Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 00:26

Dans le monde du cinéma Made In France, nous avons des réalisateurs qui sont indéniablement liés à leurs films. Luc Besson pour Nikita, Subway, Léon, Le Grand Bleu ou encore Le 5ème Elément, Jean-Jacques Annaud pour Le Nom de la Rose, La Guerre du Feu, L'Amant, Stalingrad et L'Ours. Tous 2 nous proposent chacun très prochainement des films qui sont dans la continuité de leur belle carrière, The Lady pour Besson et Or Noir pour Annaud.

 The-Lady-Luc-Besson-200x300.jpg shepard-fairey-aung-san-suu-kyi_thumb.jpg

Récompensée en 1991 du Prix Nobel de Paix, Aung Suu San Kyi a passé presque quinze des vingt et une dernières années sous une assignation à résidence en Birmanie suite à ses protestations pacifiques contre la politique gouvernementale de son pays.

 Aung San Suu Kyi, 66 ans, est secrétaire générale de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), opposée à la dictature militaire en son pays. Placée en résidence surveillée par la junte militaire au pouvoir, elle a été libérée le 13 novembre 2010, peu après des élections décriées en Birmanie. Depuis, la junte a été dissoute et ses pouvoirs transférés en mars à un nouveau président civil, l'ex-général Thein Sein. Des changements qui ont fait naître des espoirs, mais les militaires ont conservé le contrôle des nouvelles institutions.

Lors de sa tournée mondiale 360° en 2009 le groupe U2 et son leader emblèmatique Bono, rendait hommage à cette femme au destin hors du commun. Bono lui a dédié la chanson "Walk On",régulièrement interprétée sur scène.


Fans de Luc Besson à vos agendas. Le réalisateur frnaçais va effectuer une tournée des salles pour les avant-premières de son film The Lady avec Michelle Yeoh dans le rôle de l'opposante birmane, Nobel de la Paix, Aung San Suu-Kyi qui sera sur les écrans le 30  novembre prochain.

the-lady-de-luc-besson  Luc Besson a entrepris un projet audacieux : celui de filmer l'existence passionnante, tragique et puissante d'Aung San Suu Kyi, l'opposante birmane, à travers un biopic intitulé The Lady, dans lequel le premier rôle est tenu par la belle Michelle Yeoh .

 Le sujet est délicat et brûlant, laissant supposer de possibles conflits avec le gouvernement de Birmanie. On apprend alors que l'actrice Michelle Yeoh a été expulsée de Birmanie, où elle est désormais sur une liste noire, selon un responsable birman qui s'est confié sous couvert d'anonymat à l'AFP. "Elle n'a pas pu entrer à nouveau en Birmanie. Elle a été expulsée directement par le premier avion après être arrivée à l'aéroport international de Rangoun", a-t-il ajouté. Michelle Yeoh, star d'origine malaisienne (Demain ne meurt jamais, Tigre et Dragon, Le Talisman, Mémoire d'une Geisha), s'est beaucoup investie pour ce rôle. Elle a ainsi rencontré la lauréate du prix Nobel de la paix chez elle en décembre avec le tournage de scènes du film en Thaïlande et a perdu de nombreux kilos pour approcher la silhouette fragile d'Aung San Suu Kyi. Synopsis : The Lady est une histoire d’amour hors du commun, celle d’un homme, Michael Aris, et surtout d’une femme d’exception, Aung San Suu Kyi, qui sacrifiera son bonheur personnel pour celui de son peuple. Rien pourtant ne fera vaciller l’amour infini qui lie ces deux êtres, pas même la séparation, l’absence, l’isolement et l’inhumanité d’une junte politique toujours en place en Birmanie. The Lady est aussi l’histoire d’une femme devenue l’un des symboles contemporains de la lutte pour la démocratie.

 Le film de Besson semble rester loin de l’image publique de sa vie, choisissant au lieu de cela de se concentrer sur l'histoire d'amour entre le leader politique emprisonnée et son mari (David Thewlis), un universitaire britannique qui mourut d'une grave maladie tandis qu'Aung été tenu en Birmanie.

  Grande fresque du désert, "Or noir", nouvel opus de Jean-Jacques Annaud, retrace le destin épique d'un prince, sous les traits juvéniles de Tahar Rahim, forcé de choisir entre la tribu rétrograde de son père et celle de son père adoptif qui s'enrichit grâce au pétrole.

Le jeune Tahar Rahim fut revelé par Un Prophète, sublime long métrage de Jacques Audiard. Le comédien s’est vu remettre deux Césars pour ce film: Meilleur Espoir et Meilleur Acteur Masculin et il ne les a pas volé car la prestation qu’il nous offre nous emmène là où l’on ne l’esperait pas. Son génie n’est pas hemertique, il s’est fait remarqué par plusieurs réalisateurs dont Jean-Jacques Annaud pour l’adaptation du roman La Soif Noire de Hans Ruesch.

 La magnifique Freida Pinto fera également parti de l’aventure, jeune comédienne remarquée dans Slumdog Millionaire réalisé par Danny Boyle, le film a remporté 8 Oscars. On retrouve également cette jolie actrice indienne dans le nouveau Woody Allen You Will Meet A Tall Dark Stranger.

 Synopsis : Dans les années 30, le sultan Amar (joué par le Britannique Mark Strong, abonné aux rôles de méchants) confie ses deux fils, dont le tout jeune prince Auda (Tahar Rahim), à son ennemi, le retors Nesib, campé par Antonio Banderas: ce geste est censé garantir la paix entre les tribus.

C'est le point de départ de cette saga de deux heures, adaptée du roman "La soif noire" de l'auteur suisse Hans Ruesch, tournée principalement en Tunisie - pendant la révolution de Jasmin l'hiver dernier - mais aussi au Qatar. Auda, épris d'érudition, grandit auprès de la princesse Leyla, interprétée à l'âge adulte par la ravissante Freida Pinto - l'actrice indienne révélée dans "Slumdog Millionaire" du Britannique Danny Boyle. Sage et dynamique, le jeune homme, sommé de choisir son camp, va plutôt essayer d'unir les tribus.

 Jean-Jacques Annaud, qui "se passionne pour le monde arabe et musulman" depuis bientôt 40 ans, cherchait à "raconter une histoire où la représentation des musulmans échapperait aux clichés hostiles, à la représentation de plus en plus fréquente désormais de gens bardés de ceintures d'explosifs". Le réalisateur, qui fait son retour avec une de ces grandes fresques historiques qu'il affectionne, espère avec son film "évoquer les conséquences économiques et humaines de la découverte du pétrole sans manichéisme, sans jugement péremptoire", en brassant aussi d'autres thèmes, notamment celui de la paternité - "qui me touche beaucoup", insiste-t-il. Dans le film, situé dans un pays qui n'est pas nommé, le cinéaste du "Nom de la rose" a volontairement opposé "une tribu de montagne influencée par l'ancienne puissance ottomane et une tribu du désert plus proche de la culture bédouine traditionnelle".

 L'Andalou le plus célèbre d'Hollywood, Antonio Banderas, qui travaille depuis une dizaine d'années sur un projet de film sur la vie du dernier roi de Grenade, s'est parfaitement retrouvé dans son rôle d'émir: "Quand je me rends dans un pays arabe, j'ai un peu l'impression d'être chez moi. Cela a trait aux couleurs, aux sons, à la musique, c'est difficile à définir".

Deux grands films à voir absolument !!!

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les réalisateurs
commenter cet article
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 02:18

"Des hommes ordinaires pour un casse extraodinaire" voici comment est résumé sur l'affiche du film, la nouvelle comédie de Brett Ratner  avec dans les rôles principaux le gardien de musée Ben Stiller et le flic de Beverly Hills Eddie Murphy.

 

 Josh Kovacs est le gérant d’une des plus luxueuses copropriétés de Manhattan. Au sommet de la tour vit Arthur Shaw, milliardaire qui règne sans partage sur Wall Street. Plus pour longtemps : suspecté d’avoir effectué un détournement de fonds, il est arrêté par le FBI. Il gérait aussi les pensions de retraite des employés de l’immeuble. Menées par Josh, les victimes décident de se venger. Une comédie sur l’affaire Madoff et la crise économique, il fallait oser. C'est la rencontre improbable entre Ocean’s Eleven et The Full Monty, (mais ça s'est juste une impression). Le film montre comment une bande de bras cassés se lance dans le cambriolage du penthouse de l’escroc pour distribuer ses richesses à ceux qu’il a lésés. Ben Stiller secondé par Eddie Murphy and Co, joue les Robin des bois des temps modernes et s’insurge contre le cynisme et l’injustice. Le film de Brett Ratner (Dragon Rouge) paraît drôle et malin.

 

Dans Ocean's Eleven, George Clooney, Brad Pitt, Matt Damon et Julia Roberts se la jouaient cool pour braquer Las Vegas et se venger d'un patron de casino. Dans Le Casse de Central Park, Ben Stiller, Eddie Murphy et Tea Leoni se vengent d'un milliardaire mesquin et organisent le braquage de sa tour new yorkaise. En plus de Casey Affleck, qui joue dans les deux films, la ressemblance reste amusante. Mais bon, ça s'arrête là...

Épaulé donc par une bande de bras cassés, le duo formé par Ben Stiller et Eddie Murphy doit gérer une équipe improbable - dont une femme de ménage obsédée - pour organiser la révolte des employés. C'est une aventure dans l'air du temps, où le peuple reprend le pouvoir sur les riches dans leur tour d'ivoire. Mais c'est surtout un braquage joyeusement bordélique qui s'annonce, avec notamment Matthew Broderick et Gabourey Sidibe, la révélation de Precious.

 

Synopsis :  Originaire du Queens, Josh Kovacs a géré une des plus luxueuse copropriété sécurisée de New York pendant plus de dix ans. Rien n’échappait à son regard vigilant. Dans la partie la plus huppée en haut de l’immeuble de Josh, le titan de Wall Street, Arthur Shaw, est en résidence surveillée après avoir été pris en train de voler 2 milliards de dollars à ses investisseurs. Les plus durement touchés par sa fraude ? Le personnel de la tour dont il gérait les pensions de retraite. Quelques jours seulement avant qu’Arthur ne s’en tire avec le crime parfait, l’équipe de Josh fait appel à un petit escroc, Slide, pour lui demander l’impossible… monter un plan pour voler ce qui, ils sont convaincus, est caché dans la résidence surveillée d’Arthur. Bien qu’amateurs, ces larrons connaissent le bâtiment mieux que personne. Sans le savoir, ils avaient surveillé les lieux durant des années.

 

A quoi s'attendre d'un film avec Ben Stiller qui ne se sort pas des rôles de looser, un peu crétin mais qui au fond on aime bien et d'un Eddie murphy sur le retour de comédies ratées et qui espère mettre à jour, une série sur son éternel rôle de flic originaire de New-York ? Personnellement à part pour le rôle d'Axel Foley et celui de Reggie Hammond de 48h, Eddie Murphy ne m'a plus vraiment fait marré. Quand à Ben Stiller c'est à peine s'il me fait sourire car depuis dans Mary à Tous Prix qui m'a bien fait rire (et oui !) et éventuellment Mon Beau Père et Moi et La Nuit au Musée,  il reste dans un registre un peu récurent. Alors, je vous laisse vous faire votre propre opinion...

 Le Casse de Central Park commence ce 23 novembre, et devrait faire oublier la polémique autour des Oscars qui a enlevé à Eddie Murphy la chance d'animer la cérémonie. Et offrir une nouvelle occasion de se régaler avec la voix française de l'acteur, dorénavant associée à l'âne culte de Shrek.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les films à voir
commenter cet article
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 01:39

Le film d'action de Stephane Rybojad, Forces spéciales, emmené par un très beau casting avec Diane Kruger, Djimon Hounsou, Benoît Magimel, Raphaël Personnaz, Denis Ménochet et Tcheky Karyo a été dévoilé en exclusivité sur Allociné. Je pense sincèrement que ce film, malgré ce que peut en dire la presse ciné, devrait être vu pour être vraiment jugé à sa juste valeur.

Forces spéciales nous raconte l'histoire d'une reporter détenue par des Talibans, et menacée de mort. Une mission pour la libérer est confiée à une unité d'élite des forces spéciales. Une traque impitoyable s’engage alors dans les zones tribales du Pakistan.

 

Ce film d'action sur des faits d'actualité a été très mal reçu car d'après ce que l'on en dit, son patriotisme qui à l'inverse des américains, qui eux, sont des spécialistes dans le genre et eux de vrais patriotes, passe mal et le décribilise. A tel point que son réalisateur est monté au creneau car assomé par la critique, il se défend en disant que :

 « J'ai besoin d'un coup de pouce de la part de ceux qui ont pu déjà voir le film. On se fait massacrer par la presse. C'est mon premier film et j'accepte les critiques, mais là ils vont un peu trop loin. On nous critique dans les grandes lignes d'avoir fait un film de propagande. J'ai juste voulu faire un film d'aventure sur un sujet qui le mérite. Merci pour votre soutien ». Car il est vrai que le français en général dans son confort personnel, a rapidement oublié ses cours d'histoire sur la révolution française. Pour rappel, notre base démocratique c'est faite dans le sang à une époque ou notre France était gouvernée par les royalistes qui ont affamé leur propre peuple. Nombreux ont été les sacrifices et les morts pour que la république voit le jour. Le patriotisme y avait un vrai sens que les américains, eux, respectent et pérénisent toujours aujourd'hui. Ce serait pas mal de temps en temps d'y penser ! Ce film messieurs les critiques, nous le rappelle...

 

Pour les besoins de ce long métrage, les principaux acteurs ont participé à un stage d'entraînement en compagnie des commandos marine de Lorient qui relèvent des forces spéciales. Le film, produit par Benoit Ponsaillé et Thierry Marro est sortit sur nos écrans le 19 octobre dernier.

Synopsis:

En Afghanistan une grande reporter Elsa Casanova (la belle Diane Kruger) est prise en otage avec son contact par des Talibans, et sont tous deux menacés de mort. Devant l'imminence de son exécution, le président français décide de mettre en place une mission de la dernière chance pour la libérer. Elle est confiée à une unité d'élite des forces spéciales qui revient du Kosovo ou elle a neutralisé un grand criminel de guerre. C'est alors qu'après avoir libéré Elsa que l'unité est prise dans une traque impitoyable qui s'engage dans les zones tribales du Pakistan. Dans ce milieu hostile et face à l'acharnement des talibans, des liens affectifs violents et intimes se nouent entre cette femme de caractère et ces hommes, qui au péril de leurs vies, ont le devoir de la ramener vivante...
Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les films à voir
commenter cet article
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 00:42

CONTAGION qui vient de débarqué sur nos écrans est le nouveau film du réalisateur de TRAFFIC, Steven Soderbergh qui nous revient avec ce thriller d’action sur une dangereuse épidémie virale au casting impressionnant !

Steven Soderbergh : « Mon film "Contagion" est un thriller d’action centré sur la menace posée par une maladie mortelle et une équipe internationale de médecins engagés par le CDC pour gérer l’épidémie. »

 

Vous souvenez-vous, que le virus H1N1 avait fait tout un plat, la panique totale dans le monde, la grippe fait en moyenne des milliers de morts chaque année. La grippe porcine ou virus H1N1 a fait 18 138 victimes dans le monde depuis sa découverte en 2009. Peu avant cette découverte, il y eu la grippe aviaire qui elle fut beaucoup moins virulente, le H5N1. Il y a eu aussi le virus du Nil très peu virulent ! Alors à qui le tour ?

 

 

 Synopsis : « Contagion » suit la rapide progression d’un virus mortel, qui tue en l'espace de quelques jours. Alors que l’épidémie se propage à grande vitesse, la communauté médicale mondiale tente, dans une course effrénée contre la montre, de trouver un remède et de contrôler la panique et les pillages qui se répandent encore plus vite que le virus lui même. Les gens s'entretuent pour survivre dans une société qui se désagrège face à cette menace mondiale infernale.
  Casting et rôle :

Gwyneth Paltrow dans le rôle de Beth Emhoff, une femme d’affaires de retour d’un voyage en Asie et qui est atteinte d’un mal mystérieux. Matt Damon dans le rôle de Thomas Emhoff, le mari de Beth, qui est obligé de s’occuper de sa femme, et bientôt de son beau fils, alors que leur état de détériore. Laurence Fishburne dans le rôle du Dr. Ellis Cheever, le chef du centre pour le contrôle de la maladie. (CDC). Kate Winslet dans le rôle du Dr. Erin Mears, qui travaille pour le CDC. Marion Cotillard dans le rôle de Dr. Leonora Orantes, un médecin européen qui travaille pour l’Organnisation Mondiale de la Santé. Jude Law dans le rôle d’Alan Krumwiede, un blogger malheureusement intéressé par les théories du complot.

  
 Un casting féminin au top avec Marion Cotillard, Kate Winslet et Gwyneth Paltrow

Ce film  nous démontre à quelle vitesse un virus peut se propager mondialement. Cela fait très peur car nous sommes tous impuissants devant une telle attaque. La solution, être vigilant dans les transports pour détecter les irrégularités ce qui peut en quelque sorte ralentir une propagation s’il y a lieu. De la pure vérité, pas de contes de fées, des faits que la production a dû vérifier avant d’écrire le scénario, probablement des épidémiologistes qui ont participé à la confection de cette histoire.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les films à voir
commenter cet article
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 02:10

L'ex de Britney Spears a depuis peu délaissé son micro et a prit ses marques dans le monde du 7ème art comme dernièrement dans Social Network ou encore dans Sexe Entre Amis. On va très bientôt le retrouvé en tête d'affiche dans un film d'anticipation : Time Out.

Dans ce film, le temps a remplacé l'argent. Génétiquement modifiés, les hommes ne vieillissent plus après 25 ans. Une histoire qui ressemble étrangement à une série des années fin 70, début 80, L'Age de Crystal  ou en l’an 2218, après 200 ans qu'un holocauste nucléaire ai dévasté la terre, personne ne peut vivre au-delà de son 30e anniversaire. Un policier s'interroge sur un système nommé le Carrousel ou chacun doit tendre vers la renaissance par un mystique rituel qui en réalité conduit à la mort.
Un film de science-fiction réalisé par Andrew Niccol, avec dans les rôles principaux aux côtés de Justin Timberlake : Amanda Seyfried, Cillian Murphy, Olivia Wilde et Alex Pettyfer.

L'histoire de Time Out nous plonge donc dans une époque où les riches peuvent vivre éternellement, et les pauvres meurent rapidement lorsqu’ils arrivent à leur 25ème anniversaire. En effet, passé cette limite, chaque être humain arrête de vieillir et dispose alors d’un an de vie au compteur. Un compteur qu’il convient de recharger, sans quoi on se dirige vers une mort certaine. C’est Justin Timberlake qui incarnera le personnage principal de cette histoire, aux côtés d’autres acteurs connus comme Cillian Murphy ou encore Amanda Seyfried.

time-out-justin-timberlake.jpg

Synopsis : Un dissident issu d'un ghetto (Justin Timberlake) est accusé

d'avoir tué un homme en plein forme pour lui voler son temps. Il est forcé de prendre la fuite avec un otage, une belle et riche demoiselle (Amanda Seyfried). Le duo va se rebeller contre le système, profitant chaque seconde du temps qu'il leur reste. Durant leur périple, ils vont découvrir que l'amour est quelque chose de bien plus puissant que le temps...
Un sujet qui à l'air original avec beaucoup d'action avec une bande annonce qui donne envie. En même temps Justin Timberlake a pour le moment fait d'assez bons choix au cinéma et a vraiment assuré dernièrement dans The Social Network. En espérant que la réflexion sur les dangers de la science soit véritablement utilisée et ne serve pas simplement de prétexte à un simple film d'action, la sortie de « Time Out » aux Etats-Unis était pour le 28 octobre 2011 et en France pour le 23 novembre prochain.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les films à voir
commenter cet article
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 01:25

Retour très très attendu du plus gentils des serial killers de la télévision avec une saison 6 qui laisse entrevoir une saison 7 voire même une 8ème si l'audience est au rendez-vous ! Clyde Philips, créateur/producteur de la série : " Bref tout va pour le mieux pour Dex ! "

Voici une nouvelle photo promo de la saison 6 de Dexter.

La cinquième saison de Dexter a peine terminée, laissant les téléspectateurs orphelins des aventures du serial killer le plus célèbre de la télévision, la productrice de la série, Sara Colleton n'a pas entendu très longtemps avant de faire les premières révélations sur les prochains épisodes, confirmant ainsi la diffusion d'un sixième chapitre.

dexter1

Après donc une cinquième saison en demi teinte mais qui a quand même hissé les audiences de Dexter, au top depuis le lancement de la série, le président de Showtime, David Nevins, avait déclaré avoir pris la décision la plus simple et la plus facile depuis qu'il travaille ! Il y aura bien une 6ème saison de Dexter. Avec un nouveau showrunner aux commandes qui a été désigné en la personne de Scott Buck (déjà présent lors des précédentes saisons, remplace Chip Johannessen), la série promet d'ores et déjà un retour au source. Pour cette nouvelle saison, nous aurons probablement donc droit à une nouvelle approche de la personnalité de Dexter. Les inconditionnels des deux premières saisons devraient donc être rassurés. Très peu d'informations sur cette sixième saison ont filtré, mais on sait déjà que Dexter ne traquera pas qu'un seul tueur (comme dans la cinquième saison) et que sa relation avec Debra devrait être approfondie. Découvrira-t-elle enfin son vilain petit secret ? Rien n'est moins sûr.

 

Alors qu'en France Canal + diffusait le 10 mai dernier la 5ème saison de la série, aux États-Unis la saison 6 approche à grands pas.
Et pour faire patienter les fans de Dex, incarné par Michael C. Hall, un premier teaser vient d'être dévoilé.
Il nous offre un récapitulatif des moments forts des précédentes saisons de Dexter avant de nous promettre pour cette saison 6 quelque chose à laquelle "rien ne nous préparait".

 Lors du final, Lumen (Julia Stiles) a décidé de mettre fin à sa relation avec Dexter (Michael C. Hall).  Cependant, cette rupture ne veut pas dire que le personnage féminin va définitivement quitter le drama, « Elle est en vie, les portes lui sont donc encore ouvertes. » explique Sara Colleton avant d'indiquer que le destin de Lumen était tout tracé, « Depuis le début, nous savions que Lumen quitterait Dexter. Pour Dexter, c'est très difficile de la perdre car il ne voulait pas ça. » Aussi, la showrunner revient sur la difficulté des scénaristes à rendre Lumen sympathique, « La société a une autre image de la femme, ainsi avoir un personnage féminin qui veut se venger de ce qui a été fait est difficile. C'est un protagoniste très dur et qui n'est pas si féminin que ça. Julia a joué Lumen d'une manière très naturelle. » 

 Dexter nous revient donc en France en cette fin d'année 2011.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Mes séries TV
commenter cet article
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 21:40

Avec Polisse de Maïween, Nuits Blanches de Frédéric Jardin, et Les Lyonnais d'Olivier Marchal, les bons polars français ont encore de beau jours devant eux. Ils sont actuellment omni-présents sur nos grands écrans et nous démontrent une fois de plus qu'ils ont encore et toujours beaucoup d'avenir.

  Synopsis :

Le quotidien des policiers de la BPM (Brigade de Protection des Mineurs) ce sont les gardes à vue de pédophiles, les arrestations de pickpockets mineurs mais aussi la pause déjeuner où l’on se raconte ses problèmes de couple ; ce sont les auditions de parents maltraitants, les dépositions des enfants, les dérives de la sexualité chez les adolescents, mais aussi la solidarité entre collègues et les fous rires incontrôlables dans les moments les plus impensables ; c’est savoir que le pire existe, et tenter de faire avec… Comment ces policiers parviennent-ils à trouver l’équilibre entre leurs vies privées et la réalité à laquelle ils sont confrontés, tous les jours ?

Après ses deux 1ers films « Punchy » et « Le bal des actrices » Maïwenn réalise la docu-fiction «  Polisse », le film choc au festival de cannes 2011. Un drame policier dur mais remarquable avec Karine Viard, Marina Foïs, Joey Starr, Maïwenn, Nicolas Duchauvel, Naidra Ayadi et Sandrine Kimberlain. Un film documentaire Couronné du Prix du jury, Polisse est le film-événement qui a fait sensation lors du dernier Festival de Cannes.

Karine Viard crève l’écran comme à son habitude, tout comme Marina Foïs et la composition de Joey Starr en flic mal dans sa peau est toute aussi étonnante. La jeune réalisatrice a, dit-elle, laissé une belle place à l’improvisation dans les dialogues. Cette distribution osée et très réussit. Personnellement, je compare Maïwenn comme la Kathryn Bigelow française.

   Synopsis :
Un flic dérobe un gros sac de cocaïne à des trafiquants, mais il est identifié au cours de l’opération. Les truands prennent alors son fils en otage. Vincent doit faire l’échange – son fils contre le sac – dans une boîte de nuit tenue par les mafieux. La nuit qui commence sera la plus longue de sa vie et peut-être même la dernière.

Même si le principe du jeu du chat et de la souris dans le domaine du polar est une mécanique de base, Frédéric Jardin a pris le soins de nous embarquer dans une intrigue à la fois simple mais efficace dans le sens ou ce quasi huit clos enchaîne les rebondissements avec brio.

Ensuite, même si la tête d’affiche n’est autre l'ex comique (et oui) Tomer Sisley (alias mister « Largo Winch »), le casting est assez riche, avec aux côtés de Tomer : Serge Riaboukine, Julien Boisselier, JoeyStarr, Laurent Stocker, Birol Ünel, Lizzie Brocheré, Samy Seghir, Dominique Bettenfeld et Adel Bencherif.


 Avec le jeu d’acteur tout en finesse de Julien Boisselier, on découvre aussi les vrais talents d’acteur de Joey Starr qui après un bref passage dans l'Immortel de Richards Berry ainsi que dans Polisse de Maïween montre qu'il a un vrai talent de comédien. A  priori ce film est un vrai bon polar français qui ne tombe pas dans les travers de nombreux films français dans le genre. D’ailleurs, le film n’est pas encore sorti en salle et pourtant des rumeurs (Exemple avec cet article du Variety) parlent déjà d’une sortie aux US, voir même d’un remake !

   Synopsis :

De sa jeunesse passée dans la misère d’un camp de gitans, Edmond Vidal, dit MOMON, a retenu le sens de la famille, une loyauté sans faille, et la fierté de ses origines. Il a surtout conservé l’amitié de Serge Suttel.
L’ami d’enfance avec qui il a découvert la prison à cause d’un stupide vol de cerises. Avec lui, inexorablement il a plongé dans le Grand Banditisme, et connu l’apogée du GANG DES LYONNAIS, l’équipe qu’ils ont formée ensemble et qui a fait d’eux les plus célèbres braqueurs du début des années soixante dix. Leur irrésistible ascension prend fin en 1974, lors d’une arrestation spectaculaire. Aujourd’hui à l’approche de la soixantaine, MOMON tente d’oublier cette période de sa vie. Sa rédemption, il l’a trouvée en se retirant des “affaires”. En prenant soin de Janou, son épouse, qui a tant souffert à l’époque et de ses enfants et petits enfants, tous respectueux, devant cet homme aux valeurs simples et universelles, lucide et pétri d’humanité. A l’inverse de Serge Suttel, qui malgré le temps n’a rien renié de son itinéraire...

  Après le "Gangters" avec AnneParillaud et Richard Anconina,  l'excellentissime "36 Quai des Orfèvres" avec le duo Depardieu/Auteuil et le non moins brillant "MR73" toujours avec Daniel Auteuil,  voici donc le nouveau film d'Olivier Marchal "Les Lyonnais" avec entre Gérard Lanvin et Tchéky Karyo qui sortira en salles le 30 novembre 2011 ! Cette fois ci le réalisateur nous conte une histoire avec une vue sur le grands banditisme. Le réalisateur suite à ce projet, a renoncé à s’occuper de la saison 2 de Braquo avec Jean-Hugues Anglade. On ne pouvait que regretter cette décision qui prive la série d’une réelle continuité mais on peut se rassurer par son successeur sur la série en la personne de Abdel Raouf Dafri révélé par la série La Commune (Canal+) et reconnu notamment grâce au scénario du film de Jacques Audiart, Un Prophète.

 Edmond Vidal, ancien braqueur qui a transmis ses mémoires au réalisateur Olivier Marchal pour son film sur le gang des Lyonnais, actuellement tourné à Lyon, est aujourd'hui un paisible grand-père à la retraite et, contrairement au scénario du film, il affirme avoir tiré un trait sur son passé. "Ce n'est pas un voyou comme les autres. Il est très attachant et il n'y en a pas beaucoup comme ça. Sans ça, je n'aurais pas fait ce film. Il est dans le regret de ce qu'il a fait", souligne Olivier Marchal, lui-même ancien policier. "C'est un grand voyou respecté par les flics car il a un respect des valeurs. Il n'a jamais tiré, en tout cas pas sur des policiers ou des passants."

Phrase culte de notre Gégé national dans 36 Quai des Orfèvres :

"L'administration est une vieille fille, elle n'aime pas être prise en levrette"

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les incontournables
commenter cet article
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 20:22

Depuis le Gladiateur de Ridley Scott, les fresques Antiques ont repris leur place sur nos grands écrans avec par exemple Troie de Joël Schumacher, 300 de Zack Snyder, Le Choc des Titans de Louis Letterier ou dernièrement l'Aigle de la 9ème Légion de Kévin McDonald. A la TV aussi, les séries Rome et depuis peu Spartacus ont fait leur apparitions. Et bientôt sur nos écrans, L'Immortel de Tarsem Singh avec le futur Superman Henry Cavill et Mickey Rourke.

Les dieux grecs vont encore faire parler d’eux. Puissants, imposants, glorieux et beaux, les héros de la mythologie reprennent du service dans un film qui va faire parler de lui. Cette année, les producteurs de ” 300” présentent leur nouveau chef d’œuvre, ” Les immortels“.

      L'histoire :

Le roi de Crète, Hypérion ( Mickey Rourke), sert les desseins maléfiques de ses encêtres les Titans , les plus vieux ennemis des dieux de l’Olympe. Ses armées sèment la désolation en Grèce et sont à la recherche du légendaire arc d’Epiros, une arme aux pouvoirs considérables. Le possesseur de cette arme serait capable de libérer les Titans du Tartare, lieu ou les dieux les ont enfermé jadis. Hypérion, dont la haine est ravageuse, est décidé à retrouver cet arc afin de libérer les Titans et de renverser l’Olympe. Face à eux, un  jeune inconnu, Thésée ( Henry Cavill), se voit secrètement chargé par Zeus ( John Hurt), de retrouver l’arc et d’empêcher ainsi la libération des Titans. Durant cette aventure Thésée va rencontrer l’oracle Phèdre ( Freida Pinto) qui l’aidera dans sa quête contre le mal…

 Le roi Hypérion envoie donc ses armées sanguinaires à travers la Grèce pour chercher l’arme ultime, l’Arc d’Épire. S’il s’en empare, il aura le pouvoir de réveiller les Titans et d’anéantir les dieux de l’Olympe et les hommes. Pour contrer le roi meurtrier et ses hordes, Zeus choisit un mortel, Thésée, qui ignore tout de son destin…
Thésée a juré de venger la mort de sa mère, tuée lors d’un raid des soldats d’Hypérion. Lorsque le jeune homme rencontre Phèdre, l’oracle, celle-ci est assaillie de troublantes visions sur son avenir. La jeune femme est bientôt convaincue que Thésée est le seul qui pourra arrêter le roi maléfique. Avec l’aide de Phèdre, Thésée rassemble une petite troupe de fidèles, et part affronter son destin dans une lutte désespérée pour préserver l’avenir de l’humanité.

ComingSoon ont mis en ligne un extrait extrêmement brutal (d’où son nom ‘Brutal’) et jouissif pour le film Les Immortels de Tarsem Singh avec Henry Cavill, Mickey Rourke, Isabel Lucas, John Hurt et Stephen Dorff, qui a défaut d’être intéressant sera visuellement une claque mais aussi d’une violence inouïe à en croire cette extrait qui mérite carrément son nom !

Sur fond de guerre entre le bien et le mal, on retrouve encore des héros qui se battent contre la fin du monde. Ici, contrairement au film des spartiates, qui montrait l’épopée d’une armée, on revient plus sur les différents personnages qui composent les mythes grecs. Les Titans représentants de la fin du monde et les dieux de l’Olympe prônant le bien ! C’est vrai qu’avec les moyens d’aujourd’hui, on peut en faire des films qui retracent l’univers des héros grecs ! On apprend par ailleurs, que ” Les immortels” devrait sortir en 3D, histoire d’en mettre plein à la vue !

A mon humble avis, la comparaison avec le cultissime 300 paraît évidente. Il suffit de regarder la bande annonce et le film “ 300″ apparaît clairement. Les mêmes images, le même style et bien sur les mêmes couleurs vieillies qui ont fait de “300“, le film culte concernant la mythologie grecque ! Les critiques vont d'ailleurs et très sûrement s'en donner à coeur joie. Le réalisateur, Tarsem Singh vas donc se retrouver exposé car comme le film de Zack Snyder reste une référence, toutes ressemblances avec 300 va donc être décortiquées et analysées. Espérons donc que Singh à mit sa touche personnelle à ses Immortels car sinon, il risque la chute...

Attendons donc le 23 novembre 2011 pour juger de ce tout nouvel opus des aventures de la Grèce antique …

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les films à voir
commenter cet article
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 01:43

Le stratège ou Moneyball le titre en anglais, est le nouveau film de Bennet Miller tirée d'une histoire vraie avec Mister Pitt qui endosse le rôle d'un entraîneur qui doit relancer l'équipe de baseball d'Oakland.

brad-pitt-le-stratege.jpg

Après The Social Network en 2010, qui lui a valu un Oscar, Aaron Sorkin réitère la démarche de scénariser une histoire vraie d'un homme parti de rien pour construire un empire. Ici, c'est le monde du sport qui est la toile de fond du film, avec le manager de l'équipe d'Oakland Billy Beane, qui a formé une équipe de base-ball miraculeuse.

Pourquoi miraculeuse ? Parce que, empêché de recruter des stars à cause d'un budget très faible, il a été le premier à se baser sur les statistiques générées par ordinateur pour savoir quels très bons joueurs il pouvait embaucher à moindre frais. Cet entraineur, en plus d'être intelligent, aura les traits de Brad Pitt pour la version cinéma, qui sort en France le 16 novembre. Et pour ce film, on parle déjà des Oscars, car en plus du scénariste Aaron Sorkin, le film partage, avec The Social Network, l'équipe de production.

Adapté d'une enquête de Michael Lewis, Le Stratège raconte l'histoire vraie d'un manager de baseball qui, souhaitant améliorer les performances de son équipe, se mit à utiliser les statistiques et les chiffres pour faire gagner ses joueurs. Jusque là, rien de très palpitant. Mais que ceux que la WHIP (mesure statistique du baseball visant à mesurer l'efficacité du lanceur) laissent de marbre ne partent pas tout de suite : le script d'Aaron Sorkin devrait s'intéresser à la vie personnelle de ce Stratège et à sa relation particulière avec son assistant geek, Peter Brand. Le couple incarné par Brad Pitt et Jonah Hill, régulier des productions Apatow, devrait faire des étincelles. Au casting donc, Brad Pitt est accompagné de Jonah Hill, Robin Wright et Philip Seymour Hoffman.

 

SYNOPSIS

 Alors que la saison 2002 se profile, Billy Beane, le manager général des Oakland Athletics, est confronté à une situation difficile : sa petite équipe a encore perdu ses meilleurs joueurs, attirés par les grands clubs et leurs gros salaires. Bien décidé à gagner malgré tout, il cherche des solutions qui ne coûtent rien et auxquelles personne n’aurait pensé avant… Il va s’appuyer sur des théories statistiques et engager Peter Brand, un économiste amateur de chiffres issu de Yale. Ensemble, contre tous les principes, ils reconsidèrent la valeur de chaque joueur sur la base des statistiques et réunissent une brochette de laissés-pour-compte oubliés par l’establishment du baseball. Trop bizarres, trop vieux, blessés ou posant trop de problèmes, tous ces joueurs ont en commun des capacités sous-évaluées. Avec leurs méthodes et leur équipe de bras cassés, Beane et Brand s’attirent les moqueries et l’hostilité de la vieille garde, des médias et des fans, jusqu’à ce que les premiers résultats tombent… Sans le savoir, Beane est en train de révolutionner toute la pratique d’un des sports les plus populaires du monde.

 Par souci d'authenticité, la production du film n'a pas hésité à faire appel à d'anciens joueurs et recruteurs professionnels pour étoffer le casting. Stephen Bishop, Royce Clayton, Nick Porrazzo, Derrin Ebert, Marvin Horn ou encore Art Ortiz, sont tous d'anciens joueurs qui ont évolué en Major ou Minor League de baseball américain professionnel. Côté recruteurs, ce sont les véritables Ken Medlock, Barry Moss et le légendaire Phil Pote, qui ont accepté de rejoindre l'équipe du Stratège.

Même si le film tourne autour du sport et, indéniablement, de la rage de vaincre, Le Stratège s'impose néanmoins comme un film plus personnel pour le réalisateur Bennett Miller. Explications : "Les figures de style 'obligatoires' des films de sport ne m'intéressent pas. Franchement, les héros portés en triomphe sur les épaules de leurs coéquipiers, avec le stade en délire, les bouchons de champagne qui sautent et les feux d'artifice, très peu pour moi ! Je préfère le triomphe tranquille, celui qui brille d'une flamme plus discrète et dure plus longtemps parce qu'il est le résultat d'un combat surtout intérieur." Le Stratège est pour conclure, l’adaptation ciné du livre "Moneyball" écrit par Michael Lewis qui selon les spécialistes du baseball, est l'ouvrage qui a révolutionné l'économie du sport. Le budget du film est estimé à 50 millions de dollars, ce qui n'est pas si énorme que ça compte tenu du casting 4 étoiles.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les films à voir
commenter cet article
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 00:40

Après le maître du suspens: Brian DePalma, l'un des maîtres du film d'action: John Woo, et probablement un futur maître qui regroupe les deux: J.J Abrams, c'est au tour d'un grand maître du film d'animation: Brad Bird, de dirigé Tom Cruise alias Ethan Hunt qui est toujours secondé par Luther/Ving Rhames ( le seul survivant des 3 précédents épisodes) dans ce 4ème opus de Mission Impossible nommé Le Protocole Fantôme...

La nouvelle équipe d’Ethan Hunt ont été désavouée par les autorités et sont obligés de travailler sous une couverture afin de ne pas être éliminés.

  • Synopsis : Après avoir été impliquée dans un complot terroriste mondial, l’agence Mission Impossible est contrainte de cesser ses activités. Le Protocole Fantôme est mis en place : Ethan Hunt et sa nouvelle équipe doivent opérer dans le secret pour blanchir le nom de leur organisation. Aucune aide, aucun contact, isolation totale. Ils seront cette fois confronté au leader d’ Al-Qaïda, ainsi qu’à des groupuscules d’extrême droite européens, rencontrés lors de l’inauguration de la tour la plus haute de la planète : la Burj Dubaï.

Côté Casting : aux côtés de Tom Cruise, Jeremy Renner, Ving Rhames, Simon Pegg, Paula Patton, Vladimir Mashkov, Michael Nyqvist, Josh Holloway, Lea Seydoux et Anil Kapoor. La date de sortie de Mission Impossible 4 Ghost Protocol ou Protocole fantôme est prévue pour décembre 2011 version IMAX 3D.

 Alors que Night and Day, son dernier film avec Cameron Diaz a été un échec aux Etats-Unis mais ayant eut un bon accueil en France. Tom Cruise a dû raboter son salaire. En effet, la côté de popularité du célèbre scienthologue n'étant plus celle qu'elle était, la Paramout à même pensé à un remplaçant pour ce 4ème film. Le New York Magazine a indiqué que Tom Cruise aurait donc accepté une coupe drastique dans son salaire pour Mission Impossible 4. Sans évidement préciser le montant exact !
  Outre la présence de mister Cruise, le casting s’est donc étoffé de plusieurs valeurs montantes  dont Jeremy Renner (très bon dans The Town de ben Affleck, monstrueux dans  l’excellent « Démineurs » de kathryn Bigelow et futur Hawkeyes dans Avengers), la délicieuse Paula Patton et le britannique Simon Pegg (Shaun of the Dead, Hot Fuzz, Paul), qui lui est apparu dans le troisième film signé Abrams. Et surtout Brad Bird à la caméra ! Alors pour ceux qui se demandent qui est ce monsieur, il s’agit ni plus ni moins du plus talentueux auteur des « Simpsons », réalisateur de chefs oeuvre tels que « Le Géant de Fer » , « Les Indestructibles » ou encore « Ratatouille ».

La bande-annonce la couleur en présentant notre mini-Tom du haut de la tour Burj Khalifa qui est un gratte-ciel de Dubai, aux Émirats arabes unis, et qui est actuellement le plus haut bâtiment du monde, avec 829.84 m.


Rendez-vous le 16 décembre...

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les sagas
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de latuile76
  • Le blog de latuile76
  • : Pour tous ceux qui aiment le cinéma et les séries TV ! Sur ce blog, je donne tout simplement les impressions sur ce que je regarde...
  • Contact

Recherche

Liens