Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 00:03

 Festival de Cannes oblige, David Cronenberg (Crash; Prix Spécial du Jury à Cannes, A History of Violence) y présente son nouveau film qui met en scène Robert Pattinson en trader aux dents longues (oui, elle est facile celle-là) dans un thriller urbain nommé Cosmopolis d'après le roman culte de Don DeLillo. Au casting la plus américaine des françaises Juliette Binoche (cocorico), Mathieu Amalric (re-cocorico), la douce Sarah Gabon, Paul Giamati et Kevin Durand.

David Cronenberg Cronenberg ne connaissait pas le roman de Don DeLillo avant que le producteur Paulo Branco ne vienne lui proposer d'adapter son œuvre. C’est, d'ailleurs, le fils de ce dernier qui a tout de suite pensé au réalisateur canadien pour mettre en scène Cosmopolis. David Cronenberg a donc accepté de lire le livre, ce qu’il a fait en 2 jours. Situation rare chez le réalisateur ayant plutôt l’habitude d’être à l’origine de ses projets. En plus de réaliser le film, il en a aussi écrit le scénario, et ce, en seulement 6 jours. Les 3 premiers jours, il a simplement recopié les dialogues du livre sur son ordinateur : "sans rien changer, ni ajouter", affirme-t-il. Les trois suivants, le metteur en scène a "rempli les vides entre les dialogues". Le scénario était prêt.

 Comme dans toute adaptation, quelques changements par rapport à l’œuvre originale. Dans le cas de Cosmopolis, c'est notamment la fin du livre, assez étrange, qui a été modifiée : "dès que je l’ai lue, je me suis dit : ce n’est pas en train d’arriver, c’est juste dans l’imagination de Packer. Je n’y crois pas", se souvient David Cronenberg . Dans cette fin, le personnage principal se retrouvait au milieu d'un tournage de film, chose qui ne convenait pas au réalisateur : "Je me méfie des films dans le film. Cela peut être intéressant, mais à condition qu’il y ait une vraie nécessité."

En incarnant le playboy Eric Packer dans le violent Cosmopolis, Robert Pattinson  casse son image. Avec ce rôle, il s'éloigne un peu plus d'Edward Cullen, le "gentil" vampire qu'il joue depuis 4 ans dans la saga Twilight et qui a fait de lui une star international. Il s'était déjà écarté de la saga en jouant dans les drames romantiques Remember Me et De l'eau pour les éléphants, mais ce film marque un tournant plus radical au sein de sa jeune carrière.

Cronenberg a très vite pensé à Robert Pattinson quand Colin Farrell s'est retiré du projet. Le réalisateur avait vu le comédien dans Twilight, Little Ashes et Remember Me et était persuadé qu'il pouvait devenir son Eric Packer : "c’est un rôle écrasant, il est tout le temps à l’image, je ne crois pas avoir jamais fait un film où le même acteur occupe littéralement chaque scène. Le choix d’un acteur, c’est affaire d’intuition, il n’y a pas de règles ni de mode d’emploi".

Synopsis : Dans un New York en ébullition, l'ère du capitalisme touche à sa fin. Eric Packer, golden boy de la haute finance, s’engouffre dans sa limousine blanche. Alors que la visite du président des Etats-Unis paralyse Manhattan, Eric Packer n’a qu’une seule obsession : une coupe de cheveux chez son coiffeur à l’autre bout de la ville. Au fur et à mesure de la journée, le chaos s’installe, et il assiste, impuissant, à l’effondrement de son empire. Il est aussi certain qu’on va l’assassiner. Quand ? Où ? Il s’apprête à vivre les 24 heures les plus importantes de sa vie.

Sarah Gadon A seulement 25 ans, l'actrice canadienne Sarah Gadon possède déjà une longue carrière télévisuelle derrière elle. On pouvait, ainsi, la croiser régulièrement dans des séries comme Les Vies rêvées d'Erica Strange et Happy Town. Sur grand écran, la comédienne a, notamment, côtoyé Daniel Craig et Rachel Weisz dans leur Dream House en 2011, avant de rejoindre le casting 4 étoiles de A Dangerous Method avec Viggo Mortensen en Freud, Keira Knightley et Michael Fassbender ou elle incarnait sa femme, sous la direction de Cronenberg qu'elle retrouve donc à l'occasion de Cosmopolis.

Juliette Binoche

Mathieu Amalric et Kevin Durand

Paul Giamati

Le livre de DeLillo, publié en 2003, avait à l'époque reçu des critiques majoritairement négatives. Cependant, avec le temps, l'opinion critique a évolué et le roman est aujourd'hui considéré comme prémonitoire de par son point de vue pertinent sur les défauts du système financier international. C'est aussi un roman qui a été jugé cinématographiquement inadaptable pendant de nombreuses années, même par son auteur qui explique qu'une adaptation lui "semblait particulièrement compliquée, puisque l’essentiel de l’action est confiné à l’intérieur d’une voiture, ce qui n’est pas forcément très cinématographique."

Les 1ères critiques sont très mitigées, mais c'est quand même un sentiment de décéption qui domine parmi les Festivaliers, qui attendaient plus de Cosmopolis. Robert Pattinson, lui, a bien du mal à expliquer la folie du long-métrage de Cronenberg : "Je crois que c'est un film plein d'espoir. Tout le monde n'arrête pas de me demander de quel sujet parle vraiment Cosmopolis et je dois dire que j'en n'ai aucun idée. Certains disent que ça parle de la fin du monde. Je crois que c'est le cas, d'une certaine façon..."

Partager cet article

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les films à voir
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de latuile76
  • Le blog de latuile76
  • : Pour tous ceux qui aiment le cinéma et les séries TV ! Sur ce blog, je donne tout simplement les impressions sur ce que je regarde...
  • Contact

Recherche

Liens