Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 02:47

Le nouveau costume de Wonder Woman , costume qui laisse plus d'un circonspect. Lynda Carter , Wonder Woman devant l'Éternel, vient de donner son avis à E.Online.

 

La Wonder Woman originale, Lynda Carter, vient donc de donner son avis sur la nouvelle Diana Prince, quelques heures après que la première image de la nouvelle incarnation Adrianne Palicki avec son costume de super-héroïne, fut dévoilé. Totalement à contre sens des impressions de la majeure partie des fans qui regrettent non seulement le short moulant, mais aussi le drapeau US, Linda Carter a donné sa bénédiction à cette nouvelle incarnation, Adrianne Palicki : " Je pense qu'elle est fabuleuse. C'est super un nouveau look et mon Dieu, son corps a l'air fantastique.[...] Je suis certaine qu'il y aura des gens pour dire qu'elle a un plus beau corps que moi ! "Bien évidement, elle a hâte de voir cette nouvelle version sur les écrans. Chez Première, on a plutôt hâte qu'ils fassent un nouveau costume... Un tel enthousiasme pour le pilote de Wonder Woman (2011) écrit et réalisé par David E. Kelley , de la part de l'icône des années 70 est sans doute à pondérer par le fait qu'elle soit en pourparlers avancés pour faire un caméo sur Wonder Woman (2011). En effet quand on lui pose la question, sa réponse est limpide : «Ce n'est pas hors de question. Ce serait génial."

Les fans de la belle amazone ont eu chaud. Après un accueil plutôt mitigé du nouveau costume, les premières images du tournage du pilote de Wonder Woman ont rassuré un peu tout le monde. Le pantalon se pare d'un bleu plus sombre, exit le vynil et place aux bottes rouges ! Un costume plus conforme aux attentes des fans et moins "prostipute" diront certains.

Adrianne-Palicki

David E. Kelley, créateur d' Ally McBeal , aura donc mis longtemps avant de trouver celle qui pourrait endosser le rôle. Il faut dire que beaucoup ont encore en mémoire la prestation de Linda Carter (et son regard bleu azur) dans la série des années 70 et que la comparaison risque d'être douloureuse. On ne touche pas impunément à un personnage culte...
 
Synopsis : Les nouvelles aventures de la princesse amazone, qui n'est pas qu'une justicière mais aussi une chef d'entreprise.

L'actrice Elizabeth Hurley , vue notamment dans les films Austin Powers , a annoncé sur sa page Twitter qu'elle serait la prochaine rivale de Wonder Woman (Adrianne Palicki) dans le reboot de David E. Kelley . Cependant, Deadline précise que l'annonce n'est pas officielle pour le moment parce qu'il reste des problèmes de visa pour que l'actrice anglaise puisse aller tourner Outre-Atlantique.


Son personnage, originellement prévu pour une seule apparition, serait celui de Veronica Cale, une scientifique et businesswoman avec un mystérieux et maléfique plan contre Wonder Woman. Si le pilote est choisi par NBC pour être continué, son personnage deviendrait, à priori, récurrent.

  TVLine annonce que l'ancienne star de la série "Knight Rider" Justin Bruening a rejoint le pilote de Wonder Woman, la nouvelle série de NBC. Il incarnera le personnage de Steve Trevor, un ancien militaire qui travaille maintenant au Département de la Justice. Il pourrait y avoir de la romance entre lui et Diana aka Wonder Woman.

 L'acteur Michael Rose a été casté dans le pilote de la série Wonder Woman. Il incarnera le personnage de Gregory Kogen, l'avocat de Veronica Cale.

Alors vivement le pilote !!!

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les supers-héros
commenter cet article
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 22:58

Après les spin-off de Iron-Man de Jon Favreau et de L'incroyable Hulk de Louis Letterier, c'est au tour de Thor de Kenneth Brannagh d'être sur nos écran avant Captain América : The First Avengers de Joe Johnston qui amorce le très très attendu Avengers  de Joss Whedon !

Thor s'apprête à prendre l'affiche le 27 avril en France, puis le 6 mai en Amérique du Nord. Déjà, le film génère un buzz incroyable et est attendu par des millions de fans de la bande-dessinée. C'est l'occasion d'apprendre comment Chris Hemsworth a été choisi pour incarner le dieu du tonerre.

THOR, bénéficie en plus d'une belle distribution : Chris Hemsworth, Natalie Portman, Anthony Hopkins, Renée Russo, Clark Gregg, Stellan Skarsgard, Jamie Alexander et Tom Hiddleston...

Image - FILM THOR ANNEE 2011 REALISATEUR KENNETH BRANAGH DUREE ...

Natalie Portman joue une Jane Foster convaincante même si l'actrice semble en dessous de ses réelles capacités. L'alchimie entre ces deux acteurs est visible, on voit qu'ils ont pris beaucoup de plaisir à jouer ensemble. À l'instar de son personnage qui se met à apprécier son statut d'étranger sur cette terre inconnue, Chris Hemsworth s'est attaché à l'évolution humaine que connaît son personnage. «Thor est ponctué de morceaux de bravoure, de scènes d'action et d'effets spéciaux, mais mes séquences préférées sont celles qui réunissent Thor et Jane parce qu'ils ont alors des discussions normales et qu'ils parlent de la vie quotidienne», explique-t-il.

Il faut dire toutefois que Thor n'adopte pas cette attitude dès son arrivée fracassante sur Terre. Mais la vie parmi les humains, qui semblait sans intérêt depuis la planète Asgard, est une révélation pour Thor. Bien entendu, personne ne connaît sa véritable identité, Jane et son équipe le prennent pour un baroudeur, un peu étrange et sans doute sans domicile fixe. Stan Lee, estime que «Chris Hemsworth ressemble à un super-héros». Il ajoute : «Même sans costume et maquillage, il dégage une force, une émotion et une expressivité incroyables. Lorsqu'il revêt les habits de Thor, il semble avoir suffisamment de maturité et de sagesse pour porter le poids du monde sur ses épaules». Andy Armstrong, chef cascadeur expérimenté, renchérit : «Chris est un sacré bonhomme. Il appartient à cette rare classe d'hommes qui plaisent à toutes les femmes et auxquels les hommes s'identifient. Une fois que je l'ai vu sur le plateau, j'ai musclé les scènes d'action et intensifié les combats rapprochés. Il est aussi fort et impétueux que n'importe quel cascadeur. Il me fait penser à un Robert Mitchum d'aujourd'hui». 

Sif incarnée par Jamie Alexander

 Synopsis: Thor (Chris Hemsworth) est un guerrier puissant et arrogant dont l'insouciance va relancer une vieille guerre. Le père de Thor, Odin (Anthony Hopkins), l'envoie alors sur Terre où il devra vivre avce les humains. Là, une jeune scientifique, Jane Foster (Natalie Portman), va provoquer un véritable changement chez Thor alors qu'elle devient son premier amour. C'est ainsi que sur Terre, Thor découvre ce que signifie d'être un véritable héros alors que l'être le plus maléfique de son monde, envoie les forces du mal d'Asgard sur Terre.

 

Mon avis : Pour moi , Thor fait une bonne entrée dans le monde Hollywoodien et je pense que Kenneth Brannagh y est vraiment pour quelque chose. Il fallait en plus de revenir aux origines de ce personnage (qui est sensiblement différent des super-héros classiques), le rendre accessible à tous. Parce que le film c'est ça, les origines de la mythologie de Thor et son bannissement sur Terre par son père Odin. Le metteur en scène adepte du monde Shakespearien s'en sort très bien tant au niveau de la création du monde d'Asgard et des personnages qui le composent que de la tragédie (grecque ;). Je m'explique: à la différence du Loki (le demi-frère de Thor) du Comics qui est un être très maquiavélique, celui du film le devient par une révélation de son père Odin. Le fait est qu'il n'est pas dès le début du film promis au trône et il semble l'accepter. Le combat final contre son demi-frère Thor reste bien sur celui du bien contre le mal mais il n'est pas directement lié à cette cause ! Le fait est que Loki a toujours voulu être reconnu par son père (adoptif) Odin comme quelqu'un qui a l'étoffe d'un Roi tout autant que Thor et surtout d'être reconnu par comme tel !

 Cela suffit à légitimé de ce film et reconnaître que malgré le nombre incroyable d'effet visuel, se cache une tragédie vieille comme le monde : la quête du pouvoir !

Jeremy Renner ( The Town, Les Démineurs) est Oeil de Faucon

Mise à part que je trouve ce Thor un peu rustre par rapport au Comics, l'autre bémol du film est le caméo d'un autre futur Avengers : Clinton Barton alias Oeil de Faucon. Elle est un peu simple et trop rapide à mon goût même si la présence de l'agent Coulson des Iron-man 1 et 2 est lui notable. J'aurais aimé qu'un certain Nick Fury/Samuel L.Jackson soit de la partie pour rendre cette intrusion plus intéressante et surtout moins furtive.

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les supers-héros
commenter cet article
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 16:08
Avant le retour tant attendu sur nos grands écrans de Pirates des caraïbes 4, Gore Verbinski nous a gratifié d'un film d'animation qui tenait pourtant toute ses promesses. Le fait, simplement en ayant prit Johnny Depp pour la voix US du Caméléon très bavard RANGO !

C'est le voyage accidentel et initiatique d'un caméléon dont le rêve est d'être acteur. Il se retrouve bien malgré être désigné pour être le sauveur d'une bourgade nommée DIRT qui vit encore au temps des Cow-Boys...

Le film se résume en un mot : décalé. Très décalé même. Même s'il s'agit d'un film d'animation, il ne s’agit pas vraiment d'un film pour enfant. L'humour est relativement corrosif, les détails pas toujours tendres (tel ce personnage vivant avec une flèche dans l'oeil). Rango s'inscrit clairement dans l'anti-western classique, avec son second degré omniprésent.

Synopsis :
C'est l'histoire d'un caméléon solitaire à travers l'immensité du désert Mojave.
Rango est un lézard qui s'ennuie dans son vivarium. Pour passer le temps, il invente des pièces de théâtre dont il est le héros. Jusqu'au jour où suite à un accident, il se retrouve seul, dans le désert.
Il a toujours voulu être un héros et a trouvé par hazard un public qui en aurait bien besoin et prétend être un homme de loi dans une ville desséchée appelée DIRT.
Profitant de l'occasion, Rango s'invente ce dur à cuire, et se retrouve Shérif de la ville. Rango réalise rapidement qu'il y a une différence entre être acteur et la vraie vie ; il est obligé de faire face à ses problèmes d'identité, va devoir donner un sens au mot amitié, accomplir sa quête et découvrir le complot qui se cache derrière l'absence d'eau de la ville.
Il apprendra très vite que d'incarner l'espoir d'un peuple, c'est avoir de grandes responsabilités.
C'est le rôle de sa vie, mais ce ne sera pas sans danger !
Mon avis : Ce film me paraissait plutôt sympathique à aller voir vu la bande annonce. Je pensais vraiment voir un truc vraiment original et amusant. Ma première impression était la bonne dans le sens ou son film respire ses 3 Pirates des Caraïbes surtout au niveau de l'animation, tant les personnages sont trop confus et élaborés. Bref c'est du high-tech mais trop d'effet tue l'effet !
Rango, il est vrai, est très décalé. Un peu trop même dans les dialogues qui partent parfois fois dans des délires verbales que nos chères têtes blondes ne comprennent pas forcement. En fin de compte on sourit plutôt que de rire. Mon moment préféré du film reste quand même lorsque Rango va à la rencontre de la voix de l'Ouest en la personne numérisé (et réussit) de Mister Clint Eastwood !

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les films à voir
commenter cet article
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 11:08
Le beau Zac Efron est surtout connu pour ses rôles chez Disney et dans les tabloïds comme l'ex-petit ami de Vanessa Hudgens. Mais voilà, fini d'exiter les pré-pubères, le jeune homme veut passer à autre chose et jouer les grands. Très loin des Ghost, Sixième Sens et autres Lovely Bones, et après la comédie 17 ans Encore, Burr Steers retrouve  Zac et revisite le thème de la perte de l'être cher, des visions, du refus d'accepter la mort et du passage entre les 2 mondes.

Après un semi-échec au USA, la romance dramatico-fantastique Le secret de Charlie a tenté aussi sa chance en France le 10 novembre dernier. Zac Efron y joue donc le rôle principal, celui d'un gardien de cimetière qui communique avec le fantôme de son jeune frère. Un sujet qui éloigne le jeune comédien définitivement des High school musical.

SYNOPSIS
Dans son lycée, Charlie St Cloud est un jeune homme doué dans les études et passionné de voile. Il obtient même une bourse d'étude pour entrée dans une célèbre université et fait la fierté de son petit frère Sam et de sa mère (Kim Basinger). Mais un soir sa vie bascule... Le jeune homme est en proie à la douleur causée par la mort de son frère cadet, Sam, lors d'un terrible accident de voiture dont il est responsable. Lui-même succombe un court instant avant d'être ramené à la vie grâce aux compétences d'un auxiliaire médicale (Ray Liotta). À compter de ce moment, Charlie décide de sacrifier son existence au passé et travaille dans un cimetière. Jusqu'au jour où une jeune femme, Tess (Amanda Crew vue dans « Destination Finale 3 ») qui était au lycée avec lui 5 ans plus tôt,  va venir chambouler l'ordre des choses. Il devra dès lors choisir entre la promesse de s'entraîner au baseball chaque soir faite à son frère Sam " tout les jours aux coups de canons du couchant " et celle dont il tombe amoureux.

Mon avis:  Le film s'en sort honorablement même si le jeune coq qu'est Zac Efron, ne peut pas s'empêcher par moment de bomber le torse, montrer son corps d'athlète et de jouer les jeunes 1ers. Tout le monde ne peut pas être comparé à James Dean. Dommage aussi de ne pas avoir eu une présence plus importante de Ray Liotta et de Kim Basinger. De tels acteurs aurait pu enrichir ce film vu leur expérience et leur carisme. Mais enfin de compte celui-ci ne tourne qu'autour de son principal protagoniste...non ?
Repost 0
Published by chrys76 - dans Les films à voir
commenter cet article
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 17:04
L'amitié sexuelle est décidément dans l'air du temps à Hollywood ! Nous avons dernièrement eu "Love et Autres Drogues" avec Anne Hathaway et Jake Gyllenhaal et très prochainement "Friends with benefits" avec Justin Timberlake. 
 
Mais juste avant, il y a eu  "Sex Friends", avec la belle Natalie Portman que l'on voit partout en ce moment comme dans " Black Swan " ou elle a été oscarisée. Elle est aussi actuellement sur nos écrans la petite amie de " Thor " le nouveau Marvel. On la voit même chez Dior. A ses côtés, le Toyboy de Demi Moore, mister Ashton Kutcher qui dans ce film reste toujours cet éternel teenager...
 
Bosseuses, citadines, souvent trentenaires et sans tabou, tel est, généralement, le profil des adeptes de la «Sex Friends», d'où le contrat est  on ne peut explicite : du plaisir, des délires, de la complicité, mais pas de sentiments, de jalousie, de prises de tête et encore moins d'engagement. Bien que régulier, le « Sex friend »  un bon coup de préférence-, n'est pas connu de la famille et n'est pas un confident. Ses partisanes quant à elles, sont souvent carriéristes, trop prises par leur travail pour s'investir sentimentalement, ou ont vécu des histoires d'amour décevantes. Ce type de relation est alors, une façon de se protéger. Mais, c'est avant tout, pour ces femmes, une revendication de leur droit au plaisir. Elle font la différence entre sexualité et amour, et l'assument, totalement, même si elles n'enchainent pas les coups d'un soir.
 
Ce film est une espèce de mode d'emploi de cette nouvelle tendance  qui est exclusivement féminine, et qui consiste à avoir des relations sexuelles, disons-le, sans lendemain.

SYNOPSIS
 
La belle Emma est très occupée par son statut d'interne dans un hôpital de la ville. Adam, gosse de riche, plutôt joli garçon, est un enfant de la balle, qui essaie, quand il ne fait pas rien, de devenir scénariste. Ils se retrouvent par hasard, plusieurs années après le collège, et Emma lui propose alors de devenir son ami sexuel . Rien que ça ! Des règles de base strictes sont établies, comme la liberté pour l'un et l'autre, d'aller voir ailleurs, le devoir de s'en aller avant le petit déjà, et surtout, défense absolue de tomber amoureux ! Mais, est-on jamais à l'abris de l'amour ! Peut-on vraiment commander ses sentiments ?

Ashton Kutcher, Natalie Portman et Kevin Kline 
Mon avis: Rien d'innovant donc dans cette comédie sentimentale qui sent réchauffé mais qui se laisse regarder avec un certain plaisir. Natalie est magnifique en petite tenue (même si pour moi je l'a trouve un peu maigre...mais bon ça n'engage que moi !) et le corps (surtout les fesses) du bel Ashton qui ne se sort pas de ses rôles de jeunes 1er de la classe. On ne se marre pas comme des baleines mais quelques sourires pour certaines scènes amusantes, comme par exemple celles avec Kevin Kline qui incarne le père "star de la TV" d'Ashton !  Il vit une vie de teenager en sortant avec l'ex de son fils et fumant des pétards.
Repost 0
Published by chrys76 - dans Les films à voir
commenter cet article
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 16:33

L'ex chroniqueuse de Canal+, Anne Depetrini aborde dans son 1er film plusieurs sujets tels que l'intégration, la religion ou encore la tolérance avec  légèreté et sympathie,en nous renvoyant ici à ce que l'on connait aujourd'hui en France dans une relation de couple entre une journaliste française et un médecin d'origine maghrébine.

Elle livre une partie d'elle-même puisque le film est inspiré de son histoire personnelle qu'elle raconte à travers le personnage d'Anne Marivin, journaliste à la télévision. Et pour coller on ne peut plus à la réalité, elle a embauché son compagnon dans la vie, le comique Ramzy, qui en quelque sorte interprète son propre rôle.

Synopsis :

Lorsque Justine Lacroix, charmante journaliste télé cantonnée à la rubrique « chiens écrasés » rencontre un séduisant chirurgien urgentiste, c'est tout de suite le coup de foudre, et le début d'une grande histoire d'amour. La jolie blonde parisienne et le grand brun de Nanterre deviennent vite inséparables, mais il y a juste un petit détail que Justine a oublié de prendre en compte : l'homme qu'elle aime est Arabe, enfin « français issu de l'immigration ». Un détail pour Justine et Djalil mais pas pour leurs familles respectives, les Lacroix et les Boudaoud...

Mon avis : Ce qui me plais dans ce film, c'est que la réalisatrice ne prend parti ni pour l'un, ni pour l'autre. Elle démontre sur le ton de la comédie que les différences ne sont pas toujours aussi facile à gérer, bien au contraire. C'est aussi le thème de l'intégration, de la tolérance et/ou de l'intolérance d'une génération prise entre deux origines bien distinctes. Ce qui pose des problèmes de compréhension et d'acceptation sur des différences d'opinions issus d'une éducation qui a des divergences historiques et religieuse depuis des centaines d'années. Mais une fois que l'on a accepter tout ça, l'amour triomphe toujours !)

 Hommages bien sur à la belle Marie-France Pisier qui tenait dans ce film son dernier rôle.

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les films à voir
commenter cet article
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 01:28

En ce moment sur TMC, je revois avec plaisir la série Las Végas avec les grands James Caan ( par la carrière) et Josh Duhamel (par la taille) qui sont accompagnés par de très jolies actrices.

 

Un casino américain en plein Strand de Las Vegas Il s'appelle le Montecito et pour ses employés, il s'agit du centre du monde ; pour le pire ou le meilleur, les employés vivent leur vie et les clients jouent ; des « baleines »(pleins d'argent) aux simples péquins, cela peut toutefois se révéler dangereux. Mais le personnel est là pour essayer de tout arranger ; jusqu'à l'extrême limite.

L'HISTOIRE

La série Las Vegas se déroule dans un casino très réputé: Le Montecito. Il est dirigé par Ed Deline ancien agent de la CIA à la retraite. Malgré ces nouvelles fonctions, il n'a pas perdu pour autant le contact avec son ancien job. Bien au contraire. Il continue à enquêter, pour des petits délits, qui se produisent dans son Casino, mais pas seulement. Avec l'aide de toute son équipe qui est composée de Delinda Deline sa fille, Messa Holt qu'il a recueillie enfant, et qu'il traite comme si elle était son propre enfant. Mais aussi, le (beau) Danny McCoy qui est le chef de la sécurité et réserviste dans le corps des Marines. Samantha Jane qui est hôtesse, est une véritable pro pour trouver les plus gros clients - les "baleines" - et c'est également une femme qui réserve beaucoup de surprises. Mike Cannon était informaticien lorsqu'il décida un jour de tout arrêter pour devenir voiturier au Montecito (un travail qu'il affectionnait particulièrement: "le" bon plan pour draguer les filles); et est maintenant à la sécurité. Et enfin la plus gentille de toute Mary Connell. Elle et Danny entretiennent une relation complexe.

Dans la 5ème saison, James Caan est remplacé par Tom "Magnum" Selleck

Le Montécito n'existe pas. C'est un hôtel virtuel. Le premier Montecito était inspiré du Mandalay Bay, un Hôtel-casino de Las Vegas. Mais à la fin de la deuxième saison, le Montécito change de propriétaire et est détruit. À partir de la troisième saison on découvre le nouveau Montécito ! Un extérieur flambant-neuf et un intérieur luxueux pour l'un des plus grands hôtel-casinos du Strip.
Les actrices

 

Molly Sims

Après 2 ans d'études de droit à l'Université Vanderbilt, Molly débute sa carrière de mannequinat en 1993. Elle a fait les éditions 2000 et 2001 du magazine Sport Illustrated Swimsuit Issue et présente l'émission de MTV House of Style depuis 2000. Elle est particulièrement connue pour son rôle dans la série Las Vegas. Elle a été la compagne de Enrique Murciano un des acteurs de la série FBI, portés disparus. Séparés en 2005 et de retour ensemble l'année d'après, ils se quittent finalement début 2009. Elle est actuellement en couple avec l'acteur Aaron Eckhart, qui a notamment joué dans The Dark Knight.

Vanessa Marcil

Le film Rock de Michael Bay est le premier rôle important de Vanessa Marcil au cinéma. On la retrouve ensuite dans Petites leçons de séduction de Stu Pollard et dans Orage virtuel de Terry Cunningham. En 1994, elle a incarné Brenda Barrett dans la série populaire quotidienne General Hospital et été citée pour son interprétation au Soap Opera Digest Award du meilleur jeune espoir féminin. Après ça, elle a été Gina Kincaid dans «Beverly Hills, 90210» et Samantha 'Sam' Jane Marquez dans «Las Vegas». On a aussi pu la voir en guest dans des séries comme «Preuve à l'appui», «New York Police Blues» et «Spin City».

 

Marsha Thomason

Le public a découvert Marsha Thomason face à Martin Lawrence dans Le Chevalier Black de Gil Junger. Elle a joué en 2003 dns Le Manoir hanté et les 999 fantômes de Rob Minkoff, puis en 2004, elle a tenu le rôle principal de la comédie My Baby's Daddy de Cheryl Dunye, avec Eddie Griffin. Elle a joué avec James Caan dans la série dramatique très suivie « Las Vegas ».

nikki-cox 

Nikki Cox

Nikki est découverte très jeune pour ses talents en danse, et elle participe ainsi à l'âge de 10 ans au film Mac and Me. Elle participe ensuite à de nombreux projets, comme le clip Moonwalker de Michael Jackson, à de nombreux ballets et apparaît en guest-star dans différentes séries comme Star Trek: The Next Generation, Alerte à Malibu... mais aussi à de grands succès du box office comme Terminator 2: Judgment Day. Sa carrière se poursuit sans succès important, excepté un rôle durant deux saisons dans le soap General Hospital. En 2000, elle obtient enfin le rôle principal d'une comédie, Nikki, qui s'achèvera en 2002, après deux saisons d'un succès plutôt mitigé. En 2003, elle intègre le cast de deux séries différentes The Jake Effect, qui ne durera que 7 épisodes et Las vegas, toujours en diffusion.

 

L'ex Drôle de dames Cheryl Ladd dans le rôle de Jillian Devine

Son rôle le plus célèbre fut celui de Kris dans les Drôles de dames, où elle remplaça Farrah Fawcett (Jill) dans la 2e saison de la série (à partir de 1977). Elle a aussi joué dans la série Waikiki. Elle épousa David Ladd, le fils du célèbre acteur Alan Ladd. Cheryl garda le nom de Ladd après son divorce. Parmi ses prestations les plus connues Waikiki Ouest (avec Richard Burgi alias "La sentinelle"), Permanent Midnight avec Ben Stiller et Owen Wilson et Dr Jekyll et Mister Hyde aux côtés de Michael Caine. Elle se retire un peu de la comédie pour se consacrer à l'écriture de livres pour enfants avec son second mari Brian Russell. Elle publiera aussi des guides sur le golf. Après un court passage dans l'humanitaire, la belle retourne à la télévision dans une saison de Charmed, mais surtout depuis 2003 dans Las Vegas, où elle interprète la femme de Ed.

 

Camille Guaty

En 2000, elle auditionne pour l'émission Popstars. Ses talents l'emmèneront parmi les 10 meilleurs candidats de l'émission. Sa prestation remarquée lui permet de faire ses débuts au cinéma avec una apparition dans le film Chaos Theory. En 2002, elle tient un rôle dans le film Gotta Kick It Up, produit par Disney Chanel. A la télé, elle apparaît dans la sitcom The Help en 2004. En 2005, elle décroche le rôle de Maricruz Delgado, la fiancée de Sucre,  dans la célèbre série Prison Break. En 2006, elle obtient un rôle dans la série The Nine, annulée après une saison. En 2007, Camille se voit offrir le rôle de Piper Nielsen dans la série Las Vegas.

Les Acteurs


James Caan est surtout connu pour son rôle, en 1972, de Santino 'Sonny' Corleone dans Le Parrain mais on le remarque dès 1966 dans El Dorado Howard Hawks en 1966 et dans Les Gens de la pluie déjà sous la direction de Francis Ford Coppola en 1968. sous la direction d'Francis Ford Coppola en 1968. Dans les années 70, il est l'un des acteurs américains les plus en vue. On le voit par exemple dans le film d'anticipation Rollerball ou dans le thriller d'espionnage Tueur d'élite. Caan alterne grosse production comme Un pont trop loin et film plus intimiste : il est un joueur invétéré qui accumule les dettes dans The Gambler de Karel Reisz. On le voit aussi dans deux films de Claude Lelouch : Un autre homme, une autre chance et Les uns et les autres en 1981. La même année, il est perceur de coffre-fort dans Le Solitaire de Michael Mann. En 1987, il retrouve Francis Ford Coppola pour Jardins de pierre où il incarne un vétéran de la guerre du Vietnam. On peut également retenir de sa filmographie entre autres Misery, adaptation du roman de Stephen King, où il incarne un romancier séquestré par une admiratrice psychotique, L'Effaceur, où il affronte Arnold Schwarzenegger, le thriller Way of the Gun, le film noir The Yards mais aussi Dogville de Lars Von Trier où il incarne un parrain de la Mafia, père de Nicole Kidman. Récemment, il a joué dans la série Las Vegas comme Ed Deline.

 

Josh Duhamel est surtout connu pour le rôle de Danny McCoy dans la série télévisée Las Vegas. Mais notamment dans les films de Michael Bay : Transformers et Transformers 2 : la Revanche et dans le film La vie tout simplement en 2011. Josh a reprit pour la 3ème fois le rôle du Cpt promu Major Lennox dans Transformers 3 qui sortira en juin 2011 en France et dont le tournage a lieu à Chicago. Sa carrière de comédien débutera sur les planches, au théâtre, en décrochant un rôle dans une pièce d'Oscar Wilde intitulée The Picture of Dorian Gray. Puis les séries télévisées lui sourient. Il apparaît ainsi dans La Force du destin, puis obtient un des 1ers rôles dans Las Vegas où il a incarné Danny McCoy pendant 5 ans. Sur grand écran, son premier film fut Rendez-vous avec une star (de Robert Luketic), dans lequel il joue Tad Hamilton, avec Kate Bosworth et Topher Grace. Il a également joué dans Paradise Lost (thriller, drame, horreur) en 2006 de John Stockwell. En 2009, il tient le rôle principal, au côté de Kristen Bell, dans la comédie romantique qui sortira prochainement en France, When in Rome. Il est également à l'affiche de deux autres comédies : Bébé mode d'emploi aux côtés de Katherine Heigl et The romantics ou il partage l'affiche avec : Katie Holmes, Anna Paquin et Elijah Wood.

 

À partir de 1995 et de son rôle dans le téléfilm The O.J. Simpson Story, James Lesure multiplie les apparitions dans des séries télé : New York Police Blues, Dingue de toi, Diagnostic : Meurtre, Seinfeld et Le Drew Carey Show. En 1998, il devient l'un des héros de Pour le meilleur... ?, rôle qu'il tient pendant 5 saisons puis tient par la suite d'autres rôles récurrents comme par exemple dans Alias, Half & Half et Division d'élite. En 2003, il interprète Mike Cannon dans la série Las Vegas.

 

En 1974, il se fait connaître pour le rôle de Jed Andrews dans la série Les Feux de l'amour. Il fera ensuite des apparitions dans d'autres séries comme Drôles de dames. L'année 1980 marque un tournant dans sa carrière ; en effet, il se voit proposer le rôle de Thomas Magnum dans la série du même nom. Mais dans le même temps il est repéré par Steven Spielberg et George Lucas qui veulent l'engager pour interpréter le rôle d'Indiana Jones dans le film Les Aventuriers de l'arche perdue. Malheureusement, le tournage de la série ne pourra pas être retardé, il ne pourra pas jouer ce rôle. Outre les séries télévisées, il enchaîne plusieurs films et téléfilms parmi lesquels, Monsieur Quigley, l'Australien de Simon Wincer aux côtés de l'actrice de la série Voila, Laura San Giacomo (Maya). On retient de lui au cinéma : Runaway en 1984, 3 Hommes et un Bébé (1987), Delit d'innocence (1989), Tels pères Telle fille (1990) et dernièrement Kiss and Kill. Dans la 5ème et dernière saison il a remplacé Ed Deline ou il joue A.J Cooper, un riche propriétaire de ranch, devenu le patron du Montecito.

Autres acteurs récurrent

Lara Flynn Boyle, Dean cain

 

aux côtés de Vanessa Marcil, Jill Hennessy et jerry O'Connell

"Viva Las Végas !!!"

Repost 0
Published by chrys76 - dans Mes séries TV
commenter cet article
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 14:17
Elle restera éternellement la petite fille de Fidèle Lassie et la Cléopatre d'Hollywood dans le film de Joseph L. Mankiewicz !!! Elle crèvera l'écran aux côtés de Rock Hudson, Montgomery Cliff et de James Dean en 1955 dans Géant. Côté vie privé, tout le monde se souvient de ses 8 mariages (son dernier compagnon est Jason Winters, le producteur de Janet Jackson), surtout sa relation passionnée, tumultueuse et parfois chaotique avec Richard Burton, de son grand engagement pour la lutte contre le SIDA, ainsi que sa grande et sincère amitié avec le Roi de la Pop...Elizabeth Taylor s'est éteinte ce 23 mars à l'âge de 79 ans...

Dame Elizabeth Rosemond Taylor, aussi connue sous le diminutif Liz Taylor, est une actrice britannico-américaine, née le 27 février 1932 à Londres, dans le quartier d'Hampstead, et décédée ce 23 mars 2011 à Los Angeles.

 Sara Taylor joue un rôle déterminant pour le début de la carrière de sa fille. Tout en complétant l'instruction d'Elizabeth, elle lui fait suivre des leçons de chant, de danse et d'équitation. Elle fréquente avec sa famille tous les lieux où les personnalités des milieux cinématographiques s'affichent. Elle attire ainsi l'attention d'un dirigeant de Universal Pictures, J. Cheever Cowdin qui offre un contrat de six mois à Elizabeth. Elle obtient son premier rôle en 1941 dans le film There's One Born Every Minute mais les studios Universal ne sont pas convaincus par cet enfant « au regard d'adulte » et ne renouvellent pas son contrat. 

Sa mère, déterminée, repart à l'assaut des maisons de production et décroche un casting pour un film de la Metro-Goldwyn-Mayer. Grâce aux conseils de sa mère et à son accent anglais impeccable, Elizabeth obtient le petit rôle de Priscilla dans Fidèle Lassie (Lassie Come Home, 1943). Le film, qui est un succès, lui permet de rencontrer Roddy McDowall, un des enfants stars de la MGM, avec qui elle reste amie toute sa vie. Ses parents signent ensuite un contrat d'un an avec la Metro-Goldwyn-Mayer...

 Elle commence donc sa carrière à l'âge de dix ans et rencontre aussitôt le succès en tournant dans des films tels que Fidèle Lassie, le mélodrame Le Grand National (qui lui vaut son premier triomphe personnel) réalisé par le directeur favori de Greta Garbo, Clarence Brown, La jeune femme, dont les yeux ont la particularité d'être violets, est désormais mûre pour les premiers rôles. À seize ans, elle est l'épouse de Robert Taylor ( dont elle n'a aucun lien de parenté)dans le suspense Guet-apens.

 Ici, dans Le Père de la Mariée de Vincente Minelli en 1950 face au grand Spencer Tracy. © MGM

Fichier:Cat on a Hot Tin Roof4.jpg

Avec Paul Newman dans La Chatte sur un Toit Brûlant

Son grand ami, Montgomery Cliff

Dans une scène de Géant en 1955 avec James Dean dans son dernier rôle.

 Les Quatre Filles du docteur March mis en scène par Mervyn LeRoy (qui révéla Lana Turner), la comédie Le Père de la mariée de Vincente Minnelli et sa suite Une place au soleil et Géant, les deux de George Stevens avec respectivement Montgomery Clift (avec qui il aura un amour platonique du fait de son homosexualité), James Dean et Rock Hudson, lui ouvrent, en 1956, les portes de l'immortalité. Étoile d'Hollywood dans les années 1950 et 1960, elle reçoit deux Oscars pour ses rôles dans La Vénus au vison et Qui a peur de Virginia Woolf ?. Ses autres grands succès incluent La Chatte sur un toit brûlant en 1958 avec Paul Newman, Soudain l'été dernier ainsi que Cléopâtre et La Mégère apprivoisée.

Plus rare sur grand écran à partir des années 1970 en raison de sa santé précaire (et de l'insuccès de ses films dès la fin des années 1960), Elizabeth Taylor se consacre avec beaucoup d'énergie à la lutte contre le SIDA depuis le décès de son ami Rock Hudson en 1985 en aidant l'Américan Foundation AIDS Research en récoltant près de 50 millions de dollards ! En 1999, l'American Film Institute distingue Elizabeth Taylor comme la septième plus grande actrice de tous les temps dans le classement AFI's 100 Years, 100 Stars.

Liz Taylor tourne Cléopâtre en 1964, alors qu'elle est toujours mariée à Eddie Fisher un des rois de Music-Hall. Elle rencontre Richard Burton, marié également. Ce dernier déclare qu'elle est  "l'amante la plus vorace qu'il n'ait jamais connue". Leur passion est suivie par les paparazzis du monde entier et condamnée (même par le pape!). Mais les amants déterminés se marient en 1964.

Ils tourneront neuf films ensemble dont Le Chevalier des sables, de Vincente Minelli, en 1965 ou encore Qui a peur de Virginia Woolf, à  l'apogée de la carrière de Liz. Ils divorcent en 1974, avant de se remarier en 1975, puis de re-divorcer en 1976. Leur union vacille sous le poids de leurs problèmes avec l'alcool.

Elizabeth Taylor et Michael Jackson ont vécu ensemble l'une des plus belles histoires d'amitié de l'univers sans cœur du show-business. Liz a d'ailleurs eu énormement de mal à accepter sa disparition. Alors que les rumeurs prétendaient qu'Elizabeth Taylor avait été hospitalisée en raison d'une très grande tristesse suite à la mort de Michael Jackson, l'actrice de 77 ans au moment de la tragédie, avait posté une déclaration sur son Twitter.  «Je suis rentrée de l'hôpital avec des douleurs, mais intacte. Bien sûr, je pleure toujours Michael. Je le pleurerai toujours», a-t-elle confié. «J'ai traversé beaucoup de tragédies dans ma vie mais je suppose qu'elles m'ont toutes appris quelque chose. C'est ainsi que je dois regarder les choses.» En 1999, elle a été titrée commandeur de l'Ordre de l'empire britannique par la reine Elisabeth II, ce qui lui donne droit à l'appellation protocolaire Dame Elizabeth Taylor.

  Une fois on lui a demandé ce qu'elle voudrait inscrire sur sa pierre tombale, elle répondit simplement : Repose ici Elizabeth". Elle a détesté qu'on l'appele Liz...
Repost 0
Published by chrys76 - dans Les acteurs
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 01:41

Voici une nouvelle série policière sympathique qui suit les premiers pas de cinq nouvelles recrues dans la 15ème brigade de police de la ville de Toronto. Elle arrive une fois de plus d'outre atlantique et vient débarquer en France sur le cable :

Rookie Blue


Entre fusillades, prises d'otages, et regards dédaigneux de leurs supérieurs, ces petits débutants n'ont pas vraiment le temps de s'ennuyer. Car Ces jeunes font des gaffes, comme griller un policier sous couverture, ou faire fonctionner son arme de service dans les vestiaires. La moindre petite erreur pour les cinq bleus peut avoir des conséquences graves voire mortelles...

Cette nouvelle série policière a été renouvelée trois semaines seulement après son lancement sur la chaîne ABC. Et ABC n'a pas perdu de temps. La chaîne a en effet décidé de renouveler sa nouvelle série policière Rookie Blue pour une saison 2 alors la première saison a commencé il y a tout justes trois semaines. Il faut dire que la série a relativement bien démarré, rassemblant 7,1 millions de téléspectateurs en moyenne jusqu'ici.

Cinq jeunes policiers, trois filles et deux garçons, viennent de sortir de l'académie et vont vivre leur première journée sur le terrain. Tout ce qu'ils ont pu apprendre à l'école ne va pas leur être d'un grand secours, une fois confrontés à une réalité à laquelle ils pensent naïvement pouvoir appliquer des principes contenus dans des manuels scolaires. La rue, ce n'est pas une salle de classe et c'est bien la première leçon qui leur est donnée. C'est l'habituel principe de confrontation entre la théorie et la pratique. Cette dernière finissant toujours pas être plus instructive, plus destabilisante et plus formatrice. En clair, la seule expérience qui vaille est celle de tous les jours.

Leur manque d'expérience les fait apparaître encore vulnérables, mais ils portent déjà en eux les qualités qui vont leur permettre de gravir les échelons. Pour preuve, dès la première journée, Andy McNally (Missy Peregrym qui jouait dans The Reaper) réussit à s'attirer l'admiration de son collègue de patrouille, un flic que rien ne semble pouvoir étonner.

Casting: Andy McNally (Missy Peregrym), Dov Epstein (Gregory Smith), Gail Peck (Charlotte Sullivan), Traci Nash (Enuka Okuma), Chris Diaz (Travis Milne), Sam Swarek (Ben Bass), Détective Luke Callaghan (Eric Johnson)

 L'ancienne régulière de NCIS va rejoindre la distribution de la série populaire en débutant dans un rôle d'invitée. Lauren Holly jouera un personnage appelé Elaine Peck, « une surintendante en charge des opérations au Service de police métropolitain » et comme vous l'avez deviné, elle est la mère de Gail Peck. Son personnage est en ligne pour devenir le premier chef de police féminin.

Mon avis : Vous allez me dire, encore une série qui vient d'outre atlantique puisque celle -ci se passe à Toronto au Canda. Ce qui me permet de dire que c'est une bonne petite série, c'est que les 5 protagoniste ont chacun un caractère  bien distinct. Et c'est ce qui l'a rend intéressante à regarder. Le moins, c'est que comme dans la plupart des série Made In USA,  il y a comme d'habitude des relations amoureuses compliquées qui ont ni queue ni tête (si vous me passez l'expréssion) avec des : "je t'aime moi non plus..." et une morale guimauve à la Grey's Anatomy qui marche fort chez les Ricains mais un peu moins (fort heureusement) en France. Elle aurait du se concentrer plus sur le terrain comme l'ont si bien fait des séries telles que New-York 911 ou encore l'excellentissime NYPD Blues.

Repost 0
Published by chrys76 - dans Mes séries TV
commenter cet article
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 15:28
Dans le style comédie-romantico-dramatique, il y a Love et Autres Drogues d'Edwards Zwick avec le prince(of Persia) Jake Gyllenhaal et la princesse (du Pays des Merveilles) Anne Hathaway. Certains vous diront que ce film est génial ! D'autres vous diront que c'est du grand n'importe quoi ! Bref quoiqu'il en soit, ce film ne laisse pas indifférent...

Synopsis : New York, les années 90. Jamie est un jeune commercial redoutable dont l'assurance et le physique avantageux sévissent aussi bien auprès des femmes que dans l'univers implacable de l'industrie pharmaceutique où, entre antidépresseurs et dopants sexuels, il parvient finalement à tout vendre.
Mais il y a une personne qui semble insensible aux charmes de Jamie : Maggie. Une jeune femme très séduisante et furieusement indépendante qui, comme Jamie, fuit l'engagement émotionnel, mais pour des raisons très différentes. Elle est atteinte d'une maladie chronique et a décidé de vivre uniquement au jour le jour.
Malgré eux, ce qui devait être une histoire sans lendemain va alors s'intensifier. Tous deux vont bientôt voir leurs principes respectifs malmenés et devenir accros à la plus puissante des drogues qui soit : l'amour.
Que dire de ce film qui part dans tous les sens ! L'histoire commence par Jamie, un riche beau gosse qui à un vrai don pour la vente mais gâche son avenir pour des histoires de fesses. Il trouve par le biais de son frère cadet (qui est une pâle copie de Zach Galifianakis dans Very Bad Trip) un poste de commercial chez Pfizer (qui est le plus grand laboratoire pharmaceutique américain et inventeur du Viagra) et qui rencontre par hasard une belle artiste très indépendante, Maggie.
Bien entendu entre les deux protagonistes, ça commence par une relation torride sans lendemain à la limite de l'érotisme (messieurs, vous avez droit de découvrir la magnifique plastique d'Anne. Quand à vous mesdames, le corps musclé et viril du beau Jake). Bref ça tourne tranquillement à la Love Story sur fond de ventes de médicaments avec des parts de marchés, compétition entre collègues, profits, etc...avec entre deux quelques gags graveleux du frangin qui débarque parce qu'il vient de se faire larguer.
Et puis vient le moment du drame ! Anne ou plutôt Maggie, est atteinte de la maladie de Parkinson...
C'est alors que Jake ou plutôt Jamie, décide de prendre la route avec sa belle afin de trouver la solution miracle qui pourrait permettre de la soigner. Beaucoup d'efforts pour rien et la belle quitte son bel étalon car pour elle, une histoire d'amour solide et durable est impossible avec ce qu'elle a et qu'il n'y a pas de traitement pour arranger les choses...

Jake Gyllenhaal
et Oliver Platt dans le rôle du gourou de la vente de chez Pfizer

Mon avis :  Le réalisateur, Edwards Zwick qui est plutôt un spécialiste de la fresque historique comme Glory ou encore Légendes d'Automne , s'essaie dans la comédie (un peu légère). Il traite ici un sujet grave qui est la maladie incurable et mélange le tout dans une histoire d'amour aux 1ers abords sulfureuse mais surtout presque impossible ! Voilà (pour moi) une "drôle" de façon de traiter ce genre de sujet ! Et pour conclure son film sur quoi :(Bin justement !!!) Rien n'est impossible ! L'amour est plus fort que tout ! (Ou encore) L'espoir fait vivre ! Bref, prenez ce qui vous conviens le mieux car franchement ce film ne se fige pas sur tel ou tel genre et surtout, il ne va pas vraiment aux bouts des choses. Cela me donne l'impression que cette comédie romantique hollywoodienne est plutôt banale et maladroite.
Repost 0
Published by chrys76 - dans Les films à voir
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de latuile76
  • Le blog de latuile76
  • : Pour tous ceux qui aiment le cinéma et les séries TV ! Sur ce blog, je donne tout simplement les impressions sur ce que je regarde...
  • Contact

Recherche

Liens