Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 15:02

Le petit écran a eut aussi son lot de Supers-héros :

Les séries

L'Incroyable Hulk avec Bill Bixby & Lou Ferrigno

images?q=tbn:ANd9GcSaLcdd9op5l4h8zPRGAmB 8865.jpg images?q=tbn:ANd9GcSkBqJoVRsX_GLWPNXT7hR

L'Homme de l'Atantide avec Patrick Duffy

images?q=tbn:ANd9GcTJj0Sv408OOeNSsDBFsRf L'Homme de l'Atlantide - Patrick Duffy

Buck Rogers avec Gil Gerard et Erin Gray

images?q=tbn:ANd9GcRHyMtRLygIaOUIXIBSXMJimages?q=tbn:ANd9GcS_gPxEtlI2CEVPBCeJ4sy 

L'Homme Invisible/Le Nouvel Homme Invisible/The Invisible Man

avec David McCallum, Ben Murphy, Vincent Ventresca

images?q=tbn:ANd9GcRdmTe819CvOGnNSxWgD7c images?q=tbn:ANd9GcQxKI-UTTs1AVLXEwRjPzF images?q=tbn:ANd9GcRpQvzqM5o8uOZhz_MU4dH

L'Homme qui valait 3 Milliards avec Lee Majors

images?q=tbn:ANd9GcStLKtA4ZZwVq8Vrd7yFsD images?q=tbn:ANd9GcQfTwQWgm6wAufZaNqBiO5

Super Jaimie/ Bionic Woman avec Lindsay Wagner, Michelle Ryan

 images?q=tbn:ANd9GcQsJIZd7XyIP2SH4CCoHbI bionic_woman_super_jaimie_2.jpg

images?q=tbn:ANd9GcRxKHlecipNJnkM10yBLof 

Le Frelon Vert avec Van Williams & Bruce Lee

images?q=tbn:ANd9GcTrIA2fLWKewnnNWPiJ83q  

Batman avec Adam West, Burt Ward & Yvonne Craig

 images?q=tbn:ANd9GcRvdebtcjn_-8vpfmPeSgi images?q=tbn:ANd9GcQkPE2hLy3BVVRBlh5IY1b

Flash Gordon avec Buster Crabbe, Steve Holland II, Eric Johnson

 fgmvp1.jpg images?q=tbn:ANd9GcT123i6aV6rQYy2rsa4qIN images?q=tbn:ANd9GcQj0HQWpB-a1BPs-lyouGd

images?q=tbn:ANd9GcRnlnHzttWT0e-T5hiLLoy images?q=tbn:ANd9GcQZGhYaJtVLQUESIsM2bio

Manimal avec Simon Mc Corckindale

images?q=tbn:ANd9GcRSLUONNGhFvwbcOp1E9r3 images?q=tbn:ANd9GcRtGtdaWP6yiA-9x9Mz7jx

Superminds avec Courteney Cox, Dean Paul Martin, Kevin Peter Hall & Mark Thomas Miller

   images?q=tbn:ANd9GcRZIKUVr8MS_DThP5OhAxQ 

Automan avec David Garber & Donald Kushner

18712164.jpg images?q=tbn:ANd9GcRwXt4XnoLlRg2V9WRqL3s

The Middleman avec Matt Keeslar & Natalie Morales

images?q=tbn:ANd9GcRwpjDM2ygBmD5x_ZNIznZ images?q=tbn:ANd9GcSmYiRiH25yoeFedtBQ4KI

Les Anges de la Nuit avec Dinah Meyer, Ashley Scott & rachel Skarsten

Les Anges de la nuit - WB images?q=tbn:ANd9GcR3z-aLA0yp4VQP7c1Iog9

Mutant X avec Karen Cliche, Victoria Pratt, John Shea, Lauren Lee smith, Victor Webster, Forbes March

images?q=tbn:ANd9GcSyd7YXu3ME1ZZJmF3cN_r  

The Flash avec John Wesley Shipp

 images?q=tbn:ANd9GcRUpr4UQQf_FbEY9GIPtBp images?q=tbn:ANd9GcTcnmkoC8Mt0GsFKsWi_EV

Wonder Woman avec Lynda Carter

 images?q=tbn:ANd9GcTSOg392VNWDKaPi5KNauQ images?q=tbn:ANd9GcTrGcVZgA1QLuCPCMyBCQw

Héroes avec Milo Ventimiglia, Greg Grunberg, Hayden Panettière, Léonard Roberts, Santiago Cabrera, Ali Larter, Masi Oka, Noah Gray-Cabey, Adrian Pasdar, Sendhil Ramamurthy, Tawny Cypress, Jimmy Jean-Louis, Kristen Bell, Dania Ramirez & Dana Davis

Wallpaper_heroes_22.jpg

Superboy avec Johnny Rockwell, John Haymes Newton, Gérard Christopher

images?q=tbn:ANd9GcS_hlMdV474K-w3yQoM7eb images?q=tbn:ANd9GcTJRW2j3XIw79KK3zol3vu images?q=tbn:ANd9GcRsrqnkLreVK-hs_cRAumK

Loïs & Clark avec Dean Caïn & Teri Hatcher

loisetclark_aff.jpg images?q=tbn:ANd9GcRX5yAS_tGP9ecLYhqv8fB

Smallville avec Tom Welling, Laura Vandervoort, Alan Ritchson, Phil Morris, Helen Slater, Justin Hartley, James Masters, Alaini Kalanj, Lee Tompson Young, Kyle Gallner, Lizzy Caplan & Ashley Massaro

justiceleague-smallville.jpg 

images?q=tbn:ANd9GcTqUM0oenb26qtj9qTgPx6 images?q=tbn:ANd9GcRAg8eI2eibXNIy5FVLKuT

Blade avec Kirk Jones & Jill Wagner

blade_house_of_chton.jpg Kirk Jones & Jill Wagner. Viacom

Witchblade avec Yancy Butler

affiche_Witchblade_2001_1.jpg 18449400.jpg

The Crow : Stairway to Heaven avec Mark Dacascos

g_00036435.jpg images?q=tbn:ANd9GcRZjFmL421OKP6e-b_Wb_l

Nigthman avec Matt McColm

images?q=tbn:ANd9GcQD77BN7YFSnLaqxf1hOxT images?q=tbn:ANd9GcR5cT4E2-AxUYPNKs_ACTP

Le Scorpion Noir avec Michelle Lintel

images?q=tbn:ANd9GcR-TtGpILbERdl2gWcK5-l 

L'Homme des Marais/Swamp Thing avec Dick Durock

 images?q=tbn:ANd9GcSn3nIn0EmZa_HzcRx7ZEu images?q=tbn:ANd9GcT_gADSgsDwVooEbVg28Q6

Lone Ranger avec Clayton Moore et Jay Silverheels

images?q=tbn:ANd9GcTOofSrGN2au_i5-zcdRbq images?q=tbn:ANd9GcRF2B5UXoJOQeQ_mDn4iyW

 FAITES VOTRE CHOIX !

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les supers-héros
commenter cet article
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 09:48

L'acteur américain est décédé des suites d'un cancer du poumon, ce vendredi 26 septembre à l'age 83 ans, chez lui à Wesport (Connecticut).

Réalisateur, Acteur, Producteur, Coproducteur, Producteur exécutif, Scénariste américain.Né le 26 Janvier 1925 à Cleveland, Ohio (Etats-Unis)

J'ai découvert cet immense acteur dans L'Arnaque avec Robert Redford avec lequel il tournera un autre film aussi célèbre: Butch Cassidy et le Kid.

 

   Il se forme à l'Actors Studio et en devient l'un des plus célèbres ambassadeurs. Il rencontre le succès à Broadway grâce à Picnic en 1953 et dès lors, s'essaie à la mise en scène. Son premier film, Le Calice d'argent, aurait pu être le dernier car il va jusqu'à s'excuser, par le biais d'une page publicitaire, pour sa prestation qu'il trouve lamentable. Il rencontre cependant 2ans plus tard le succès public et critique en interprétant le boxeur Rocky Graziano dans Marqué par la haine de Robert Wise. C'est au cours du tournage des Feux de l'été qu'il fait la connaissance de Joanne Woodward, avec qui il se marie et à qui il donne la réplique dans, notamment, La Toile d'araignée (Stuart Rosenberg, 1962). En 1958, cet acteur aux yeux bleus perçants devient un sex-symbol en interprétant l'alcoolique de La Chatte sur un toit brulant et le célèbre Billy le Kid dans Le Gaucher.

 

Il est aussi connu pour des films comme L'Arnaqueur en 1961, avec le rôle d'Eddie Felson, un joueur de billard qui plume des "pigeons"et qu'il reprendra 25 ans plus tard dans La Couleur de l'Argent de Martin Scorcese pour initié un "petit jeune": Tom Cruise.Le film lui offre son 1er Oscar après 8 nominations.

Une filmagraphie impréssionnante : La Chatte sur un Toit Brûlant, Exodus, Luke la Main Froide, La Tour Infernale, Le grand Saut, Les Sentier de la Perditions.
Une pleiade d'acteur/actrice célèbre ont tourné avec lui :
       
Son ami Robert Redford 
  Sidney Poitier 
 Elisabeth Taylor
Paul Newman et Steve McQueen. Collection Christophe L. Steve Mc Queen

Paul Newman. Swashbuckler Films  James Mason

Tom Hanks et Paul Newman. UFD  Tom Hanks

En 1968, Paul Newman réalise son premier long métrage, Rachel, Rachel. Viennent ensuite Le Clan des irréductibles (1970), De l'influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites (1972), et plus tard L'Affrontement (1984) et La Menagerie de verre (1987). Paul Newman entretient des rapports privilégiés avec certains réalisateurs, dont Stuart Rosenberg qui le dirige à plusieurs reprises, notamment dans Luke la main froide, et Martin Ritt (Hombre). De même pour George Roy Hill avec qui il tourne, entre autres, Butch Cassidy et le Kid (1969) et L'Arnaque (1973), deux de ses plus grands succès dont il partage l'affiche avec un autre sex-symbol, Robert Redford. Paul Newman se fait discret à partir des années 80. Après Absence de Malice et Le Verdict, il réalise et interprète L'Affrontement. Dans les années 90, la nouvelle génération s'intéresse à l'acteur. Les frères Coen le transforment en magnat de la presse dans Le Grand Saut. Après avoir joué aux côtés de Kevin Costner dans Une Bouteille à la mer en 1999 et donné la réplique à Tom Hanks dans Les Sentiers de la perdition en 2001, il prète sa voix à Doc Hudson, une voiture du film d'animation signé Disney Cars en 2006. Parallèlement à sa carrière d'acteur, il a fondé une ligne de produits alimentaires "Newman's Own" dont les bénéfices sont reversés à des oeuvres charitatives.

  Sa femme Joanne Woodward

 

Cet homme était un démocrate acharné, un grand humaniste et aussi directeur d'une écurie de course automobile (il a même participé au 24h du Mans).

L'un des derniers "géants" d'hollywood...

"J'ai perdu un véritable ami, qui est parti pour un monde meilleur"   R.Redford

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les acteurs
commenter cet article
18 septembre 2008 4 18 /09 /septembre /2008 08:57

Cet acteur est pour moi le meilleur du monde, et pour preuve :

Brett Ratner (Réalisateur de Dragon Rouge) a dit :"Lors de l'une des scènes ou Anthony était dans la cellule, je lui expliquais ce que j'attendais de lui. Les techniciens s'installaient à l'extérieur de la pièce et je me retrouvais donc seul face à lui. Lorsqu'il se concentra, j'ai eu un frisson dans le dos. Ce n'était plus l'acteur mais Hannibal Lecter en personne ! Je suis vite sorti..."

Edward Norton et Anthony Hopkins. United International Pictures (UIP)   

Anthony Hopkins & Edwards Norton

Cet homme, ne prépare pas ses rôles comme la plupart des "grands" comme Robert DeNiro ou Tom Hanks. Lui il part au studio comme un fonctionnaire au bureau !

Il le dit lui même :" Je fais confiance au réalisateur et au script, que je ne lis qu'une fois pour m'inspiré du personnage." Il ajoute quand on lui pose la question :" Les 2 rôles qui m'ont le plus marqué dans ma carrière sont Nixon et Hannibal Lecter."

Anthony Hopkins. United International Pictures (UIP) 

 

Warner Bros.   Réalisateur, Acteur, Producteur exécutif, Scénariste, Compositeur britannique.Né Philip Anthony Hopkins, le 31 Décembre 1937 à Port Talbot (Pays de Galles)

Biographie

 

Au début des années 60, Anthony Hopkins rejoint Sir Laurence Olivier au Théâtre National Britannique. Il devient alors vite l'une grandes figures de la scène d'outre-manche. C'est en 1967 qu'il débute sur grand écran, dans The White bus, avant d'être véritablement remarqué, un an plus tard, dans Un lion en hiver. Après de multiples apparitions dans des seconds rôles, au cinéma comme à la télévision, Hopkins refait parler de lui en 1977 grâce à Audrey Rose de Robert Wise, puis l'année suivante avec Magic et Un Pont Trop Loin de Richard Attenborough avec lequel il fera d'autres films. Il joue ensuite des premiers rôles pleins d'humanité dans des films comme Elephant Man de David Lynch (1980), ou le remake du Bounty de Roger Donaldson (1984) avec Mel Gibson.Très présent sur le petit écran dans les années 80, Anthony Hopkins devient mondialement célèbre en 1991, grâce à son interprétation du terrifiant Hannibal Lecter dans Le Silence des Agneaux de Jonathan Demme ou il n'apparaît que 16 minutes au total.Un rôle qui lui vaut un Oscar. Il reprend avec délectation ce personnage fascinant en 2001 et 2002, dans Hannibal de Ridley Scott et Dragon Rouge de Brett Ratner.

Anthony Hopkins, Jodie Foster et Scott Glenn. Collection Christophe L.

        Anthony Hopkins, Jodie Foster & Scott Glenn
Dans les années 90, Anthony Hopkins est, pour James Ivory, homme d'affaire au coeur sec dans Retour à Howards End (1992) et majordome élégant et secret dans Les Vestiges du jour (1993). Il est ensuite tour à tour le pourfendeur de vampires Van Helsing dans Dracula (1992), il est Nixon (1995), et père de Brad Pitt dans Légendes d'automne (1995) qu'il retrouve dans Rencontre avec Joe Black (1998) en patriarche richissime. Puis c'est en justicier vieilli mais plein de panache dans Le Masque de Zorro (1998) ainsi que sénateur octagénaire dans Amistad (1998) de Steven Spielberg qu'on le retrouve la même année.Puis un  face à face avec Alec Baldwin dans A Couteaux Tirés de Lee Tamahori.Naturiste rebel dans Instinct (1999), il donne la réplique à Cuba Gooding Jr. Anobli par la Couronne Britannique en 1993, citoyen américain en 2000, régulièrement nommé aux Oscars et Golden Globes, Anthony Hopkins, légende du septième art, garde intact sa soif de jouer. Très actif et éclectique, l'acteur entame ainsi le nouveau millénaire en force, abordant aussi bien le drame Coeurs perdus en Atlantide, La Couleur du mensonge, la comédie Bad company avec Chris Rock que la fresque historique Alexandre avec Colin Farrell et la sublime Angelina Jolie. Il continue d'incarner des personnalités réelles, mais à dans des histoires plus proches de notre époque et, surtout, plus modestes, que ce soit un juge dans Les Fous du roi, ou un retraité passionné de vitesse Burt Munro, de Roger Donaldson, en Pablo Picasso pour Surviving Picasso ou encore un protagoniste de l'assassinat de Bobby Kennedy dans Bobby, d'Emilio Estevez. Il revient également à la réalisation avec Slipstream, un film sur lequel il est également acteur et compositeur (Hopkins est un pianiste accompli), mais pour lequel il peine à trouver un distributeur. En 2007, dans La Légende de Beowulf, il prête - littéralement - ses traits au roi Hrothgar par le biais du procédé de performance capture, censé être pus fidèle au jeu des acteurs que les traditionnelles méthodes de captation de mouvement.Il assassine sa femme dans le thriller La faille de Grégory Hoblit.

Anthony Hopkins.  Anthony Hopkins - Retour à Howards End

 Le Masque de Zorro (1998)        Retour à Howards End (1992)

 

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les acteurs
commenter cet article
17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 10:34

Une présentation de mes actrices préférées. Elles sont pour moi un mélange de beauté, de charme et de talent :

Halle Berry, Actrice, Productrice, Producteur exécutif américaine. Née Halle Marie Berry, le 14 Août 1966 à Cleveland, Ohio (Etats-Unis)

 

Charlize Théron, Actrice, Productrice, Producteur exécutif sud-africaine. Née le 7 Août 1975 à Benoni (Afrique du Sud)

 Michelle Pfeiffer, Actrice, Productrice, Producteur exécutif, Interprète (chansons du film) américaine. Née le 29 Avril 1958 à Santa Ana, Californie (Etats-Unis)

Angelina Jolie, Réalisatrice, Actrice, Productrice, Producteur exécutif, Interprète (chansons du film) américaine. Née Angelina Jolie Voight, le 4 Juin 1975 à Los Angeles, Californie (Etats-Unis)

  

Jodie Foster, Réalisatrice, Actrice, Productrice, Producteur exécutif américaine. Née Alicia Christian Foster, le 19 Novembre 1962 à Los Angeles (Etats-Unis)

 

Uma Thurman, Actrice, Productrice, Producteur exécutif, Scénariste américaine. Née le 29 Avril 1970 à Boston, Massachusetts (Etats-Unis)

 

Elizabeth Shue,  Actrice, Productrice américaine. Née le 6 Octobre 1963 à Wilmington, Delaware (Etats-Unis)

 

Kate Beckinsale, Actrice britannique. Née le 26 Juillet 1973 à Londres (Grande-Bretagne)

 

Famke Janssen, Actrice néerlandaise. Née le 1 Janvier 1964 à Amsterdam (Pays-Bas)

Jennifer Connely, Actrice américaine. Née le 12 Décembre 1970 à Catskill Mountains, New York (Etats-Unis)

 

Jessica Alba, Actrice américaine. Née le 28 Avril 1981 à Pomona, Californie (Etats-Unis)

 

 Kelly Preston, Actrice américaine. Née le 13 Octobre 1962 à Honolulu (Hawaii)

Demi Moore,  Actrice, Productrice, Coproducteur américaine. Née le 11 Novembre 1962 à Roswell, Nouveau Mexique (Etats-Unis)

 

Julianne Moore, Actrice, Producteur exécutif américaine. Née le 3 Décembre 1960 à Fayetteville, Caroline du Nord (Etats-Unis)

Megan Fox, Actrice américaine. Née le 16 Mai 1986 à Rockwood, Tennessee (Etats-Unis)

 Rena Sofer, Actrice américaine. Née le 2 Décembre 1968 à Arcadia Californie (Etats-Unis)

Rena Sofer - Blind Justice

Lena Headey,  Actrice américaine d'origine britannique. Née le 3 Octobre 1973 dans les Bermudes (Royaume-Unis)

 

Alyssa Milano, Actrice, Productrice américaine. Née le 19 Décembre 1972 à New York (Etats-Unis)

 

Scarlett Johansson,  Réalisatrice, Actrice, Interprète (chansons du film) américaine. Née le 22 Novembre 1984 à New York (Etats-Unis)

Carla Gugino, Actrice, Coproducteur américaine. Née le 29 Août 1971 à Sarasota, Floride (Etats-Unis)

Naomie Watts, est une actrice australienne d'origine britannique. Née le 28 septembre 1968 à Shoreham, dans le Kent (Royaume-Uni).

Monica Bellucci, actrice et mannequin de nationalités italienne et française. Née le 30 septembre 1964 à Città di Castello, Ombrie (Italie)

monica bellucci 2013 Monica Bellucci 2013

Natalie Portman, née le 9 juin 1981 à Jérusalem en Israël, est une actrice israelo-américaine.

Faite votre choix !

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les acteurs
commenter cet article
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 14:34

Al Pacino et Robert De Niro font partie des acteurs les plus doués de leur génération avec Dustin Hoffman et Harvey Keitel.

Robert De Niro. Metropolitan FilmExport

Ils sont devenus 2 monstres sacrés du cinéma américains avec à leur actif 40 ans de carrière. Il n'y a actuellement que 3 affiches de films qui les réunissent Le Parrain II , Heat et prochainement Righteous Kill.

Warner Bros.

La loi et l'ordre, l'un des films les plus attendu de cette année, et pour cause !

De Niro et Pacino : un duo au sommet !

Les fans de Robert De Niro et Al Pacino seront aux anges, puisque ces deux monstres sacrés d'Hollywood se donnent enfin la réplique pendant près de 90 minutes de film.Le scénario de La Loi et l'ordre est signé Russell Gewirtz, très courtisé depuis qu'il a écrit le script de Inside Man. Ce dernier confie : "Quand le scénario est arrivé entre les mains de Jon Avnet puis de Robert De Niro, je me suis dit que le film allait être fantastique. Et quand Al Pacino a rejoint le projet, j'ai su que ça allait être carrément énorme !" Selon l'agent artistique Bryan Lourd de CAA (Creative Artists Agency), il s'agissait d'un scénario taillé sur mesure pour Robert De Niro. "Comme j'ai toujours voulu travailler avec lui, explique Jon Avnet, j'ai lu le script, et je me suis aperçu qu'il avait tout à fait raison. Je suis donc allé à New York pour rencontrer Bob, faire une lecture avec lui et voir si le courant passait bien entre nous." "C'était très excitant d'entendre Robert lire son rôle, poursuit le cinéaste. Je le trouvais parfait, et de son côté il se sentait bien dans son personnage. Juste après cela, je lui ai demandé quel acteur il rêverait d'avoir dans le rôle de son partenaire. Il a immédiatement répondu Al Pacino."Al Pacino confie pour sa part : "Je suis assez exigeant avec les projets qu'on me propose et je prends toujours le temps de réfléchir avant d'en accepter un. Cette fois-ci, c'était un peu différent. J'étais très nerveux en lisant le scénario pour la première fois parce que je mourais d'envie de travailler avec Robert et Jon, c'était une occasion absolument unique. Par chance, l'histoire était vraiment excellente, j'ai donc donné très vite mon accord."

Présentation des 2 acteurs

Réalisateur, Acteur, Producteur, Producteur exécutif, Scénariste américain. Né Alfred James Pacino, le 25 Avril 1940 à New York (Etats-Unis)

Réalisateur, Acteur, Producteur, Producteur associé, Producteur exécutif américain. Né le 17 Août 1943 à New York, New York (Etats-Unis)

Biographies


 

Heat Al Pacino et Robert De Niro de se donner la réplique. Les deux acteurs s'étaient croisés sur le tournage de Le Parrain, 2ème partie en 1974, mais n'avaient aucune scène à tourner ensemble. Robert De Niro avait d'ailleurs été auditionné pour jouer dans Le Parrain, mais n'avait pas été retenu au casting. Ce film a donc permit à ces 2 monstres sacrés de se retrouver enfin face à face pour un duel au sommet.

Fils d'italiens originaires de la Sicile et élevé par ses grands-parents maternels, Alfred James Pacino collectionne depuis ses débuts les nominations aux Oscars, mais c'est seulement en 1992 qu'il obtient sa première statuette pour Le Temps d'un week-end (adaptation du roman Parfum de femme de Giovanni Arpino). Vingt ans plus tôt, il connaissait sa première nomination pour son interprétation de Michael Corleone dans Le Parrain de Francis Ford Coppola.En 1966, il est enfin admis à l'Actors Studio, il y rencontre Dustin Hoffman et Robert De Niro, la nouvelle génération d'acteurs formée selon "la méthode "qui occuperont le devant de la scène durant les années 70 jusqu'au milieu des années 80. Il y fait également la connaissance de Lee Strasberg qui deviendra son nouveau mentor. Le Parrain. 2ème partie, c'est sa première rencontre à l'écran avec Robert De Niro, qu'il retrouvera dans Heat 10 ans plus tard. Suite à ses interprétations cinématographiques de 1974, il est déclaré meilleur acteur de l'année par La British Academy

 

Al Pacino & Marlon Brando dans le parrain.
Quand à Robert De Niro, il grandit dans le quartier de Little Italy à New York. Il quitte l'école à seize ans pour suivre les cours d'art dramatique du Dramatic Workshop, de l'école de théatre de Stella Adler et du Luther James Studio. Il suit l'enseignement de Lee Strasberg à l'Actors' Studio, où il fait la rencontre d'Harvey Keitel. Il monte pour la première fois sur scène dans L'Ours d'Anton Tchekhov, et fait des débuts discrets au cinéma, en 1965, comme figurant dans le film de Marcel Carné, Trois chambres à Manhattan. L'année suivante, son personnage de jeune Vito Corleone dans Le Parrain, 2ème partie de Francis Ford Coppola lui vaut l'Oscar du Meilleur second rôle en 1974.

Al Pacino. Collection Christophe L.   Robert DeNiro dans le parrain, part 2

Après avoir incarné Vito Corléone/Marlon Brando  jeune, Robert DeNiro tournera avec cet immense acteur dans The Score (2001) de Frank Oz.

The Score - Angela Bassett et Robert De Niro

Les Rencontres :

Dustin Hoffman,Harvey Keitel,Francis Ford Coppola,Martin Scorcese

Universal PicturesGaumontCollection Christophe L.AlloCiné 

Robert De Niro jouera avec Dustin Hoffman dans Des hommes d'influences et Mon Beau Père, Mes Parents et Moi.

En 1968, Robert DeNiro tourne pour la première fois avec Martin Scorcese et Harvey Keitel dans Mean Street où il sont entraîné dans les bas-fonds de Little Italy. En 1976, ils se retrouvent une nouvelle fois dans les rues de Big Apple pour Taxi Driver. Scorsese et DeNiro collaborareront plusieurs fois : New-York  New-York, Raging Bull, Les Affranchis, Les Nerfs à Vif et Casino. Il deviendra pour le réalisateur son acteur fétiche.

Heat (1995) de Michael Mann : le face à face !

En réalisant Heat, Michael Mann a voulu rendre hommage à un ami détective dans la police de Chicago. Ce dernier a été amené à faire la rencontre du criminel qu'il était censé arrêter.

 

Robert De Niro retrouve ici deux producteurs avec qui il a déjà travaillé : Arnon Milchan, qui a notamment produit La Valse des pantins et Il était une fois en Amérique, ainsi que Art Linson, le producteur de Les Incorruptibles. Depuis des années, les deux hommes rêvaient de réunir Robert De Niro et Al Pacino à l'écran.

Heat - Al Pacino

Heat - Al Pacino et Robert De Niro

Afin de garder intacte la magie de la rencontre, Michael Mann a fait en sorte qu'Al Pacino et Robert De Niro ne soient pas visibles simultanément à l'écran, même durant la scène de discussion dans le café. Dans ce morceau d'anthologie, les deux acteurs font preuve d'une grande sobriété au niveau de leur jeu : douceur dans la voix, évitement des regards qui s'affrontent, sourires à peine esquissés. Un film incontournable !   à voir absolument !

 

La prochaine rencontre !La loi et l'ordre

 

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les acteurs
commenter cet article
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 09:22

 Ne laisse personne briser tes rêves, même pas moi qui est ton père !

C'est l'histoire vraie de Chris Gardner qui sort de la rue et trouve du travail grâce au Rubyk's Cube.

Gaumont Columbia Tristar Films

La génèse du film :

Chris Gardner né en 1954 dans le Wisconsin, est issu d'un milieu modeste, Gardner s'oriente vers une carrière de médecin avant de se lancer dans le monde de la finance. Mais il se retrouve bientôt à la rue, seul avec son fils de 5 ans. A force de volonté, il parviendra à remonter la pente, jusqu'à faire fortune en montant une maison de courtage. Le producteur Mark Clayman dit avoir été ému aux larmes en entendant à la télévision le récit cet homme qui raconte sa descente aux enfers. "Il faut absolument que j'obtienne les droits !" a-t-il lancé à la fin du programme. Il précise aujourd'hui : "Pour moi, ce n'était pas l'histoire d'un pauvre qui devient riche mais l'émouvante histoire d'une relation père-fils", déclare-t-il. Une fois l'accord de C.Gardner obtenu, le producteur James Lassiter, associé de Will Smith au sein de la société Overbrook Entertainment, a rapidement envoyé la cassette au comédien, alors en plein tournage d'I, Robot à Vancouver. La réponse positive est arrivée moins de 24 heures plus tard. Selon l'acteur, "cette histoire est l'incarnation du rêve américain".

Jaden Smith et Will Smith. Gaumont Columbia Tristar Films Jaden & Will Smith

Synopsis

 

Représentant de commerce, Chris Gardner a du mal à gagner sa vie en vendant ses scanners. Il jongle pour s'en sortir, mais sa compagne supporte de moins en moins leur précarité. Elle finit par quitter Chris et leur petit garçon de cinq ans, pour partir à New-York.
Désormais seul responsable de son fils, Chris se démène pour décrocher un job, sans succès. Lorsqu'il obtient finalement un stage dans une prestigieuse firme de courtage, il se donne à fond, même si pour le moment il n'est pas payé. Incapable de régler son loyer, il se retrouve à la rue avec Christopher. Le père et le fils dorment dans des motels, des foyers ou des gares de métro, cherchant des refuges de fortune au jour le jour. Perdu dans la pire épreuve de sa vie, Chris continue à veiller sur Christopher, puisant dans l'affection et la confiance de son fils la force de surmonter les obstacles...

Jaden Smith et Will Smith. Gaumont Columbia Tristar FilmsThandie Newton. Gaumont Columbia Tristar Films

                 Jaden & Will Smith                                       Thandie Newton

Le fils de Will Smith est interprété par son propre rejeton, Jaden Smith.La mère étant la comédienne Jada Pinkett. L'enfant y fait ses débuts au cinéma. La complicité réelle qui unit Will Smith à son fils a été transposée à l'écran. Le réalisateur explique comment il a réussi à la capter: "Le meilleur exemple est celui des blagues "toc toc" dans le film. Elles n'étaient pas dans le scénario original, mais un jour, j'ai entendu Jaden dire à son père une de ces devinettes pendant les répétitions. J'ai pensé que ce serait une bonne idée d'introduire cette légèreté dans le film et que cela fonctionnerait aussi comme un reflet de l'état moral de l'enfant. Bien que son père et lui connaissent l'enfer, le gamin sourit toujours et il continue à dire ces blagues "toc toc", ce qui montre finalement que son père parvient à lui épargner le pire."

La véritable histoire de Chris Gardner a subi deux changements majeurs dans ce film. Dans la réalité, le fils de Chris était encore bébé, alors que dans le film, il a cinq ans. De plus, l'indemnité qu'il a reçu lors de son stage a été supprimée dans le film.

La première version du scénario a été très appréciée, et a laissé une très forte impression au producteur James Lassiter : "Lorsque j'avais regardé le reportage, je m'étais dit que c'était une fantastique leçon de vie, mais je ne voyais pas comment en faire un film. Quand j'ai lu le scénario, j'ai été impressionné et bouleversé. Steve Conrad avait saisi l'essence même de ce que devait être le film... Moi qui suis papa d'un petit garçon de 7 ans et demi, j'ai été ému du combat que livre Will Smith dans le film pour son fils.Et je soupçonne même que si un jour je me retrouve dans cette situation, j'aurais sûrement des réactions similaires... Une des scènes du film qui m'a le plus touché, c'est celle ou alors qu'ils sont dans un foyer et en pleine galère, Christopher pose sa main sur le visage de son père et lui dit :"Tu es un bon papa."

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les films à voir
commenter cet article
5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 11:10

J'ai regardé hier soir le dernier Angélina Jolie et Morgan Freeman avec le petit nouveau James McAvoy. Wanted : choisis ton destin est adapté du comic de Mark Millar publié aux éditions Top Cow en 2003.

 

Deux mois avant le tournage James McAvoy pesait environ 60 kg ce qui n'était pas suffisant pour son rôle. Grâce à un programme de musculation et à un régime alimentaire spécial, il gagna près de 14 kg en deux mois.

Affiche américaine. Paramount Pictures

Vous prenez un jeune acteur avec le regard de chien battu d'un Russel Crowe, ensuite vous ajoutez une vie à la Edward Norton dans Fight Club avec un look à la Peter Parker/Tobey Maguire.Et pour finir un destin à la Néo/Keanu Reeves dans Matrix avec un soupçon de Star Wars avec un père à la Anakin Skywalker/Dark Vador quand il était gentil. Et pour conclure, une fin à la  jeu de la mort avec Bruce Lee. Vous secouez le tout et vous obtenez WANTED ! La preuve en images :

Le héros :

Russell Crowe. United International Pictures (UIP) +  Edward Norton. Collection Christophe L. + Tobey Maguire. Columbia TriStar Films 

                               Russel Crowe                   Edwards Norton                 Tobey Maguire

Keanu Reeves.  = James McAvoy. Paramount Pictures France

                   Keanu Reeves                        James McAvoy

Et pour continuer sur la comparaison Matrix et Star Wars, vous prenez les effets visuels, et vous rajoutez des acteurs de renoms !

La belle :

Carrie-Anne Moss. Warner Bros. France + Monica Bellucci. Warner Bros. France = Affiche américaine. Paramount Pictures

              Carrie Anne-Moss                     Monica Bellucci                          Angélina Jolie

Le mentor :

Laurence Fishburne. Warner Bros. France = Morgan Freeman. Paramount Pictures France

   Lawrence Fishburne                                                        Morgan Freeman

Le sage :

Alec Guinness. Collection AlloCiné / www.collectionchristophel.fr +  = TFM Distribution

       Sir Alec Guiness                             Maître Yoda                               Terence Stamp

sans oublier l'un des acolytes du mentor :

Wanted : choisis ton destin - Common = Warner Bros.

                   Common                                         Harold Perrineau

et enfin le père :

Hayden Christensen. Collection AlloCiné / www.collectionchristophel.fr + Liam Neeson. Collection AlloCiné / www.collectionchristophel.fr  = Thomas Kretschmann. Paramount Pictures France

Hayden Christensen                  Liam Neeson                         Thomas Kretschmann

Synopsis

 
 

Wesley Gibson a toutes les raisons du monde d'être malheureux. Tyrannisé par son patron, malmené par ses collègues de bureau, trompé et humilié par sa petite amie, ce jeune loser victime d'angoisses récurrentes, ne survit qu'à coup de tranquillisants et de plateaux repas macrobiotiques. Dur à vingt-cinq ans...
C'est alors qu'une fille de rêve fait irruption dans sa triste vie. Fox est une tueuse d'élite, affiliée à une secte ultrasecrète : la Fraternité, dont les membres se sont érigés en instruments du Destin. Leur devise séculaire : "Un homme de tué, mille hommes de sauvés"... L'heure est venue pour Wes de prendre la suite de son père et de découvrir en lui-même des ressources, une soif de violence, des réflexes et des aptitudes insoupçonnés. Sous la tutelle du mystérieux et charismatique Sloan et de Fox, Wes commence un entraînement rigoureux qui va faire de lui le meilleur assassin de la Fraternité. Devenu le favori de la secte, Wes a aussi la tardive satisfaction se venger de ses anciens tourmenteurs. Mais l'ivresse du pouvoir n'a qu'un temps ; bientôt, il devra apprendre ce que nul ne peut lui enseigner : tracer sa propre voie et contrôler sa destinée...

Wanted : choisis ton destin - Angelina Jolie La sublime Angélina Jolie

Bref un film d'action sans temps mort, avec plein d'effets numériques (avances rapides & ralentis) plus une pointe d'humour.

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les films à voir
commenter cet article
1 septembre 2008 1 01 /09 /septembre /2008 14:17

Voici les différents acteurs/actrices qui ont incarné sur grands écrans l'univers de Batman !

Batman

 Nom : Bruce Wayne                                                                                                                
 Profession : Industriel, philanthrope, justicier                                                                   

 Taille : 1m88                                                                                                                          
 Poids : 95 Kg                                                                                                                          
Cheveux : noirs                                                                                                                       
 Première apparition : Detective comics 27 (mai 1939)                                                    

 Michael Keaton            Val Kilmer             George Clooney          Christian Bale

Universal Pictures Warner Bros. George Clooney. United International Pictures (UIP) Warner Bros. France

Batman - Michael Keaton   Christian Bale. Warner Bros. France

Robin

 

 Nom : Richard "Dick" Grayson                                                                                                          
Profession : Officier de police                                                                                                 
Taille : 1m77                                                                                                                           
Poids : 79 Kg                                                                                                                           
Cheveux : noirs                                                                                                                       
Première apparition : Detective comics 38 (avril 1940)                                                   

 Chris O'Donnell 

Fox Searchlight Pictures  Batman Forever - Chris O'Donnell

Batgirl

 Nom : Barbara Gordon                                                                                                          
 Profession : Informaticienne                                                                                                  
 Taille : 1m80                                                                                                                          
 Poids : 57 Kg                                                                                                                          
 Cheveux : roux                                                                                                                       
 Première apparition : Detective comics 359 (janvier 1967)                                            

 Alicia Silverstone

 Warner Bros. 

Alfred

 Nom : Alfred Pennyworth                                                                                                      
 Profession : Majordome                                                                                                         
 Taille : 1m83                                                                                                                          
 Poids : 72,5 Kg                                                                                                                       
 Cheveux : noirs                                                                                                                      
 Première apparition : Batman 16 (avril 1943)                                                                  

 Michael Gough                 Michael Caine 

 

Commissaire Gordon

 Nom : James W. Gordon                                                                                                        
 Profession : ancien commissaire de police                                                                             
 Taille : 1m76                                                                                                                          
 Poids : 76 Kg                                                                                                                          
 Cheveux : Blancs                                                                                                                    
 Première apparition : Detective comics 27 (mai 1939)                                                     

 Pat Hingle                                       Gary Oldman

  The Dark Knight, Le Chevalier Noir - Gary Oldman

Lucius Fox

Nom : Lucius Fox

Profession : Directeur général de Wayne Enterprises

 Première apparition : Batman #307 en 1979

Morgan Freeman

 

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les supers-héros
commenter cet article
29 août 2008 5 29 /08 /août /2008 14:56

 S'il y a bien un super-héro qui a été le plus adapté au cinéma, c'est bien le justicier de  Gotham !

 

 Un petite rétro sur les différents films/séries qui ont incarné l'univers de Batman.

     A l'inverse de chez Marvel, l'univers de DC n'a pas suivi une ligne directionnelle, et les aventures de Bruce Wayne, au fil des années, ont souvent changé, allant parfois de la dérision jusqu'à un monde sombre et sans espérance.

 LA NAISSANCE DU MYTHE : Des années 30 à aujourd'hui, Batman s'est trouvé adapté sur tous les médias existants, du cinéma aux jeux vidéos en passant par la télévision. Batman traverse les années et est toujours un reflet de celles-ci. Le point commun de ses différents visages ? Un enfant qui assiste impuissant au meurtre de ses parents et qui ne désire qu'une chose : rendre justice ! Batman n'est pas l'un des premiers héros du comics, bien avant lui nous dénotions déjà des héros de comics.A la base, le comics était nommé " Comic stip " et paraissait dans des journaux d'actualités, sur une ou deux pages. Suite aux succès des comics strip apparut le comics book. Un support créé par Max Gaines et entièrement dédié aux aventures des héros. Cette période qui correspond de 1929 à 1942 prit le nom du " Golden Age ".Les aventures de Batman furent révélées par le comics book Detective Comics. Ce comics regroupant différentes histoires de justicier parut en mars 1937 et il fallut attendre mai 1939 et le Detective Comics 27 pour apercevoir Batman pour la première fois dans ses pages. Le héros pour son début est loin d'être très recherché, il possède les caractéristiques du justicier Zorro, excepté qu'il rend justice en métropole. Il pourchasse des gangsters ou des créatures telles que des loups-garous ou des vampires. Souvent jugé trop violent, la firme National Comics, qui petit à petit se mute en DC comics décida de mettre le holà et obligea Kane a dorénavant montrer les copies avant publication afin de pouvoir censurer.Pour la petite histoire il fallut attendre le numéro 33 de Detective Comics et l'aide de Bill Finger comme scénariste pour voir arriver le milliardaire Bruce Wayne comme alter ego, ainsi que les origines de l'homme chauve-souris (novembre 1939).

 Le mythe est enfin créé et sa personnalité en placeL’homme chauve-souris n’eut pas à attendre longtemps pour se voir adjoindre un partenaire. Bill Finger créa Robin dans les années 40 et le mit en place dans le Detective Comics 38, (Avril 1940). Les années 40 furent d’ailleurs propices à beaucoup de créations de « Boy Wonder »afin d’accompagner les justiciers, et surtout dans le cas de Batman de rendre le comics plus grand public et moins sombre. Les ventes de Batman explosent carrément et obligent l’éditeur à utiliser davantage que le seul support Detective Comics pour raconter les aventures du justicier de Gotham City.

  Un nouveau comics appelé tout simplement « Batman » fait son apparition à l’été 1940. Bob Kane et Bill Finger ne pouvant tout gérer, l’éditeur décida d’engager de nouveaux talents, tel Dick Sprang, considéré par les fans comme un des meilleurs de cette période. C’est aussi en 1940, durant l’été qu’apparurent les plus grand ennemis de Batman, tels que le Joker et Catwoman. Dans le cas plus particulier du Joker, celui-ci vit le jour dans le « Batman n°1 », si à la base il devait mourir à l’issue des deux premiers numéros, le personnage se révéla si charismatique que les créateurs décidèrent de redessiner à la dernière minute la case pouvant conclure à sa mort. Dans les grands méchants qui ont mené la vie dure à Batman, on notera aussi l’arrivée du Pingouin dans le Detective Comics 58 (Décembre 1941).

  Petit à petit, l’univers de Batman et sa ville se crée (première mention du nom de Gotham City dans le Batman 4 durant l’hivers 1941). Finger monte des dossiers afin que les adversaires créés, de même que les lieux, soient le mieux détaillés possible, quitte à rendre les scripts un poil en retard. Batman est désormais partout, et après la seconde guerre mondiale, DC décide de se servir de Batman pour implanter le justicier à travers le monde et créer le mythe, et surtout faire des Etats-Unis l’image des « défenseurs du monde libre ».Dans la continuité des grands événements des années 40-50, Alfred apparaît pour la première fois en avril 1943 (Batman 16). En 1944 la base souterraine sous le manoir Wayne est désormais nommée « Bat-Cave » et en 1947 se présente la première des invasions extraterrestres que Batman aura à affronter.Les années 50 signifie l’après-guerre, les Etats-Unis sont puissants, et l’économie et les créations diverses explosent. Place aux gadgets, et Batman n’y échappera pas. Batavion, Batbateau, ou tout autre objet estampillé « Bat » font leur apparition, et les ennemis ne sont pas en reste puisque le Jocker possède sa Jocker Mobile, Catwoman son Catplane et le Pingouin son Pinboat. Les années 50 voient aussi pointer la première femme justicière dans la ville de Gotham Elle se nomme Kathy Kane, alias Batwoman (Detective Comics n°233).             

 Les films : 

Batman (1989) de Tim Burton                                                                                                

 Après plus de 10 ans à s'arracher les cheveux sur la production du futur film cinéma, Batman peut enfin voir le jour en 1989. Tim Burton venait de remporter deux gros succès ( Pee Wee et Beetlejuice), et par son approche visuelle il a du coup été préféré comme réalisateur à Ivan Reitman et à Joe Dante initialement pressentis. Si Burton n'était pas un fan du comics, il aimait l'idée que dégageait le personnage ainsi que son côté obscur. De plus, Burton avait énormément apprécié les approches faites par Miller et Moore. Mais le film ne se fait pas sans difficulté, ainsi d'après Burton lui-même le premier scripte était insatisfaisant : « Le premier scripte ne me plaisait pas, trop proche de celui de Superman.Autre défi pour l'équipe du film : les décors ! Burton mit assez longtemps à se décider sur le meilleur choix, cependant après quelques nuits blanches, lui et Furst finirent par tomber d'accord sur le style de décors. Ils optèrent sur un aspect sombre façon The Killing Joke (Le Souriez de Moore) et sur un côté Métropolis de Fritz Lang. Le tout devait donner une impression d'un New York proche de l'enfer, comme si tous les aspects négatifs de cette ville des États-Unis avaient été réunis. Pour terminer, il fallait un costume beaucoup plus crédible que celui de Adam West dans les années 60, pour cela Rob Ringwood acheta plus de 400 comics pour étudier les différents costumes ayant existé et surtout en voulant garder un aspect crédible, il fallait que le costume semble utile et pas seulement un déguisement.

 Batman, Le Défi (1992) de Tim Burton                                                                                

 1992 est une année qui va apporter le meilleur à Batman, voire plus que ça, des petits bijoux à la télévision comme au cinéma. Tout d'abord, par l'arrivée du film de Burton, Batman le Défi. Pourtant, Tim Burton n'était pas vraiment partant pour une nouvelle aventure au départ, il se rappelait son perpétuel combat face aux gros studios et l'épuisement mental qui en avait découlé. Mais suite à des négociations qui lui permirent de gagner un chèque plutôt alléchant et un monopole total sur le film, il accepta. De suite, Burton s'attacha au Pingouin et à Catwoman plus qu'aux héros, d'ailleurs il ne fut pas le seul, puisque beaucoup d'actrices s'intéressèrent au rôle de Catwoman,. Pendant la phase de pré-production, Sean Young s'invite et vient directement en costume pour impressionner les créateurs, puis Lena Olin est pressentie, c'est finalement Anette Bening qui gagne le rôle, mais, petit soucie, elle est enceinte ! Au final (et pour le plus grand plaisir de tous vu le résultat) c'est Michelle Pfeiffer qui obtient le rôle. Danny De Vito décroche le rôle du Pingouin et Christopher Walken celui d'un certain Max Shreck. Le résultat dépasse toutes les espérances, ce Batman est en tout point supérieur au premier et devient un chef d'oeuvre du cinéma de super-héros.

 Batman Forever (1995) de Joel Schumacher                                                                       

 Si la série animée continua à impressionner pendant trois saisons, ce ne fut pas de même pour le cinéma, avec le départ de Burton sur Batman Forever, laissant place à Joel Shumacher qui prend pour le coup l'aspect opposé à Burton en rendant le film ultra coloré. Michael Keaton quant à lui est remplacé par le très fade Val Kilmer. Pourtant, Batman Forever avait un adversaire vraiment intéressant en la personne de Double Face/ Harvey Dent, mais le réalisateur n'exploite aucunement la double personnalité du personnage, jouant plus sur l'action et les gros décors que sur le casting. La popularité du moment de l'acteur Jim Carrey cependant fait que le film est un succès commercial et permet un quatrième film : Batman &Robin.

 Batman & Robin (1997) de Joel Schumacher                                                                      

 Batman et Robin joue encore plus dans la démesure et est peut-être un poil plus assumé, surtout que le personnage de Freeze demeure un poil intéressant. Mais celui-ci se veut avant tout une redite complète du troisième, au point qu'entre le 3 et le 4 chaque scène se ressemble, seuls les méchants sont remplacés par d'autres. Le film, s'il se veut distrayant, est malheureusement d'un manque de personnalité flagrant, et George Clooney rabaisse le personnage de Batman au plus bas. Cette fois le spectateur, même américain, n'est pas dupe, et le film est un semi-échec. Batman réussit donc l'exploit de lasser pendant un temps le spectateur du film de super-héros, ainsi le cycle est bouclé Batman 1 avait apporté l'euphorie, le 4 l'a remporte.

 Batman Begins (2005) de Christopher Nolan                                                                      

 Au cinéma, il aura fallut attendre longtemps pour voir resurgir le justicier de Gotham, il faut dire que la douche Batman et Robin et Batman Forever était copieuse. Les projets et les bruits de couloirs ont été légion : à un moment la Warner a effectivement pensé à un Batman vs Superman, la production avait même pensé à Wofgang Petersen pour le réaliser. Mais le budget était trop faramineux par rapport aux risques d'un potentiel échec. Après a circulé la rumeur de voir le dessin animé Batman la Relève passer en live, de même que l'adaptation du Dark Knight de Miller où le choix de Clint Eastwood avait été suggéré, mais les projets sont restés dans les tiroirs.C'est finalement Chris Nolan et son Batman Begins qui aura peut-être la chance de ressusciter la franchise. Tout les éléments semblent là : univers sombre, casting de toute beauté, réalisateur ayant prouvé son savoir-faire, autant dire que tout cela semble alléchant et espérons-le, ne décevra pas ! Dans tous les cas Christian Bale a déjà signé pour 3 films. Batman n'est donc pas prêt de s'éteindre, même au cinéma !

 Batman, The Dark Night (2008) de Christopher Nolan                                                      

The Dark Knight, Le Chevalier Noir Avec Batman Begins, Christopher Nolan avait réussi à redonner vie et sens à un super-héros dont les dernières apparitions sur grand écran avaient beaucoup déçu. Fans et critiques étaient donc impatients de savoir si le réalisateur britannique allait réussir à maintenir la série à un même niveau d'excellence. Avec toujours autant de noirceur et d'actions.L'attente reposait également sur une histoire alléchante puisqu'elle met le justicier masqué aux prises avec deux de ses plus célèbres ennemis, dont le Joker. Ce psychopathe au visage de clown est interprété par Heath Ledger. Et l'attrait pour le film repose en partie sur la présence au générique de cet acteur australien, l'un des plus doués de sa génération.Son décès brutal, en janvier dernier, a fait de The Dark Knight, son avant-dernier film, une sorte de chant du cygne. Les rares personnes ayant assisté au tournage ou ayant visionné quelques scènes étaient toutes unanimes pour encenser son jeu.Le film a conquis la salle par son rythme haletant, son récit riche en rebondissements et en scènes spectaculaires, ses personnages fouillés et sa brochette d'acteurs tous excellents. Car la fantastique prestation d'Heath Ledger ne cannibalise pas celles de ses compagnons : Christian Bale, Aaron Eckhart, Michael Caine, Gary Oldman, Morgan Freeman, Maggie Gyllenhaal. The Dark Knight mérite tout le bien qu'on en lit sur internet et dans les médias.      

 Les séries TV:

   1943,C'est Harry Cohn, président de la Columbia, déjà producteur de serial comme « The Shadow » qui prend contact avec Bob Kane, afin de créer le premier serial sur Batman. Ainsi en 1943 Batman prend les traits de l'acteur Lewis Wilson et Robin ceux de Douglas Croft. Le serial dura 15 épisodes avant de disparaître.  

 

  1949, un nouveau serial du nom de Batman et Robin arriva de nouveau. Cette fois, ce sont les acteurs Robert Lowery pour Batman et Johnny Duncan pour Robin qui donnèrent leurs  traits aux justiciers masqués. La série n'était pas vraiment flatteuse pour le justicier mais faisait    gagner le justicier en popularité dans les familles américaines. Cette série aussi comme la précédente ne comporte pas plus de 15 épisodes.

 

    1966, Le sérieux du comics ne dura pas très longtemps pour cause d'une série télévisée qui va faire exploser l'audimat en 1966. Tous cela sous les traits d'Adam West (Batman) et Burt Ward (Robin) qui immortaliseront à jamais la notion du Kitch chez le super-héros. Tout le monde a retenu ce fameux générique et ses combats mythiques tournant autour des : « Pang, Ping, outch, cratch ». Du coup, la série télévisée va engendrer une multitude de produits dérivés et va même influencer le comics sur tous les points de vue. Le terme « Batmania » apparaît, le justicier est au sommet. Le succès est tel qu'un film sort, reprenant le casting de la série et mettant en scène tous les plus grands adversaires de Batman (Jocker, Catwoman, Pingouin, Double Face, Mr Freeze et l'Homme Mystère).

 
La série sera même plusieurs fois nominée à la cérémonie des Emmys en 1966.

Bruce Thomas pour la série Birds of Prey 

  Les courts-métrages:

   Qui mieux qu'un fan peut réellement saisir toutes les subtilités de son héros ? En tous cas c'est ce qui en ressort à la vision de Batman, "Dead End", remarquable film amateur de 2003 mettant en scène Batman, son ennemi de toujours le Joker.Ce film amateur à budget tout de même assez considérable est tout autant incroyable par son ambiance que par son jeu d'acteur, un cours métrage que la Fox aurait bien fait de regarder pour comprendre la force d'un cross-over.

                     Batman Dead-end                                                        World's Finest        

                   

Autre rumeur circulant en 2004, la confrontation de Batman et de Superman. Beaucoup y ont cru, et tout cela à cause d'une bande annonce incroyable d'un auteur se nommant Sandy Collora. Cette bande-annonce « World's Finest » fantasmée par un fan était si bien faite que la rumeur d'un film s'est installée jusqu'à donner l'idée au studio Warner.

 Grayson                                                                                                                                  

 Dernière surprise en date aussi, une longue bande-annonce nommée "Grayson" de John Fiorella, véritable bombe mettant en scène la mort de Batman, le tout réunissant Robin et tous les héros de DC de la JLA. Encore une fois incroyable, et en voyant de tels films amateur nous rêvons de voir ça un jour sur grand écran !!

 

  Les   Batmobiles :

[PHOTO: Batmobile] 1966

 1989

Batmobile 1997 2005

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les supers-héros
commenter cet article
26 août 2008 2 26 /08 /août /2008 10:22

Kevin Bacon

Après Vendredi 13 et Footloose, Meurtre à Alcatraz (1995 de Marc Rocco) fût le film qui servit de tramplin à sa carrière.

La vie d'Henry Young qui fût condamné à 11 ans de prison ferme à Alcatraz pour avoir volé 5$ est issue d'une histoire vraie.Ces 5$ étaient destiné a acheter à manger pour sa petite soeur.Young passe plus de 3 ans de cachot pour une tentative d'évasion qui a avorté.Pendant ces 3 Années,il y fût torturé par le sous-directeur Warden Glen (Gary Oldman).Il y gardera de nombreuses et graves séquelles.Peu de temps après sa sortie de cachot, Young égorgea l'un de ses compagnons d'évasion en plein réfectoire.Ce dernier avait eu un régime de faveur pour avoir "balancer".Un jeune avocat commit d'office James Stamphill (Christian Slater) prend sa défense alors qu'il n'a jamais plaidé.Stamphill part en croisade en dénonçant le système carcéral américain.Sa plédoierie se base sur le fait que ce système est en réalité coupable de ce meurtre et qu'Henry Young n'en est en fait que l'arme du crime...une forte amitié née entre les 2 hommes.

Kevin Bacon - Hypnose Kevin Bacon

Cette prison (construite sous la guerre de sécéssion) était la fierté et le fleuron des Etat-Unis.Elle y "accueillera" d'ailleurs de célèbres gangsters de l'époque comme Al Capone ou encore Mitraillette Kelly.

Mais la réalité est bien loin de se que montre les médias à l'opinion publique.Et les traitements que subissent certains détenus sont dignes de ceux pratiqués par les nazis ! Même si ce film n'évite pas certains clichés, il a le mérite de montrer ce que la propagande est capable de faire au même titre que Bush le fera 60 ans plus tard pour pouvoir entrer en conflit contre l'Irak.

Gary Oldman excel dans son rôle du sadique sous-directeur de la prison d'Alcatraz et est digne du rôle que tenait Ralph Fiennes dans La Liste de Schindler.Kevin Bacon joue le rôle de ce martyr avec justesse et montre (déjà) qu'il est un très bon acteur.

Christian Slater. Universal Media Studios Christian Slater

Gary Oldman - The Dark Knight, Le Chevalier Noir Gary Oldman

Les conditions de détention des années 30, sont bien loin de celles qui étaient présentées au peuple américain, elles le sont plus de nos jours même si certaines "pratiques" sont encore cachées.

Un film bouleversant...

Après une enfance passée à Philadelphie, Kevin Bacon s'installe à New York pour entamer une carrière théâtrale. C'est ainsi qu'on le retrouve dans les pièces off-Broadway Getting Out, Forty Deuce et Slab Boys, où il partage alors la vedette avec Sean Penn. L'année 1978 marque ses débuts sur grand écran. On l'aperçoit notamment dans la comédie American College de John Landis. Sauvagement abattu dans le film d'horreur Vendredi 13 (1980), il figure également au générique du Diner (1982) de Barry Levinson et rencontre le succès sur les rocks endiablés de la comédie musicale Footloose (1984). Marié à la comédienne Kyra Sedgwick, Kevin Bacon trouve ses plus beaux rôles dans le cinéma fantastique, prêtant son visage inquétant et anguleux aux films Tremors (1990), L'Expérience interdite (1991), Hypnose (1999) et L'Homme sans ombre (2000). Il joue également de son magnétisme dans JFK (1992) et les thrillers La Rivière sauvage (1995), Sleepers (1996), où il incarne un gardien de prison sadique et violeur d'enfants, Sexcrimes (1998), Mauvais piège (2002) et Death Sentence (2007), film policier dans lequel il s'improvise justicier. Audacieux dans ses choix cinématographiques - il incarne un ancien pédophile dans The Woodsman (2006), Kevin Bacon tourne également sous la direction de réalisateurs aussi talentueux que Clint Eastwood (Mystic River), Jane Campion (In the Cut) et Atom Egoyan (La Vérité nue). C'est fort de cette expérience devant la caméra qu'il signe en 2005 la mise en scène d'une oeuvre intimiste intitulée Loverboy.

 

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les acteurs
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de latuile76
  • Le blog de latuile76
  • : Pour tous ceux qui aiment le cinéma et les séries TV ! Sur ce blog, je donne tout simplement les impressions sur ce que je regarde...
  • Contact

Recherche

Liens