Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 novembre 2008 4 20 /11 /novembre /2008 11:52

Beauté des images, jeu d'acteurs, tout y est ! Le dernier des Mohicans est une fresque qui restera dans l'histoire du cinéma.

Image

En 1757 dans l'Etat de New York, les colonies anglaises d'Amérique du Nord sont en proie au conflit opposant les Français conduit par le marquis De Moncalm et leurs alliés Hurons aux Anglais. Ils entretiennent d'excellentes relations avec les Mohicans. Hawkeye, un frontalier d'origine européenne, élevé par le Mohican Chingach-gook et son fils Uncas, voudrait rester neutre, mais les circonstances l'amènent à prendre une part active dans l'affrontement. En effet, Duncan Heyward, officier anglais, est chargé de conduire Cora - la femme qu'il aime - et sa jeune sœur Alice au Fort William Henry où les attend leur père, le colonel Munro. Magua, leur éclaireur indien, voue une haine mortelle à Munro depuis que celui-ci a massacré son peuple. Il met au point une embuscade où périssent les soldats de la colonne. Heyward et les 2 jeunes femmes sont sauvés par Hawkeye, Chingach-gook & Uncas. Les trois hommes acceptent de les escorter jusqu'à leur destination.

 

Le Dernier des Mohicans est, à l'origine, un roman de Fenimore Cooper, paru en 1826. Avant la version de Michael Mann, il avait déjà été adapté de nombreuses fois au cinéma : la première tentative, anonyme, date de 1911, et elle connut sept successeurs (télévision et cinéma confondus) ! Parmi les plus connues, il faut citer celle de Clarence Brown et Maurice Tourneur (1920), celle de George B. Seitz (1936) avec Randolph Scott dans le rôle doeil de Faucon et celle de James L. Conway (1977).

 James Fenimore Cooper (Burlington, New Jersey, 1789 ­ Cooperstown, New York, 1851), écrivain américain. Il fut le créateur du roman de la Prairie, peuplé d'Indiens et de pionniers : le Dernier des Mohicans (1826), la Prairie (1827), le Tueur de daims (1841).

 Un film sublime et contemplatif aux paysages merveilleux aux scènes de bataille spectaculaires et des personnages charismatiques, dont un Daniel Day-Lewis extraordinaire comme à son habitude. La bande son magique et magnifique donne au film ce souffle épique qui rend certaines scènes absolument inoubliables. Pour interpréter son rôle d'un Indien, Daniel Day-Lewis s'isole plusieurs mois dans la forêt, apprend à dépecer des animaux, à construire un canoë, se battre avec un tomahawk, charger un pistolet à poudre en pleine course...

DU TRES GRAND CINEMA

Repost 0
Published by chrys76 - dans Mes films cultes
commenter cet article
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 13:57

Couverture Comics Sin City, tome 2 : J'ai tué pour elle Sin City de Robert Rodriguez est d'une réussite numérique et artistique magnifique !Ce film lance une nouvelle façon de voir le cinéma et Franck Miller en est devenu le personnage incontournable. L'adaptation ciné de ce nouveau genre cartonne car ses oeuvres sont porté avec classe sur le grand écran.

 

Synopsis


 

Sin City est une ville infestée de criminels, de flics ripoux et de femmes fatales.
Hartigan s'est juré de protéger Nancy, une strip-teaseuse qui l'a fait craquer.
Marv, un marginal brutal mais philosophe, part en mission pour venger la mort de son unique véritable amour, Goldie.
Dwight est l'amant secret de Shellie. Il passe ses nuits à protéger Gail et les filles des bas quartiers de Jackie Boy, un flic pourri, violent et incontrôlable.
Certains ont soif de vengeance, d'autres recherchent leur salut. Bienvenue à Sin City, la ville du vice et du péché !

 

Josh Hartnett et Marley Shelton. Pan Européenne Edition Une distribution de légende

L'une des particularités premières de Sin city est sans aucun doute son incroyable distribution. Au générique du long-métrage cohabitent ainsi des vedettes confirmées du septième art comme Bruce Willis, Mickey Rourke, Benicio Del Toro, Michael Clarke Duncan, Michael Madsen, Carla Gugino, Clive Owen ou Rutger Hauer, et des stars montantes telles que Elijah Wood, Rosario Dawson, Jessica Alba, Brittany Murphy ou Josh Hartnett ainsi que la petite nouvelle Alexis Bledel.

 

 

sincity_compare1.jpg

Puis 2...et 3

  Dans les ruelles obscures de Sin City, Dwight cherche à se venger de la femme qui l'a trahi, Ava Lord, tandis que Nancy tente de se remettre de la mort de Hartigan.

Au casting on retrouve : Clive Owen, Brittany Murphy, Rosario Dawson, Mickey Rourke, Jessica Alba et Michael Clarke Duncan. Des nouveaux venus de grande classe : Powers Boothe, Mickael Madsen, Johnny Depp ainsi qu'une petite nouvelle que l'on retrouvera dans Spirit, un autre Franck Miller : Jaime King.

 

 

 A Sin City, au cours d'une nuit particulièrement sombre, un ancien Navy SEAL, Wallace, sauve une jeune femme, Esther, du suicide. Elle lui raconte qu'elle a été enlevée par de mystérieuses personnes.

Pour ce 3ème opus: Johnny Depp & Mickael Clarke Duncan.

THE SPIRIT

 

Franck Miller derrrière la caméra pour :

  

Considéré comme mort, un détective masqué revient dans la ville de Central City pour traquer les criminels en utilisant toute forme de punitions plus ingénieuses les unes que les autres

Scarlett Johansson. Sony Pictures Releasing France

Avec un autre casting de grande classe : Gabriel March, Samuel L.Jackson, Eva Mendes, Jaime King et Scarlett Johansson.

Sony Pictures Releasing FranceSamuel L. Jackson. Sony Pictures Releasing FranceScarlett Johansson. Sony Pictures Releasing France

Co-réalisateur de Sin City (d'après son propre roman graphique) avec Robert Rodriguez en 2005, Franck Miller  n'a pas attendu longtemps pour repasser derrière la caméra pour les besoins de The Spirit, et ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. En effet, tandis que se profilent les tournages de Sin City 2 & 3, il se serait vu proposer l'adaptation d'Hard Boiled, comic book ultra-violent dont il est lui-même l'auteur, et qui suit la vengeance qu'assouvit un assureur envers son entourage, le jour où il découvre qu'il est en fait un androïde manipulé par sa famille.

 Né dans le Maryland, Frank Miller grandit à Montpelier dans le Vermont. Il découvre très tôt sa vocation de dessinateur de BD. Surdoué, il part à New York à 19 ans, en 1976 et est très vite engagé comme dessinateur chez Marvel Comics puis DC Comics, les deux plus prestigieux éditeurs de comic books américains. Après avoir travaillé sur de nombreux ouvrages, on lui confie enfin le plus gros projet : apporter une nouvelle dimension au mythe de Batman...

Franck Miller c'est aussi Elektra, Dardevil, Batman Begins, The Dark Knight & 300 !

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les réalisateurs
commenter cet article
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 14:47

 

Un petit aperçu de se qui vous attends dans la 7ème saison de

Depuis 7 ans, cette serie cartonne, même si depuis la  6ème saison elle s'essouffle un peu :

Valeur sûre de la Fox depuis 2001, 24 n'a jamais déçu, même lors de saisons jugées plus faibles par les critiques. Voici les audiences américaines moyennes pour chaque saison :

  • Saison 1 : 8,6 millions de téléspectateurs américains
  • Saison 2 : 11,73 millions
  • Saison 3 : 10,3 millions
  • Saison 4 : 11,9 millions
  • Saison 5 : 13,78 millions
  • Saison 6 : 13 millions

Quelques jolis visages feminins de 24 :

 Leslie Hope saison 1

 Sarah Clake saison 1 et 2

 Elisha Cuthbert saisons 1, 2, 3 et 5 

 Kim Raven, saisons 4,5 et 6

 Rena Sofer saison 6

On attend donc patiemment le début d'année prochaine alors que (Attention MEGA spoiler) le président de cette saison sera une femme ainsi que le retour choc d'un des personnages phares de la série, sensé être décédé précédement : l'ancien agent du CTU et collègue de Jack, le sombre Tony Almeida.

Casting de la saison 7


 Fin novembre, Jack Bauer sera de retour avec un téléfilm spécial, rebaptisé 24: Redemption (à l'origine c'était 24: Exile). Cette aventure verra notre héros plongé au coeur d'une crise d'ampleur internationale.D'une durée de 2 heures, ce téléfilm est censé introduire les évènements de la saison 7. Il débarquera sur la Fox, en janvier 2009. Toujours sous tension, l'intrigue se déroulera conjointement à Washington et en Afrique, où Kiefer Sutherland se trouvera en compagnie de Robert Carlyle et Jon Voight.

 Découvrez donc tout de suite la bande-annonce officielle avec ce retour inattendu dévoilé dans le Trailer...

2 minutes 30 secondes de la saison 7 de 24... La Fox a dévoilée une nouvelle bande-annonce de la prochaine journée de m**** de l'agent Bauer !

24H Chrono-Unité Spéciale La saison 1 de 24 a été nommée 10 fois aux Emmy Awards en 2002; meilleure série dramatique, meilleur acteur dans un Drame (Kiefer Sutherland), meilleure écriture, meilleur réalisateur, meilleur casting, meilleure musique pour une série dramatique, meilleure direction d'acteurs, meilleure production et meilleur mixage musical.

Pas mal, non?

Repost 0
Published by chrys76 - dans Mes séries TV
commenter cet article
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 12:02

Un grand merci à Louis Letterier de rendre à Hulk ce qui est à Hulk !

L'Incroyable Hulk s'incrit dans la lignée du comic-book Marvel et de la série TV qui a fait le succès populaire du personnage dans les années 80. Ce nouveau film n'est d'ailleurs pas une suite du film d'Ang Lee, mais a pour but de lancer une nouvelle franchise autour du géant vert.

SND

Le scientifique Bruce David Banner cherche désespérément un antidote aux radiations gamma qui ont créé Hulk. Il vit dans l'ombre, toujours amoureux de la belle Betty Ross et parcourt la planète à la recherche d'un remède. La force destructrice de Hulk attire le Général Thunderbolt Ross et son bras droit Blonsky qui rêvent de l'utiliser à des fins militaires. Ils tentent de développer un sérum pour créer des soldats surpuissants. De retour aux Etats-Unis, Bruce Banner se découvre un nouvel ennemi. Après avoir essayé le sérum expérimental, Blonsky est devenu L'Abomination, un monstre incontrôlable dont la force pure est même supérieure à celle de Hulk. Devenu fou, il s'est transformé en plein coeur de New-York. Pour sauver la ville de la destruction totale, Bruce Banner va devoir faire appel au monstre qui sommeille en lui.

William Hurt. SND William  Hurt Liv Tyler. SND Liv Tyler

A l'instar de celui de Ang Lee, il rend non seulement hommage à la série et à ses acteurs mais en plus il reste fidèle à l'esprit du comics.

United International Pictures (UIP)

Le choix de prendre cet acteur de talent qu'est Edwards Norton est le plus judicieux qui soit ! Il compose superbement le rôle de Bruce Banner s'inspirant du jeu de Bill Bixby dans la série.

Lou Ferrigno

 Edward Norton. SND

           Bill Bixby                               Edwards Norton

Choisi pour sa "capacité à se transformer pour un rôle singulier", comme en attestent ses performances dans Peur primale, American History X et Fight Club, Edward Norton a été préféré, entres autres, à David Duchovny, Dominic Purcell, Jeff Goldblum ou encore Adrien Brody, un temps envisagés dans le rôle. Egalement réalisateur (Au nom d'Anna) et scénariste, le comédien a participé à l'écriture de L'Incroyable Hulk.

En conclusion, ce Hulk est une réussite ! Il amorce même dans la scène finale une suite plus qu'allèchante...Tony Stark/Robert Downey Jr entre dans un pub pour discuter avec le général Ross d'une proposition qui pourrait être l'origine du plus grand groupe de super-héros de la franchise MARVEL !

 

Au-delà de sa sympathique apparition finale, les fans s'amuseront à dénicher tout au long du film les réferences au personnage Marvel : Dans le générique de début ou sur divers équipements militaires, on peut en effet discerner la mention "Stark Industries" à de nombreuses reprises.

 

Hulk, héros marvel créé en 1962 par Stan Lee et Jack Kirby, est au départ gris. Une couleur exceptionnelle pour un Super-héros à cette époque. Stan Lee, nous explique : "Quand j'ai créé Hulk il y a 45 ans, j'ai choisi le gris parce qu'aucun héros ou méchant n'avait cette couleur. Quand nous avons sorti le premier numéro de la B.D., nous nous sommes aperçus que le gris donnait un résultat très médiocre. Comme il n'y avait pas de super-héros vert et que c'était une couleur plus facile à reproduire, Hulk est devenu vert au numéro suivant. C'est aussi simple que ça."

Les fans de l'univers Marvel reconnaîtront le liquide bleu injecté à Tim Roth dans le film : il s'agit du sérum des super-soldats utilisé dans Captain America.

Tim Roth. SND Tim Roth

SND L’Incroyable Hulk Abomination

 

The Incredible Hulk annule et remplace le précédent.

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les supers-héros
commenter cet article
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 08:33

L'ère du numérique a donnée naissance à un nouveau genre de film comme...

300 est l'adaptation du roman graphique homonyme de Frank Miller évoquant la bataille des Thermopyles en 480 avant Jesus Christ. D'abord dévoilé sous forme de série par Dark horse Comics, le roman a été publié en entier pour la première fois en 1999.

MON AVIS: Le film de Zack Snyder est d'une beauté visuelle incroyable à couper le souffle, mais d'une violence inouïe ! Il sera, à coup sûr culte, et entre de lui-même dans la légende.Une oeuvre inclassable ! C'est aussi un film de guerre musclé de l'épopée d'heroïc-fantasy.

Affiche britannique. Warner Bros.  

Zack Snyder :" Je ne voulais pas d'un film figé, je voulais faire pénétrer dans l'univers imaginé par Frank Miller. 300 n'est pas un drame historique, ni un récit linéaire. Ce n'est pas davantage une reconstitution, c'est une expérience inédite." Et Gerard Butler d'ajouter : "C'est un peu comme si quelqu'un avait assisté à cette bataille, puis l'avait revêcue en rêve de A à Z. Le film se veut une représentation concrète, mais il se réclame aussi de l'imaginaire et de l'hyperréalisme, comme il convient à une histoire pleine de passion, de brutalité, d'intrigues politiques et d'émotions."

A l'instar de Capitaine Sky et le monde de demain et de Sin City (déjà inspiré d'un roman graphique de Frank Miller), 300 a entièrement été tourné sur fonds bleus et verts.

300, le film Léonidas 1er/Gerard Butler ici avec Zack Snyder/réalisateur.

 Lena Headey à la 1ère du film

 Gérard Butler :"Lorsque la Warner m'a demandé de venir discuter de ce projet, il m'a suffi d'entendre 300 pour savoir que ce serait un film à part. Zack m'est immédiatement apparu comme quelqu'un qui avait capté les aspects les plus obscurs de cette histoire, et savait comment les mettre en évidence. Je pourrais consacrer un livre entier à sa personnalité, à son talent, à son intelligence, à sa passion et à sa générosité." Le comédien écossais s'est ensuite largement documenté sur Léonidas et la société spartiate : "ces hommes enduraient toute leur vie des souffrances destinées à développer un courage sans faille, une absence totale de compassion à l'égard de l'adversaire. Tout dans cette culture était destiné à forger le sens du sacrifice et un "mental d'acier" dans tous les domaines, de l'entraînement physique à l'obligation faite aux mères de livrer leurs enfants à l'État pour en faire des soldats."

La réalisation de l'atmosphère visuelle était essentielle pour Zack Snyder : "Les gens vont au cinéma pour vivre une expérience originale, explique-t-il. C'est ce que nous avons tenté de leur apporter. Qu'il s'agisse des paysages, des batailles, de l'action, de l'architecture, chaque image du film constitue un effet visuel." " Pour cela il s'est appuyé sur une technique baptisée "crush" consistant à "écraser" les couleurs sombres pour valoriser et renforcer leur éclat. Au final, près de 1300 effets visuels ont été réalisés.

Adapté du roman graphique de Frank Miller, 300 est un récit épique de la Bataille des Thermopyles, qui opposa en l'an - 480 le roi Léonidas 1er et 300 soldats spartiates à Xerxès et l'immense armée perse. Face à un invincible ennemi, les 300 déployèrent jusqu'à leur dernier souffle un courage surhumain ; leur vaillance et leur héroïque sacrifice inspirèrent toute la Grèce à se dresser contre la Perse, posant ainsi les premières pierres de la démocratie...

Affiche britannique. Warner Bros.

                La très belle Lena Headey

Vincent Regan et Gerard Butler. Warner Bros. France

La bataille des Thermopyles

Entre 481 et 480 avant Jésus Christ, les cités grecques, menacées par l'armée perse de Xerxès, doivent surmonter leur querelle et s'unifier pour éviter l'invasion. Un contingent regroupant entre 7 000 et 10 000 hommes est ainsi chargé de ralentir l'avancée de Xerxès au défilé des Thermopyles (les "portes chaudes", nommées ainsi à cause des sources chaudes qui y sont situées). Après avoir perdu de nombreux hommes en mer à cause d'une violente tempête, Xerxès affronte finalement les troupes grecques menées par Léonidas 1er. Celui-ci, profitant du terrain, inflige de lourdes pertes au roi perse (près de 20 000 hommes dont beaucoup d'Immortels, les troupes d'Elites de Xerxès). Un traître grec du nom d'Ephialtès indique alors à Xerxès un passage qui lui permettrait de contourner le défilé et de prendre l'armée de Léonidas à revers. Quand le roi de Sparte se rend compte de la manoeuvre, il renvoie une partie de son armée, et reste sur place avec 1000 guerriers dont 300 hoplites spartiates avec lesquels il se battra jusqu'à la mort. Depuis, un monument a été bâti sur place pour rendre hommage au sacrifice de Léonidas 1er qui est depuis devenu un véritable symbole de la résistance grecque.

 

A VOIR ABSOLUMENT !!!

Repost 0
Published by chrys76 - dans Mes films cultes
commenter cet article
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 11:10

Après l'immense succès mérité de Gladiator de Ridley Scott, le Péplum reprend ses lettres de noblesse avec des films tel que TROIE en 2004 de Wolfgang Petersen !

Warner Bros.Warner Bros.

Un casting de choix !

l'enfance d'achille Brad Pitt

Eric Bana. Warner Bros. France Eric Bana

Orlando Bloom. Warner Bros. France Orlando Bloom

 Diane Kruger

Peter O'Toole. Warner Bros. France Peter O'Toole

Synopsis

 

Dans la Grèce antique, l'enlèvement d'Hélène, reine de Sparte, par Paris, prince de Troie, est une insulte que le roi Ménélas ne peut supporter. L'honneur familial étant en jeu, Agamemnon, frère de Ménélas et puissant roi de Mycènes, réunit toutes les armées grecques afin de faire sortir Hélène de Troie. Mais en réalité, la sauvegarde de l'honneur familial n'est qu'un prétexte pris par Agamemnon pour cacher sa terrible avidité. Celui-ci cherche en fait à contrôler Troie et à agrandir son vaste empire. Aucune armée n'a jamais réussi à pénétrer dans la cité fortifiée, sur laquelle veillent le roi Priam et le prince Hector. L'issue de la guerre de Troie dépendra notamment d'un homme, Achille, connu comme le plus grand guerrier de son époque. Arrogant, rebelle, et réputé invicible, celui-ci n'a d'attache pour rien ni personne si ce n'est sa propre gloire...

Les origines de la guerre de Troie

Pâris, fils du roi de Troie, Priam, est à l'origine du conflit. Appelé à juger de la beauté des déesses de l'Olympe, il élit Aphrodite, divinité de l'amour, qui lui a promis la plus belle femme de la Grèce, Hélène, épouse de Ménélas, roi de Sparte. Pâris conquiert Hélène. Elle abandonne pour le suivre sa cité, son mari et sa fille. Pour venger son frère bafoué, Agamemnon, le puissant roi de Mycènes, organise alors une expédition destinée à détruire Troie.

Cette légende relève plus de la mythologie que de l'histoire. Les historiens grecs du Ve siècle avant notre ère ont apporté à la tradition homérique des explications historiques et politiques.

Warner Bros. Pour certains, les Troyens représentent les éternels ennemis de la Grèce. Pour d'autres, le conflit décrit par Homère symbolise la première tentative de rassemblement des Grecs en vue d'une conquête.

La Guerre de Troie a-t-elle eu lieu ?

L'Iliade, où Homère fait le récit de la guerre de Troie, est l'une des plus importantes épopées antiques. Des générations d'écoliers ont été captivées par ces héros, des combats sanglants et une ruse historique qui a donné la victoire aux Grecs sur les Troyens. C'est une oeuvre magistrale mais se fonde t-elle sur la réalité ?

Un archéologue amateur a découvert la cité de Troie mais y a-t-il le moindre indice qu'une bataille ait eu lieu ?
L'histoire du cheval de Troie appartient à la culture occidentale mais semble assez éloignée de la réalité historique.
A partir de 1 450 avant notre ère, en mer Egée, la puissance mycénienne domine celle de la Crète. Les Achéens, héros de l'Iliade et de l'Odyssée, parlent grec, édifient d'imprenables forteresses et vivent une histoire légendaire et mouvementée. L'Iliade et l'Odyssée décrivent des évènements qui se seraient déroulés en 1 200 avant notre ère.

 Warner Bros.  Mon avis : Même s'il n'égale pas Gladiator, cette fresque épique est très bien faite. Tout y est : Le héro mythique Achille, campé par un Brad Pitt au mieux de sa forme (physique) sort du lot. Dès le début du film il nous plante son personnage sans peur. Eric Bana lui nous joue à la perfection un Hector qui se sacrifie pour la bonne cause. Seul Orlando Bloom dans son rôle, reste un peut trop dans le même registre de Pirates des Caraïbes et Kingdom of Heaven et déçois un peu. La belle Diane Kruger, elle est magnifique en Hélène (son 1er grand rôle Hollywoodien). Le grand Peter O'Toole a quand à lui de la gueule en Priam au même titre que Richards Harris dans Gladiator !

Pour la petite hisoire, Brad Pitt se blessa au cours du tournage pendant une scène de combat au niveau du.....talon.

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les films à voir
commenter cet article
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 10:17

Michael Crichton est décédé à l'age de 66 ans.

L'auteur de Jurassic Park, Soleil levant, Le 13e Guerrier et Prisonniers du temps et créateur de Urgences, a perdu son combat contre le cancer ce 4 novembre.

    

 

Géant (2m06) de l'édition (plus de 150 millions de livres vendus à travers le monde et traduits en 36 langues), Michael Crichton reste avec Stephen King l'un des rares romanciers à avoir noué des liens durables avec Hollywood durant plus d'une trentaine d'années. Il s'est éteint ce mardi 4 novembre à Los Angeles, emporté par le cancer.
                                  Scientifique et romancier
Diplômé de la Harvard Medical School,
Michael Crichton étudie l'anthropologie à l'Université de Cambridge, et l'écriture au MIT. C'est ainsi qu'il entame secrètement une carrière de romancier (sous le pseudonyme de Jeffery Hudson notamment, avec Extrême Urgence Prix Edgar Allan Poe du Mystery Writers of America en 1968), parallèlement à ses études et publications scientifiques. En 1969, le bel accueil fait à son roman La Variété Andromède (son premier best-seller) l'encourage à opter définitivement pour une voix littéraire... et cinématographique.

Rapidement approché par les producteurs hollywoodiens, Michael Crichton voit son roman adapté dès 1971 par Robert Wise (Le Mystère Andromède). Suivront Opération Clandestine (Blake Edwards, 1972) et L'Homme terminal (Mike Hodges, 1974). Parallèlement, Crichton passe au scénario (Extrême Close-up) et à la réalisation avec un téléfilm inédit en France (Pursuit) puis un film : Mondwest, dans lequel les automates d'un parc d'attractions (dont un mémorable Yul Brynner) prennent en chasse les visiteurs. Fort de cette expérience réussie, il repassera à plusieurs reprises derrière la caméra (La Grande attaque du train d'or, Runaway - L'évadé du futur, Morts Suspectes adapté d'un roman de Robin Cook et dans lequel il fait tourner un tout jeune Michael Douglas).
 Spécialiste des histoires mêlant haute technologie et aventures, il devient l'un des romanciers incontournables à Hollywood avec Jurassic Park, Twister (un scénario original), Le Monde perdu, Congo, Sphere ou Prisonniers du temps. Il explore également les couloirs des grandes sociétés avec Harcèlement et Soleil levant. L'échec du 13è Guerrier (tournage rallongé, sortie repoussée, relations conflictuelles avec John McTiernan qu'il remplacera lors des reshoots) l'éloigne cependant quelque peu des plateaux. Michael Crichton en profite pour travailler pour la télévision (il est le créateur de Urgences, qui lui vaudra l'Emmy de la Meilleure série dramatique en 1996) et sur de nouveaux romans dont Les Proies (2002) sur les nanotechnologies, ou Etat d'urgence (2004), décrié par les climatologues pour sa prise de position peu alarmiste sur les conséquences de l'activité humaine sur l'envrionnement. Son dernier livre, Next, est publié en 2006.

Une grande perte pour le cinéma avec cette disparition de ce grand Monsieur...

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les réalisateurs
commenter cet article
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 14:07

Une petite présentation de mes films de guerre qui sont pour moi ce qui c'est fait de mieux dans le genre :

Il Faut Sauver le Soldat Ryan (Saving Private Ryan). 1998

Alors que les forces alliées débarquent à Omaha Beach, Miller doit conduire son escouade derrière les lignes ennemies pour une mission particulièrement dangereuse : trouver et ramener sain et sauf le simple soldat James Ryan, dont les trois frères sont morts au combat en l'espace de trois jours. Pendant que l'escouade progresse en territoire ennemi, les hommes de Miller se posent des questions. Faut-il risquer la vie de huit hommes pour en sauver un seul ?

Il faut sauver le soldat Ryan - Steven Spielberg Steven Spielberg nous encore une fois démontrer tout son talent en filmant avec un réalisme incroyable le débarquement sur Omaha Beach des troupes Américaines ! Du grand art...

Platoon. 1987

Platoon 1024 x 768

 

Septembre 1967: Chris Taylor, dix-neuf ans, rejoint la compagnie Bravo du 25ème régiment d'infanterie, près de la frontière cambodgienne. Chris, issu d'une famille bourgeoise s'est engagé volontairement et, plein d'idéal entend bien servir son pays. Mais la réalité est tout autre et ses illusions vont tomber les unes après les autres. Il sera également temoin de la rivalité sanglante qui oppose deux officiers qu'il admire.

 

Oliver Stone - World Trade Center Oliver Stone vétérant du Vietnam lui même, filme avec une authenticité crue ce que les GI ont subit pendant ce conflit : "J'ai eu l'idée de "Platoon" en décembre 1969 à mon retour du front. Mais personne ne voulut produire ce script "trop dur, trop noir et deprimant".

 La Chute du Faucon Noir (Black Hawk Down). 2002

Le 3 octobre 1993, avec l'appui des Nations Unies, une centaine de Marines américains de la Task Force Ranger est envoyée en mission à Mogadiscio, en Somalie, pour assurer le maintien de la paix et capturer les deux principaux lieutenants et quelques autres associés de Mohamed Farrah Aidid, un chef de guerre local. Cette opération de routine vire rapidement au cauchemar lorsque les militaires sont pris pour cibles par les factions armées rebelles et la population, résolument hostiles à toute présence étrangère sur leur territoire.

La Chute du faucon noir - Ridley Scott et Josh Hartnett Proche du documentaire, Ridley Scott nous livre ici avec une grande maîtrise, ce fait réel centré sur les déboires de l'armée américaine. La Chute du faucon noir est directement inspiré du livre Black Hawk down : A story of modern war de Mark Bowden.

Full Metal Jacket.1987

Full Metal Jacket 1024 x 768

Pendant la guerre du Vietnam, la préparation et l'entrainement d'un groupe de jeunes marines, jusqu'au terrible baptême du feu et la sanglante offensive du Tet a Hue, en 1968.

 Stanley Kubrick coupe son film en 2. La 1ère partie nous emmène à la découverte d'un camp d'entrainement aux USA, la 2ème au Vietnam. Mention spéciale à R.Lee Ermey pour son exceptionnelle composition du Sgt Hartman.

Le Jour le Plus Long (The Longest Day). 1962

L'évènement militaire qui va mettre fin à la seconde guerre mondiale: le débarquement en Normandie par l'armée américaine.

 Darryl F. Zanuck comme producteur, 4 réalisateurs ; Ken Annakin, Andrew Marton, Gerd Oswald, Bernhard Wicki et le casting le plus exceptionnel de l'histoire du cinéma pour ce chef-d'oeuvre qui raconte le débarquement du 6 juin 1944 sur les plages Normandes. Le général Eisenhower, commandant en chef des forces alliées pendant la guerre, a été conseiller technique sur ce film.

Apocalypse Now. 1979

Cloîtré dans une chambre d'hôtel de Saïgon, le jeune capitaine Willard, mal rasé et imbibé d'alcool, est sorti de sa prostration par une convocation de l'état-major américain. Le général Corman lui confie une mission qui doit rester secrète : éliminer le colonel Kurtz, un militaire aux méthodes quelque peu expéditives et qui sévit au-delà de la frontière cambodgienne.

Apocalypse Now C'est le tournage le plus éprouvant de la carrière de Francis Ford Coppola. Prévu pour durer 6 semaines, il s'est étalé sur 16 mois, entre mars 1976 et août 1977. Le montage à duré 3 ans. Le tournage d'Apocalypse now appartient désormais à la légende du cinéma.Ce film est l'adaptation, plutôt libre, du roman Au coeur des ténèbres de Joseph Conrad.

Voyage au bout de l'enfer (The Deer Hunter). 1979

5 ouvriers sidérurgistes affrontent les hauts fourneaux d'une petite ville de Pennsylvannie et partent ensemble chasser le cerf. Parce que c'est la guerre au Vietnam, 3 d'entre eux deviennent soldats sur le départ. Deux ans plus tard, la guerre sévit toujours et ces derniers se retrouvent prisonniers dans un camp vietcong.

Voyage au bout de l'enfer - Michael Cimino Michael Cimino illustre à la perfection le destin brisé de ces 5 amis qui seront chacun à leur façon anéanti psychologiquement suite leur incorporation au Vietnam. En 1979, Voyage au bout de l'enfer remporta quelques Oscars - Meilleur réalisateur, Meilleur montage, Meilleur film, Meilleur son, Meilleur acteur dans un second rôle pour Christopher Walken - ainsi que le Golden Globe du meilleur réalisateur.

Les Douzes Salopards (The Dirty Dozen).1967

Au cours de la seconde guerre mondiale, Douzes repris de justices, condamnés pour la plupart à mort, seront sauvés s'ils acceptent de suivre un entraînement qui fera d'eux des soldats encore plus redoutables. Le but est d'effectuer un mission suicide au coeur d'un base d'officiers allemands.

 Robert Aldrich a réuni un casting époustouflant pour ce film, avec des "gueules" comme Lee Marvin, Charles Bronson, John Cassavetes, Donald Sutherland, Robert Ryan, Telly Savalas ou encore Ernest Borgine. Devenu atypique, ce film est pour beaucoup un grand classique du genre et qui fera l'objet d'un remake produit par Joel Silver.

Repost 0
Published by chrys76 - dans Mes films cultes
commenter cet article
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 07:48

Après la magnifique adaptation ciné du célèbre Manga Crying Freeman, Christophe Gans se lance la légende du monstre du Gévaudan. Ce film est d'une beauté visuelle incroyable!

   

 

En 1766, une bête mystérieuse sévit dans les montagnes du Gévaudan et fait de nombreuses victimes, sans que quiconque puisse l'identifier ou la tuer. Les gens ont peur. C'est un monstre surgi de l'enfer ou une punition de Dieu. L'affaire prend rapidement une dimension nationale et porte atteinte à l'autorité du Roi. Le chevalier Grégoire De Fronsac, naturaliste de surcroît, est alors envoyé dans la région du Gévaudan pour dresser le portrait de la bête. Bel esprit, frivole et rationnel, il est accompagné de l'étrange et taciturne Mani, un indien de la tribu des Mohawks. Ces derniers s'installent chez le Marquis Thomas d'Apcher. Au cours d'une soirée donnée en son honneur, Fronsac fait la connaissance de Marianne De Morangias ainsi que de son frère Jean-François, héritiers de la plus influente famille du pays. Fronsac se heurte bientôt à l'animosité des personnages influents de la région.On retient aussi pour ce film une distribution formidable et pleine de charisme des seconds rôles :

Samuel LE BIHAN, Vincent CASSEL, Emilie DEQUENNE, Monica BELLUCCI, Jérémie RÉNIER, Marc DACASCOS, Jean YANNE, Jean-François STÉVENIN, Jacques PERRIN, Bernard FRESSON, Bernard FARCY

  

  

 Vincent Cassel - Le Pacte des loups

Le réalisateur :

Le Pacte des loups - Christophe Gans (réalisateur)  « L'histoire de la Bête du Gévaudan est une histoire que je connais dans la mesure où les parents m'en parlaient quand j'étais gosse.
Je me souviens même d'un téléfilm pseudo-documentaire en noir et blanc dans les années 60 que j'avais regardé. Donc, je connaissais très bien de quoi il s'agissait. Il se trouve que si on regarde attentivement Crying freeman,on se rend compte que même si c'est un film contemporain sur les gangsters, son traitement est celui d'un film d'époque. C'est en fait un film en costume camouflé en film de gangsters. Donc l'idée de faire un film en costumes n'était pas du tout étrangère à mon inspiration, ni à ce que j'aimais. C'est ça qui m'a tout de suite attiré, que je pouvais enfin faire un film en costumes avec des scènes de combat à l'arme blanche sans pour autant passer par le registre asiatique.
» C.Gans

freeman Après Crying Freeman, Marck Dacascos retrouve Christophe Gans et parle de Mani son personnage : "Au delà des scènes d'action dans lesquelles le public à l'habitude de me voir, mon challenge en tant que comédien était que j'avais très peu de dialogues sur lesquels m'appuyer. J'ai donc beaucoup travaillé l'expression corporelle, les attitudes, pour donner à mon personnage une personnalité sensible"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

           

Magnifiquement mit en scène, Gans c'est inspiré des plus grands et rend ainsi hommage à des réalisateurs comme Sergio Leone par exemple.Ce film est d'une beauté visuelle incroyable : "Le réalisateur saupoudre le tout d'une poésie et d'un mystère intimiste qui transforment cette superproduction en film d'auteur, sans rien enlever à son côté spectaculaire et effrayant." S.Reins

La bête :

 

     Vue d'aujourd'hui et de l'époque

Il ne s'agit en aucun cas d'un conte fantaisiste, folklorique ou d'une légende mais bel et bien une histoire véridique. De nombreux documents historiques écrits à l'époque, des faits ont été conservés et sont là pour  le prouver :Il y a des registres paroissiaux où sont inscrites les quelques 100 victimes attribuées à la bête du Gévaudan ainsi que de nombreux courriers échangés par les intendants d'Auvergne à Clermont et de Languedoc à Montpellier avec leurs représentants en Auvergne et en Gévaudan. Il y eut des battues effectuées par les chasseurs officiels de la bête avec des articles des journaux  et gravures de l'époque.

 

L'histoire :

Le monstre est probablement le lozérien le plus célèbre. La bête ne sévit que 3 ans en Lozère, de 1764 à 1767 , mais fit plus de 100 victimes, pour la plupart des femmes et des enfants. Les attaques devaient s'amplifier jusqu'à donner à cette affaire une dimension nationale. Les autorités locales demandèrent la permission d'attrouper les gens en arme. La Cour se voit informée; des groupements de chasseurs se créent, des battues s'organisent, mais toutes les actions entreprises restent vaines En septembre 1765, Antoine de Beauterre abat un grand Loup. Les attaques cessent alors et le pays se croit délivré. Mais en 1766, les morts se succèdent à nouveau. Le monstre fut finalement abattu le 18 juin 1767 par Jean Chastel lors d'une battue organisée par le marquis d'Apcher.

 

Tous ces documents sont consultables dans les différents dépôts d'archives publics. D'autres sont sûrement à découvrir (en particulier dans des archives privées) et ils aideront sans aucun doute à comprendre totalement un jour cette énigme...

   

Du grand et beau cinéma !

Repost 0
Published by chrys76 - dans Mes films cultes
commenter cet article
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 09:04

Le livre D'Umberto Eco, Le Nom de la Rose, a été magistralement adapter au cinéma en 1986.Un thriller moyenageux très attendu préparé avec soin pendant trois ans, respectant le mieux possible l'époque et qui a coûté la bagatelle de dix-neuf millions de dollars. C'est également un film de Jean-Jacques Annaud toujours passionnément entraîné par ses sujets.

 

En l'an 1327, dans une abbaye bénédictine située entre Provence et Ligurie, des moines disparaissent. Le tueur, en suivant le scénario sinistre de l'Apocalypse de Jean, a prouvé son érudition, mais personne n'est parvenu à le confondre. Un franciscain, Guillaume de Baskerville, un moine à l'esprit vif et au don de déduction sans égal, et aidé d'un jeune novice Adso von Melk mène l'enquête.

 Il est amené, grâce à son sens logique, à enquêter sur la mort étrange d'un moine. Guillaume se heurte au silence des Bénédictins et à leur foi intolérante.  Leur démarche est donc entravée par des comportements où tout le monde a l'air de cacher quelque chose. Un autre moine meurt, assassiné. Un aveugle, Jorge de Burgos, semble connaître la cause des meurtres, mais reste hermétique à toute approche. De son côté Adso découvre l'amour avec une jeune fille qui s'est introduite dans le monastère. L'enquête se complique avec l'arrivée d'un prêtre de l'inquisition Bernardo Gui. Il s'agit avant tout pour lui d'arrêter les présumés coupables et de les condamner le plus rapidement possible aux flammes du bûcher. Guillaume est persuadé que le secret de l'énigme réside dans le scriptorium, salle où les moines copient les manuscrits, et les livres cachés dans une tour à l'accès jalousement gardé par le moine Bérenger, torturé par le péché de chair. Bérenger est d'ailleurs, après avoir dérobé un livre, retrouvé mort dans un bassin.

C'est l'époque ou l'Eglise, en pleine crise, se voit disputer son pouvoir spirituel et temporel. C'est aussi l'apogée de l'inquisition.

Les protagonistes :

 

   

A mille lieues de Da Vinci Code, Le Nom de la rose est, lui, un film spectaculaire qui mêle une intrigue policière sur fond historique crédible et bien documentée. Une de mes professeurs de français au lycée m'a dit un jour :" C'est la meilleure adaptation livre/cinéma que j'ai pu voir..." Je suis entièrement d'accord avec elle.

 Le César du meilleur film étranger, Sean Connery & Jean-Jacques Annaud. Outre un scénario original et implacable, reste son réalisme. Ce thriller moyenâgeux a été tourné dans un véritable monastère du XIVe siècle déniché en Allemagne par Jean-Jacques Annaud et Dante Ferretti, le décorateur de Fellini. Seul problème, le bâtiment est entouré de constructions plus récentes. Le réalisateur fait donc bâtir un décor, à une vingtaine de kilomètres de Rome, afin de reconstituer la vie extérieure du monastère. Le village prend forme, surmonté d'un énorme donjon octogonal, qui garde en son sein la mystérieuse bibliothèque-labyrinthe, coeur de l'intrigue du film.

 

Pour accentuer l'effet dédaléen, Ferretti opte pour une solution verticale, un enchevêtrement d'escaliers et de cellules à multiples portes. Le souci du détail est impressionnant. La scène de l'égorgement du cochon mérite également d'être citée, puisque l'animal qui fait les frais du rituel est noir, couleur caractéristique du porc médiéval. Le cochon rose n'est apparu que deux siècles plus tard!  Cette authenticité a valu à l'oeuvre les éloges des critiques et du public.Livre - Le Nom De La Rose  Umberto Eco n'est pas qu'un romancier, c'est aussi un érudit qui connait son sujet sur le bout des doigts. Il entraîne le lecteur dans une aventure philosophique et policière, ou il est questions d'Aristote, de liberté, d'injustice et de cyanure. C'est un roman exceptionnel ! Eco participera aussi à l'élaboration du scénario du film dont son oeuvre est tirée.

 

UN PUR VRAI MONUMENT DU CINEMA !!!

Repost 0
Published by chrys76 - dans Mes films cultes
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de latuile76
  • Le blog de latuile76
  • : Pour tous ceux qui aiment le cinéma et les séries TV ! Sur ce blog, je donne tout simplement les impressions sur ce que je regarde...
  • Contact

Recherche

Liens