981.

 morgan%2520freeman.jpg

"I've Got The Power !!!"

Sans compter qu'il est présent dans des films connus (dans le désordre), tels que "Glory" d'Edwards Zwick ou il est soldat de l'Union, prisonnier dans "Les Evadés". Dans "Le Collectionneur" suivit du "Masque de l'araignée" il joue le rôle de l'inspecteur Alex Cross, Big Boss dans "Slevin", ancien agent de la CIA dans "R.E.D" aux côtés de Bruce Willis, "Batman The Dark Knight" dans le rôle de Lucius Fox, abolitioniste dans "Amistad" de Steven Spielberg, préfet de police dans "Gone Baby Gone" de Ben Affleck, guerrier Ottoman dans "Robin des Bois, Prince des voleurs" de Kevin Reynolds, cow-boy dans "Impitoyable" ou encore ancien boxeur dans "Million Dollards Baby" de et avec son (autre) grand ami Clint. Morgan a même été Dieu dans "Bruce Tout Puisant" aux côtés de Jim Carrey. Bref, cet homme a tout joué et il est devenu l'une des vraies et grandes références du cinéma Hollywoodien. Il dénoncera les horreurs de l'apartheid dans "Bopha !" en 1993 dans son premier film en tant que réalisateur.

  MorganFreeman.jpg

Acteur accompli, il a commencé sa carrière artistique à Broadway, en 1967. Ce n'est qu'à la fin des années 80 qu'il se tourne vers le cinéma, avec "La Rue" en 1987, fim qui lui vaudra de nombreuses nominations et récompenses, dont une nomination aux Golden Globe, qu'il remportera trois ans plus tard pour sa prestation dans le film "Miss Daisy et son chauffeur". Son charisme exceptionnel lui a permis de se retrouver à de maintes reprises dans le rôle de mentors au cinéma.
MorganFreeman1.jpgpoursuite-1996-08-g.jpg

Morgan Freeman est né dans une fratrie de quatre enfants à Memphis (Tennessee) de Mayme Edna (née Revere) et de Morgan Porterfield Freeman, qui a participé à la Seconde Guerre mondiale et qui décède en 1961 d'une cirrhose du foie. Enfant, il est confié par ses parents à sa grand-mère paternelle vivant à Charleston (Mississippi), où il passe son enfance dans le quartier noir. C'est à l'âge de 10 ans qu'il découvre le théâtre, dans le cadre d'une pièce montée par son école. À 18 ans, il sort diplômé du lycée de Greenwood (Mississippi). Il cherche alors un emploi stable et s'engage dans l'US Air Force pour devenir mécanicien, puis secrétaire sténo assermenté. En 1964, après une révélation, il prend la décision de devenir acteur et se met en recherche de rôles. Une fois ses obligations militaires accomplies, il s'installe en Californie pour étudier la danse et l'art dramatique au Los Angeles City Collège. C'est à Broadway qu'il fait ses débuts de comédien en 1967 dans la reprise de "Hello Dolly !" avec Pearl Bailey. La même année, il se fait remarquer, toujours au théâtre, pour son interprétation dans "The Nigger lovers" aux côtés de Stacy Keach et Viveca Lindfors. À la télévision, c'est en incarnant le personnage populaire et récurrent d' "Easy Rider" dans la série "The Electric company" qu'il se fait connaître du public américain.

MorganFreeman.jpgMorgan Freeman s'impose sur le tard au cinéma. En 1987, son rôle de Fast Black dans "La Rue" lui vaut de nombreuses récompenses (Prix du Meilleur second rôle masculin par les New York Film Critics, les Los Angeles Film Critics et la National Society of Film Critics), ainsi qu'une nomination aux Golden Globes. Il fait mieux avec "Miss Daisy et son chauffeur", qui lui permet de remporter en 1990 un Golden Globe, un Ours d'argent et une nomination aux Oscars pour sa prestation de chauffeur noir. Dès lors, il enchaîne les succès commerciaux comme "Glory" (1989) de Edward Zwick, "Robin des Bois : Prince des voleurs" (1991) de Kevin Reynolds ou encore "Impitoyable" (1992) de Clint Eastwood.

 

 

On lui confie souvent des personnages qui s'illustrent par leur sagesse et leur détermination : il est le juge Leonard White dans "Le Bûcher des vanités" (1991), le prisonnier modèle dans "Les Evadés" (1994), un policier lucide et expérimenté face à l'impétueux Brad Pitt dans "Seven" (1995), le Président des États-Unis dans "Deep Impact" (1997), le tenace inspecteur interrogeant Gene Hackman dans "Suspicion" (2000), le supérieur hiérarchique de l'analyste de la CIA Jack Ryan (Ben Affleck) dans "La Somme de toutes les peurs" (2002) ou encore l'artiste aveugle prenant sous son aile Jet Li dans "Danny the Dog" (2004).

images?q=tbn:ANd9GcRlb4kz6zywpOwVNZyHkFnil est Lucius Fox de "Batman Begins" et "The Dark Knight "

425.eastwood.freeman.damon.invictus.lc.1 il incarne Nelson Mandela face à Matt Damon pour "Invictus" de Clint Eastwood.

Parallèlement à ses rôles de vieux sage, il tente de diversifier son jeu en apparaissant là où on ne l'attend pas : truand sauvage dans "Nurse Betty" (2000), il est un colonel aux ambitions troubles dans "Dreamcatcher", l'attrape-rêves (2003), Méchant dans "Pluie d'Enfer" face à Christian Slater, voire Dieu dans les comédie Bruce tout puissant et "Evan tout puissant" (2007). À 68 ans, il obtient enfin la reconnaissance de la profession en remportant l'Oscar du Meilleur second rôle masculin pour sa prestation d'ancien boxeur borgne dans "Million Dollar Baby" (2005) de son fidèle ami Clint Eastwood.

14.+Morgan+Freeman+by+Jason+Seiler.jpgLa plupart du temps Morgan Freeman est doublé en français soit par Benoît Allemane ou soit Abib Mohamed Hondo.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les acteurs
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 01:55

Ce 23 juin, l'éternel inspecteur Colombo ou dois-je plutôt dire Peter Falk, nous à quitté à l'age de 83 ans des suites de la maladie d'Alhzeimer à son domicile de Beverly Hills à Los Angeles (Californie). Acteur, producteur, réalisateur et scénariste américain? il a incarné le célèbre lieutenant dans la série télévisée du même nom Columbo, de 1968 à 2003.

Peter Falk est devenu une star mondiale grâce à ce rôle, un policier un peu brouillon mais enquêteur de génie, vêtu d'un imperméable fatigué, conduisant une vieille Peugeot 403 cabriolet et évoquant fréquemment sa femme qu'on ne voit jamais.

 Né le 16 septembre 1927, à New York, d'une famille juive, père d'origine russe, mère d'origine polonaise et tchèque, dont l'ancêtre Miksa Falk était le rédacteur en chef de Pester Lloyd journal de langue allemande de Budapest. Peter Falk entre à l'Ossining High School à New York, où il fait ses études secondaires. Il y connaît sa première expérience sur les planches, remplaçant au pied levé un acteur malade dans le rôle d'un détective.

Ici faisant le pitre avec un chewing-gum avec la sublime Nathalie Wood

 ici aux côtés de Stuart Whitman

Après l'école secondaire, il travaille quelque temps comme cuisinier dans la marine marchande, puis intègre l'Université de Syracuse. Il y obtient en 1953 une maîtrise de sciences politiques et administration publique. Il échoue lors d'un entretien d'embauche à la CIA et entre à la direction du Budget du Connecticut comme conseiller à la productivité. À 29 ans et après avoir suivi des cours de comédie au théâtre, il abandonne son travail pour devenir comédien...

 Peter Falk fait sa première apparition à l'écran en 1957, prenant part à un épisode de la série Robert Montgomery présente sur NBC. Après être passé par d'autres émissions télévisées, dont Studio One et Kraft Television Theatre, il fait ses premiers pas au cinéma en tournant sous la direction de Nicholas Ray dans le drame La Forêt interdite (1958). Très vite, il décroche un rôle important dans le drame policier, The Secret of the Purple Reef de William Witney, avant de tenir le rôle principal de Kid Twist, dans Crime, société anonyme de Stuart Rosenberg (1960). Ce film lui vaut une première nomination aux Oscars dans la catégorie « meilleur acteur de second rôle ».

Peter Falk évolue ensuite devant la caméra d'Alfred Hitchcock dans un épisode de la série culte, Alfred Hitchcock présente, et dans un épisode de la non moins culte série La Quatrième dimension (1961). Il joue cette même année dans la comédie de Frank Capra Milliardaire pour un jour (1961). Cité une seconde fois aux Oscars, Peter Falk commence à attirer l'attention du public et des gens de la profession.

À partir de 1968, Peter Falk se glisse dans la peau du célèbre enquêteur à l'imperméable et au cigare dans la série Columbo, et tourne 69 épisodes jusqu'en 2003. Pour la petite anecdote,c'est un jeune de 25 ans du nom de Steven Spielberg qui réalisa le premier épisode.

  En 1970, il joue dans le long-métrage Husbands aux côtés de Ben Gazarra qui marque le début d'une collaboration longue de plusieurs autres films avec son ami John Cassavetes (Une femme sous influence en 1974, Mickey and Nicky en 1976, Big trouble en 1985).

    Peter Falk dans La bataille pour Anzio

En 1987, il est le grand-père narrateur de la comédie The Princess Bride. La même année, il joue son propre rôle dans Les Ailes du désir de Wim Wenders. Puis en 2000, il est le père de David Paymer dans la comédie Enemies of Laughter de Joey Travolta. En 2002, il est à l'affiche d'Undisputed, drame musclé sur l'univers de la boxe en milieu carcéral, réalisé par Walter Hill, et dans lequel il est « Mendy Ripstein », un vieux gangster qui organise un combat entre Wesley Snipes et Ving Rhames.

En 2005, Peter Falk s'entoure de Laura San Giacomo et David Paymer dans la comédie de Jeff Hare, Checking Out (2005), où il interprète le personnage du vieil acteur Morris Applebaum, avant de jouer sous la direction de Lee Tamahori dans Next (2007), y côtoyant Nicolas Cage, Julianne Moore et Jessica Biel.

 Shera Danese sa dernière femme

Atteint d'une tumeur maligne à l'âge de trois ans, Peter Falk devient borgne et doit porter un oeil de verre. La légende veut que, lorsqu'il était enfant, il retira son oeil pour l'offrir à un arbitre de base-ball en lui lançant : « Tu en as plus besoin que moi ! ».

 Serge Sauvion la très célèbre voix française de l'inspecteur est lui décédé en février 2010.

 

Au revoir, inspecteur !

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les acteurs
commenter cet article
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 21:27

Un petit hommage à une vrai gueule du cinéma hollywoodien qui a trop souvent joué les second rôles et qui pourtant ne le mérite pas vraiment, vu qu'il a toujours été impeccable dans ses compositions autant devant et depuis peu derrière la caméra. Il est quand même reconnu dans ce sens par ses pères et par le public et ça à juste titre...

Edward Allen "Ed" Harris est un acteur, réalisateur et scénariste américain, né le 28 novembre 1950 à Tenafly, dans le New Jersey.

Natif du New Jersey, Ed Harris a commencé par s'illustrer dans le football américain au lycée et à la Columbia University, où il étudie deux ans avant de s'inscrire à l'University of Oklahoma. C'est là qu'il commence à s'intéresser au théâtre, afin, dit-il, de surmonter sa timidité. Au début des années soixante-dix, il s'établit à Los Angeles et entre au California Institute of the Arts, où il obtient sa licence en 1975. Il s'illustre alors dans de nombreux spectacles, dont Un tramway nommé Désir et Hamlet. Il ne cessera par la suite de revenir au théâtre, sur la côte ouest ou est, in et off Broadway, glanant au passage de nombreuses récompenses, dont le Village Voice Obie Award (récompense pour les pièces off Broadway) du meilleur acteur pour son rôle dans Fool for Love de Sam Shepard .

Après quelques apparitions dans des séries télévisées, Ed Harris obtient son premier rôle au cinéma en 1978 dans Morts Suspectes de Michael Crichton. En 1981, il est la vedette de Knightriders de George A. Romero, qu'il retrouve en 1982 Creepshow, adapté de Stephen King. Il retrouvera l'univers kingien à deux reprises, notamment dans Le Bazaar de l'épouvante (adapté du livre de Stephen King) avec ce côté "sex-symbol pour femmes intelligentes" comme on le décrit parfois, bien qu'il soit relativement peu connu du grand public:

   L'Etoffe des héros avec Sam Sheppard, Dennis Quaid et Scott Glenn en autres (1983), Apollo 13 ou il aide Tom Hanks, Kevin Bacon et  Bill Paxton dans l'espace et aussi dans Nixon face à Anthony Hopkins (1995), La Firme avec Tom Cruise (1993), Stalingrad avec Jude Law (2001) portent son empreinte. Bien que souvent "casté" dans des rôles d'homme à poigne, policier, sheriff, ou militaire, il reste inclassable, alternant les blockbusters avec des films plus risqués: il affronte les profondeurs de l'océan dans le film fantastique Abyss (1989), où il paie de sa personne en se blessant sur les cascades, joue les terroristes dans Rock aux côtés de Sean Connery, Nicolas Cage, et David Morse (1996).

 

 Il est l'enquêteur manipulé aux trousses de Clint Eastwood dans Les Pleins Pouvoirs (1997), démiurge cathodique dans le prophétique The Truman Show avec Jim Carrey (1998)... mais encore agent secret trouble dans Un homme d'exception avec Russel Crowe (2001) et artiste rongé par le Sida dans The Hours (2002).


Il se révèle aussi producteur exécutif (un téléfilm en 1996) et producteur/réalisateur pour le long-métrage
Pollock en 2000. Totalement passionné par son sujet, la biographie du peintre américain Jackson Pollock, Harris fait construire un studio dans sa propriété pour s'initier à la peinture et étudier le style pollockien. Il tient le rôle principal, salué par la critique, aux côtés de son épouse
Amy Madigan, et obtient une nomination pour l'Oscar du Meilleur Acteur.


En 2005, il est un mafieux défiguré à la poursuite de
Viggo Mortensen dans A History of violence de David Cronenberg, présenté au festival de Cannes. L'année suivante, il incarne une fois encore un célèbre artiste, puisqu'il se glisse dans la peau du compositeur Beethoven dans une biographie fictive, Copying Beethoven, aux côtés de Diane Kruger.


L'acteur se consacre dorénavant à la réalisation de son deuxième film,
Appaloosa, un western qu'il tourne au Mexique, avec
Viggo Mortensen, Renée Zellweger et Diane Lane, et dans lequel il joue également. On pourra aussi voir Ed Harris en tant qu'interprète dans Gone Baby Gone de Ben Affleck (2007), où il endosse à nouveau le rôle d'un enquêteur tenace. Il réitère également l'expérience du rôle de policier dans Cleaner (2007), pour lequel il partage l'affiche avec Samuel L. Jackson et Eva Mendes. La même année, il tourne Benjamin Gates et le Livre des Secrets, dans lequel il retrouve Diane Kruger.

 Il joue avec brio le rôle d'un évadé, échappé d'un goulag avec Colin Farrell, dans Les chemins de la liberté (2011). Il a prété sa voix à Jason Hudson, un agent de la CIA dans le jeu vidéo Call of Duty: Black Ops.

Screen Actors Guild Award en 1996 pour Apollo 13.

Golden Globe Award : Meilleur acteur dans un second rôle en 1999 pour The Truman Show.

Pour moi le meilleur film de sa carrière : Abyss du maître james Cameron

 

Ed Harris et Mary Elizabeth Mastrantonio avec l'équipage

  L'histoire :
Un sous-marin de l'US Navy sombre mystérieusement et l'équipage d'une base de forage pétrolière expérimentale est mobilisé afin de récupérer ses ogives nucléaires. L'un des plongeurs se retrouve lancé dans une odyssée fantastique à 8 000 mètres de profondeur, où il est confronté à une force mystérieuse qui pourrait changer le monde, ou le détruire.
Repost 0
Published by chrys76 - dans Les acteurs
commenter cet article
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 01:17

Dans mes films cultes des années 90, il y a un acteur qui joué dans ces 3 films : Se7en, L.A Confidentiel et Usuals Suspects.

Cet homme de théatre sait tout jouer, aussi bien les "gentils" que les "méchants",que se soit une comedie, un drame, un thriller ou même un film d'action, ses compositions sont toujours remarquées.

Un certain Kevin Spacey !

De son vrai nom Kevin Spacey Fowler est un acteur, réalisateur et producteur américain.

Ayant suivi des études à la Juilliard School, Kevin Spacey débute sa carrière sur les planches de théâtre. Il a ensuite passé plus de 3 ans à se trouver un rôle et se faire remarquer en 1981 dans Henry IV de William Shakespeare avant de décrocher un rôle dans la série policière Un flic dans la mafia.

Son premier rôle au cinéma fut celui d'un voleur du métro dans La brûlure de Mike Nichols. Il a attendu 6 ans avant de décrocher un nouveau rôle dans Jeux d'Adultes, mais entre temps, il a joué à Broadway dans une mise en scène des Revenants d'Henrik Ibsen, en reprenant le rôle d'Oswald, puis dans Le Misanthrope de Molière et dans Hurlyburly de David Rabe.

En 1995, il fut révélé au grand public grâce à sa participation dans Usual Suspects qui lui vaut un Oscar du meilleur acteur dans un second rôle et il fait sensation dans le film à succès Se7en avec Brad Pitt, l'année suivante.

 

En 1996, Kevin Spacey s'est lancé dans la réalisation avec réussite en s'attaquant à Albino Alligator, un film noir sur fond de billard, avec Gary Sinise, Matt Dillon et Faye Dunaway dans les rôles principaux.

En 1997, Il joue le sergent Jack Vincennes, qu'on découvre en train de danser avec une starlette locale ; conseiller technique du feuilleton Le Badge de l'honneur, tiré du roman noir de James Ellroy, L.A Confidential décrit la corruption de la police de Los Angeles dans les années 50 et l'ascension d'un flic incorruptible. A ses côtés, Russell Crowe, Kim Basinger, Danny DeVito et Guy Pierce. L'année suivante il se retrouve dans un face à face superbe avec Samuel L. Jackson dans le film de F. Gary Gray : Le Négociateur.

En intégrant les castings des films des grands réalisateurs comme Clint Eastwood, Curtis Hanson, ou encore Sam Mendes, les rôles importants se sont ensuite succédés. Une fois encore, son personnage dans American Beauty lui a fait remporter l'Oscar du meilleur acteur en 1999. En 2006, il a repris le rôle de Lex Luthor dans Superman Returns de Bryan Singer. Il retourne sur le grand écran, en 2010, en jouant dans Les Chèvres du Pentagone dans laquelle il donne la réplique à George Clooney ou Jeff Bridges.

  Les Chèvres du Pentagone

Malgré ses trophées ainsi que ses nombreux rôles au cinéma, il n'a pour le moins délaissé sa passion de toujours, le théâtre. Pour lui, jouer dans un film n'est qu'un moyen de financer les pièces qu'il produit.

Il est devenu directeur artistique de l'Old Vic théâtre de Londres en 2003, et est l'ambassadeur du théâtre vivant des deux côtés de l'Atlantique. Il est également devenu professeur d'art dramatique à l'Université d'Oxford en 2008.

  Récompense
1995 : Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour Usual Suspects,
1999 : Oscar du meilleur acteur pour American Beauty.

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les acteurs
commenter cet article
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 14:17
Elle restera éternellement la petite fille de Fidèle Lassie et la Cléopatre d'Hollywood dans le film de Joseph L. Mankiewicz !!! Elle crèvera l'écran aux côtés de Rock Hudson, Montgomery Cliff et de James Dean en 1955 dans Géant. Côté vie privé, tout le monde se souvient de ses 8 mariages (son dernier compagnon est Jason Winters, le producteur de Janet Jackson), surtout sa relation passionnée, tumultueuse et parfois chaotique avec Richard Burton, de son grand engagement pour la lutte contre le SIDA, ainsi que sa grande et sincère amitié avec le Roi de la Pop...Elizabeth Taylor s'est éteinte ce 23 mars à l'âge de 79 ans...

Dame Elizabeth Rosemond Taylor, aussi connue sous le diminutif Liz Taylor, est une actrice britannico-américaine, née le 27 février 1932 à Londres, dans le quartier d'Hampstead, et décédée ce 23 mars 2011 à Los Angeles.

 Sara Taylor joue un rôle déterminant pour le début de la carrière de sa fille. Tout en complétant l'instruction d'Elizabeth, elle lui fait suivre des leçons de chant, de danse et d'équitation. Elle fréquente avec sa famille tous les lieux où les personnalités des milieux cinématographiques s'affichent. Elle attire ainsi l'attention d'un dirigeant de Universal Pictures, J. Cheever Cowdin qui offre un contrat de six mois à Elizabeth. Elle obtient son premier rôle en 1941 dans le film There's One Born Every Minute mais les studios Universal ne sont pas convaincus par cet enfant « au regard d'adulte » et ne renouvellent pas son contrat. 

Sa mère, déterminée, repart à l'assaut des maisons de production et décroche un casting pour un film de la Metro-Goldwyn-Mayer. Grâce aux conseils de sa mère et à son accent anglais impeccable, Elizabeth obtient le petit rôle de Priscilla dans Fidèle Lassie (Lassie Come Home, 1943). Le film, qui est un succès, lui permet de rencontrer Roddy McDowall, un des enfants stars de la MGM, avec qui elle reste amie toute sa vie. Ses parents signent ensuite un contrat d'un an avec la Metro-Goldwyn-Mayer...

 Elle commence donc sa carrière à l'âge de dix ans et rencontre aussitôt le succès en tournant dans des films tels que Fidèle Lassie, le mélodrame Le Grand National (qui lui vaut son premier triomphe personnel) réalisé par le directeur favori de Greta Garbo, Clarence Brown, La jeune femme, dont les yeux ont la particularité d'être violets, est désormais mûre pour les premiers rôles. À seize ans, elle est l'épouse de Robert Taylor ( dont elle n'a aucun lien de parenté)dans le suspense Guet-apens.

 Ici, dans Le Père de la Mariée de Vincente Minelli en 1950 face au grand Spencer Tracy. © MGM

Fichier:Cat on a Hot Tin Roof4.jpg

Avec Paul Newman dans La Chatte sur un Toit Brûlant

Son grand ami, Montgomery Cliff

Dans une scène de Géant en 1955 avec James Dean dans son dernier rôle.

 Les Quatre Filles du docteur March mis en scène par Mervyn LeRoy (qui révéla Lana Turner), la comédie Le Père de la mariée de Vincente Minnelli et sa suite Une place au soleil et Géant, les deux de George Stevens avec respectivement Montgomery Clift (avec qui il aura un amour platonique du fait de son homosexualité), James Dean et Rock Hudson, lui ouvrent, en 1956, les portes de l'immortalité. Étoile d'Hollywood dans les années 1950 et 1960, elle reçoit deux Oscars pour ses rôles dans La Vénus au vison et Qui a peur de Virginia Woolf ?. Ses autres grands succès incluent La Chatte sur un toit brûlant en 1958 avec Paul Newman, Soudain l'été dernier ainsi que Cléopâtre et La Mégère apprivoisée.

Plus rare sur grand écran à partir des années 1970 en raison de sa santé précaire (et de l'insuccès de ses films dès la fin des années 1960), Elizabeth Taylor se consacre avec beaucoup d'énergie à la lutte contre le SIDA depuis le décès de son ami Rock Hudson en 1985 en aidant l'Américan Foundation AIDS Research en récoltant près de 50 millions de dollards ! En 1999, l'American Film Institute distingue Elizabeth Taylor comme la septième plus grande actrice de tous les temps dans le classement AFI's 100 Years, 100 Stars.

Liz Taylor tourne Cléopâtre en 1964, alors qu'elle est toujours mariée à Eddie Fisher un des rois de Music-Hall. Elle rencontre Richard Burton, marié également. Ce dernier déclare qu'elle est  "l'amante la plus vorace qu'il n'ait jamais connue". Leur passion est suivie par les paparazzis du monde entier et condamnée (même par le pape!). Mais les amants déterminés se marient en 1964.

Ils tourneront neuf films ensemble dont Le Chevalier des sables, de Vincente Minelli, en 1965 ou encore Qui a peur de Virginia Woolf, à  l'apogée de la carrière de Liz. Ils divorcent en 1974, avant de se remarier en 1975, puis de re-divorcer en 1976. Leur union vacille sous le poids de leurs problèmes avec l'alcool.

Elizabeth Taylor et Michael Jackson ont vécu ensemble l'une des plus belles histoires d'amitié de l'univers sans cœur du show-business. Liz a d'ailleurs eu énormement de mal à accepter sa disparition. Alors que les rumeurs prétendaient qu'Elizabeth Taylor avait été hospitalisée en raison d'une très grande tristesse suite à la mort de Michael Jackson, l'actrice de 77 ans au moment de la tragédie, avait posté une déclaration sur son Twitter.  «Je suis rentrée de l'hôpital avec des douleurs, mais intacte. Bien sûr, je pleure toujours Michael. Je le pleurerai toujours», a-t-elle confié. «J'ai traversé beaucoup de tragédies dans ma vie mais je suppose qu'elles m'ont toutes appris quelque chose. C'est ainsi que je dois regarder les choses.» En 1999, elle a été titrée commandeur de l'Ordre de l'empire britannique par la reine Elisabeth II, ce qui lui donne droit à l'appellation protocolaire Dame Elizabeth Taylor.

  Une fois on lui a demandé ce qu'elle voudrait inscrire sur sa pierre tombale, elle répondit simplement : Repose ici Elizabeth". Elle a détesté qu'on l'appele Liz...
Repost 0
Published by chrys76 - dans Les acteurs
commenter cet article
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 22:32

Jack Nicholson est connu pour ses personnages sombres et névrosés qu'il a incarné dans une multitudes de classiques du cinéma comme Easy rider, Chinatown, Vol au-dessus d'un nid de coucou, Shining, Batman, Mars Attacks, Pour le pire et pour le meilleur et Les Infiltrés.

 Jack Nicholson (de son vrai nom John Joseph Nicholson) est un acteur et réalisateur américain né le 22 avril 1937 à Manhattan, New York.

Avec 13 nominations et 3 récompenses, il est l'acteur le plus nommé et le plus récompensé aux Oscars. Au total des nominations, il arrive deuxième derrière Meryl Streep (16 nominations et deux victoires), et à égalité avec Walter Brennan pour le plus grand nombre de prix obtenus par un acteur, ainsi qu'avec Ingrid Bergman pour le nombre et le type de trophées remportés (2 pour le meilleur premier rôle et 1 en tant que meilleur second rôle). Dans ce classement, il reste néanmoins derrière Katharine Hepburn au vu du nombre total de ses victoires (Hepburn a gagné 4 Oscars). Il a également remporté 7 Golden Globe.  Il est le seul acteur, avec Michael Caine, à avoir été nommé aux Oscars (meilleur acteur et meilleur acteur dans un second rôle) dans 5 décennies différentes : les années 1960, 1970, 1980, 1990 et 2000.

Dans sa vie privée adulte, Nicholson a été connu pour son incapacité à « se fixer ». Il a eu 4 enfants de 3 femmes différentes. Pour exemple, Il trompa Anjelica Huston  avec la meilleure amie de sa fille. Il eut aussi des liaisons avec de nombreuses actrices et top models (tel que Lara Flynn Boyle, de trente ans sa cadette). Sa plus longue liaison dura 17 ans avec l'actrice Anjelica Huston, la fille du légendaire réalisateur John Huston. Cependant, cette relation se finit lorsque les médias rapportèrent que Rebecca Broussard était enceinte de lui.  

 

Grand coureur devant l'éternel, Nicholson apparaît en 7e position dans le « Top 10 des légendes vivantes du sexe » de Maxim pour avoir couché avec 2 000 femmes.

 Lorsqu'il arriva pour la première fois à Hollywood, Nicholson travailla pour les légendes de l'animation Hanna-Barbera. Découvrant son talent d'artiste, ils offrirent à Nicholson un poste d'artiste de l'animation. Cependant, il déclina l'offre en raison de ses projets d'acteur.

 

Alors que sa carrière d'acteur ne semble mener nulle part, Nicholson se résigne à une carrière derrière la caméra en tant que scénariste/réalisateur. Son premier véritable succès en tant que scénariste vient en 1967 avec The Trip, film sous acide, interprété par Peter Fonda et Dennis Hopper. Ces derniers lui permettent deux ans plus tard de reprendre sa carrière d'acteur en lui donnant le rôle de George Hanson, un avocat alcoolique, dans le film culte Easy Rider (1969). Ce rôle lui vaudra sa première nomination aux Oscars.

  Même s'il rate la statuette pour son inoubliable prestation en détective privé hâbleur dans Chinatown (film dont il réalisera lui-même une suite quelques années plus tard), Nicholson gagne son premier Oscar du meilleur acteur grâce à son interprétation de Randle Patrick McMurphy dans Vol au-dessus d'un nid de coucou réalisé par Milos Forman en 1975, produit par Michael Douglas et adapté du roman de Ken Kesey . Le film reçoit également les 4 autres récompenses majeures de la cérémonie à savoir meilleur film, meilleur réalisateur, meilleure actrice et meilleure adaptation.

 Bien qu'il n'ait même pas reçu de nomination aux Oscars pour son rôle de Jack Torrance dans Shining (1980) de Stanley Kubrick (adapté du roman de Stephen King), il resta comme l'une de ses interprétations les plus marquantes.

Son Oscar suivant, est celui du meilleur acteur dans un second rôle, l'a récompensé pour son interprétation de Garrett Breedlove, un astronaute à la retraite, dans Tendres Passions (1983).

Nicholson a été très prolifique durant les années 1980, jouant dans des films tels que Le facteur sonne toujours deux fois (1981), Reds (1981), L'Honneur des Prizzi (1985), Les Sorcières d'Eastwick (1987), et Ironweed (1987). Trois nominations aux Oscars ont suivi (Reds, L'Honneur des Prizzi, et Ironweed).

Le film Batman de 1989, où Nicholson tient le rôle du Joker, fut un succès commercial international et, grâce à un arrangement qui lui permit d'obtenir un pourcentage lucratif, Nicholson gagna environ 60 millions de dollars. En 1999 Nicholson était d'accord pour reprendre son rôle dans le cinquième film de la franchise Batman, soit Batman Triumphant, cependant Warner Bros. Pictures annula le projet.

Pour son rôle du Colonel Nathan R. Jessep dans Des hommes d'honneur (1992) aux côtés de Tom Cruise et Demi Moore, un film sur un crime dans une unité de la Marine US, il fut une fois de plus nommé aux Oscars. Ce film contient la scène You can't handle the truth! qui est devenue très connue et fut souvent imitée. Pour moi, il n'y avait que lui qui pouvait jouer ce rôle.

  Nicholson reçut un autre Oscar du meilleur acteur pour son rôle de Melvin Udall, un auteur névrosé souffrant de trouble obsessionnel compulsif, dans la romance Pour le pire et pour le meilleur (1997) avec Helen Hunt qui recevra elle aussi la fameuse statuette pour la meilleure actrice dans ce film. Dans Monsieur Schmidt (2002) , il interprète un actuaire d'Omaha (Nebraska) qui s'interroge sur sa vie et sur la mort de sa femme. Son calme et son jeu tout en finesse contraste avec nombre de ses rôles précédents et il fut nommé pour l'Oscar du meilleur acteur.

 

Fin 2006, il revient au « côté obscur » dans le rôle de Frank Costello, un parrain sadique de la mafia irlandaise de Boston aux côtés de Matt Damon et Leonardo DiCaprio dans Les Infiltrés de Martin Scorsese, le remake de Infernal Affairs de Andrew Lau. En novembre 2006, Nicholson a joué dans le nouveau film de Rob Reiner, The Bucket List qui met en scène Jack Nicholson et Morgan Freeman dans le rôle de deux mourants qui veulent réaliser leur liste de buts. Le film, sorti en 2008, se titre en français Sans plus attendre. Il est presque toujours doublé par la même voix française qui est aussi celle d'Anthony Hopkins.

 Grand fan des New York Yankees et des Los Angeles Lakers. Son soutien au Lakers est presque légendaire, assistant à tous les matchs se déroulant au Forum et au Staples Center pendant vingt cinq ans. Parfois, Nicholson s'est disputé avec des arbitres et des joueurs adverses et il est même descendu sur le terrain. Parce qu'il s'était trop disputé avec les arbitres lors d'un match de final en 2001, il entraîna une faute pour les Lakers. Aussi ceux qui travaillent avec lui doivent-ils parfois prendre en compte sa passion pour les Lakers et ne pas le faire tourner lors de la retransmission des matchs, par exemple.

Sacré JACK !!!

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les acteurs
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de latuile76
  • Le blog de latuile76
  • : Pour tous ceux qui aiment le cinéma et les séries TV ! Sur ce blog, je donne tout simplement les impressions sur ce que je regarde...
  • Contact

Recherche

Liens