Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 23:44

Pour mon centième article, j'ai voulu parler d'un film qui a marqué le 7ème art :

 AMERICAN HISTORY X (1998) de Tony Kaye

American History X 

Un film coup de poing qui à marqué les années 90 !

Essayer de raconter l'histoire d'un skinhead m'a paru un peut racoleur. C'est un copain qui me l'avait vivement conseillé et j'ai mis un long moment avant de le voir.Il avait raison,ce film ne l'est absolument pas ici.

American History X est une des oeuvres les plus impitoyables venues des Etats-Unis depuis bien longtemps. Toutes les images frappent, parfois excessivement. Ce film est impressionnant à tous les sens du terme. Sur un sujet délicat,violent et difficile à traité, ce film est maîtrisé avec classe et intélligence par son réalisateur Tony Kaye et il est superbement joué par ces 2 acteurs.

Edward Furlong & Edward Norton

Synopsis : A travers l'histoire d'une famille américaine, ce film tente d'expliquer l'origine du racisme et de l'extrémisme aux Etats-Unis. Il raconte l'histoire de Derek qui, voulant venger la mort de son père, abattu par un dealer noir, a épousé les thèses racistes d'un groupuscule de militants d'extrême droite et s'est mis au service de son leader, brutal théoricien prônant la suprématie de la race blanche. Ces théories le mèneront à commettre un double meurtre entrainant son jeune frère, Danny, dans la spirale de la haine.

Edward Norton est au summum dans ce film et prouve qu'il est vraiment très très bon acteur. C'est une oeuvre courageuse qui, à la manière de La Main Droite du Diable il y a une dizaine d'années, lève intelligemment le voile sur une Amérique méconnue et inquiétante.Dix ans après ce film, le sujet reste toujours d'actualité ! Surtout depuis l'élection d'un certain Barack Obama à la tête de la maison blanche...

Repost 0
Published by chrys76 - dans Mes films cultes
commenter cet article
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 02:12

La série est arrêtée en 2009  après 7 saisons et 160 épisodes.

Malheusement pour les fans, Le 19 mai dernier, la chaîne CBS a annoncé l'arrêt définitif de FBI porté disparu.

Anthony LaPaglia Interviewé par Télé Poche Anthony LaPaglia (Jack Malone dans FBI, portés disparus) revient sur l'arrêt de la série. Pour lui, c'est un règlement de compte entre la chaine CBS et les studios Warner Bros "Quand CBS a dû commencer à payer, tout s'est dégradé". Il faut savoir qu'entre une chaine (ex ici CBS) et un Studio (ici Warner Bros) s'associent pour une série, le studio paye les 5 premières années de production, la chaine les suivantes (une fois que la série est bien lancée donc)...

L'acteur de poursuivre : "Nous avions tous, d'un commun accord, accepté de revoir nos salaires à la baisse pour que la série puisse continuer". Ce n'est donc, pour lui qu'un problème de gros sous !

Il poursuit : "C'est un manque de respect vis à vis des téléspectateurs que d'arrêter la série. Les responsables des chaînes prennent les gens pour des imbéciles. On a voulu me faire porter le chapeau en disant que je voulais que la série s'arrête. C'est faux et archi-faux ! "

De plus l'acteur revient sur la fin de la série et on ne peut pas dire qu'il soit tendre avec le producteur auquel il aurait demandé : "Dis-moi que ce n'est pas possible, que la chaîne ne t'a pas demandé d'écrire une telle merde ! [...] Le dernier épisode ? Il est pathétique. C'est le pire de tous ! C'est irrespectueux vis à vis des fans, a tel point que je ne voulais même pas tourner la scène [...] D'autant que le reste de la septième saison était très réussi ".

Synopsis : Une brigade du FBI s'efforce de réunir témoignages et indices pour retrouver les personnes disparues. Le temps leur est compté car chaque heure qui passe réduit les chances de retrouver la victime.

LES ACTEURS

 Anthony LaPaglia  Rôle : Jack Malone

 Marianne Jean-Baptiste  Rôle : Vivian Johnson

 Poppy Montgomery  Rôle : Samantha Spade
 Enrique Murciano  Rôle : Danny Taylor
 Eric Close  Rôle : Martin Fitzgerald
Roselyn Sanchez Rôle : Elena Delgado

  Mary Elizabeth Mastrantonio

Le CROSS-OVER de la série

Pas de pitié pour les criminels...
L'enquête du 8 novembre 2007 sur CBS risque fort de ne leur laisser aucune chance aux meurtriers et autres criminels. La chaîne a diffusée en prime time le cross-over de ses deux séries phares : Les Experts et FBI : portés disparus. C'était l'occasion de confronter les méthodes d'investigation de Jack Malone (Anthony LaPaglia ) à celles de Gil Grissom (William L. Petersen)...

Du coup Jerry Bruckheimer est de retour aux affaires avec NBC !

Selon le Hollywood Reporter, Le célèbre producteur Jerry Bruckheimer ( Les Experts , FBI, portés disparus , Cold Case , Eleventh Hour ... pour la télévision) est de retour aux affaires avec NBC. Les 2 parties développeraient ensemble un projet de série d'action (sans titre pour l'instant) écrite par Jennifer Johnson (déjà sur Cold Case ).

Le projet (auparavant en développement pour Warner Bros) se focaliserait sur une équipe dont la mission consiste à faire que les criminels évadés n'échappent pas à la justice.

Si c'est pas (encore) une histoire de frics tout ça...Je me fait curé !

Repost 0
Published by chrys76 - dans Mes séries TV
commenter cet article
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 21:29

Un face à face dantesque entre John Travolta et Denzel Washington du maître de l'adrénaline Tony Scott dans L'Attaque du Métro 123 !

Frère cadet de Ridley,Tony Scott fait partie de mes réalisateurs préférés. Avec ses de 30 ans de carrière derrière lui et une grosse filmographie (Déjà vu, Spy game, Man on fire,Ennemi d'état, True romance,Le fan, USS Alabama,Le dernier samaritain,Top gun,ect...) il s'impose comme l'une des valeurs sûres des films d'actions made in hollywood : ses films sont rythmés avec des effets de caméras qui le caractérise.

 

Avec en plus un sens de l'action qui sait tenir le spectateur jusqu'au dénouement final. Bref presque qu'au même titre qu'un John McTiernan, il assure... Et quand à l'affiche il y a Denzel Washington et John Travolta, cela me suffit largement pour aller voir le film !

Synopsis : Walter Garber est aiguilleur du métro à New York. Comme chaque jour, il veille au bon déroulement du trafic, lorsque la rame Pelham 123 s'immobilise sans explication. C'est le début du cauchemar. Ryder, un criminel aussi intelligent qu'audacieux, a pris en otage la rame et ses passagers. Avec ses trois complices lourdement armés, il menace d'exécuter les voyageurs si une énorme rançon ne lui est pas versée très vite. Entre les deux hommes commence un incroyable bras de fer. Chacun a des atouts, chacun a des secrets, et le face-à-face risque de faire autant de victimes que de dégâts. La course contre la montre est lancée...

 

 

Mon avis : Ce remake du film de Joseph Sargent de 1975 : Les pirates du métro qui s'affranchit à plus d'un titre de son modèle, est réalisé avec aisance par un Tony Scott plutôt inspiré.Les seconds rôles (Gandolfini et Turturro en tête) assurent un casting de choix.Cependant le sujet reste banal et repose surtout sur la confrontation d'un Denzel qui s'efforce à ne pas se faire dépasser par les evènements et d'un Travolta sur la corde raide qui est prêt à tout pour arriver à ses fins.

Bref le film est bon et vaut d'être vu !

 

Bon voyage...

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les films à voir
commenter cet article
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 09:20

On attendait depuis un moment ! Bruce Willis nous revient dans un thriller futuriste (dirigé par le réalisateur de Terminator 3) pour le plus grand plaisir de ses fans dans...

Clones Deux agents du FBI enquêtent sur le meurtre mystérieux d'un étudiant, qui semble lié à l'homme qui a contribué à mettre au point une invention qui s'est imposée dans toute la société : les gens peuvent désormais acheter des versions robotisées d'eux-mêmes, des doubles sans défaut qui, commandés à distance, effectuent leurs tâches à leur place et leur permettent de vivre par procuration sans quitter le confort et la sécurité de leur domicile. Cette révolution technologique soulève beaucoup de questions, dont la première va vite devenir préoccupante : dans un monde d'apparences qui est réel, à qui peut-on faire confiance ?

Rosamund Pike. Walt Disney Studios Motion Pictures France Rosamund Pike, ex james bond girl.

Bruce Willis et Emma Heming à l'avant-première de Clones

 Comment discerner le vrai du faux avec ces robots à l'apparence humaine. Tiré d'un roman, ce film est attendu au tournant, espérons ne pas être déçu !

 

Adaptation

Clones est l'adaptation du comic book "Surrogates" (titre original du film), créé par Robert Venditti et Brett Weldele. En 2009, un second volume titré "Surrogates: Flesh and Bone" retraçant les évènements antérieurs au premier ouvrage. Ce second volume fut publié peu de temps avant la sortie américaine du long métrage.

Note d'intention du réalisateur

Jonathan Mostow explique : "L'idée de base est que les clones ont envahi le monde exactement comme l'ont fait les ordinateurs et les téléphones portables. Cette révolution technologique offre aux gens la possibilité de vivre indirectement, sans quitter le confort et la sécurité de leur foyer. Dans notre film, les clones représentent la liberté ultime. Il n'y a plus de souffrance physique ni mentale, plus d'ennui. Il suffit de se connecter pour vivre dans un monde parfait.". Le réalisateur de Clones poursuit : "Pour certains cependant, les clones sont un renoncement à notre humanité. Dans un monde où les vrais contacts physiques deviennent de plus en plus rares, la notion d'amour risquet-elle de perdre tout son sens ? C'est une des questions que nous explorons dans notre film".

Mon avis : Al'image des robots dans I-Robot, ces clones risquent de nous en faire voir de toutes les couleurs, avec un Bruce Willis que l'on sent au mieux de sa forme, ce film d'anticipation risque fortement de prendre des galons avec l'âge. Espèrons seulement que ce ne soit pas un copier/coller du film d'Alex Proyas.

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les films à voir
commenter cet article
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 15:20

Je viens d'aller voir Le Coach avec Jean-Paul Rouve et Richards Berry et je suis sortie de la scéance avec le sentiment d'avoir passé un très bon moment de cinéma...

 

Berry et Rouve : un duo surprenant

 

L'histoire : Chêne est un coach renommé qui accumule les succès professionnels. Mais c'est aussi un joueur de poker invétéré qui a des dettes colossales. A bout de patience, sa femme le quitte.
Pris à la gorge par ses créanciers, Chêne accepte un contrat qui peut le sauver : coacher à son insu Marmignon, un directeur très singulier qui semble être le pire coaché imaginable.

 

Documentation sur le coaching

Au cours de leur travail de documentation, Olivier Doran a personnellement rencontré deux coachs, et les scénaristes quatre ou cinq. " L'un des intérêts du projet était d'exprimer des choses vraies, explique le réalisateur. On n'est pas dans le documentaire, mais les règles du coaching que nous évoquons existent réellement, tout en s'intégrant dans le principe narratif et la fiction."

 

Mon avis : Un très bon moment de détente avec un Rouve délicieux. Un comique de situation joué avec brio :  un film vraiment drôle et humain avec des répliques excellentes. On en ressort avec le sourire et de nos jours, ça fait du bien...non ?

Je le conseille vivement !!!

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les films à voir
commenter cet article
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 00:10

Deux nouvelles adaptations ciné de comics books  vont voir le jour...

Guy Ritchie vient d'être engagé par la Warner Bros Pictures pour diriger l'adaptation cinématographique de Lobo. Lobo est un anti-héros apparu en 1983 dans la série Omega Men de DC Comics, et à l'origine était une caricature de Wolverine. D'après le scénario de Don Payne, nous verrons Lobo, une créature bleue et musclée de près de 2 mètres se déplaçant en moto, débarqué sur Terre et partir à la poursuite de quatre extraterrestres responsables de ravages importants. Lobo sera forcé de s'associer à une adolescente afin de parvenir à stopper les fugitifs. Dès le début présenté comme un personnage méchant, mais bien méchant, vulgaire et ultra-violent, il n'est pas étonnant donc d'apprendre que le long-métrage sera déconseillé aux moins de 13 ans. Le projet sera produit par Silver Pictures et Weed Road, et les postes de producteurs seront occupés par Joel Silver, Akiva Goldsman et Andrew Rona. Lobo est prévu entrer en production début 2010.

L'homme au visage brûlé JONAH HEX

L'adaptation cinématographique du DC Comics « Jonah Hex » réunira deux stars de Hollywood : John Malkovich et Josh Brolin ainsi que la sublime Megan Fox.

 

Dans ce western, Malkovich jouera le rôle de Turnbull, un riche propriétaire de plantations, dont le fils est tué par des soldats de l'Union pendant la guerre civile. Ayant soif de vengeance, il accuse Hex, (Josh Brolin) un ancien soldat confédéré devenu chasseur de prime endurci d'être le responsable.

Notons que ce film sera co-produit et co-financé par Warner Bros et Legendary Pictures. La réalisation du film est attribuée à Jimmy Hayward (Horton, Toy Story) tandis que le script est de Mark Neveldine et Brian Taylor (Crank).

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les supers-héros
commenter cet article
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 21:20

Après vingt mois de combat contre le cancer, Patrick Swayze nous a quitté ce 14 décembre 2009.

Patrick Swayze. SND

Acteur, Producteur américain

Né le 18 Août 1952 à Houston, Texas (Etats-Unis)
Décédé le 14 Septembre 2009 à Los Angeles, Californie (Etats-Unis) (cancer du pancréas)

 

A retenir dans sa filmographie son plus célèbre rôle de Johnny dans Dirty Dancing avec "bébé" Jennifer Grey qui l'a propulsé star internationnale mais aussi d'autres films comme Ghost avec Demi Moore et Whoopy Goldberg, Road House avec Sam Elliot, Point Break avec Keanu Reeves ou encore la cité de la joie le magnifique film de Roland Joffé.

  

Avant d'être acteur, Patrick Swayze est d'abord danseur. Fils de la chorégaphe Patsy Swayze, il a d'abord dansé pour Disney (dans les parades des parcs d'attraction) et dans la comédie musicale Grease avant d'apparaître pour la première fois au cinéma en 1979 dans Skatetown.

 Ici avec sa femme Lisa Niemi
Le casting d'Outsiders : Patrick Swayze (Darrel Curtis), C. Thomas Howell (Ponyboy Curtis), Rob Lowe (Sodapop Curtis), Matt Dillon (Dallas Winston), Ralph Macchio (Johnny Cade), Emilio Estevez (Two-Bit Mathews), Tom Cruise (Steve Randle).

On le voit ensuite à la télévision (la mini-série Nord et Sud) et dans quelques films dont Outsiders et Youngblood. Mais le rôle qui le propulse sur le devant de la scène est celui de Johnny, le professeur de danse de Dirty Dancing (1987). Nommé aux Golden Globes pour sa performance, Swayze sort de l'ombre. Misant sur sa présence physique, il joue alors les "durs", comme dans Road House. Un film sur lequel il participe à la bande originale (les titres Raising Heaven (in Hell) Tonight et Cliff's Edge, tout comme il l'avait fait sur Dirty Dancing avec She's Like the Wind.

Demi Moore, Whoopi Goldberg et Patrick Swayze. Collection Christophe L.
Mais un second tournant s'amorce dans sa carrière avec
Ghost, un drame romantique et fantastique aux côtés de Demi Moore. Le succès de ce film, auquel s'ajoute une nomination au Golden Globe, lui ouvre la porte à des premiers rôles variés dans les années 90 : surfeur-braqueur dans Point Break, médecin en Inde dans La Cite de la joie ou encore en drag-queen dans Extravagances, qui lui offre une troisième nomination bien méritée au Golden Globe.

 

Un acteur qui aura marqué de son empreinte le cinéma Hollywoodien.

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les acteurs
commenter cet article
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 22:29

 A l'instar de Marvel, la franchise DC a moins de projet en cours. Green Lantern en fait partit depuis 2008. C'est Hal Jordan, le Green Lantern de La Ligue de Justice qui apparaitra sur nos écran en 2011 sous la direstion de Martin Campbell (Casino Royale).

Ryan Reynolds, Justin Timberlake, Bradley Cooper

Au début du projet, c'est Bradley Cooper qui a été sollicité, puis Justin Timberlake a été approché pour enfin donner le rôle à Ryan Reynolds, suite à sa prestation de Deadpool dans Wolverine : X-Men Origins avec Hugh Jackman.

Le magazine Sci Fi Wire vient de dévoilé la date de sortie du prochain film « Green Lantern » de Martin Campbell suite à une interview avec le scénariste Marc Guggenheim. Le film est prévue pour 17 juin 2011 dans les salles américaines. Le film sera en production cet été en Australie du côté de Sydney. Le tournage doit commencer en Janvier 2010 en Australie et plus précisément à Sydney. Le budget pour ce film a été fixé à 150 millions de $.

Nota : Hal Jordan n'a plus été un temps un Green Lantern et est passé dans l'autre camp sous le nom de Parallax et détruit le Green Lantern Corps (qui comprend 7200 membres) en prenant leur énergie et moura en sauvant le soleil. Il revient ressuscité en tant que Spectre, et redeviendra un Green Lantern en 2004.

A la différence du "big" projet de La Ligue de Justice ou c'est John Stewart interprété par Common qui sera le Green Lantern de cet opus.

Un peu de culture comics : Le point commun des Green Lantern est qu'ils tirent leurs super-pouvoirs d'un anneau vert (une lanterne stylisée) qui donne à son porteur le pouvoir de faire et créer tout ce qu'il souhaite avec une lumière d'énergie verte ; cela restant possible s'il a une force psychologique suffisante (dans certains cas, la seule impasse est le bois pour le premier Green Lantern de la Terre et la couleur jaune pour tous les autres). A l'age d'or, le 1er Green Lantern Alan Scott faisait partit de La Socièté de Justice de Terre II (1940). Ensuite fût le tour d'Hal Jordan (age d'argent,1950), Guy Gardner, John Stewart (age de bronze,1960) et enfin de Kyle Rayner (age moderne,1970).

 

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les supers-héros
commenter cet article
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 01:18

Si les livres sont un objet du quotidien qui vous a toujours effrayé, Coeur d'encre sera très certainement un film qui vous confortera dans cette terreur.

 

Brendan fraser depuis Georges de jungle à fait son petit bonhomme de chemin, surtout depuis La Momie, il est devenu l'acteur par excellence de genre de film. Il arrive à tirer son épingle du jeu et a fort à faire face à un diabolique Andy Serkis ( Le Gollum de la trilogie du Seigneur des anneaux ). Nous retrouverons aussi dans ce film, pour continuer à tenir la touche anglaise, Paul Bettany en pyrokinésiste, Helen Mirren et Jim Broadbent.

 

Coeur d'encre raconte comment, depuis la disparition de sa mère il y a neuf ans, Meggie voyage sans cesse avec son père Mo. Celui-ci ne tient en effet pas en place et trouve toujours un prétexte pour changer d'endroit. Car Mo a un secret qu'il n'a jamais révélé à sa fille : il possède un extraordinaire pouvoir, celui de donner vie aux personnages des livres qu'il lit à haute voix.

Il y a neuf ans, il a ainsi eu le malheur de lire Coeur d'encre, et une bande de personnages mortellement dangereux, dont le redoutable bandit Capricorne et un jongleur cracheur de feu nommé Doigt de poussière, a surgi... Plus terrifiant encore, tandis que la troupe de malfrats prenait vie, la femme de Mo a disparu dans le livre ! Il s'est alors juré de ne plus jamais lire à haute voix. Et depuis, il fuit les personnages auxquels il a donné vie malgré lui, essayant de protéger le livre qui est son dernier espoir de retrouver la mère de Meggie.

  A noter que le livre dont est tiré ce film fait parti d'une trilogie, le deuxième volume (Inkspell) étant sorti en 2005 et le troisième, Inkdawn, devant paraître l'année prochaine. Si succès il y a, nous pouvons donc d'ores et déjà nous attendre à des suites !

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les films à voir
commenter cet article
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 01:17

Une fois de plus et c'est devenu une habitude, Disney-Pixar nous présente un film original, inventif et plein d'émotion !

Une vrai bouffée d'air !

Pixar Animation Studios

la-haut_imageHD2 Là-haut, c'est le dixième et dernier film sortant des studios Pixar : Un chef d'oeuvre d'animation qui a eu le privilège d'ouvrir le Festival de Cannes d'ailleurs.

En gros, le pitch: Carl, un petit vieux grincheux de 78 ans,décide de réaliser le rêve de sa vie après la disparition de sa femme bien-aimée. Ils rêvaient tous les deux d'aventures et de grands espaces Il décide donc de voyager vers l'Amérique du Sud avec sa maison à laquelle il accroche des milliers de ballons. Mais quelques imprévus vont venir perturber son projet, notamment le petit bavard de 9 ans nommé Russel, toujours très enthousiaste et assez envahissant...

C'est un film touchant et souvent très drôle, notamment grâce à des personnages secondaires très improbables mais très réussis Kevin et les chiens qui parlent sont géniaux. Le p'tit vieux (Avec Charles Aznavour au doublage) est aussi très drôle, notamment grâce au fait que ce filon du héros septuagénaire a très peu été utilisé et que les situations sont donc assez inédites !

Ce film est l'un des meilleurs Pixar et comblera les petits comme les grands !

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de latuile76
  • Le blog de latuile76
  • : Pour tous ceux qui aiment le cinéma et les séries TV ! Sur ce blog, je donne tout simplement les impressions sur ce que je regarde...
  • Contact

Recherche

Liens