Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 21:28

Je suis surpris de voir un réalisateur tel que Peter Jackson faire un film de ce genre. J'irais même jusqu'à dire qu'il y a du Tim Burton en lui. Au départ je suis aller le voir juste pour le nom de P. Jackson, sans n'avoir lu aucune critique sur ce film et surtout je pensais voir un film plutôt gore sur enquête policière genre CSI. Il n'en est rien...

                                       Saoirse Ronan et Peter Jackson

Peter Jackson travaille sur Lovely Bones depuis la sortie de King Kong en 2005. Le film nécessita ainsi près de trois années de préparation, notamment pour définir la représentation à l'écran de l'entre-deux-mondes.

Lovely Bones est l'adaptation du roman homonyme d'Alice Sebold, publié en 2003 et paru en France sous le titre La Nostalgie de l'Ange. Après avoir un excellent accueil critique, l'ouvrage est devenu rapidement un best-seller (plus de 3 millions d'exmplaires vendus dans le monde). C'est après l'avoir dévoré (durant le tournage du Seigneur des anneaux : les deux tours) et en avoir même pleuré que Peter Jackson a tout mis en oeuvre pour en acquérir les droits, collaborant du coup avec Film4 qui avait posé une option sur l'ouvrage.

Synopsis : L'histoire d'une jeune fille assassinée qui, depuis l'au-delà, observe sa famille sous le choc de sa disparition et surveille son meurtrier, ainsi que la progression de l'enquête...


La jolie Rachel Weisz dans le rôle de la mère

Révélée par Reviens-moi (Nomination à l'Oscar du Meilleur second rôle) et La Cité de l'ombre, Saoirse Ronan a convaincu Peter Jackson et son équipe en envoyant une cassette d'audition confectionnée par ses soins, dans laquelle elle était dirigée par son propre père. A sa vision, le réalisateur jugera non-nécessaire tout casting supplémentaire et engagera la jeune comédienne pour camper sa tragique héroïne, Susie Salmon. "Beaucoup d'adolescentes sont venues aux auditions en se comportant déjà comme des stars de cinéma, mais pour Susie nous voulions justement le contraire, une personne qui donne le sentiment d'être une jeune fille ordinaire de 14 ans. Nous ne nous attentions pas à trouver notre Susie, qui est de Norristown en Pennsylvanie, en Irlande ! (...) Saoirse possède un instinct naturel pour le drame. Elle est intelligente, rafraîchissante et authentique. C'est une actrice née, et c'est rare."

Ce n'est pas le paradis qui est au centre de Lovely Bones, mais l'entre-deux mondes, un au-delà propre à l'héroïne, Susie Salmon, à son esprit et à son subconscient évoluant en fonction des émotions du personnage.

C'est Stanley Tucci (affublé de lentilles de contact, d'une moustache, de fausses dents et de quelques kilos supplémentaires), qui prête ses traits à Mr. Harvey, le tueur du film. Un véritable rôle de composition, qui a conduit le comédien dans des zones très sombres de sa psyché.

Susan Sarandon dans le rôle de la grand-mère débridée

              Mark Wahlberg dans le rôle du père

Mon avis : C'est un film à la fois lent et surprenant. Il est complètement à l'ouest de ce que nous a déjà fait Peter Jackson. Le jeu de Saoirse Ronan est  fort et émouvant surtout lorsqu'elle navigue entre les 2 mondes avec ses peurs et ses doutes. Visuellement beau on arrive à accrocher jusqu'à la fin. Mention à Susan Sarandon excellente en grand-mère alcolo qui ajoute une pointe d'humour à cette histoire sombre et loin d'être amusante.

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les films à voir
commenter cet article
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 01:15

The WolfMan - Poster US WolfMan

Même s'il reste très honorable, ce remake du film de 1941 "Wolfman" n'apporte rien de plus au genre et à la légende du loup-garou de Londres.

La genèse de Wolfman n'a pas été sans heurts. Le film devait initialement sortir en salles en 2007, mais le studio eu des difficultés à trouver le réalisateur idéal pour mettre en scène ce personnage culte. Mark Romanek (Photo obsession) fut un temps aux commandes du projet, mais quitta le navire en raison de différends artistiques. C'est finalement Joe Johnston, habitué aux grosses productions qui a été choisi pour réaliser le film. 

Pour le producteur Scott Stuber, "la figure du loup-garou est emblématique parce que, d'une certaine façon, chacun de nous la porte en soi. Chacun de nous sent cette rage. Chacun de nous a au moins une fois eu le sentiment d'avoir été trop loin, de s'être trop emporté, d'avoir fait quelque chose qu'il n'aurait pas dû. Nous avons tous un côté primaire et animal que nous devons contrôler sans quoi nous sommes condamnés."

 Wolfman est inspiré du mythique classique de George Waggner, Le Loup-Garou (1941), avec le grand Lon Chaney Jr. dans le rôle principal.

Le réalisateur Joe Johnston (Mon ami Joe, jumanji ou encore Jurassic Park 3) a réunit un très beau casting pour ce film d'épouvante.

 

Hugo Weaving dans le rôle du détective Aberline, l'homme qui enquêta sur Jack l'éventreur.

 

La magnifique Emily Blunt

Moderniser un mythe

Comme c'est le cas de tous les projets sur lesquels il s'engage, Joe Johnston était plus intéressé par l'histoire que par le spectacle. Il estime que dans le scénario de Wolfman, "sous l'action, le sang et la terreur, il y a d'abord une histoire d'amour entre Lawrence Talbot et la fiancée de son frère disparu. Je souhaitais que cet élément soit le ciment de l'histoire... la pièce-maîtresse qui pourrait permettre au public d'appréhender l'horreur de l'affliction qui s'abat sur Lawrence." Benicio Del Toro, de son côté, ne voulait pas faire une copie conforme de l'original, mais au contraire l'adapter au goût des spectateurs d'aujourd'hui. Il estime que les scénaristes du film ont parfaitement su "compléter le scénario avec de nouveaux ressorts dramatiques nécessaires à sa modernisation, tout en respectant l'histoire d'origine." 

Synopsis : Lawrence Talbot est un aristocrate torturé que la disparition de son frère force à revenir au domaine familial. Contraint de se rapprocher à nouveau de son père, Talbot se lance à la recherche de son frère...et se découvre une terrible destinée. L'enfance de Lawrence Talbot prit fin à la mort de sa mère. Ayant quitté le paisible hameau de Blackmoor, il a passé plusieurs décennies à essayer d'oublier. Mais, sous les suppliques de la fiancée de son frère, Gwen Conliffe, il revient à Blackmoor pour l'aider à retrouver l'homme qu'elle aime. Il y apprend qu'une créature brutale et assoiffée de sang s'affère à décimer les villageois et que Aberline, un inspecteur soupçonneux de Scotland Yard, est là pour mener l'enquête. Réunissant petit à petit les pièces du puzzle sanglant, Talbot découvre une malédiction ancestrale qui transforme ses victimes en loups-garous les nuits de pleine lune. Pour mettre fin au massacre et protéger la femme dont il est tombé amoureux, il doit anéantir la créature macabre qui rôde dans les forêts encerclant Blackmoor. Alors qu'il traque la bête infernale, cet homme hanté par le passé va découvrir une part de lui-même qu'il n'aurait jamais soupçonnée.

The Wolfman - Affiche France

Un génie du maquillage...

Fameux pour l'élaboration de la transformation de David Naughton dans le célèbre film de John Landis, Le Loup-garou de Londres (1981), 6 fois lauréat à l'Oscar, le spécialiste du maquillage et des effets spéciaux Rick Baker officie au générique de Wolfman.

Le film est à voir pour les maquillages magnifiques de Rick Baker ainsi que pour le jeu d'un Benicio Del Toro inspiré et du toujours impeccable Anthony Hopkins.

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les films à voir
commenter cet article
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 00:22

From Paris With Love vous dit peut être quelque chose. Tous les médias en avait parlé lorsque la venue de John Travolta pour tourner des scènes dans une ville du 93 a mal tourné. L'équipe d'EuropaCorp a été chahutée par certains habitants, retrouvant une dizaine de voitures incendiées dans la nuit. Luc Besson (producteur), Pierre Morel (réalisateur) et John Travolta (acteur principal) ont donc fait leurs bagages avec le reste de l'équipe. Résultat le tournage s'est fait dans le 78 à Poissy.

Après l'excellent Taken et Banlieue 13, Pierre Morel revient avec ce film d'action sur un scénario de Luc Besson.From Paris With Love relate la rencontre explosive entre un jeune insider et un agent secret américain aux méthodes musclées, embarqués tous les deux dans une mission à haut risque à travers les rues de Paris.

Le tournage avait donc débuté à Annecy le Lundi 22 Septembre pour durer sur place une semaine, avant de se poursuivre pour 11 semaines en plein Paris et en région parisienne. Le scénario est signé Adi Hasak (à qui l'on doit Haute Trahison de George P. Cosmatos). Le budget est fixé à 38 Millions de dollars.

Le réalisateur Pierre Morel résume From Paris With Love : "Lorsque j'ai lu le scénario, cela commençait comme un "buddy-movie" avec de l'humour, à l'image du personnage un peu déglingué de Wax (John Travolta), cet espèce de fou furieux complètement exubérant. Je me suis donc dit que c'était une comédie. Mais au milieu de l'histoire, il y a une petite dérive qui change la tonalité du film, qui le plonge dans un univers et une ambiance plus noirs. Finalement, quand j'y réfléchis, je trouve que ce qui fait la force des "buddy-movie" comme la quadrilogie de L'Arme fatale par exemple, c'est qu'ils revêtent toujours un aspect vraiment sombre. Je trouve que le contraste entre l'action noire et brutale et la comédie fonctionne bien en général. (...) Pour moi, From Paris With Love est donc un exercice de style intéressant, l'idée de faire un truc drôle qui dévie vers le franchement glauque me plaisait bien."

 L'acteur Jonathan Rhys-Meyers (à voir dans Les Tudors, et qui a aussi incarné Elvis), qui s'essaie pour la première fois au cinéma d'action, évoque le "buddy-movie" qu'est From Paris With Love : "En fait c'est une sorte de relation d'amitié entre un adulte et un étudiant. James Reese doit passer au-delà de pas mal de trucs ringards et pas très moraux, alors qu'il est très attaché à l'éthique. On peut dire que c'est un "buddy movie" dans lequel vous avez des personnages qui ont des idéaux différents, tout en ayant un objectif commun qui est d'aller de l'avant."

 

Avec From Paris With Love, John Travolta adopte un nouveau look : il est désormais chauve et porte le bouc. Une première pour l'acteur, qui a apprécié l'expérience : "Le look plutôt original de Wax est issu d'une réflexion commune de Pierre Morel, Luc Besson et moi-même. Je venais juste de finir L'Attaque du métro 123 où j'avais un look assez dur également. Je trouvais que cela fonctionnait bien, mais je voulais y rajouter quelque chose de plus. Du coup, j'ai décidé de me raser la tête, de me laisser pousser le bouc et de m'habiller comme les soldats de fortune. Vous savez, ces types sont presque tous stylés, maintenant. Nous avons regardé les images de ces gars qui portent des armes à feu, des écharpes, des vestes en cuir et des pantalons de parachutistes. Ils sont vraiment fascinants !"

 

Pour incarner l'image son nouveau parfum Idole d'Armani, Giorgio a choisi la comédienne polonaise Kasia Smutniak, pour «  sa fraicheur et sa modernité ». L'actrice, encore peu connue en France mais déjà star en Italie est à l'affiche de Barbarosa et de From Paris with Love.

Un duo de choc !

Synopsis : James Reese (Jonathan Rhys-Meyers) travaille comme assistant personnel de l'ambassadeur américain à Paris. Fort de cette position d'insider', il se voit parfois contacté par les Forces Spéciales, à qui il rend quelques menus services. Une vraie frustration pour lui qui se rêve en agent secret, et qui ne demande qu'à sortir de l'ombre pour jouer les gros bras. Alors que se prépare un sommet international, le miracle arrive : on lui confie une vraie mission, et un vrai partenaire, Wax (John Travolta), qu'il récupère le jour même à l'aéroport. Mais pour James, la confrontation aux méthodes musclées de cet agent surentraîné ne sera pas de tout repos.

Bref un très bon film d'action avec lequel on a le plaisir de retrouver big John en pleine forme malgré le décès de son fils Jett agé de 16 ans.

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les films à voir
commenter cet article
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 22:29

Le film de Brian Singer a sussité pas mal de problème lors du tournage en Allemagne.C'est  surtout à cause de son acteur vedette Tom Cruise. Et pour cause les allemands n'apprécient pas son appartenance en tant numéro 2 de l'église scientologie et l'on fait vivement savoir lorsque l'équipe du tournage est débarqué à Berlin.

Néanmoins ce film rend un bel hommage aux hommes qui ont osé défié Adolf Hitler en tentant de l'assassiné.

Au début du tournage, à Berlin, de Walkyrie, une vaste polémique a été déclenchée autour du choix de Tom Cruise pour jouer le rôle d'un héros de la résistance allemande, le colonel Claus von Stauffenberg. Tom Cruise, scientologue réputé, était alors vivement attaqué pour son attachement à une "religion" généralement considérée comme sectaire. Le propre fils du Colonel déclarait lui-même à la presse "Il m'est désagréable qu'un scientologue notoire joue le rôle de mon père". A l'origine de la polémique, le ministère allemand de la défense avait refusé d'accorder une autorisation de tournage à la production du film pour une scène prévue dans le Bendlerblock, l'ancien quartier-général de l'armée nazie à Berlin. Les croyances de Tom Cruise étaient alors déjà mises en cause. Le président du Mémorial où devait être tourné le film, Peter Steinbach, a lui aussi pris position contre l'acteur estimant que Tom Cruise risquait "de créer un lien contradictoire dans l'esprit du public, d'un côté il y a le courage civique d'une homme qui s'est engagé contre le totalitarisme et de l'autre une quasi-opération scientologue". En revanche, Le Comte Caspar Schenk Von Stauffenberg, petit-fils du héros du Colonel, ne s'estimait pas choqué par la participation de Tom Cruise à Walkyrie.

Une réelle ressemblance entre Stauffenberg et cruise

Synopsis : S'il a toujours été un fidèle serviteur de son pays, le colonel Stauffenberg s'inquiète de voir Hitler précipiter l'Allemagne et l'Europe dans le chaos. Comprenant que le temps presse, il décide de passer à l'offensive : en 1942, il tente de convaincre plusieurs officiers supérieurs de la nécessité de renverser Hitler. Un an plus tard, tandis qu'il se remet de ses blessures de guerre, il rejoint la Résistance allemande pour mettre au point l'Opération Walkyrie destinée à éliminer le Führer.
Alors qu'il n'était au départ qu'un des nombreux conspirateurs, Claus von Stauffenberg se retrouve bientôt en première ligne : c'est lui qui devra assassiner Hitler...

Mon avis : Historiquement ce film est une réussite et mérite d'être vu pour sa reconstitution. Afin de s'écarter au maximum de la représentation habituelle des films situés pendant la Seconde Guerre Mondiale, Bryan Singer a envisagé une atmosphère qui évoque la beauté ténébreuse des grands classiques des années 40, tout en correspondant au rythme d'un thriller contemporain.

Pour ceux qui aiment les reconstitutions historiques bien faites, je vous conseille ce film.

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les films à voir
commenter cet article
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 01:21

Evènement très attendu prochainement sur nos écrans, Leonardo DiCaprio et actuellement la plus hollywoodienne des françaises, madame Canet/Marion Cotillard se retrouvent dans un film d'un certain Christopher Nolan...

 Dans ce film que réalise Christopher Nolan, Leonardo campe le rôle d'un homme d'affaires californien victime d'un chantage. Au côté de  Leonardo DiCaprio, et de l'actrice oscarisée  Marion Cotillard qui devrait interpréter la femme de l'acteur, il y a  la jeune Ellen Page,  révélation de la comédie "Juno" et  "Bliss" le 1er film de Drew Barrymore actuellement au cinéma. Alors que Paris se vide en été, les réalisateurs en profitent pour investir la capitale. C'est le cas de Christopher Nolan qui a installé ses caméras dans le quartier de la Tour Eiffel hier pour tourner des scènes de son prochain film, Inception. Les badauds ont ainsi pu apercevoir Leonardo DiCaprio, Ellen Page ou encore Marion Cotillard sur le pont de Bir-Hakeim.Ce tournage n'est pas exclusivement parisien puisque d'autres scènes sont tournées dans différents pays comme aux Etats-Unis par exemple. Présenté comme un film de science-fiction, Inception aura pour thème... l'architecture du cerveau.

  Avec ses deux magnifiques opus de «Batman» qu'il a dirigés, Christopher Nolan avait déjà montré qu'il savait s'entourer d'acteurs renommés. Il confirme cette tendance avec son prochain film, une oeuvre de science-fiction baptisée «Inception». Leonardo DiCaprio interprète un Pdg qui aura pour épouse Marion Cotillard et qu'il embauchera comme stagiaire la jeune Ellen Page.

Inception a été décrit comme un thriller de l'action et de la science-fiction qui s'écoule dans l'architecture de l'esprit. Il s'agit d'un thriller psychologique dans lequel est analysé l'esprit d'un CEO d'une entreprise, pour résoudre un scandale.

L'histoire a été complètement écrite par le propre directeur Christopher Nolan, le producteur du film dans lequel agissent de plus Ken Watanebe, Cillian Murphy, Joseph Gordon-Levitt, Tom Hardy et Michael Caine.

Les différents acteurs prévus au casting :

Inception se déroule dans un monde où les hommes ont développé un moyen de pénétrer dans les rêves des autres. Jacob Hastley, le personnage de Leonardo DiCaprio, est un homme dont l'activité est de récolter des informations sur certaines personnes et pour cela, il pénètre leurs esprits.  Ellen Page incarne Ariadne, une jeune femme étudiante à Paris qui, avec Arthur et Eames (Joseph Gordon-Levitt et Tom Hardy), fait partie de l'équipe de Jacob et élabore des injections qui seront insufflées dans l'esprit de certaines personnes afin de modifier leur perception. La personne vit alors une sorte de réalité parallèle. Cillian Murphy campe un homme d'affaire du nom de Fischer sur le point de prendre la tête d'une grosse entreprise. Jacob et son équipe tentent d'implanter une idée particulière dans l'esprit de Fisher afin que celui-ci divise l'entreprise en deux plus petites compagnies. Mais pourquoi? Mystère Ken Watanabe incarne Saito, le seul méchant connu, qui fait chanter Jacob pour des raisons encore inconnues. Parallèlement Jacob et sa femme Lisa (Marion Cotillard) vont se trouver coincés à différents niveaux de réalités et à un moment donné, satisfaite par ce qu'elle vit, Lisa demandera à Jacob de rester dans ce monde parallèle qu'elle préfère à sa vraie vie. Jacob lui, veut retrouver sa vraie vie où sont leurs enfants.

 Inception sortira en salles le 4 août 2010.

Repost 0
Published by chrys76 - dans Mes films cultes
commenter cet article
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 22:17

Il n'y a pas que les adaptations de Comics qui sont à la mode à Hollywood, les jeux vidéo ont aussi leur part comme prochainement

Après plusieurs ambiguïtés sur les personnages principaux de « Prince of Persia : Sands of Time », c’est enfin confirmé que Jake Gyllenhaal et Gemma Arterton, la James Bond girl actuelle, ont décroché les premiers rôles.

 

 

 

Dans le film d'aventures et fantastique réalisé par Mike Newell (Donnie Brasco, Harry Potter et la coupe de feu...), l'acteur campera Dastan, un jeune prince vivant en Perse au VIème siècle. Il devra s'allier à Tamina (Gemma Arterton), une princesse combative et exotique, afin d'empêcher qu'un noble infâme (Sir Ben Kingsley) prenne en possession les Sables du Temps, un cadeau des dieux qui peut faire tourner le temps à l'envers et qui permet à son possesseur de régner sur le monde.

 Le tournage de l'adaptation au grand écran du célèbre jeu vidéo de Ubisoft a débuté au mois de juillet 2009 au Maroc. Une association Disney/Bruckheimer pour l'un des plus gros Blockbuster attendu pour l'année 2010.

Connu mondialement pour son rôle de cow-boy gay des montagnes, le bodybuildé Jake Gyllenhaal est le Prince Dastan.

Sir Ben Kingsley  Alfred Molina

Actuellement en cours de tournage mais seulement prévu au cinéma en Mai 2010, l'adaptation de Prince of Persia en film vient d'être un peu éclairée par son scénariste Jordan Mechner, également créateur du premier jeu il y a vingt ans. Selon les propos de l'intéressé, le film ne sera pas qu'un ersatz de Pirates des Caraïbes comme les rumeurs l'annoncaient, mais plutôt l'équivalent aux Milles et Une Nuit de ce qu'a été Pirates des Caraïbes aux films de pirates. Production Jerry Bruckheimer oblige, le film sera bourré d'effets spéciaux, et Mechner d'ajouter que le film pourrait être comparé sur certains points à Gladiator de Ridley Scott.

Prince of Persia : les sables du temps Synopsis : Dastan, un jeune prince de la Perse du VIe siècle va devoir unir ses forces à celles de la belle et courageuse princesse Tamina pour empêcher un redoutable noble de s'emparer des Sables du Temps, un don des dieux capable d'inverser le cours du temps et qui lui permettrait de régner en maître absolu sur le monde.

Sortie prévue le 16 juin 2010

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les films à voir
commenter cet article
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 20:45

 Le livre d'Eli : Un conte post-apocalyptique

  Le site MySpace a publié une nouvelle affiche du film des frères Hughes, Le livre d'Eli (The Book of Eli), qui sera dans les salles françaises le 20 janvier 2010. Le film a pour acteurs principaux Denzel Washington, Gary Oldman, Mila Kunis, Ray Stevenson, Jennifer Beals et Evan Jones.

    Qui est Eli ?

"Eli est un guerrier solitaire et énigmatique, presqu'un héros mythique", résume le réalisateur Allen Hughes. "On sait qu'il a vécu énormément de choses, mais son passé devait rester mystérieux, et Denzel [Washington] s'est appliqué à travers son interprétation à livrer quelques indices qui éclairent son parcours sans tout dévoiler. Il a par exemple eu l'idée de porter une cicatrice de brûlure dans le dos qui laisse imaginer la catastrophe à laquelle Eli a survécu. Il était très bon pour créer ce genre de détails qui ajoutent encore au mystère du personnage."

 Carnegie par Gary Oldman

"Carnegie est un dictateur. Il a construit cette ville grâce à la violence et au contrôle de l'eau, denrée rare entre toutes, parce qu'il se souvient où en trouver", explique Gary Oldman. "Il est aussi très intelligent, il a une certaine philosophie. Il connaît le livre d'Eli parce qu'il fait partie de son histoire,de son enfance, et il sait ce qu'il pourrait faire avec. Il le cherche depuis des années. Ces deux hommes sont tous les deux obsédés par ce livre, mais l'un oeuvre pour le bien et l'autre pour le mal."

 La belle Mila Kunis

Synopsis : Dans un futur proche, l'Amérique n'est plus qu'une terre désolée dont les villes sont des ruines et les routes autant de pièges infestés de bandes criminelles. Depuis des années, Eli voyage seul, se protégeant des attaques et se battant pour trouver de quoi survivre. Lorsqu'il arrive dans ce qui fut autrefois la Californie, Eli se heurte au redoutable Carnegie, un homme qui ne recule devant rien pour imposer sa volonté à la petite communauté qu'il contrôle. Eli fait aussi la connaissance de la très belle Solara et découvre que Carnegie compte bien étendre sa sombre domination à toute la région. Eli parvient à échapper de Carnegie, mais Solara l'a suivi... Même s'il est décidé à poursuivre sa route en solitaire, Eli comprend qu'il ne peut abandonner la jeune femme. Pour elle, il va prendre des risques qu'il n'a jamais pris pour lui-même. Mais Carnegie est sur leurs traces et alors que se profile l'inéluctable affrontement, Eli va prendre conscience qu'il a le pouvoir de faire bien plus que sauver une femme et sa propre vie : son destin est de redonner l'espoir, de sauver le futur en soufflant sur les braises d'une humanité qui n'attend que l'étincelle...

Mon avis : Ce trépidant thriller futuriste, entre " Mad Max II " et " Je suis une légende ", impose un Denzel Washington très convaincant en moine guerrier face à l'inquiétant Gary Oldman.Espèrons que ce film n'en soit pas une pâle copie car aux 1ers abords le film reflète un monde Post- Apocalyptique proche de " Terminator Salvation " avec le même type d'anti-héro que ceux qu'interprétaient Mel Gibson et Will Smith. Ce serait vraiment dommage de mettre en scène de tels acteurs dans un film qui n'apporte rien au genre. Alors à voir...

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les films à voir
commenter cet article
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 20:05

Le grand retour de mister Clint Eastwood qui met en scène Matt Damon et Morgan Freeman dans l'une des plus importante page de l'histoire de l'Apartheid et l'Afrique du Sud.

Invictus Synopsis : En 1994, l'élection de Nelson Mandela consacre la fin de l'Apartheid, mais l'Afrique du Sud reste une nation profondément divisée sur le plan racial et économique. Pour unifier le pays et donner à chaque citoyen un motif de fierté, Mandela mise sur le sport, et fait cause commune avec le capitaine de la modeste équipe de rugby sud-africaine. Leur pari : se présenter au Championnat du Monde 1995...

Retrouvailles sous l'égide de Nelson Mandela

 Nelson Mandela ayant affirmé qu'il ne voyait personne d'autre que Morgan Freeman pour l'interpréter, le comédien fut le premier engagé sur le film, son troisième sous la direction de Clint Eastwood après Impitoyable et Million Dollar Baby, qui lui avaient tous deux valu l'Oscar du Meilleur Second Rôle Masculin.

Entraînement intensif

Afin de se préparer au rôle de François Pienaar, Matt Damon a suivi un entraînement au Gardens Rugby Club, sous la houlette de Chester Williams, qui avait porté les couleurs de l'Afrique du Sud en 1995, lors de la Coupe du Monde de rugby, et n'est autre que le premier joueur de couleur à avoir été appelé en sélection après l'aboltion de l'Apartheid (et le troisième de l'Histoire du pays).

D'une coupe du Monde à l'autre...

Hasard des calendriers : Invictus, qui évoque la Coupe du Monde de rugby organisée en Afrique du Sud en 1995, sort l'année où le pays accueille le Mondial de football. Le rugbyman Sébastien Chabal a avoué avoir refusé un rôle dans Invictus.

 Invictus est le trentième long métrage réalisé par Clint Eastwood. S'ilest tiré d'une histoire vraie, son scénario se base sur le livre "Playing the Enemy: Nelson Mandela and the Game that Made a Nation" de John Carlin.

Le titre Invictus" signifie "Invincible" et provient du poème favori de Nelson Mandela.

Le long-métrage scénarisé par Anthony Peckhman (Sherlock Holmes) d'après un livre de John Carlin, sortira sur nos écrans le 13 janvier prochain. Pas besoins de vous dire qu'un film de Clint est un film à voir !

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les films à voir
commenter cet article
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 19:57

Un nouveau phénomène à débarqué dernièrement sur nos écran TV :

THE MENTALIST

La série propose une définition de ce qu'est un mentaliste : « Quelqu'un utilisant l'acuité mentale, l'hypnose et/ou la suggestion... Maître dans l'art de manipuler la pensée et le comportement. » Un mentaliste peut utiliser diverses méthodes telles que l'illusionnisme, la « lecture froide », l'hypnose ou encore la psychologie.

Cette série de fiction policière met en scène une équipe du California Bureau of Investigation (CBI) dirigée par Teresa Lisbon.

 Ils enquêtent sur des crimes, en particulier sur le cas de John le Rouge, tueur en série qui signe toujours ses meurtres par une émoticône dessinée avec le sang de ses victimes sur les murs. La femme et la fille de Patrick Jane ont été tuées par John le Rouge.

Patrick Jane est la vedette de la série ; il dispose d'un sens très fin de l'observation et de déduction qui lui permet bien souvent de voir les détails que d'autres personnes n'auraient même pas perçus. Il ne s'agit pas d'un pouvoir, mais simplement d'une faculté dont il se servait dans son ancien métier. Il est aussi un incroyable manipulateur.

Patrick Jane vs Adrien Monk

La personnalité et les dons de Patrick Jane permettent une sorte de rapprochement par rapport à Adrien Monk : bien qu'étant dépourvus des phobies, manies, tics, et diverses fixations d'Adrien Monk, Patrick Jane dispose également du même don de déduction et d'observation lui permettant de deviner par avance l'innocence ou la culpabilité du suspect qui lui fait face, ainsi que la configuration exacte d'une scène de crime rien qu'en regardant brièvement autour de lui. Bien qu'il ne considère pas son don comme une malédiction (contrairement à Monk), Patrick Jane l'utilisait déjà dans son ancien métier, et ce don s'est vu également décuplé suite à la mort de sa femme et de sa fille .Contrairement à Monk, qui recherche toujours le coupable de la mort de Trudy, Patrick Jane sait qui a tué sa femme et sa fille : John le rouge. Comme Monk, Patrick Jane se considère toujours comme marié, n'arrivant pas à faire le deuil de sa femme. Comme Monk par rapport à la police, il n'est officiellement que consultant pour le CBI. Enfin comme Monk, Patrick Jane agit à San Francisco.

Les acteurs :

Robin Tunney vue dans Prison Break et "The Mentalist"Simon Baker

 Amanda Righetti

 Owain Yeoman

 Tim Kang

 Gregory Itzin (ex président des US dans 24 Chrono)

Mon avis :  y'a pas à dire, ils sont forts ces américains ! Après Dexter ou encore Fringe, encore une série qui innove sur la façon d'enquêter sur les crimes. Franchement j'adore, surtout pour le côté arrogant du héro. Malgré un passé trouble et sombre (mais ça c'est habituel dans les séries US) Patrick Jane se joue des criminels et de ses collaborateurs avec une franchise et un humour sarcastique qui m'amuse beaucoup. Avec aussi ce don d'enerver et de se faire pardonner dans la seconde (ça dans un couple, ce serait très utile ! non ?).

 Cet homme n'a pas fini de nous étonner !

 

Repost 0
Published by chrys76 - dans Mes séries TV
commenter cet article
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 00:55

Côté série cultissime des années 80, comment ne pas parler de l'incontournable AGENCE TOUS RISQUES d'Hannibal Smith, Fûté, Barracuda et Looping, qui pour le bonheur des fans débarquera fin juin sur nos écrans français!

 

The A-Team aux US, L'Agence Tous Risques c'est 98 épisodes au total, répartis sur 5 saisons, entre 1983 et 1987. Créée par Frank Lupo et Stephen J Cannell, cette série a d'abord été diffusée sur NBC, avant d'inonder les TV du monde entier, en diffusion et rediffusion. Arrivée en France : 1988 !

 

Le pitch de la série :  L'agence tous risques raconte l'histoire de 4 anciens du Viêt-Nam, emprisonné pour avoir pillé une banque sur ordre. Ils s'échappent et sont poursuivis par l'armée. Ils deviennent des mercenaires-justiciers et secourent l'opprimé un peu partout.

Le succès de la série fut immédiat, le premier épisode (certes très bien diffusé juste après l'incontournable Super Bowl) se plaçant directement dans le « Top Ten » de l'audimat. Mais rappelons-nous que c'est du Stephen J. Cannell, donc on n'est pas dans la plus grande finesse. Au niveau du script, ça abat de la page plus que ça ne construit des intrigues et ça tire sur les ficelles les plus grosses. Au final, le pittoresque des personnages et les efforts que font certains des interprètes pour donner quelque chose au public font le seul intérêt du programme qui, malgré des moyens conséquent pour ses cascades, verse quand même trop souvent dans la bouffonnerie.

Sans oublier bien sur la phrase fétiche de Georges Peppard : J'adore quand un plan se déroule sans accrocs (I love it when a plan comes together).

 

Avec aussi Melinda Culea (Amy Allen) et Marla Heasley (Tawnia Baker) les jolies reporters

Eddie Velez (Frankie Santana) et Robert Vaughn (Le colonel Stockwell) dans la dernière saison

Dans cette adaptation barrée de la série éponyme, réalisé par Joe Carnahan il y a Liam Neeson dans le rôle d'Hannibal Smith, Jessica Biel, Bradley Cooper dans celui de "Futé" Templeton Peck, Quinton Rampage Jackson est "Barracuda" et Sharlto Copley sera le tout fou "Looping" Murdock...

Ce remake de 'L'agence Tous risques" qui sortira en salles le 30 juin 2010, bénéficie en effet d'un excellent casting, avec donc en tête d'affiche Bradley Cooper, Jessica Biel, ou encore Liam Neeson. La seule différence c'est que cette Team A a combattue en Irak afin de la remettre au goût du jour.

Bref, du sang neuf, du glamour, des muscles et de la testostérone !

Et à en croire les premières images du tournage, c'est Bradley Cooper qui risque de faire tourner la tête des filles ! Moulé dans un marcel blanc 100% coton, le beau gosse de la bande affiche de nouveaux muscles saillants qui risquent de faire monter la température dans les salles obscures. Mais les garçon ne seront pas en reste avec la belle Jessica !

Repost 0
Published by chrys76 - dans Mes séries TV
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de latuile76
  • Le blog de latuile76
  • : Pour tous ceux qui aiment le cinéma et les séries TV ! Sur ce blog, je donne tout simplement les impressions sur ce que je regarde...
  • Contact

Recherche

Liens