Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 11:12

Créée par Andrew Kreisberg, la série Arrow à pour super-héros Green Arrow/Oliver Queen joué par Stephen Amell. Pour les puriste, Oliver Queen est un habitué de la Série Smallville incarné par l'acteur Justin Hartley. Seule différence, c'est qu'il se nomme L'archer dans cette série et non littéralement Flêche Verte.

Les nouvelles aventures de Green Arrow/Oliver Queen, combattant ultra efficace issu de l'univers de DC Comics et surtout archer au talent fou, qui appartient notamment à la Justice League. Disparu en mer avec son père et sa petite amie, il est retrouvé vivant 5 ans plus tard sur une île près des côtes Chinoises. Mais il a changé : il est fort, courageux et déterminé à débarrasser Starling City de ses malfrats...

   Stephen Amell qui incarne le super-héros à été choisi pour le rôle qui est joué dans la série Smallville par Justin Hartley qui était initialementspréssentit pour le reprendre dans Arrow. Le choix aussi du réalisateur d'un pilote est d'une grande importance car il est celui qui donne le ton et pose les bases de ce que sera la série. Dans Arrow, le premier épisode est réalisé par David Nutter, un habitué du format, puisqu'il a mis en scène les pilotes de Smallville, Dark Angel, Roswell, mais aussi Millennium, Supernatural, Terminator, Mentalist, FBI : portés disparus et bien d'autres.

   John Diggle joué par david Ramsey est le mentor d'Oliver Queen. Ancien Ranger de l’armée, qui travaille maintenant comme élite de la sécurité privée, John Diggle est engagé par Moira Queen pour être le chauffeur et le protecteur de son fils Oliver Queen après qu’on ait tenté de le kidnapper. Le principal contradiction du stoïque Diggle est la loyauté – que ce soit pour servir son employeur et protéger son fils ou de permettre de laisser sa liberté à Oliver afin qu’il puisse mener sa guerre sous les traits du Arrow pour lutter contre les malfrats de la ville de Starling City.

 L'Archer Vert ou Flêche Verte est un personnage de DC Comics, apparu pour la première fois en 1941. Né de l'imagination de Mort Weisinger et George Papp, il est inspiré de Robin des Bois et se distingue de la plupart des super-héros par son manque de pouvoirs. Il use essentiellement de son habileté à l'arc, tout en introduisant dans sa panoplie quelques gadgets comme la flèche boomerang.

   L’actrice des séries « Gossip Girl » ou « Supernatural » jouera Laurel, une jeune avocate qui a eu une liaison avec Oliver Queen, joué par Stephen Amell. Dans la bande-dessinée « Green Arrow », sur laquelle se base la série, le personnage Dinah ‘Laurel’ Lance est l'alter-égo de la super-héroïne, nommé Black Canary II reprennant le flambeau de sa maman Dinah Drake, la 1ère Black Canary. Quand à la sublime Jacqueline Mclnnes, elle sera sa soeur Sarah Lance. Katie Cassidy n’est pas la seule actrice de « Gossip Girl » à rejoindre la série, puisque Willa Holland a également été recrutée pour incarner la petite sœur d’Oliver, Thea Queen. L’actrice Susanna Thompson sera par ailleurs leur mère, Moira Queen.

 Alex Kingston, la compagne du docteur dans le show culte britannique, a été recrutée pour tenir un rôle récurrent dans la série de la CW. L’interprète de River Song dans Doctor Who, qui a longtemps porté la blouse blanche du Dr Elizabeth Corday aux Urgences, prêtera ses traits à Dinah Drake Lance ( Black Canary I dans le Comics,venant de Terre 2, membre au départ de la JSA.), la mère de Laurel (Katie Cassidy) et l’ex-épouse du détective Lance (Paul Blackthorne). Celle-ci effectuera très prochainement son retour à Starling City, pour faire amende honorable auprès de cette famille qu’elle a abandonné suite à la mort de son autre fille. Sa réapparition sèmera à coup sûr le trouble dans la vie de nos protagonistes. D'autant que le personnage est amené à devenir récurrent par la suite.

 Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, le justicier devra encore faire face à l’un de ses pires ennemis : Deadshot ! Manu Bennett, connu des amateurs de la série Spartacus ( il joue Crixus ) aura donc un rôle majeur dans la  nouvelle série  (et grand succès) de CW, Arrow. Selon  le site Entertainment Weekly, il jouera Slade Wilson, connu des fans de la bande dessinée Green Lantern, pour être l'un des méchants majeur, sous le nom de Deathstroke ! Pour le moment on ne sait pas encore dans quel épisode le fameux Deathstroke apparaîtra.. 

Et en parlant de revenir, Deadshot, un des méchants de DC Comics déjà introduit dans le show, s’apprête à se montrer à nouveau dans les parages. Michael Rowe va réendosser le costume du tueur et donner du fil à retordre à notre archer. Il est attendu dans la 2ème partie de la saison pour un épisode intitulé "Dead to Rights". Voilà qui laisse présager une nouvelle confrontation des plus musclées entre les deux adversaires…

 James Callis qui interprétait à merveille le rôle majeur de Gaius Baltar dans la série de science-fiction Battlestar Galactica, a décroché un rôle de guest star dans un épisode à venir de Arrow, d’après le site internet TVGuide.com. Il jouera The Dodger, un insaisissable voleur de bijou à l’internationale qui force des innocents à effectuer ses crimes sous la contrainte. Lorsque le Ruby Sherwood disparaît de la ville de Starling City, l’enquête qui s’en suit fait qu’Oliver (Stephen Amell) et Diggle (David Ramsey) aboutissent droit sur The Dodger, mais son appréhension ne sera pas aussi facile qu’ils le pensaient…

The CW, Arrow, a casté un nouveau personnage de l’univers de DC Comics, en l’occurrence Helena Bertinelli, l’une des versions de The Huntress. L’une des versions, car le personnage, comme Batgirl, a eu plusieurs versions alternatives dont Helena Wayne, la fille de Bruce Wayne et Selina Kyle. Voici la description officielle de Bertinolli, qui apparaîtra dans un premier arc de plusieurs épisodes :  « Helena est un potentiel intérêt amoureux pour Oliver Queen, une collègue justicière qui veut détruire l’empire criminel de son propre père. Mais la quête aveugle de vengeance d’Helena la  conduira à la confrontation avec Green Arrow. » Voir une héroïne issue de Gotham à Starling City signifie-t-il que Gotham sera présente dans la série, contrairement à Smallville ?

Roy Harper, le fidel ami de Green Arrow sera aussi de la partie sous les traits de Colton Haynes. Pendant plus de cinquante ans il a été connu comme Speedy l'acolyte adolescent de Green Arrow. Il est apparu à côté de son mentor pour la 1ère fois dans More Fun Comics #73 (Novembre 1941). Dans la version contemporaine, il est un des membres des Teen Titans et plus tard prend l'identité d'Arsenal. Il devient un membre de la Ligue de Justice d'Amérique sous l'apparence de Red Arrow. Après avoir sa mutilation par le super-vilain Prometheus et la mort de sa fille, Harper quitte la Ligue et devient une fois de plus Arsenal.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les supers-héros
commenter cet article
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 16:06

Les 2 supers stars et pôtes de toujours se retrouvent une seconde jeunesse pour un film d'action qui parle du milieu carcéral. Lionsgate a dévoilé la première photo officielle du film “ The Tomb” de Mikael Håfström.

Synopsis : Ray Breslin est un expert en sécurité, qui a conçu la prison la plus sécurisée qui soit. Mais lorsqu’il a été accusé pour un crime qu’il n’a pas commis, il est envoyé dans cette même prison, d’où il doit s’échapper.

Le film, dans lequel figurent également Jim Caviezel, 50 Cent, Sam Neill, Vincent D’Onofrio, Amy Ryan et Vinnie Jones, sortira en 2013.

Ils vont finir par passer leur vie ensemble! Pendant plus de 20 ans, sylvester Stallone et Arnold Schwarzenegger ont surtout cherché à s'éviter. Aujourd'hui, ils ne se quittent plus. Alors qu'ils viennent de terminer le tournage du film d'action Expendables 2, et avant de se retrouver dans The Tomb, les deux superstars hollywoodiennes ont passé la semaine... dans la même chambre d'hôpital. Sauf que là, ce n'est pas du cinéma et ce n'était pas du tout prévu !
 C'est Arnold Schwarzenegger qui raconte cette anecdote incroyable et véridique : alors qu'il est venu se faire soigner une blessure à l'épaule, Arnold est tombé nez à nez avec Sylvester ! Alors forcément, il a tenu à immortaliser cette coïncidence étonnante, en postant une photo d'eux sur le web. La situation a même inspiré un petit commentaire à Terminator, qui a envoyé ce message avec la photo :

 

"Après toute l'action et les cascades, on a abusé de notre corps dans Expendables 2 et il était temps pour moi de faire réparer mon épaule. Et regardez qui était avec moi, par la plus folle des coïncidences, dans la file d'attente, pour se faire aussi opérer de l'épaule ?". Cette image franchement cocasse, aura au moins le mérite de faire taire tous ceux qui avaient des doutes sur l'investissement physique de Sly et Schwarzy, sur les tournages de leurs films.

Pour les nostalgique, Arnold Schwarzenegger, Bruce Willis, Demi Moore & Sylvester Stallone - à l'ouverture du Grand Planet Hollywood à Beverly Hills, le 17 Septembre 1995.
Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les incontournables
commenter cet article
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 13:06

Au départ, ce cinquième volet de la franchise Die Hard devait voir son action se dérouler à plusieurs endroits de la planète, à l'instar d'un James Bond par exemple. Mais il ne dérouelera qu'entre les States et la Russie ou John va y (re)trouver un fils.

 

John McClane, le flic sans état d’âme, est vraiment au mauvais endroit au mauvais moment, à Moscou, pour aider son fils Jack qu’il ne voit plus. Entre la mafia russe qui veut leur faire la peau et leur combat pour éviter le déclenchement d’une guerre, les McClane découvrent que leurs méthodes pourtant bien différentes font d’eux des héros que rien ne peut arrêter.

La bombe brune du film Yuliya Snigir est l'atout charme du film. Mais l'actrice et ex-mannequin d'origine russe n'est pas seulement une superbe plastique, elle a aussi un cerveau comme le prouve son diplôme d'anglais de la Faculté des Langues de Moscou.

 Aute bombe mais la blonde, Anna Vyalitsyna, plus connue sous le pseudonyme de Anna V, fera ses débuts au cinéma dans Die Hard 5. Le jeune mannequin russe de 26 ans rejoint ainsi bruce Willis et  Jai Courney dans le film dirigé par John Moore .

 A l'origine,Bruce Willis souhaitait que Bonnie Bedelia, qui joue l'ex-femme de John McClane, Holly Gennaro McClane, fasse son retour dans la saga, après avoir été absente dans les deux précédents volets. Malheureusement, cette option n'a pas été retenue dans le scénario final.

 Le comédien Amaury Nolasco, connu pour son rôle dans Prison Break où il campait le personnage de Fernando Sucre, tourne pour la deuxième fois sous la direction de John Moore après Max Payne en 2008.

 Après Timothy Olyphant dans Die Hard 4, C'est Sebastian Koch est le méga gros méchant du film.

Ce bon  vieux John McClane va cette fois-ci, être épaulé par son fiston dans ce 5ème opus, qui est joué parle jeune acteur  Jai Courtney que l'on a pu surtout voir dans la série Spartacus : Le sang des Gladiateurs.

 Ainsi que le retour de sa fille, la jolie  Mary Elizabeth Winstead qui tenait déjà le rôle dans Die Hard 4 : Retour en Enfer.

La production s'est un peu compliqué la vie pour s'assurer du succès de ce film. Il y eut une valse de réalisateurs pour ce 5ème volet. Parmi ceux-ci, Justin Lin, Joe Cornish, Nicolas Winding Refn, Paul McGuigan, le frenchie Fred Cavayé et Noam Murro, ce dernier ayant préféré réaliser 300: Battle of Artemisia plutôt que ce film.Quelques heures après la sortie de la bande-annonce officielle de Die Hard : Belle journée pour mourir (A Good Day to Die Hard), pour la réunion de la famille McClane en Russie  Bruce Willis, Jai Courtney et Mary Elizabeth Winstead devant la caméra de John Moore. Ainsi que Sebastian Koch, Yulia Snigir, Cole Hauser, Amaury Nolasco, Megalyn Echikunwoke et Anne Vyalitsyna.


Synopsis : John McClane, le flic sans état d’âme, est vraiment au mauvais endroit au mauvais moment, à Moscou, pour aider son fils Jack qu’il ne voit plus. Entre la mafia russe qui veut leur faire la peau et leur combat pour éviter le déclenchement d’une guerre, les McClane découvrent que leurs méthodes pourtant bien différentes font d’eux des héros que rien ne peut arrêter.



 Avec pour cette cinquième fois, le retour attendu par le fans de sa célèbre phrase culte "Yippee KI-yay pauvre con !". 

Sa sortie est prévue pour le 14 février 2013.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les sagas
commenter cet article
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 09:30
En pleine Amérique des années 1950, Los Angeles est sous la coupe du parrain Mickey Cohen. Personne n’ose se frotter à l’homme le plus puissant de la ville... sauf une petite brigade du LAPD... Quand Ryan Gosling et Josh Brolin tiennent tête à Sean Penn !
Une pleïade d'acteurs au casting aussi avec : Emma Stone (Amazing Spiderman), Nick nolte (48h), Giovanni Ribisi (Avatar), Robert Patrick (Terminator 2), Michael Pena ( End of Watch) et Anthony Mackie (Abraham Lincoln : Chasseur de Vampires).

Los Angeles, 1949. Mickey Cohen, originaire de Brooklyn, est un parrain impitoyable de la mafia qui dirige la ville et récolte les biens mal acquis de la drogue, des armes, des prostituées et – s’il arrive à ses fins – de tous les paris à l’ouest de Chicago. Tout ceci est rendu possible par la protection, non seulement des hommes de mains à sa solde, mais également de la police et des hommes politiques qui sont sous sa coupe. Cela suffit à intimider les policiers les plus courageux et les plus endurcis… sauf, peut-être, les membres de la petite brigade officieuse de la LAPD dirigée par les Sergents John O’Mara et Jerry Wooters qui, ensemble, vont tenter de détruire l’empire de Cohen.

 ce film est basé sur le livre du même nom écrit par Paul Lieberman. L'homme est un ex-chroniqueur du Los Angeles Time. Dans cet ouvrage, l'auteur décrit la "bataille" pour la reconquête de Los Angeles dans les années 40 et 50. Bataille qui a opposé le clan mafieux de Mickey Cohen à la police. A noter que Will Beall, qui a signé le scénario, est un ancien inspecteur de la brigade criminelle de Los Angeles : "Ce qui m'a frappé chez ces types, c'est qu'ils ont tout risqué, et pas pour obtenir une reconnaissance quelconque, ou pour une médaille ou pour de l'argent, mais pour l'avenir de la ville", déclare le scénariste.

Josh Brolin et Sean Penn et ne se quittent plus ; Gangster Squad est leur 2ème film ensemble après Harvey Milk et les deux comédiens sont également sur le point de se retrouver sur le tournage de Crazy for the Storm. Cependant, Sean Penn se contentera cette fois de rester derrière la caméra et ne donnera pas la réplique à Josh Brolin.

 Sean Penn incarne le redoutable chef mafieux Mickey Cohen : "J'ai tout de suite pensé à Sean Penn, si bien que c'était génial qu'il nous donne son accord. Mickey est un personnage à la fois fort, marquant et effrayant, et Sean possède cette part d'ombre, cette tension et ce sens de l'humour qu'il me fallait", déclare Ruben Fleischer. "Il ressemblait vraiment à Al Capone et je me suis dit que Robert De Niro l'avait tellement bien interprété dans Les Incorruptibles que le grand public, qui dans l'ensemble ne connaît pas l'existence de Mickey Cohen, m'aurait nécessairement comparé à De Niro si j'avais essayé de coller à la réalité. Je me suis dit que ce serait intéressant de m'inspirer de quelques éléments, seulement, du parcours de Cohen. C'était un vrai combattant, mais il avait un style de combat beaucoup plus sauvage qu'aujourd'hui, et d'ailleurs, c'était un type assez primitif à pas mal d'égards", explique Sean Penn.

 Ruben Fleischer décrit le personnage de John O'Mara comme ayant "un menton tellement dur qu'on pourrait s'y briser le poing". Pour le cinéaste, Josh Brolin correspondait parfaitement à sa vision : "Quand on voit Josh, il correspond à cette description : on dirait qu'il appartient à cette époque, et il a campé le rôle avec une sorte de stoïcisme et de retenue qui m'ont fasciné", confie le réalisateur.

 Adam Brody, Joel Edgerton, Luke Evans et Joseph Gordon-Levitt ont été envisagés pour se fondre dans la peau du Sergent Jerry Wooters, mais Ryan Gosling les a coiffés au poteau en décrochant le rôle.

 Amy Adams et Kate Winslet ont été considérées pour le rôle de Connie O'Mara avant que Mireille Enos ne soit finalement engagée. Ashley Greene, Teresa Palmer, Alyson Michalka, Lily Collins, Emmy Rossum, Amanda Seyfried et Maggie Grace ont toutes auditionné pour le rôle de Grace Faraday finalement décroché par Emma Stone. Le scénario a tout de suite fasciné la jeune actrice : "Il s'en dégageait une atmosphère romantique et nostalgique, et il comportait de formidables scènes d'action. J'ai aussitôt eu le sentiment de comprendre le style de vie de l'époque", confie Emma.

 Les personnages du film sont inspirés de personnes réelles. Toutefois, Ruben Fleischer a pris des libertés tout en restant fidèle à ces personnes : "Du coup, on a pris quelques libertés avec l'intrigue, comme toujours au cinéma, mais afin de rester fidèles aux personnes qui ont inspiré nos personnages, on s'est dit qu'il était important que nos acteurs connaissent la réalité. On voulait qu'ils soient conscients qu'il y avait plusieurs unités qui luttaient, à différents moments, comme le Gang des Chapeaux, le Gang du Renseignement et le Gang anti-mafia. Nick Nolte, qui campe Parker, était un gamin à l'époque où se déroule le film, mais il a grandi en entendant parler de ces histoires de gangs policiers", explique Dan Lin, le producteur.

 Le scénariste Will Beall a inventé de toutes pièces le personnage de Coleman Harris, campé par le très à la mode Anthony Mackie. Selon l'auteur, on ne peut pas "raconter une histoire se déroulant dans le Los Angeles de la fin des années 40, sans parler de Central Avenue, du Jazz Corridor, et de la culture afro-américaine qui imprégnait la ville à l'époque."

     

Robert Patrick, Giovanni Ribisi et Michael Pena

  

Après la terrible fusillade survenue en juillet dernier durant l'avant-première de The Dark Knight Rises à Aurora, les studios Warner Bros, qui distribuent également Gangster Squad, ont décidé de retirer une séquence du long métrage. Échaudés par le drame, les studios ont pris la décision de couper un des passages pourtant clés du film, mettant en scène... une fusillade dans un cinéma. Après avoir coupé cette scène, la Warner Bros a décidé de reprendre le tournage pour une nouvelle scène à partir du 20 août 2012. Tous les acteurs principaux ont été rappelés pour faire cinq nuits de tournage à Chinatown.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les incontournables
commenter cet article
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 09:28

Après avoir joué Pablo Picasso et Richard Nixon ou encore le pilote de voiture John Monroe entre autres, Sir Anthony Hopkins rentre dans la peau de l'un si ce n'est le plus célèbre réalisateur britannique : Alfred Hitchcock. Ce film nous plonge dans les coulisses du tournage du film mythique Psychose. Grâce au soutien inconditionnel de son épouse Alma Reville, découvrez comment ce chef-d’oeuvre a vu le jour alors que personne n’y croyait !

 

Un film de Sacha Gervasi. Aux côtés d'Anthony Hopkins on retrouve Helen Mirren, Scarlett Johansson, Tony Nicolette, Danny Huston, James D'Arcy et Jessica Biels.

  

Alfred Hitchcock, réalisateur reconnu et admiré, surnommé « le maître du suspense », est arrivé au sommet de sa carrière. A la recherche d’un nouveau projet risqué et différent, il s’intéresse à l’histoire d’un tueur en série. Mais tous, producteurs, censure, amis, tentent de le décourager. Habituée aux obsessions de son mari et à son goût immodéré pour les actrices blondes, Alma, sa fidèle collaboratrice et épouse, accepte de le soutenir au risque de tout perdre. Ensemble, ils mettent tout en œuvre pour achever le film le plus célèbre et le plus controversé du réalisateur : PSYCHOSE.

Hitchcock se situe durant le tournage de Psychose, l'un des films les plus connus du célèbre réalisateur qui donna lieu à trois suites et un remake en 1999. Considéré comme un chef-d’œuvre mélangeant le thriller et le film d'horreur, "Psychose" est encore aujourd'hui considéré comme un film culte. La scène finale, dans laquelle le meurtrier (Anthony Perkins) est finalement démasqué, reste l'un des moments les plus terrifiants de l’histoire du septième art. Le film a en tout rapporté environ 50 millions de dollars à travers le monde, alors que son budget n'était même pas de 1 million.

Alma Reville a rencontré Alfred Hitchcock en 1926, alors qu'elle était une jeune monteuse. Elle est restée mariée au célèbre cinéaste durant 54 ans et malgré son importance dans son travail, elle n'a jamais assisté au tournage d'un de ses films. Helen Mirren n'avait que peu d'informations pour entrer dans la peau d'Alma Reville, car il n'existe pas d'archives filmées la montrant. L'actrice s'en est donc remise à son instinct, mais aussi à sa vie privée : "Je savais qu'Hitchcock était sollicité de toute part par des gens voulant approcher le génie. Et c’est exactement ce que j’avais vécu, la première fois que je suis arrivée aux États-Unis avec mon mari, le réalisateur Taylor Hackford", explique la comédienne.

 Si Anthony Hopkins a fait diverses recherches sur Alfred Hitchcock avant le tournage, il a aussi été aidé par la manière dont Sacha Gervasi voyait le cinéaste à ce moment de sa carrière : "(...) un Goliath de l’industrie cinématographique devenu un David des temps modernes, déterminé à faire un film auquel personne ne prédisait de succès, et que personne ne voyait résister à la Motion Picture Production Code Administration, l’organe de censure."

 

Pour interpréter les comédiennes de Psychose, Janet Leigh (Scarlett Johansson) et Vera Miles (Jessica Biels), une multitude d'actrices très célèbres furent envisagées, dont Gwyneth Paltrow, Reese Witherspoon, Ashley Greene, Evan Rachel Wood, Abbie Cornish, January Jones ou encore Emilie de Ravin. Rien que ça...

                         

Scarlett Johansson a fait de nombreuses recherches pour se mettre dans la peau de l'actrice Janet Leigh. Ce travail s'est fait avec la collaboration de sa fille, Jamie Lee Curtis : "Elle était très heureuse que ce soit Scarlett Johansson qui interprète le rôle de sa mère. Du coup, elle a mis à sa disposition un grand nombre de ses souvenirs, mais aussi des photos et des films personnels, ce qui est très généreux de sa part", explique Sacha Gervasi. Scarlett Johansson a aussi lu les 3 romans de Janet Leigh.

 Pour camper l'acteur Anthony Perkins qui interprète le mystérieux Norman Bates, James D'Arcy s'est servi du peu d'informations qu'il a pu trouver : la seule biographie écrite sur l'acteur et des interviews datant des années 60 où Perkins parle... français ! Même si d'Arcy comprend la langue de Molière, il a été désarçonné par la manière si particulière dont l'acteur parle. Au final, il a fait le choix de regarder en boucle la scène de Psychose où Perkins prépare un repas au personnage de Janet Leigh.

                     

Dans ce film, on apprend que c'est le compositeur Bernard Herrmann qui souffla à Alfred Hitchcock l'idée d'ajouter de la musique à la célèbre scène de la douche. Au départ, le cinéaste désirait qu'elle soit entièrement silencieuse mais le son si angoissant des violons stridents ont fini par le convaincre.

  Toni Nicollette qui interprète le rôle de Peggy Robertson, l'assistante dévouée d'Alfred Hitchcock, n'avait pas énormément de documents d'archives pour l'aider dans son interprétation : quelques photos et une seule interview. Pourtant, son rôle n'est pas à minimiser puisque sa collaboration avec le cinéaste a été longue de 40 ans !

  Mon avis : D'après certaines critiques, ce Biopic représente un Alfred caricaturale et n'apporterait rien à l'oeuvre du maître du suspense. Personnellement, vu la classe d'Anthony Hopkins (qui eut quand même un oscar pour l'occasion) et de surcroit sa facilité d'incarner un personnage déjà existant comme le président Richard Nixon pour ne citer que lui, cela me paraît très éxagéré. D'autant plus qu'Hitchcock jouait beaucoup de son côté British et forçait beaucoup quand il s'adressait à la caméra, sur ce flègme et cette légèreté qui caractéririsent nos voisins d'outre Manche. Ce qui est à mon sens très caricatural ! Doué par ailleurs d'un sens aigu de l'autopromotion mais aussi imbu de sa personne, il adorait faire des caméos (Mais il est ou Alfred ?!?). Mais chose que j'ai découverte en regardant une émission sur Tippi Hedren, l'héroïne du film Les Oiseaux, c'est que le réalisateur avait un fantasme très prononcé sur les blondes (Grace Kelly, Joan Fontaine, Janet Leigh, Eva Marie Saint, Kim Novak, Tippi Hendren entre autres) et harcelait ses actrices vedettes pendant et parfois hors tournage. Du fait de son statut mais doté d'un physique qui reconnaissons le, était ingrat, il agissait d'après les dires de Tippi comme un tyran.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les incontournables
commenter cet article
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 13:05

Après s'être fait plaisir avec un caméo dans le film de son pôte Sly Expendables et d'avoir un peu plus de temps de présence avec son autre pôte Bruce pour le second volet, l'ex Terminator et Gouvernor, revient à plus de 65 piges sur grand écran dans un film d'action, (qui faisait sa gloire avant d'être mandaté à la tête de la Californie) et pour le plus grand plaisir de ces fans avec un titre qui lui va comme un gand : Le Dernier Rempart !

    

Ce film marque donc le retour d'Arnold dans un rôle principal. Le colosse autrichien n'avait plus tenu le haut de l'affiche depuis Terminator 3 en 2003.  À l’origine, c’est Liam Neeson qui était pressenti pour tenir ce rôle avant de se retirer du projet pour des raisons d'emploi du temps.

 

Le Dernier rempart est le premier film américain du cinéaste sud-coréen Kim Jee-Woon qui s'est auparavant fait remarquer avec Le Bon, la Brute et le Cinglé (2008) et J'ai Rencontré le Diable (2010).

 Le réalisateur coréen (ici avec l'acteur Eduardo Noriega), ne parlant pas très bien anglais, il faisait appel à un traducteur afin de l'aider à parler avec les acteurs. Arnold Schwarzenegger confie cependant que le cinéaste "s'exprime beaucoup avec les mains, si bien que le traducteur avait à peine fini sa phrase que j'avais déjà capté ce qu'il voulait dire."

  

Plus de 25 ans après avoir été les proies du Predator en 1987, Sonny Landham et Arnold Schwarzenegger se sont retrouvés pour Le Dernier rempart. Schwarzy y tient donc le rôle d'un shérif américain vivant près de la frontière mexicaine tente d'arrêter le chef d'un cartel de drogues avant que celui-ci ne s'échappe à Mexico.

Les magnifiques Jaimie Alexander  & Genesis Rodriguez et le beau gosse Rodrigo Santoro

 Johnny Jackass Knoxville

La belle Jaimie Alexander qui joue le rôle de Sarah Torrance dans ce film a été révélée par la série télé Kyle XY. La brune ténébreuse y campait le rôle de Jessi. Plus récemment elle était aux côtés de Chris Hemworth dans Thor de Kenneth Brannagh. L'acteur américain Johnny Knoxville, qui interprète Lewis Dinkum, s'est fait connaître du grand public grâce à ses films à l'humour "trash" et volontairement "débile", Jackass et a joué dans le remake ciné de la célèbre série Shériff, Fait Moi Peur !

 L'acteur Peter Stormare vu dernièrement dans Lockout et Dylan Dog excelle dans les rôles de méchants. Le comédien campe le vil Burrell. On se souvient notamment avec angoisse de son interprétation viscérale de l'ignoble John Abruzzi dans Prison Break ainsi que ses rôles dans Constantine avec Keanu Reeves ou encore 8mn. de Joël Schumacher. A noter aussi dans le casting la présence de l'excellent Forest Whitaker, Genesis Rodriguez vue dans Dos au Mur, Eduardo Noriega et Rodrigo Santoro.

 

Le scénariste Jeffrey Nachmanoff, n'est autre que l'un des réalisateurs de la série télé Homeland avec Damian Lewis et Claire Danes. L'Américain a également écrit le film catastrophe à succès Le Jour d'Après de Roland Emmerich. Le chef-décorateur Franco Giacomo Carbone, qui officie pour ce film, est un collaborateur attitré de Sylvester Stallone. En effet, l'artiste a conçu les décors de Rocky Balboa, John Rambo et Expendables.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les films à voir
commenter cet article
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 08:46

Véritable texan pure souche, Larry Hagman s'est éteint à l'age de 81 ans d'un cancer. Le méchant le plus populaire de la télévision était en fait un homme gentil et plein d'humour. Il adorait, disait-il son rôle de J.R car il était à l'opposé de lui et très justement facile à jouer.

Larry Hagman, alias J.R. Ewing, sera à l'honneur dans le huitième épisode de la saison 2 de "Dallas", diffusé en mars prochain sur TNT. D'anciens acteurs de la série viendront lui rendre hommage.

Sa disparition a ému bon nombre de téléspectateurs du monde entier. Dans la nuit du 23 au 24 novembre dernier, Larry Hagman, le célèbre J.R. Ewing est décédé des suites d'un cancer de la gorge. Avant de s'éteindre, le comédien de 81 ans avait commencé le tournage de la saison 2 de la suite de "Dallas", dont la chaîne TNT a diffusé cet été outre-Atlantique la première saison avec des résultats d'audiences plutôt mitigées.

un dollar dédicacé par Larry Hagman

 Larry Martin Hagman, né le 21 septembre 1931 à Fort Worth, au Texas et mort le 23 novembre 2012 à Dallas au Texas (États-Unis), est un acteur, réalisateur et producteur américain. Fils de l'actrice et chanteuse Mary Martin (1913-1990), il fut le héros masculin de la série américaine Jinny de mes Rêves, dans le rôle de Tony Nelson, puis l'un des héros centraux de Dallas, où il interprète le rôle de John Ross (JR) Ewing, redoutable homme d'affaires et manipulateur sans scrupules. Il était marié depuis 1954 à Maj Axelsson, une Suédoise, décoratrice d'intérieur avec laquelle il a eu deux enfants (une fille Heidi Kristina et un garçon Preston) et cinq petites-filles.

    

En 2008, il est devenu un militant actif pour l'usage des énergies renouvelables énergies et possède une maison qu'il décrit sur son site web comme entièrement auto-alimentée en énergie. Il vit paisiblement entre les Etats-Unis et de fréquents voyages à Paris notamment. À la suite de problèmes d'alcool, il a dû subir une greffe de foie. À partir du 13 juin 2012, il a fait partie de la distribution principale de Dallas 2.0 pour la chaîne câblée TNT. Il y reprend son rôle de JR. Ewing. Larry Hagman meurt le 23 novembre 2012, à l'âge de 81 ans, des suites d'un cancer de la gorge. Son personnage de JR. décédera dans la seconde saison de la nouvelle version de la série Dallas et sera entérré dans l'épisode diffusé sur la chaîne TNT le 11 mars 2013.

 

Jinny de mes Rêves, la série qu'il l'a fait connaître mondialement, en 1978 Dallas et son univers impitoyable et dernièrement dans Desperate Housewifes.

Ces séries télé les plus connues

1965 à 1970 : Jinny de mes rêves (I Dream of Jeannie) (Série TV) : Major Anthony Nelson

1978 à 1991 : Dallas (série TV) : john Ross "J.R." Ewing

1980 à 1982 : Côte Ouest (Knots Landing) (Série TV) : J.R. Ewing

1996 : Dallas : Le Retour de J.R. (Dallas : The Return of J.R.) : J.R. Ewing

1998 : Dallas : La Guerre des Ewing (Dallas : The War of Ewings) : J.R. Ewing

2006 : Nip/Tuck (Série TV) : Burt Landau

2010 : Desperate Housewives (Série TV) : Frank Kaminski

2012 : Dallas 2.0 (Série TV) : J.R. Ewing  

 

Ces films

Son premier long métrage est "Sept contre la mort" (1964) de Edgar G. Ulmer. Il enchaine avec "Ensing Pulver" et surtout "Point Limite" (1964) de Sidney Lumet où il joue aux côtés de Henry Fonda et Walter Matthau.

1976 : L'aigle s'est envolé (The Eagle Has Landed) en Col. Pitts.

1978 : Superman de Richard Donner dans le rôle de Major.

1995 : Nixon ou il est Jack Jones aux côtés d'Anthony Hopkins.

1998 : Primary Colors avec John travolta, il y incarne le Gouverneur Fred Picker.

 Dominique Paturel sa célèbre voix française est aussi celle de Robert Wagner et Lee Major dans L'Homme qui Valait 3 Milliards ainsi que celle d'Hannibal Smith/Georges Peppard de L'Agence Tout Risque.

Tom Allen & Dallas - JR Ewing cover a Pour avoir visité en 2009, le célèbre Ranch de Southfork à Fisco (à une trentaine de kilomètres de Dallas), une des anecdotes que le propriètaire avait raconté et dont il se souvient le plus particulièrement, c'est au lendemain de la diffusion du fameux épisode "Mais Qui a Tirer sur J.R ?",un nombre incroyable de fans sont venus déposer des gerbes de fleurs, le long de route qui mène au Ranch pendant plusieurs jours ! Et c'est sans compter ceux qui en pleurs, y ont passé la nuit, le soir même de la diffusion de l'épisode ou l'on a tenté d'assassiner J.R !!!Comme quoi on peut être machiavélique et adulé en même temps...

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les acteurs
commenter cet article
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 09:13

Un face à face d'antologie entre deux grands acteurs, Samuel L. Jackson et Kevin Spacey dans un thriller qui est dans le style prôche de John Mc Tiernan et réalisé en 1998 par le jeune metteur en scène F. Gary Gray : Le Négociateur.

 

Les hélicoptères de la police tournent sans relâche dans la nuit de Chicago. L'antigang, le FBI et les médias sont aux aguets. Au vingtième étage d'un immeuble, Danny Roman tient sous la menace d'une arme Niebaum, responsable de la police des polices, le commandant Forst, un indicateur et une secrétaire. Danny Roman est tout sauf un criminel. Policier aguerri, il est considéré comme le meilleur négociateur de Chicago. Seulement il est accusé d'un crime odieux. Bouc émissaire d'un terrifiant complot, Niebaum détient, apparemment, la clé du mystère mais refuse de la lui livrer.

 

Synopsis : Danny Roman est un policier spécialisé dans les prises d'otages. Victime d'un complot en interne, il ne voit pas d'autres solution que de faire une prise d'otages, retenant prisonnier le responsable de l'IGS, qui détient la vérité sur le complot dont il est victime. Chris Sabian est un autre négociateur de Chicago. Danny Roman joue de la psychologie du preneur d'otages et réclame un confrère compétent pour lui faire face. Comploteur aidant, qui est manipulé ? L'antigang veut donner l'assaut. La vie des otages est en jeu. Les otages sont des collègues. La joute est oratoire et conduit à l'action...

Un gros gros casting pour ce film avec des acteurs venant autant du grand que du petit écran : Ron Rifkin, David Morse, J.T Walsh, John Spencer, Paul Giamatti, Michael Cudlitz, régina Taylor, Carlos Gomez, Tim Kelleher, Nestor serrano, Dean Norris, Stephen Lee, Paul Guilfoyle, Robert david Hall.

Mon avis :  Tous les ingrédients sont réunis pour en faire un très bon film : Action et suspens en tête. Malgré un scénario quelque peu prévisible, le charisme  des 2 acteurs principaux hisse le niveau. Le rythme imposé par Gray est sans temps mort et tient en haleine le spectateur jusqu'à la fin. De plus, voir certains visages qui tiennent (d'ailleurs toutes promesses) les seconds rôles et qui sont issus du petit écran est plutôt sympathique.

 Après avoir étudié le cinéma et la télévision à Los Angeles, F. Gary Gray se fait connaître en réalisant de nombreux clips pour Ice Cube et Jay-z ou encore Mary J.Blige. En 1995, il passe à la réalisation de son premier film au cinéma, Friday dans lequel il fait tourner Ice Cube. L’année suivante, il réalise Le Prix à Payer, dans lequel il retrouve Queen Latifah (dont il avait réalisé des clips) et Jada Pinkett-Smith.  En 1998, il obtient la reconnaissance du monde du cinéma en réalisant Le Négociateur dont-il obtient le prix du meilleur film et F. Gary Gray, celui de meilleur réalisateur au Festival du film d’Acapulco. Après avoir fait un retour aux sources en réalisant plusieurs vidéos pour la télé, Il revient au cinéma avec deux films en 2003 ! Avec toujours plus d’action : dans Un Homme à Part, il dirige Vin Diesel. Et celui avec lequel il se fait connaître de manière internationale :l'excellent Braquage à l'Italienne avec Mark Wahlberg et la bombe Charlize Théron et Edward Norton. Ce dernier est un véritable succès commercial et F. Gary Gray reçoit le Prix du meilleur réalisateur à l’American Black Film Festival. En 2005, toujours fidèle à l’action, il rajoute une pointe de comédie et réalise Be Cool  (sorte de suite de Get Shorty de Barry Sonnenfield) avec Uma Thurman et John Travolta. En 2010, il réalise Que Justice Soit Faite, un thriller avec Gérard Butler et Jamie Foxx. Il a été envisagé pour réaliser Kane et Lynch, adapté du jeu vidéo mais a refusé l’offre.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les incontournables
commenter cet article
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 11:57

 

Zero Dark Thirty est le dernier long métrage réalisé par Kathryn Bigelow, la reine du film d'action Made in Hollywood. Son style nerveux et (très) viril (surtout pour une femme) se rapproche des films d'action à la John Mc Tiernan ou encore comme faisait le défunt Tony Scott. Le film sortira en France le 23 janvier 2013.
 

Le scénario de Zero Dark Thirty avait été écrit depuis quelques années et devait raconter la traque d'Oussama Ben Laden par l'armée américaine, mais la nouvelle de sa mort a poussé les scénaristes à remanier l'histoire du film.  Dans le jargon militaire, Zero Dark Thirty renvoie aux 30 minutes après minuit et renvoie aussi à un espace-temps où il fait toujours nuit, qu'importe l'heure et le moment de la journée.

 

La bande-annonce présente un film à la fois politique et d’action. L’action semble se diviser entre les bureaux et poste de commandes à Washington et les soldats, les Navy Seals, sur le terrain. A en croire les quelques images, le film posera aussi quelques questions politiques et morales sur la traque du tristement célèbre terroriste.

Un gros casting pour ce film :

 Joel Edgerton (Star Wars III, Warrior, The Thing 2011)

 Mark Strong (Sherlock Holmes, John carter, La Taupe)

 Kyle Chandler (King Kong, Super 8, Demain à la Une)

 Jessica Chastain (Killing Fields, Des Hommes sans Loi)

 James Gandolfini (8mn, Les Sopranos, L'Attaque du Métro 123)

 Jason Clarke (Des Hommes sans Loi, Chicago Code)

 Edgar Ramirez (Angle-d'attaque, La Colère des Titans, Carlos)

 Chris Pratt (Jennifer Body's, Le Stratège)

 Jennifer Ehle (L'Agence, Le Discours d'un Roi)

 Le terroriste, joué par Ricky Sekhon.

Dans ce film on y retrouve donc Kyle Chandler qui joue un agent de la CIA qui compte un casting impressionnant donc avec Joel Edgerton, Jason Clarke, Chris Pratt, Jessica Chastain, Mark Strong et Edgar Ramirez. Kathryn Bigelow travaille à nouveau avec son scénariste de Démineurs, Mark Boal.

Au départ, la sublime et ténébreuse Rooney Mara (Millénium version US) devait avoir un rôle dans le film, mais elle fut remplacée par Jessica Chastain (Des Hommes sans Loi).

 La saison des prix est lancé et c'est Zéro Dark Thirty qui ouvre le bal ! Le film de Kathryn Bigelow (Point Break, Strange Day) récit de la traque d'Oussama Ben Laden, a été élu Meilleur Film par le New York Film Critics Circle Award et succède ainsi à The Artist, lauréat du prix en 2011. La réalisatrice Kathryn Bigelow avait remporté un vif succès aux Oscars en 2010 avec son précédent film Démineurs. Elle remporte quant à elle le Prix du Meilleur Réalisateur et signe là un nouveau film qui s'impose d'ores et déjà comme un sérieux candidat à l'Oscar du Meilleur film. Rappelons que la 85ème cérémonie des Oscars se tiendra le 24 février prochain à Los Angeles.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les incontournables
commenter cet article
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 10:59

Abraham Lincoln à la côte en ce moment à Hollywood, puisqu'après avoir pourchassé des vampires, Steven Spielberg lui rend hommage sur les 4 derniers mois de son mandat présidentiel, qui se soldera par son assassinat par un fanatique John W. Booth qui lui tira à bout portant une balle dans la tête alors qu'il assistait à une pièce de théatre.

Après avoir été Le Dernier des Mohicans pour Michael Mann, Bill le Boucher dans Gang of New-York de Martin Scorcese ou encore Daniel Plainview l'un des pionniers de la découverte du pétrole aux states dans There Will Be Blood de Paul Thomas Anderson, Daniel Day-Lewis incarne avec une ressemblance assez troublante, l'un des plus grands, des plus populaire et emblèmatique (avec selon moi Georges Washington, Théodore Roosevelt et  JFK) président des états-unis d'amérique : Abraham Lincoln.

Les autres acteurs qui ont incarné le président :

 Henry Fonda à été l'un des premier à joué le rôle de Abe Lincoln jeune dans Vers sa Destinée (Young Mr Lincoln) sortit en 1939, de l'illustre réalisateur John Ford. C'est le 2ème film de John Ford consacré à Abraham Lincoln - il réalise en 1935 Je n'ai pas tué Lincoln (The Prisoner of Shark Island). Le récit porte sur deux épisodes de sa vie. Une introduction se situe en 1832, lorsque Lincoln s'engage dans le Parti Whig. L'homme est habité, il s'adresse à la foule, nourrit des ambitions politiques mais estime sa culture insuffisante. Il pense trouver sa voie dans le droit. Dans ce film, lors de la fête de l'indépendance, une dispute éclate qui se conclut par un assassinat. Lincoln s'emploie spontanément à la défense des 2 présumés meurtriers.

Mémorable Raymond Massey dans Abraham Lincoln du cinéaste John Crowmell (en V.O Abe Lincoln in Illinois) qui raconte l’irrésistible ascension d’Abraham Lincoln, modeste menuisier du Kentucky qui deviendra l'un des plus grands présidents des Etats-Unis.

 Le dernier en date, L'acteur Benjamin Walker, le " fantastique " chasseur de vampires. Dans ce film on y  dévoile la vie secrète du président, mais aussi l’histoire cachée qui a forgé toute une nation. On y découvre l’œil neuf et l’énergie viscérale des cinéastes visionnaires que sont Tim Burton et Timur Bekmambetov.

Le film de Spielberg retrace les derniers mois tumultueux du mandat du 16e Président des États-Unis. Dans une nation déchirée par la guerre civile et secouée par le vent du changement, Abraham Lincoln met tout en œuvre pour résoudre le conflit, unifier le pays et abolir l'esclavage. Cet homme doté d'une détermination et d'un courage moral exceptionnels va devoir faire des choix qui bouleverseront le destin des générations à venir.

David Strathairn tient le rôle du secrétaire d'Etat William Seward.

Le jeune qui monte à Hollywood, Joseph Gordon-Levitt est Robert Todd Lincoln.

Depuis l'âge de sept ans, Maître Spielberg  a toujours nourri une fascination pour le personnage d'Abraham Lincoln, bien décidé à lui consacrer un film dès qu'il a su manier une caméra. C’est en 1999 que le cinéaste a découvert " Team of Rivals ", un livre biographique sur le 16ème Président des Etats-Unis écrit par Doris Kearns Goodwin. Une fois les droits acquis, le projet n'a cessé d'être repoussé depuis 2005, en raison des nombreux films du réalisateur. Le tournage devait avoir lieu début 2011, mais Spielberg a préféré se concentrer sur ses deux longs métrages : Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne et Cheval de Guerre, avant de s’attaquer à Lincoln.

 Après Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Crystal, Steven Spielberg a proposé à Harrison Ford de faire une apparition dans Lincoln sous les traits du vice-président Andrew Johnson. Néanmoins, à cause d'une accumulation de retards, cette idée est finalement tombée à l’eau.

  Au départ, c’était l’acteur Liam Neeson qui était pressenti pour incarner Abraham Lincoln, un rôle qui aurait marqué sa deuxième collaboration avec Steven Spielberg après La Liste de Schindler. Néanmoins, le biopic fut trop long à voir le jour et l’acteur irlandais a finalement déclaré qu’il était aujourd’hui trop âgé pour jouer le 16ème président des Etats-Unis d’Amérique.

 

Sally Field incarne magnifiquement la première dame, Mary Todd Lincoln.

Pour Lincoln, Daniel Day-Lewis a été élu Meilleur Acteur par le New York Film Critics Circle Award tandis que sa partenaire à l'écran Sally Field a reçu le Prix de la Meilleure Actrice dans un second rôle. Le Prix du Meilleur scénario a été remis à Tony Kushner pour ce même film.

 

Daniel Day-Lewis est l'un des acteurs les plus doués de sa génération.

Pour le fun, les similitudes incroyables entre les 2 présidents :

Lincoln et Kennedy - Coincidences - Relations - Assassinat

Abraham Lincoln fut élu au Congrès en 1846.
John F. Kennedy fut élu au Congrès en 1946.

Abraham Lincoln fut élu Président en 1860.
John F. Kennedy fut élu Président en 1960.

Les noms Lincoln et Kennedy sont composés chacun de 7 lettres.
Les deux furent très attachés à la défense des droits de l’Homme.
Les épouses des deux Présidents perdirent un fils alors qu’elles vivaient à la Maison Blanche.

Les deux Présidents perdirent la vie un vendredi.
Les deux Présidents furent tués d’une balle derrière la tête.

Voici une coïncidence intéressante…
La secrétaire de Lincoln s’appelait Kennedy.
La secrétaire de Kennedy s’appelait Lincoln.

Les deux Présidents furent assassinés par des « Sudistes ».
Les deux Présidents eurent pour successeurs des « Sudistes ».

Les deux successeurs s’appelaient Johnson.
Andrew Johnson, qui succéda à Lincoln, est né en 1808.
Lyndon Johnson, qui succéda à Kennedy, est né en 1908.

John Wilkes Booth, qui assassina Lincoln, est né en 1839.
Lee Harvey Oswald, qui assassina Kennedy, est né en 1939.

Les deux assassins étaient connus par leurs trois noms.
Le total respectif des lettres de leurs trois noms comporte 15 lettres.

Lincoln mourut dans un théatre appelé « Ford ».
Kennedy mourut dans une voiture appelée « Ford » Lincoln.

John Wilkes Booth s’échappa d’un théatre et fut attrapé dans un entrepôt.
Lee Harvey Oswald s’échappa d’un entrepôt et fut attrapé dans un théatre.

Booth et Oswald furent les deux assassinés avant leur procès.

Le fait le plus surprenant . . .
Un mois avant d’être assassiné, Lincoln était en vacances à Monroe, au Maryland.
Un mois avant d’être assassiné, Kennedy était en vacances avec Marilyn Monroe.

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les incontournables
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de latuile76
  • Le blog de latuile76
  • : Pour tous ceux qui aiment le cinéma et les séries TV ! Sur ce blog, je donne tout simplement les impressions sur ce que je regarde...
  • Contact

Recherche

Liens