Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 13:57

Devenu une tête d’affiche incontournable d'Hollywood Jake Gyllenhaal s'est éssayé dans plusieurs registres. Dernièrement on l'a même vu en tueur sanguinaire dans un clip. Après avoir été cow-boy gay, prince de Perse, big lover pour la belle Anne, le voici aujourd'hui dans celui d'un flic de choc dans End Of Watch !

L’expression "End of Watch" renvoie au registre que doit remplir un officier à la fin de chaque service. Après avoir listé ses interpellations il inscrit "fin de service", dans la traduction "end of watch" donc, suivi de l’heure. Mais dans le métier cette expression renvoie aussi à la mort d’un officier lors d’une de ses missions.

 

David Ayer a grandi dans le quartier qu’il filme dans End of Watch. Il connait très bien la violence insinuée dans les quartiers à cause des gangs. Fort de son expérience il a rédigé plusieurs scénarios sur le sujet dont celui de l'excellent Training Day, réalisé par Antoine Fuqua avec Denzel Washington et Ethan Hawke. Avec End of Watch il assure cette fois-ci, en plus de l’écriture, la réalisation. 
 Anna Kendrick  América Ferrera

 Cody Horn

  Yahira Garcia   Shondella Avey 

Le réalisateur voulait raconter l’histoire de deux officiers, débarrassé des stéréotypes Hollywood. Le scénariste et réalisateur s’est penché sur les missions mais aussi sur leurs vies personnelles. Il souligne ainsi le paradoxe de cette profession car "chaque jour, ils sont confrontés à des situations psychologiquement destructrices. Ensuite, ils doivent rentrer chez eux et faire en sorte que leur couple fonctionne." Il précise que "celui qui réussit cela est quelqu’un de fascinant."

Chaque scène était filmée par quatre caméras simultanément, afin de saisir l’action dans son ensemble, à 360 degrés. Deux caméras étaient d’ailleurs harnachées sur Jake Gyllenhaal et sur Michael Pena. D'ailleurs les 2 acteurs se sont préparés ensemble pour le rôle de ces deux officiers. Physiquement d’abord en suivant un entrainement policier durant 5 mois, mais aussi amicalement puisque les acteurs ont ainsi eu le temps d’apprendre à se connaitre et développer une véritable complicité, autre aspect important de l’histoire d’End of Watch. Les deux hommes sont d’ailleurs devenus de véritables amis dans la vie.

Pour retranscrire au mieux le quotidien des policiers de Los Angeles l’équipe a engagé Jaime Fitzsimons, officier durant 15 années, en tant que conseiller technique sur le film. Il déclare à propos du film : "Je pense qu’en découvrant la manière dont David a écrit et filmé cette histoire, les officiers de police et les habitants du quartier vont se dire : Enfin !." Il tient d’ailleurs un petit rôle dans le film, celui du Capitaine Reese. Dans une scène de prise d’otage, on remarque dans les décors des statuettes de Santa Muerte, traduite par la Sainte Mort. Cette figure est vénérée au Mexique et aux États-Unis, principalement par des cartels de la drogue et des criminels. L’équipe a posé ses caméras dans l’un des quartiers les plus difficiles des États-Unis, South Central à L.A  où le réalisateur et les actrices Yahira Garcia et Shondella Avey ont passé leurs enfances.

End of Watch 2012 Hollywood movie wallpaper

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les films à voir
commenter cet article
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 12:06

Après le 3ème opus de "La Vérité si j'mens !", Richard Anconina revient dans les salles obscures aux côtés de Patrick Timsit dans une comédie qui fleure bon les années ou l'on a vu la naissance de Canal + avec une émission nommée Top 50 présentée par un certain Marc Toesca. "Stars 80" est là comédie du moment ou l'on retrouve avec nostalgie les chanteurs et les tubes qui ont bercé mon adolescence.

 

Ce 24 octobre, le film « Stars 80″ sera sur tous les écrans et racontera donc l’histoire d’Olivier Kaefer et de son complice Hughes Gentelet qui ont imaginé les « RFM Party 80″. Ces concerts réunissant les stars des années 80 sont partis de rien pour arriver jusqu’à la scène du Stade de France. Une vraie « success story » qui finit en apothéose.

Le film s’inspire de l’histoire de deux producteurs qui, en 2006, ont organisé une série de concerts en faisant remonter sur scène les stars des années 80. La tournée a rencontré un grand succès, le public répondant présent pour entendre à nouveau les grands tubes de l’époque. Frédéric Forestier et Thomas Langmann ont donc fait appel aux chanteurs comme Jean-luc Lahaye, Lio, Gilbert Montagné, Sabrina, Désireless, Jean-Pierre Mader, Emile et Images ou encore Jeanne Mas et bien d'autres qui ont ainsi accepté de jouer leur propre rôle et de revivre une fois de plus ce come-back.

Synopsis : Vincent et Antoine, deux fans des années 80, dirigent une petite société de spectacle qui fait tourner des sosies dans toute la France. Entre déboires sentimentaux et caprices de leurs pseudo vedettes, l’affaire finit par péricliter. A la veille du dépôt de bilan, ils retrouvent un carton de vieux 45 tours : Jeanne Mas, Jean-Luc Lahaye, Lio, Desireless, Peter & Sloane, François Feldman, Début de soirée, Images, Cookie Dingler, Sabrina, Gilbert Montagné... tous les tubes des années 80 ! Immédiatement, l’étincelle jaillit : pourquoi ne pas faire remonter sur scène les vraies Stars des années 80 ? Les deux producteurs partent alors en quête de ces vedettes oubliées, et montent une tournée de concerts qui débutera dans la galère avant de cartonner en province et triompher… au Stade de France !

Jeanne Mas de retour dans "Stars 80".

Jeanne Mas, telle une icône ressemblant étrangement à Mylène Farmer...

Pas fou le Richard de se retrouver dans l'eau avec Sabrina !!!

Il fallait bien un grand coiffeur comme Franck Provost pour Désireless !!!

"Le Stade De France, nous...???"

Les scénaristes ont également eu l’idée de faire revivre une star des 80 dans leur film La personne aux 2 personnes, au détail près qu'il s’agissait d’une star fictive, Gilles Gabriel, interprété par Alain Chabat. Pour la promotion, l’équipe a même poussé le canular au point d’organiser de véritables interviews du chanteur et de tourner le clip de son tube " Flou de toi ".

Au début du projet, les rôles principaux devaient être tenus par Kad Merad et José Garcia. C'est finalement Richard Anconina et Patrick Timsit qui incarnent les deux producteurs ayant pour ambition de faire remonter sur scène les anciennes stars des années 80.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les films à voir
commenter cet article
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 14:12

En 2007 et 4 ans après Mon Idole, Guillaume Canet se lance dans le polar. Avec 4 césars bien mérités pour ce film dont l'intrigue solide nous tient en haleine jusqu'à la fin, Ne Le Dis à Personne est dans la verve des 36 Quai Des Orfèvres, Les Rivières Pourpres ou encore dernièrement La Nuit. Les polars français n'ont franchement rien à envier aux thrillers américains car sans chauvinisme, même s'il y a moins d'actions et de "pétarades", la tension, l'ambiance et les jeux d'acteurs en font de très très bon film.

 

Un des aspects importants de l'oeuvre d'Halan Coben (Ne le dis à personne, traduit en 27 langues et vendu à plus de 6 millions d'exemplaires dans le monde) pour Guillaume Canet était la multiplicité des personnages. En effet, il s'explique: "Il y avait une multitude de personnages forts, ce qui m'allait bien puisque j'ai un défaut : à chaque fois que je croise un acteur ou une actrice qui me séduit, j'ai envie de travailler avec lui ou elle. Cette fois, je pouvais offrir plein de rôles!". Il explique ici pourquoi il a choisi ces acteurs plutôt que d'autres.

 

Un casting de choix avec aux côtés de François Cluzet, Marie-Josée Croze, François Berléant, Kristin Scott Thomas, André Dussollier, Jean Rochefort, Nathalie Baye, Gilles Lellouche, Florence Thomassin, Olivier Marchal, Marina Hands et Guillaume Canet.

 

C'est l'histoire d'un pédiatre marié à son amour d'enfance et ce couple fête tous les ans leur 1er baiser qui a eut lieu auprès d'un lac. Un peu plus loin un vieil arbre est marqué au couteau sur son tronc de l'empreinte de leur amour. Mais un soir d'anniversaire, alors qu'ils sont allongés nus sur un ponton au bord de l'eau, une petite dispute fait que la belle replonge dans l'eau, arrive sur l'autre berge, puis s'éloigne. Soudains des cris alerte le docteur qui plonge à son tour en direction de sa femme. A peine arrivé sur la berge, il est assomé...

   

Synopsis : Le soir de leur anniversaire de couple, sa femme Margot a été sauvagement assassinée par un serial killer. Totalement détruit, Alex ressasse jour après jour le souvenir bouleversant de son amour perdu. Huit ans ont passé. Alex reçoit un e-mail anonyme. Il clique : une image... le visage d'une femme au milieu d'une foule, filmé en temps réel. Celui de Margot...

 

Guillaume Canet a écrit cette adaptation avec l'aide de son ami Philippe Lefebvre avec qui il avait déjà travaillé pour Mon Idole. Le réalisateur explique: "C'était vraiment la première fois que je lisais quelque chose qui n'était pas de moi et que je pouvais m'imaginer réaliser. En lisant le roman, je voyais les images, je savais exactement comment je voulais le réaliser et une fois le scénario écrit, au moment de tourner, j'ai essayé de ne jamais quitter cette ligne directrice, de rester fidèle à la première émotion que j'avais eue."

 Mon avis :  Je me suis fait plaisir hier soir en regardant "Ne Le Dis à Personne" de Guillaume Canet qui nous plonge dans un thriller bien ficelé avec un François Cluzet qui a pour moi de faux airs de Dustin Hoffman tant physiquement que dans son jeu. Avec en plus une pleïade d'acteurs qui assure les second rôles. Bref un film prenant de bout en bout. Ce film aux 4 césars dont le meilleur acteur pour François Cluzet est un vrai bon polar français.

 La carrière de Ben "le flan" Affleck comme réalisateur semble bien partie pour être beaucoup plus intérressante que celle qu'il a en tant qu'acteur. Car à part dans Will Hunting, on ne peut pas dire  qu'il cartonne vraiment devant la caméra. Après ces succès publics et les critiques méritées de ses polars Gone Baby Gone et The Town, on attend Argo, un film sur la prise d'otages américains à Téhéran en 1979. Mais avant ça, Ben doit réaliser une nouvelle adaptation du roman Ne le dis à personne (Tell No One en VO) de Harlan Coben, l'un des auteurs de thrillers le plus vendu au monde. En effet la Warner Bros. et Universal se sont associés pour acheter les droits américains du roman, sur lequel s’est basé Guillaume Canet, pour en faire un remake.

 

D'ailleurs pour la petite anecdote, avant que l'acteur/réalisateur ne s'attelle à ce projet, le cinéaste anglais Michael Apted (Gorilles dans la Brumes, Le Monde ne Suffit pas) avait été pressenti pour réaliser l'adaptation de Tell no one. L'écrivain explique: "Guillaume Canet m'a appelé pour me demander les droits du livre, mais ils étaient déjà vendus à Hollywood. Mais les droits me sont revenus, Guillaume m'a redemandé et je lui ai donné sa chance." Merci Mike...

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les incontournables
commenter cet article
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 14:25

Michael C. Hall est de retour dans son rôle culte d'expert scientifique du service médico-légal de la police de Miami et spécialiste dans l’analyse de prélèvements sanguins, pour une saison 7 qui va prendre un véritable tournant dans la carrière du bon samaritain puisque sa sister découvre sa double life de "sérial killer" dans le dernier épisode de la saison précédente...

Retour donc très attendu de Dexter Morgan sur Showtime le 30 septembre aux States. Un trailer mit en ligne se concentre sur les personnages récurrents et non sur les guest stars de cette saison, à savoir Ray Stevenson, Yvonne Strahovski, Calista Flockhart et Jason Gedrick.

 Madame Harrison "Ally Mc Beals" Ford ainsi que...

Ray Stevenson (Rome) Jason Gedrick (Boomtown, Luck) et Santiago Cabrera (Heroes) sont au casting...

  La saison 7 de Dexter laissera forcemment beaucoup de place à la réaction de Debra, suite au final de la saison 6. Mais d'après le producteur Manny Coto, un nouveau grand méchant pourrait bien débarquer. "Sous une forme ou sous une autre. Je ne sais pas comment il se présentera. Peut-être quelqu'un qui arrive tard dans la saison, ou qui sera là durant plusieurs saisons. Ou peut-être même quelque chose de différent. C'est dur à dire. Mais il y a aura quelque chose en plus de la trame Dex et Deb".

 Sur ce sujet, il assure que la saison 7 de Dexter sera dirigée par "La réaction de Debra et Dexter . Elle dirige la Miami Metro et elle a découvert que son frère est un serial killer, ou tout du moins un tueur. Donc ça va évidemment occuper une bonne partie de la saison".

  

ainsi que deux magnifiques blondes qui sont Yvonne Strahovski  (Chuck) et Katia Winter (NCIS)

Debra surprenant Dexter en plein meurtre. Depuis lors, tout le monde n’a plus qu’une question en tête : comment Dexter va t’il se sortir de cette situation ? L’épisode 1 de la saison 7 a été diffusé aux Etat-Unis le 30 septembre, et en France Canal + a la bonne idée de diffuser 2 jours après les USA.
 La saison 7 s’ouvre donc sur un Dexter très agité, en train d’acheter un billet d’avion.Cela laisse à penser qu’il cherche à s’enfuir. Pourtant, dès la 2e scène, retour sur celle de la fin de la saison 6, au moment où Debra surprend Dexter en train de poignarder Travis. Debra, en panique sort son revolver, Dexter, quant à lui, invente une histoire de légitime défense et avoue qu’il a "craqué" suite à l’assassinat de Rita.

 Partagée entre l’amour qu’elle lui porte (souvenez-vous, dans la saison 6, elle pense même être amoureuse de son frère adoptif) et l’horreur que ce qu’elle vient de découvrir, Debra reste perplexe, perdue, feint de lui faire confiance Mais au fond doute...
 Blood, What Else ?

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Mes séries TV
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 15:16

Après leur semi-echec du 4ème opus de Pirates des Caraïbes, Gore Verbinski et Jerry Bruckheimer se lance dans la ré-adaptation cinéma du cow-boy et vengeur masqué The Lone Ranger, personnage très populaire aux US et qui à été créé à la même époque que Superman.

C'est l'histoire d'un ancien Texas ranger masqué qui se bat contre l’injustice avec l’aide de Tonto, un Amérindien malin et laconique, et son célèbre cheval blanc, Silver.

La Republic Pictures  a produit le sérial The Lone Ranger  en 1938, avec Lee Powell dans le rôle du personnage principal et écrit par Fran Striker . la série est longtemps resté une énigme pour les amateurs du Lone Ranger, car il était très difficile à trouver. Suite au succès du premier, un second serial a été produit par la RepublicThe Lone Ranger Rides Again est sorti en 1939, avec Robert Livington. Par la suite, Georges Seaton, Earle Graser, James Jewell, Jack Deeds et Brace Beemer sont les différents acteurs qui ont donnés leur voix au sérial qui s'arrêta en 1954 avec ce dernier.

  La série télévisée diffusée à partir de 1949 s'est révélée suffisamment populaire que pour entraîner la production de deux films avec les mêmes acteurs : The Lone Ranger (1956) et The Lone Ranger and the Lost City of Gold (1958). En 2010, une nouvelle adaptation au cinéma est annoncée par Walt Disney Pictures. Elle est réalisée par Gore Verbinski avec Johnny Depp dans le rôle de Tonto l'indien et ami du Lone Ranger incarné par Arnie Hammer. Disney annule le film en cours de péproduction, en raison du budget trop important de 250 millions de dollars, mais, en octobre 2011, le projet est remis en route pour une sortie le 31 mai 2013.

Il y a eut plusieurs acteurs qui ont tenu le rôle du justicier masqué comme (à gauche) Billy Bechtler et Victor Daniels pour Tonto. Mais Le Lone Ranger qui a connu l'adaptation TV la plus réputée et la plus influente, c'est celle avec (photo du milieu) de Clayton Moore de 1949 à 1957 (avec un intermède entre 1952 et 1954 où John Hart tint le rôle) et Jay Silverheels jouait Tonto. La série télévisée a inspiré dans les années 50, un Spin Off, appelé The Green Hornet, qui décrit la vie de Brett Reid, petit-neveu de John Reid qui combat le crime sous sa propre identité secrète et avec son propre compagnon, Kato... Pour Disney Gore Verbinski a fait appel à l'ex monsieur Paradis avec lequel il a immortalisé le pirate Jack Sparrow et au beau prince de Blanche Neige (et fille du l'ex batteur de Génésis) qui était aux prises avec Pretty Woman transformé pour l'occasion en méchante sorcière.

 Au casting  de ce film avec Johnny Depp et Arnie Hammer : Helena Bomhan Carter, Gary Pepper, Ruth Wilson, James Badge Dale ainsi que Tom Wilkinson, James Frain, Timoty Hutton, William Fichtner,  Dwight Yoakam et James P. Bennett.

 Ce héros est un Texas ranger du nom de John Reid qui, au début de la série, est à la poursuite du criminel Butch Cavendish et sa bande, avec sa propre équipe de rangers. Ils tombent dans une embuscade organisée par Cavendish, qui les laissent pour morts. Tonto, un Amérindien ami d'enfance de Reid, retrouve les corps, et récupère Reid vivant. Il le ramène en sureté et le soigne. Tonto enterre les autres rangers, mais Reid lui demande de créer une tombe supplémentaire avec son nom, pour faire croire à sa propre mort. Désormais anonyme, Reid devient The Lone Ranger.

 Le premier des 2956 épisodes (et oui !!!) du Lone Ranger est diffusé le 30 janvier 1933 à la radio WXYZ-AM de Détroit Michigan, et plus tard sur le réseau Mutual Broadcasting System. The Lone Ranger devient rapidement l'un de plus grands succès radio.

 En 1948, Dell Comics  lança une série de comic book qui dura 145 numéros. Les débuts ne furent que des rééditions des comic strips, mais dès le numéro 7 des histoires originales furent publiées. Tonto eut son propre titre Spin Off en 1951, qui dura 31 numéros. Il y eut également une série Silver the horse en 1952 , qui dura 34 numéros. En complément, Dell publia trois gros Lone Ranger Annuals, et une adaptation du film de 1956.

  Le premier numéro de la nouvelle série de comics du Lone Ranger, publiée par Dynamite Entertainment, est sorti le 6 speptembre 2006. La première impression fut épuisée dès le 15 ! Une deuxième impression a été annoncée, une première pour le jeune éditeur. Le scénario est écrit par Brett Matthews, le dessin de Sergio Cariello. John Cassaday signe les couvertures. La série reprend les origines du Lone Ranger, dans un style moderne et sombre, tant dans l'écriture que dans le dessin.

  The Lone Ranger est un personnage de fiction américain, et plus précisément de western, apparu dans un feuilleton radiophonique écrit par Fran Striker en 1933, puis dans une série TV  de 1949 0 1957. Peu connu en France, il est une icône de la culture pop américaine. Le personnage est un mélange de Robin des Bois et de Zorro. Le personnage peut également trouver son inspiration dans The Lone Star Ranger, un roman de Zane Grey. Les romans de Karl May, qui racontent l'histoire d'Old Shatterhand et du chef apache Winnetou, pourraient également avoir servi à créer le concept du Lone Ranger.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les supers-héros
commenter cet article
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 14:25

D'après ce qui est prévu dans son contrat, Robert Downey Jr. endossera le rôle de l'homme d'acier pour la dernière fois dans le 3ème film de la saga Iron Man. Même si les fans voient déjà d'un mauvais oeil son remplacement dans la 2ème partie d'Avengers et se posent avec inquiétude la question de savoir qui serait succeptible de reprendre l'armure du milliardaire, Bob n'a pas donné d'info sur un éventuel avenir dans le rôle de Tony Stark. Pour moi, vu le charisme et la forte présence qu'il a apporté à Tony Stark, les choses ne vont vraiment pas être simple...

En comptant son apparition post-générique dans L'incroyable Hulk de Louis Letterier avec Edwards Norton, Liv Taylor, Tim Roth et John Hurt, Iron Man 3 est donc le 5ème film dans lequel Robert Downey Jr. prête ses traits à Tony Stark/Iron Man, après les deux premiers épisodes de la saga et Avengers.

Iron Man 3 : photo Robert Downey Jr.

Après avoir mis en scène les deux premiers épisodes, Jon Favreau passe ici la main et la caméra à Shane Black, qui signe également le scénario, et retrouve Robert Downey Jr. 7 ans après l'avoir dirigé dans l'excellent Kiss Kiss Bang Bang. Jon Favreau quand à lui ne délaisse pas pour autant complètement la saga, puisqu'il officie toujours en tant que producteur exécutif et reprend son rôle d'Hogan, le chauffeur de Tony Stark apparu dans le second volet.

En plus d'être le premier épisode qui ne soit pas réalisé par Jon Favreau Iron Man 3 est également le premier à être distribué par Disney, suite à son rachat du catalogue de la franchise Marvel auprès de Paramount.

 

Avant d'être attribué à Rebecca Hall, le rôle de Maya Hansen a d'abord été envisagé pour Gemma Arterton, Diane Kruger et Isia Fisher, puis proposé à Jessica Chastain, qui a du décliner l'offre pour cause de conflit d'emploi du temps.

A en croire le nouveau réalisateur de ce 3ème opus, Shane Black, sa source d'inspiration pour le scénario serait le comic book "Extremis", dans lequel Tony Stark développe et utilise le virus du même nom, dérivé du sérum de Captain America. A noter que Sir Ben Kinsgley jouera l'un des ennemis jurés d'Iron Man en la personne du Mandarin dont le nom à été évoquer dans le 1er épisode, lors du kidnapping de Tony Stark. Pour rappel Raza (Faran Tahir) le chef du groupe terroriste nommé "Les 10 Anneaux" à un anneau au doigt source des pouvoirs du Mandarin qui lui en contient 10. De plus l'acteur avait déjà à l'époque évoqué son éventuelle présence (en fait celle du Mandarin) dans le 3ème opus ! Quand à Gwyneth Palthrow et Don Cheadle, ils reprennent bien leur rôle respectif de Pepper Potts et James Rhodes/War Machine. Le nouveau venu, James Badge Dale incarnerait Iron Patriot.

La dernière chose est de savoir si Samuel L.Jackson (qui a signé un contrat d'exclusivité pour toute les apparitions de Nick Fury dans les films Disney/Marvel) aura bel bien son habituelle présence dans Iron Man 3. D'ailleurs, à ce propos, Marvel envisage le projet de faire un film sur le colonel du S.H.I.E.L.D.

C'est Neal McDonough qui interprète "Dum Dum" Dugan dans Captain América, The First Avenger qui a vendu la mèche sur le site IMDB : "L'idée est de sortir Thor 2 puis Captain América 2. Après, normalement, il plancherons sur le film Nick Fury. Le film serait centré sur mon personnage et celui de Nick et fidel au comic-book des années 70' ". Et pour vous mettre l'eau à la bouche, des noms d'acteurs circulent déjà...

         Anthony Mackie (Nick Fury jeune) et Neal McDonough (Timothy “Dum Dum” Dugan)

    Cobie Smulders (l'Agent Maria Hill) et Monica Belluci (Valentina Allegra de Fontaine)

 Christoph Waltz (Baron Struker)

Et le duo Samuel L.Jackson (le Colonel Nick Fury) et Clark Gregg  (l’Agent Phil Coulson)

Le nom du réalisateur de Zombieland, Ruben Fleischer circulerait aussi dans les couloirs des maisons Marvel et Disney. Petit plus en info Marvel sur  l'Agent Coulson/Vision (membre actif des Vengeurs) : il(s) devrai(en)t faire son/leur apparition dans Avengers 2 écrit et réalisé par Joss Wedhon qui, au passage, dirigera aussi la série S.H.I.E.L.D en préparation sur la chaine ABC. Le réalisateur a signé un contrat jusqu'en 2015 avec Marvel et ABC (les deux sociétés appartenant au groupe Walt Disney Compagny).
vision phil coulson avengers 2 EXPLICATION : l'Agent Phil Coulson et La Vision ne ferait qu'un ! Comme vous le savez chez Marvel, toute insinuation dans un film conduit forcement vers un autre... A la mort de Coulson dans Avengers, Fury dit de lui qu'il "a perdu son seul œil valide." Jeu de mots certes, puisqu'il porte un cache-œil mais surtout, il fait référence au nom de code de l'Agent Phil Coulson qui est...Vision.  Vous me direz " ouaip, facile !"

 MAIS SUIVEZ BIEN : Jim Hammond, la 1ère Torche Humaine a été créé en 1939 par un scientifique, le professeur Phinéas Horton. On le découvre lors de l’exposition dévoilant les merveilles du futur. Dans un plan furtif, on aperçoit le stand avec le nom Phinéas Horton écrit au-dessus de la cloche de verre (mise sous vide car The Human Torh s'enflamme au contact de l'air) et ainsi qu'une scène ou Howard Stark présente une invention de Stark Industrie : une voiture volante qui s’avérera être le moyen de transport préféré du Col. Nick Fury dans les Comics. Le tout, là ou Steve Rogers se fait (enfin) enrôler par l'armée américaine dans Captain américa : The First Avenger.

Dans les ComicsThe Human Torch fait partit des Vengeurs de la côte Ouest aux côtés Oeil de Faucon/Hawkeye, Iron man (membres fondateurs) et de Vision et donc lié directement au S.H.I.EL.D de Nick Fury aussi par les films Iron Man et Thor.

 The Human Torch est un androïde qui a combattu aux côtés de Captain America et de Bucky dans les années 40. Le corps de Jim Hammond est aussi le synthezoïd d'origine sur lequel la Vision a été crée ! De plus les Life Model Decoys (L.D.M. : Androïdes à réplique humaine) existent dans l'univers cinématographique de Marvel (voir Iron man 2). Et Coulson (toujours dans Iron Man) ne s'est pas caché de s'être introduit dans la tour Stark avec une étrange facilité alors qu'elle est réputée impénétrable par son système de sécurité high tech ! Bref avec tout ça, plus la rumeur comme quoi Vin Diesel serait prêt à endosser la cape de Vision, je pense que l'on peut avoir quelques suspicions...non ?

 Pour finir Andrew Garfield l'Amazing Spiderman a fait ouvertement savoir qu'il souhaiterait faire partit du casting d'Avengers 2. Un appel du pied à Joss Wedhon car Spidey est un membre "réserviste" des Vengeurs dans le Comics et apparait régulièrement aux côtés du groupe du Captain América.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les supers-héros
commenter cet article
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 11:58

Et si les vampires dominaient le monde et que les humains seraient des gibiers. Voilà le thème de Daybreakers de Michael et Peter Spierig qui continue surfer sur la vague des histoires de vampires régulièrement revisitées.

Synopsis : En 2019, les vampires ont pris le contrôle de notre planète. Les humains ne sont plus qu'une petite minorité, entretenue uniquement pour nourrir la population dominante. Edward Dalton est un vampire qui travaille dans la recherche. Il refuse de se nourrir de sang humain et oeuvre sans relâche à la mise au point d'un substitut qui pourrait à la fois nourrir ses semblables et sauver les derniers spécimens d'hommes. Lorsqu'il rencontre Audrey, une jeune survivante humaine, il va découvrir un secret biologique qui peut tout changer. Désormais, fort d'un savoir que vampires et humains veulent s'approprier à tout prix, Edward va se retrouver au centre d'un affrontement absolu dont l'enjeu décidera de l'avenir des deux espèces...

Dans ce film, il y existe deux types de vampires : les dominants qui boivent du sang humain et les dégénérés qui eux ne se nourissent que d'animaux au même titre qu'un Brad Pitt dans Entretien avec Un Vampire.

Un casting sympa avec Ethan Hawkes, Willem Dafoe, Isabel Lucas, Sam Neill, Claudia Karvan, Michael Dorman,  jay Laga'aia, Vince Colosimo et Christopher Kirby.

 La jolie Isabel Lucas vu dans Transformers 3

Les frères Spierig confessent n'avoir jamais entendu parler du phénomène Twilight  (dont le 5ème et dernier opus en 2 partie : Révélation sort bientôt sur nos écrans) avant de faire leur film. Coïncidence surprenante, le personnage principal de Daybreakers s'appelle Edward, comme le vampire prisé des adolescentes de Twilight. Michael Spierig déclare : "J'ai commencé à voir des T-shirts Edward The Vampire l'année dernière (2008) et je me suis demandé : comment les gens pouvaient connaître déjà le personnage de notre film ? "

 Daybreakers est le quatrième film de vampires dans lequel joue Willem Dafoe. Avant cela on a pu le voir dans Les Prédateurs, L'Ombre du Vampire et L'Assistant du Vampire. Presque tous les effets visuels du film ont été faits par les frères Spierig. Ils avouent avoir passé des mois devant leurs Macintosh pour faire les centaines d'effets de Daybreakers et ont travaillé sur leur scénario pendant plus de deux ans.

Mon avis : Sortit en 2010, ce film d'anticipation, d'épouvante et d'horreur qui regroupent des acteurs de renoms, se laisse voir par sa trame intéressante, même si personnellement je le trouve inutilement un peu trop sanglignolant. En le voyant, il m'a fait penser à "La Planète des singes" dans la contexte qui est directement inspiré des thèses de Charles Darwin sur l'évolution naturelle qui déchoit l'homme de sa prééminence sur les autres espèces comme la vision de Pierre Boulle pour les singes. Sauf que là c'est au profit des vampires !!! A l'image du chimpanzé Cornélius, le vampire Edward (tient, tient, ne serait-ce pas un prénom souvent employé pour les gentils vampires ?!?)veut absolument aider les humains. On notera aussi des allusions bien misent en évidence sur le génocide. Le tout sur le mythe des vampires qui fascine toujours autant le spectateur.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les films à voir
commenter cet article
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 14:33

Il paraît tout à fait logique de la part de Sly de faire une trilogie d'Expendables et histoire de mettre du beurre dans les épinards, des noms d'acteurs renommés circulent à tout va à Hollywood pour le 3ème opus !

Outre les action-heroes modernes du type Vin Diesel ou The Rock, la résurrection toujours possible de Mickey Rourke et les fantasmes des producteurs avec des grands noms comme le grand Clint Eastwood, l'incontournable "IndyHarrison Ford voire même Sir Sean Connery, quels sont vraiment les acteurs qui pourraient prendre part à "Expendables 3" ? Un point s’impose...

Regardons donc ça de plus près...

 Nicolas Cage, dont le nom circulait déjà avec celui de John Travolta, Christophe Lambert ou encore Christian Slater pour faire partie du deuxième opus, a apparement signé pour jouer dans le 3 et on lui aurait déjà trouvé son personnage ! A noter qu'Expendables 2 réalisé par Simon West,  avait dirigé Nico Cage dans le film d'action Les Ailes de l'enfer.

 Le producteur Avi Lerner le veut, mais il est actuellement en prison pour des histoires de taxes et aimerait certainement redonner un coup de fouet à sa carrière.… S'il en est, nul doute à avoir : le comédien serait tout aussi bon dans la peau du bon pôte de Stallone que dans celle d’un bad guy (souvenez-vous de sa prestation dans Demolition Man !). Star du cinéma d’action des années 1990 et grand habitué des sports de combats depuis son plus jeune âge, Wesley Snipes avait été approché par Stallone pour camper l’imposant Hale Caesar finalement joué par Terry Crews dans les 2 premiers opus.

 N’ayant plus rien fait de vraiment mémorable depuis une dizaine d’années à l’exception de Boulevard de la Mort de Quentin Tarantino, Kurt Russell avait été sollicité pour tenir le rôle de Bruce Willis dans le premier épisode. Désirant mettre sa carrière en suspens, il avait refusé. Mais ayant autrefois fait des étincelles avec Sly dans l’énergique Tango & Cash, il est possible de le voir dans le rôle d’un allié.

 Difficile d’envisager un nouvel épisode d’Expendables exempt du comeback de Carl Weathers qui marquerait les retrouvailles d’Apollo, Rocky et Ivan Drago sans oublier celles avec Schwarzy depuis Prédator.

 Egalement sollicité pour prendre part au 1er épisode, Steven Seagal s’était finalement retiré du projet à cause d'Avi Lerner, un producteur avec lequel il ne s’entend pas. Comme avec Van damme d’ailleurs, les 2 hommes ayant même failli en venir aux mains lors d’une fête dans la villa de Stallone … Star déchue du cinéma d’action des années 1990 et 7ème dan d’Aïkido, il serait cependant logique que l’invincible action hero soit de la partie pour le 3.
 Taylor Lautner était déjà pressenti pour rejoindre le casting d’Expendables 2. Sa prestation de lycéen traqué dans Identité Secrète, variante adolescente de Jason Bourne, avait tapé dans l’œil de Stallone et du producteur Avi Lerner. Mais, pour d’obscures raisons, le jeune comédien s’est retiré du projet au profit de Liam Hemsworth (le petit frère de Chris alias Thor) qui lui tué par Van Damme dans le 2, ne sera donc pas là dans le 3. La place est donc de nouveau libre pour la jeune star.

 A plus de 70 ans, Carlos Ray "Chuck" Norris, présent en loup solitaire dans "Expendables 2", a confié qu’il n’apparaitra pas dans "Expendables 3", le comédien ayant confié avoir beaucoup apprécié tourner aux côtés de certains de ses amis.

 Le grand Clint Eastwood a répondu clairement au micro de l’émission Extra (via The Playlist) à la question que se pose tous les fans de la franchise…En effet cet été, Avi Lerner a dréssé une liste de rêves pour son casting d'Expendables 3. L’ancien inspecteur Harry a répondu à cette fantasque rumeur d’un simple mais équivoque : « Probablement pas ». Reste maintenant à Harrison Ford à démentir son implication et à Wesley Snipes à confirmer...

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les sagas
commenter cet article
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 08:19

Retour du troublion d'Hollywood Ben Stiller dans une parodie de Rencontre du 3ème Type de Steven Spielberg titré Voisins du 3ème Type (en anglais The Watch) réalisé par Akiva Schaffer avec Vince Vaughn, Jonah Hill, Richard Ayoade, Doug Jones et Rosemarie DeWitt.

 

Synopsis : À Glenview, dans l’Ohio, quatre banlieusards ordinaires décident de former un comité de surveillance de quartier. Même s’il s’agit surtout d’un prétexte pour échapper à leurs mornes existences, nos quatre héros vont tout de même faire une découverte incroyable : leur paisible petite ville a été envahie par des extraterrestres qui se font passer pour d’honnêtes citoyens. Face à la menace, le sort de leur quartier – et du monde – est désormais entre leurs mains…

 Dans ce film, Ben Stiller fait un vrai rôle de composition. En effet, l'acteur ne se retrouve pas du tout dans les traits de caractère d'Evan : "Il n’était pas évident pour moi de me mettre dans la peau d’un homme qui veut à tout prix que tout soit bien organisé dans sa vie. Je ne suis moi-même pas un maniaque de l’ordre… Je n’ai pas grand-chose en commun avec cet homme méticuleux, stoïque et organisé", explique-t-il. En plus de ce personnage très éloigné de lui, il s'est frotté à des scènes d'action, dont une où il devait piloter un chariot élévateur et qui s'est avérée dangereuse : "Il y a beaucoup d’action dans ce film, mais la scène où je conduis le chariot a été la plus effrayante et la plus risquée… pour l’équipe !"
La jolie Rosemary DeWitt était présente à l'avant-première de Voisins du Troisième Type à Los Angeles, le 23 juillet 2012.
 Jonah Hill ne tenait pas forcément à remettre un pied dans le monde de la comédie après son passage remarqué dans des films plus sérieux comme Le Stratège avec Brad Pitt (2011) ou Cyrus (2010). Mais à la vue du casting et de l'ambiance de Voisins du troisième type, il changea d'avis : "Je n’ai pas pu résister à la chance de jouer face à Ben, Vince et Richard. Il fallait que je fasse ce film. Et puis, si je devais faire à nouveau une comédie bien déjantée, je préférais qu’elle ne soit absolument pas réaliste et pouvoir incarner un personnage capable de dire ou de faire n’importe quoi."

4 hommes d'une banlieue tranquille décident de former un comité de surveillance de quartier. Il s'agit surtout d'un prétexte pour échapper à leur morne existence une soirée par semaine, nos quatre héros vont tout de même faire une découverte incroyable : leur paisible petite ville a été envahie par des extraterrestres qui se font passer pour d'honnêtes citoyens. Face à la menace, le sort de leur quartier — et du monde — est désormais entre leurs mains…

 Doug Jones interprète le rôle de l'alien principal dans le film. Si vous ne parvenez pas à mettre un visage sur ce nom, c'est tout à fait normal ! Depuis plusieurs années maintenant, il s'est illustré dans des rôles où il est caché derrière des masques ou autres costumes. Héritier de l'acteur muet Lon Chaney Sr, surnommé "l'homme aux mille visages", ou comme Andy Serkis (Gollum du seigneur des anneaux, King Kong, César de la Planète des Singes-Les Origines), Doug se glisse dans la peau de drôles de créatures dans des films aussi différents que Le Labyrinthe de Pan, Les 4 Fantastiques et le Surfeur d'Argent, Hellboy ou encore Gainsbourg-Vie Héroïque.

 Le réalisateur Akiva Schaffer est surtout connu aux États-Unis pour sa participation à l'émission comique Saturday Night Live, dont il était l'un des auteurs de 2005 à 2011.L'équipe technique du film forment ce que l'on pourrait appeler "la bande à Judd Apatow", car ils sont tous plus ou moins en connexion avec lui. Par exemple, le directeur de la photographie Barry Peterson a travaillé sur 21 Jump Street, dans lequel Jonah Hill tenait l'un des deux rôles principaux. Dans Voisins du troisième type, l'acteur retrouve deux scénaristes qu'il connaît bien : Seth Rogen et Evan Goldberg. Ce sont eux qui ont écrit la comédie qui le révéla au grand public : SuperGrave, produite par un certain...Judd Apatow !

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les films à voir
commenter cet article
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 08:46

Après s'être fait connaître dans le monde entier avec la trilogie "Transformers" de Michael Bay, Shia LaBeouf change totalement de registre pour "Des Hommes sans Loi" de John Hillcoat avec à ses côtés, Tom Hardy, Jessica Chastain, Mia Wasikowska, Gary Oldman et Guy Pierce.

 

Le film est l'adaptation cinématographique du roman historique de Matt Bondurant, "The Wettest County in the World". L'auteur y raconte l'histoire de sa propre famille, les Bondurant, durant la Prohibition. Cependant, la vérité factuelle est discutable, comme le confirme l'auteur lui-même qui, par manque de documentation, a dû se résoudre à plus ou moins inventer certains pans de l'histoire : "Ce livre est fondé sur diverses histoires et anecdotes familiales, des gros titres et articles de journaux et des transcriptions de procès… Cependant, ces données historiques ne permettent pas de comprendre pleinement les acteurs principaux de cette histoire (...) Mon travail avec l’écriture de ce livre a été de combler les blancs des archives connues", reconnaît-il. Par ailleurs, il est avéré que les Bondurant ont conclu certains marchés avec le redoutable Al Capone lui-même !

Synopsis : 1931. Au cœur de l’Amérique en pleine Prohibition, dans le comté de Franklin en Virginie, état célèbre pour sa production d’alcool de contrebande, les trois frères Bondurant sont des trafiquants notoires : Jack, le plus jeune, ambitieux et impulsif, veut transformer la petite affaire familiale en trafic d’envergure. Il rêve de beaux costumes, d’armes, et espère impressionner la sublime Bertha… Howard, le cadet, est le bagarreur de la famille. Loyal, son bon sens se dissout régulièrement dans l’alcool qu’il ne sait pas refuser… Forrest, l’aîné, fait figure de chef et reste déterminé à protéger sa famille des nouvelles règles qu’impose un nouveau monde économique. Lorsque Maggie débarque fuyant Chicago, il la prend aussi sous sa protection. Seuls contre une police corrompue, une justice arbitraire et des gangsters rivaux, les trois frères écrivent leur légende : une lutte pour rester sur leur propre chemin, au cours de la première grande ruée vers l’or du crime.

    

Des hommes sans loi a été présenté en Compétition Officielle lors du Festival de Cannes 2012. Le cinéaste australien John Hillcoat est cependant reparti bredouille. Son film avait pourtant de beaux atouts : écrit par le rocker Nick Cave, il pouvait compter sur un casting composé de jeunes acteurs montants d'Hollywood tels que Shia LaBeouf, Mia Wasikowska, Tom Hardy (Warriors, Target, Batman Dark Knight Rises) et Jessica Chastain, et d'acteurs plus expérimentés comme Guy Pierce et Gary Oldman.

              

Après son adaptation bouleversante, bien que trop paralysée par le respect absolu de l’œuvre littéraire, de La Route de Cormac McCarthy, John Hillcoat renoue en quelque sorte avec le western pour Des Hommes sans loi. Sur un scénario du fidèle Nick Cave, adapté du roman Pour quelques gouttes d’alcool de Matt Bondurant, il signe une chronique familiale dans la grande tradition du cinéma américain. Et si le film n’a pas vraiment sa place en compétition à Cannes, il n’en reste pas moins impressionnant dans sa maîtrise des codes du genre.

 Si John Hillcoat avait depuis le départ jeté son dévolu sur Shia LaBeouf, c'est en revanche le jeune acteur lui-même qui a introduit Tom Hardy sur le projet, en lui envoyant le scénario. Cependant, la bonne entente et l'admiration mutuelle que se vouaient les deux comédiens a tourné au vinaigre pendant le tournage, où plusieurs différends ont opposé les deux stars.

  Lorsque Tom Hardy  revient sur la façon dont il s'est préparé pour le rôle de Forrest Bondurant, il déclare étonnamment s'être inspiré des protagonistes de la série Come Dine With Me. Il affirme ainsi : "J'ai volé de ci de là aux personnages de Come Dine With Me  car ce sont de vrais gens". Il poursuit sur sa lancée en expliquant que selon lui, son personnage n'est pas machiste. Pour lui, paradoxalement, la virilité du héros tient plutôt au fait qu'il est un "matriarche."

 Habitué à jouer des rôles de crapules (traitre dans L.A. Confidential, héritier décadent dans Le Discours d'un Roi ou encore vil aristocrate dans La Vengeance de Monte Cristo et dernièrement gros bras dans Lock Out), l'acteur australien Guy Pierce n'a pas eu trop de mal à composer son personnage dans Des hommes sans loi. "J’ai eu mon mot à dire sur Rakes. J’ai l’impression que la coiffure, les sourcils rasés et les cheveux clairsemés étaient vraiment de bons moyens d’exprimer la vanité de cet homme. Rakes méprise tout ce qui est crasseux et sale au sens physique, alors qu’il a une personnalité absolument répugnante", déclare le comédien.

 Le réalisateur revient sur les influences qui ont jalonné sa carrière et principalement française : "Je suis un grand admirateur de Melville… J’ai été très inspiré par la Nouvelle Vague de Godart ou Truffaut (...). Mais j’aime autant les grands films de Marcel Carné avec Jean Gabin, par exemple. Bien entendu, Bonnie and Clyde a été très influencé par la Nouvelle Vague. Mais ce que j’aimais par-dessus tout dans les films américains des années 70, c’était la façon dont ils revenaient aux grands genres du passé pour les réinventer. Des gens comme Altman, Scorcese, Peckinpah, tous semblaient reprendre le fil d’une tradition. Et là, on en revient toujours à John Ford, il faut bien le reconnaître", s'enthousiasme-t-il. Le réalisateur voue également une grande admiration à Stanley Kubrick et aux frères Coen.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les films à voir
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de latuile76
  • Le blog de latuile76
  • : Pour tous ceux qui aiment le cinéma et les séries TV ! Sur ce blog, je donne tout simplement les impressions sur ce que je regarde...
  • Contact

Recherche

Liens