Mardi 21 février 2012 2 21 /02 /Fév /2012 01:13

 Marlène Dietrich, née Marie Magdalene Dietrich, est une actrice et chanteuse, née le 27 décembre 1901 à Berlin-Schöneberg, en Allemagne, naturalisée américaine à 36 ans, et décédée le 6 mai 1992 à Paris en France. Elle fut un temps la muse du cinéaste Josef von Sternberg.

 Elle prend ses premiers cours de théâtre auprès de Max Reinhardt en 1921. En 1922, elle joue ses premiers petits rôles au théâtre, notamment au Großes Schauspielhaus, et dans des revues, comme Kurfürstendamm de Berlin. Elle obtient aussi des rôles mineurs au cinéma. Son 1er rôle crédité est Lucy dans Tragédie de l'amour de Joe May. Marlène Dietrich enregistre à la fin des années 1920 ses 1ères chansons, notamment Es liegt in der Luft (1928).En 1929, elle tourne son 1er rôle important dans L'Énigme. Remarquée par Josef von Sternberg, celui-ci la recommande à la Paramount Pictures, dont le bureau berlinois cherche une actrice pour faire pièce au mythe de Greta Garbo, lancé par la Metro-Goldwyn-Mayer. En 1930, elle devient célèbre avec le film L'Ange bleu de Josef von Sternberg et notamment la chanson « Ich bin von Kopf bis Fuß auf Liebe eingestellt »,« Je suis faite pour l'amour de la tête aux pieds ». Tourné dans les studios de l’Ufa à Babelsberg, ce film, qui réunit Emil Jannings dans le rôle du Professeur Immanuel Rath, et Marlène Dietrich dans celui de Lola Lola, est le 1er film parlant du cinéma allemand. Il transforme cette actrice encore inconnue, aux cheveux platinés, en star au charisme à la fois ensorceleur et glacé. Elle prend le bateau pour New York et part tourner Morocco (Cœurs brûlés) aux États-Unis, film qui lui vaut une pré-sélection aux Oscars. Séjournant au Cap d'Antibes, elle commence une liaison discrète avec Joseph Kennedy, ambassadeur des USA à Londres. C'est avec l'appui de Kennedy qu'elle s'installe aux USA, et fait également profiter de ses faveurs le jeune John Fitzgerald Kennedy.

MarleneDietrich Opposée au régime nazi, Marlène Dietrich sera longtemps très proche de son cinéaste-Pygmalion, Josef von Sternberg, qui est juif. Elle héberge en Californie l'acteur Jean Gabin, mal vu par Vichy pour son image "Front Populaire", et qui tente, sans trop de succès une carrière américaine. Antinazie fervente, elle s'engage dans l'armée américaine avec l'USO pendant 3 ans, et chante pour les troupes américaines et britanniques stationnées au Royaume-Uni, puis accompagne la 3e armée américaine du général Patton, en Italie, en France puis en Allemagne et en Tchécoslovaquie pendant la campagne de libération. À la libération de Paris, elle retrouve Jean Gabin, qui,lui, a rejoint la 2e D.B. et qui participait à la campagne en tant que chef de char au 2e escadron du régiment blindé de fusiliers marins. À cette époque, le mariage fut apparemment sérieusement envisagé, Marlène étant pour la 1ère fois de sa vie éperdument amoureuse. Mais, répugnant comme toujours à se donner à un homme, elle tergiverse et laisse passer l'occasion, ce qu'elle regrette ensuite jusqu'à la fin de sa vie.

Veronica_Lake.jpg  Veronica Lake, de son vrai nom Constance Frances Marie Ockelman est née le 14 novembre 1919 décédée le 7 juillet 1973 est une actrice américaine qui a essentiellement joué dans les années 1940. Son style, en particulier sa coiffure très caractéristique ne dévoilant qu'un seul œil, en fit un mythe du cinéma.À partir de la fin des années 1940, sa carrière déclina très rapidement sous l'influence conjuguée de sa personnalité très indépendante (ou de ses caprices), de l'alcoolisme et de signes de déséquilibre mental.

 En 1938, la famille déménage pour Beverly Hills où elle commence à prendre des cours dans une école pour acteurs. Elle joue pour la première fois au cinéma en 1939 avec une figuration dans le film Sorority House. Plusieurs petits rôles suivent. Lors du tournage de Sorority House, le réalisateur John Farrow remarque sa coupe étrange, une longue mèche de cheveux blonds lui couvrant l'œil droit, qui lui donne un air mystérieux. Il la présente au producteur Arthur Hornblow Jr., de la Paramount, qui lui donne son nom de scène : Veronica, un prénom au classicisme évocateur, et Lake (lac) pour le bleu de ses yeux. Elle signe donc en 1941 à la Paramount Pictures.

 Veronica Lake accéda à la célébrité avec aux films L'Escadrille des jeunes,Les voyages de Sullivan (1941). Belle et intelligente, elle enchaîna alors une série de succès et incarne pour quelques années l'archétype de la femme fatale. On la retrouve à l'écran le plus souvent dans des films noirs tels que La Clé de verre, Tueur à gages ou Le Dahlia bleu, où elle partage l'affiche avec Alan Ladd. Elle a d'ailleurs joué dans 4 films avec cet acteur qui, comme elle, était de petite stature et avait un jeu froid et distancié. À partir de 1942, sa coiffure devient extrêmement appréciée chez les femmes américaines, et l'on raconte que le gouvernement lui demanda de changer sa coupe (ce qu'elle fit) pour inciter les femmes travaillant dans les usines d'armes à adopter une coiffure plus pratique et plus sûre. C'est à partir de cette période qu'elle acquiert la réputation d'être difficile et capricieuse. Elle commence à boire aussi. En 1948, la Paramount ne renouvelle pas son contrat. Elle ne tourne plus alors que très épisodiquement, entre dans de grandes difficultés financières et est arrêtée plusieurs fois pour ivresse et tapage.  Elle meurt à 53 ans d'hépatite.

lauren-bacall1.jpg Lauren Bacall, née Betty Joan Perske le 16 septembre 1924 à New York est une actrice de cinéma américaine.  Lauren Bacall commence des études à l'American Academy of Dramatic Arts en 1939, qu'elle ne peut continuer faute de moyens. Après un emploi d’ouvreuse, elle entame une carrière de mannequin. Parallèlement, elle fait de petites apparitions sur scène à Broadway. Engagée par le magazine Harper's Bazaar en 1942 comme modèle, elle en fait la couverture en mars 1943.

 Une photo attire l'attention de la femme du cinéaste Howard Hawks. Cette dernière voit en elle la possibilité de réaliser l'ambition de son mari qui consiste à « créer » un nouveau profil de star de cinéma. Celui-ci lui propose alors d'interpréter le personnage principal de son prochain film le Port de l'angoisse, adaptation du roman d'Ernest Hemingway En avoir ou pas. Lorsqu'il lui annonce qu'elle aura pour partenaire Humphrey Bogart, elle ne se montre guère enthousiaste et aurait préféré Cary Grant. Elle est terrifiée par la caméra et garde la tête baissée, levant seulement les yeux pour regarder son partenaire. C'est de la que lui vient son surnom « The Look ». Avec Bogart quitte le registre professionnel et ils entament une relation amoureuse, au grand dam de Hawks. L'alchimie entre les deux acteurs est fortement ressentie à l'écran et la réplique de Bacall à Bogard « Si vous avez besoin de moi, vous n'avez qu'à siffler. Vous savez siffler, Steve ? Vous rapprochez vos lèvres comme ça et vous soufflez ! »  Le film est un succès, et à seulement 19 ans avec sa voix rauque si particulière, sa carrière est lancée.

lauren-bacall.jpeg  Jack Warner la choisie alors pour un autre film noir, Agent secret (1945) avec Charles Boyer, et pour lequel elle doit prendre l'accent anglais. Des années plus tard, elle admet l'avoir mal fait et déteste le film qui est, par ailleurs, un échec, ce qui affecte provisoirement sa carrière. Elle épouse Humphrey Bogart en 1945. Considérés comme incarnant un couple modèle à Hollywood, ils restent ensemble jusqu'à la mort de l'acteur en 1957. Ils tournent ensemble 3 films après le Port de l'angoisse : Le Grand Sommeil (The Big Sleep), les Passagers de la nuit (Dark Passage) et Key Largo de John Huston. À la mort de Bogart, Lauren Bacall quitte la Californie pour New York où elle se produit au théâtre à Broadway.

Par Latuile76 - Publié dans : Les acteurs - Communauté : Webzine cinéma
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés