Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 01:11

Film culte s'il en est, Philadelphia le drame réalisé par Jonathan Demme avec un Tom Hanks au sommet et du toujours impeccable Denzel Washington est resté dans les mémoires, brisant les taboo sur cette terrible maladie qu'est le Sida.

 

J'ai lu, il y a peu que les jeunes d'aujourd'hui sont de moins en moins informés sur cette maladie. Globalement, les Français sont assez bien informés sur le sida mais les jeunes le sont moins que la moyenne, révèle une enquête sur les "connaissances, attitudes, croyances et comportements face au VIH/sida" menée par l'Agence nationale de recherche sur le sida (ANRS) auprès 26500 personnes. Les résultats disponibles pour le moment portent sur l'échantillon de 8600 Franciliens. 99% d'entre eux savent que le virus peut être transmis "lors de rapports sexuels sans préservatif" ou à cause "d'une piqûre de drogue avec une seringue déjà utilisée" mais les idées fausses continuent à circuler: 21% croient que le sida peut se transmettre par une piqûre de moustique, 13% "dans les toilettes publiques" et 6% "en buvant dans le verre d'une personne contaminée", relève Libération. C'est pour cela que j'ai montré ce film à mes enfants afin qu'il se mieux rendent compte de ce qu'est cette terrible maladie.

  

Synopsis : Andrew Beckett est un brillant avocat. Sa carrière est prometteuse dans le cabinet de Charles Wheeler, fondateur du grand cabinet d'avocats de la ville. Adulé par son milieu, rien ne semble pouvoir ralentir son ascension. Mais, un jour, ses associés apprennent qu'Andrew est atteint du virus du SIDA, il est licencié pour faute professionnelle. Andrew décide de ne pas se laisser faire et attaque le cabinet pour licenciement abusif. Il sera aidé par la suite de Joe Miller, avocat noir et très homophobe, qui est très populaire dans la ville et aussi sur les écrans, après avoir été réticent à le défendre en violant les droits ou les lois. (16-4)

   Tom Hanks a perdu jusqu'à 11 kilos pour incarner Andrew Beckett, au fur et à mesure de la progression de la maladie du personnage.  En jouant un avocat homosexuel atteint du sida dans Philadelphia, il obtient son premier Oscar du meilleur acteur en 1993 et acquiert de ce fait la reconnaissance du public et de ses pairs. Il recevra une nouvelle statuette pour sa prestation dans Forrest Gump l'année suivante; privilège rarissime que seul le grand acteur Britannique Spencer Tracy possédait avant lui. Daniel Day-Lewis, Michael Keaton et Andy Garcia étaient pressentis pour incarner Andrew Beckett. Ce film est en fait largement inspiré (pour au moins 54 scènes selon la conciliation légale) de la vie de Geoffrey Bowers, avocat licencié par le cabinet Baker & McKenzie.

 Au casting aux côtés de Tom Hanks et Denzel Washington : Jason Robards, Antonio Banderas, Joanne Woodward, Charles Napier, Anna Deavere Smith et Mary Steenburgen.
    Des récompenses bien mérités avec : Oscars du cinéma 1994  Meilleur acteur pour Tom Hanks et Meilleure chanson originale (Bruce Springsteen). De plus, Golden Globe Award 1994 avec Meilleur acteur dans un film dramatique (Tom Hanks) et Meilleure chanson originale (Bruce Springsteen) et enfin ax MTV Movie Awards 1994 pour la Meilleure performance masculine (Tom Hanks).
La ville de Philadelphie est née du rêve de son fondateur, William Penn, qui souhaitait montrer un exemple de tolérance aux autres nations. C'est là que se trouve l'intérêt du choix de cette ville et le paradoxe, entre cette ville symbole de tolérance et l'intolérance vis-à-vis des personnes atteintes du Sida que ce film dénonce.

Le réalisateur s'explique sur le choix de la ville ou se déroule l'histoire : «Nous avons cherché la “vraie ville américaine” et nous avons choisi Philadelphie parce que c'est “la ville de l'amour fraternel” comme nous l'appelons ici, et que c'est là que fut adoptée la Déclaration de l'Indépendance, ce qui donne une nouvelle dimension à une histoire parlant de justice et de fraternité.» ."J'ai fait ce film pour des gens comme moi, hétérosexuels ayant peur du sida par ignorance, élevés dans le mépris des homosexuels". J.Demme.

Mon avis :  Philadelphia est un drame magnifiquement interprété, montrant des êtres au coeur de leur souffrance, face à l'incompréhension et à la haine envers les homosexuels en général et le Sida en particulier.Denzel Washinton (lui aussi très bon)  prouve à travers son personnage qu'il est possible de passer de préjugés basé sur des "on dit" à  un nouveau regard plus juste et plus tolérant sur l'homosexualité et le Sida.Un film puissant, poignant et émouvant qui ne laisse personne indemne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Mes films cultes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de latuile76
  • Le blog de latuile76
  • : Pour tous ceux qui aiment le cinéma et les séries TV ! Sur ce blog, je donne tout simplement les impressions sur ce que je regarde...
  • Contact

Recherche

Liens