Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 00:03

dracula.jpg

Le mythe du vampire a toujours inspiré le cinéma au point qu’il constitue une part importante de son histoire. Du NOSFERATU de Murnau, chef d’œuvre de l’expressionnisme allemand, à LA MARQUE DU VAMPIRE de Tod Browning, du DRACULA de Coppola en passant par ENTRETIEN AVEC UN VAMPIRE de Neil Jordan, la représentation de cette créature de la nuit à l’écran n’a cessé de fasciner.

Les plus anciens vous parleraient de Bela Lugosi, les moins anciens de Christopher Lee ou encore de Vincent Price dans le rôle du célèbre Vampire. De nos jours la trilogie Underworld mais surtout la quadrilogie Twilight en passant par des séries TV comme Buffy contre les Vampires, True Blood ou Being Human. Le mythe est même devenu une comédie musicale.

Une Nuit en Enfer et Dracula 2000

A mon époque, (pas si lointaine que ça) il y avait des films comme Entretien avec un Vampire avec Tom Cruise, Brad Pitt, Kristen Dunst, Christian Slatter et Antonio Banderas ou encore Une Nuit en Enfer, un Road-Movie sanguinaire avec (excusez moi du peu), Georges Clooney, Quentin tarantino (et oui !), Salma Hayek, Juliette Lewis et Harvey Keiltel. Plus tristement il y eut Dracula 2000 avec Gerard Butler. Mais le film culte des ce début 90' est et restera le Dracula de francis Ford Coppola !

Mais historiquement, d'ou vient le mythe et qui était Vlad dit "l'empaleur" ?

 Le voïvode Vlad III Basarab, surnommé epe (« l'Empaleur »), né fin novembre début décembre 1431 à Târgovite ou, selon certains auteurs, à Schässbourg/Sighioara - mort au combat en décembre 1476 à Bucarest, a été prince de Valachie en 1448, puis de 1456 à 1462 et en 1476 et à inspiré la légende de Dracula.En 1442, Vlad epe est envoyé comme otage au sultan Mourad II, avec son jeune frère Radu cel Frumos (Radu le Beau) ; il est retenu à Andrinople jusqu'en 1448, et son frère jusqu'en 1462. En sa qualité d'otage princier, il avait certains privilèges tel que celui de pouvoir étudier, correspondre, disposer de pages et de serviteurs. Le supplice du pal était encore inconnu à cette époque chez les chrétiens, mais était l'apanage des Ottomans : on peut raisonnablement penser que "Draculea" a découvert ce supplice durant son séjour à Andrinople.

 

Bela Lugosi, Christopher Lee, Vincent Price

Franck Langella et Gary Oldman

Dracula, le Seigneur de la Nuit ! Bram Stoker n'aurait sans doute jamais cru que son personnage du comte Dracula aurait connu une telle célébrité à travers le monde ! Son vampire immortel l'est bien, traversant les unes après les autres nos générations de pauvres mortels, fascinant encore et toujours plus, entraînant des dizaines et des dizaines de versions de romans et de films de vampires de toutes sortes. De même, Vlad l'Empaleur, le vrai Dracula, était loin de se douter au XVe siècle que son nom résonnerait à travers le temps par l'intermédiaire de ce buveur de sang ! Bela Lugosi l'interpréta en 1931 dans son Dracula grimaçant, Christopher Lee l'incarna plusieurs fois pour la Hammer, Frank Langella endossa brillamment le rôle en 1979 dans la splendide version de John Badham et enfin Gary Oldman en 1993 fut impressionnant dans le chef-d'oeuvre de Coppola.

 

Transylvanie, 1462. Le comte Vlad Dracula, chevalier roumain, part en guerre contre les Turcs en laissant derrière lui sa femme Elizabeta. Cette dernière met fin à ses jours lorsqu'elle apprend la fausse nouvelle de la mort de son bien-aimé. Fou de douleur, Vlad Dracul renie l'Église et déclare vouloir venger la mort de sa princesse damnée à l'aide des pouvoirs obscurs, devenant ainsi un vampire sous le nom de Dracula...

1897 - Jonathan Harker, un jeune clerc de notaire se rend en Transylvanie afin de conclure une vente immobilière de l'Abbaye de Carfax . En effet, son client, le comte Dracul désire s'installer à Londres. Rapidement, le jeune homme, témoin de faits de plus en plus étranges, ne va pas tarder à découvrir la terrible réalité, Dracula est un vampire très puissant ! Au moment de la signature finale de la vente, Dracula découvre que Mina, la fiancée de Harker est semblable en tous points à sa défunte épouse Elisabeta. Harker se retrouve prisonnier des compagnes vampires de Dracula qui le vident de son sang, le rendant ainsi inapte à s'échapper du château. Il ne doit son salut qu'à sa bonne étoile et réussit quand même à s'enfuir plus mort que vif. Pendant ce temps, Dracula décide alors d'aller retrouver Mina à Londres et se fait transporter sur le Demeter dans des caisses remplies de sa terre natale. Le monstre débarqué en Angleterre l'a retrouve, et voit en elle la réincarnation vivante de sa femme qu'il adora près de 400 ans auparavant ! La belle, de son côté, s'avère plus que troublée. Mais la bête amoureuse n'en demeure pas moins redoutable ; ses morsures transforment irrémédiablement ses victimes en morts vivants affamés de sang . Et lorsque Mina, littéralement vampée, choisit par amour de rejoindre le camp des Ténèbres, il ne reste plus comme seul recours pour espèrer la sauver : La traque et l'anéantissement de Dracula...  

La Belle et Le Vampire                           Van Helsing/ Anthony Hopkins

Les différents visages du Comte dans le film de Coppola



Casting du film : Gary Oldman (Dracula), Winona Ryder (Mina Murray/Elisabeta ), Anthony Hopkins (Prof. Abraham Van Helsing/Chesare), Keanu Reeves (Jonathan Harker), Richard E.Grant ( Le docteur Jack Seward), Cary Elwes (Lord Arthur Holmwood), Sadie Frost ( Lucy Westenra) Billy Campbell (Quincey P. Morris), Monica Belluci (Compagne de dracula) 

Les compagnes du Comte Dracula

 

Le film a été un grand succès commercial, rapportant 215 862 692 $ dans le monde entier (82 522 790 aux États-Unis et 133 339 902 dans le reste du monde), ce qui le classe à la neuvième place du box-office mondial des films sortis en 1992.

Le scénario était originellement destiné à être un téléfilm. C'est Winona Ryder qui l'a présenté à Francis Ford Coppola et celui-ci a décidé d'en faire un film. Le portrait du Comte Dracula qu'on peut voir accroché sur un mur du château est en réalité l'autoportrait d'Albrecht Dürer mais avec le visage de Gary Oldman. La 29e minute du film nous permet d'ailleurs d'apercevoir une version de la Vierge au serin du même Dürer, œuvre datant de 1506 et dont l'original est conservé au Staatliche Museen de Berlin. Le film de Francis Ford Coppola tente de revenir aux sources de la légende de Dracula. Son scénario est ainsi fidèle à l'œuvre écrite par Bram Stoker et s'éloigne des clichés des versions cinématographiques précédentes. En revanche, l'une de ses originalités par rapport au livre a été l'introduction d'un certain érotisme qui fut critiqué lors de la sortie du film.

Partager cet article

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Mes films cultes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de latuile76
  • Le blog de latuile76
  • : Pour tous ceux qui aiment le cinéma et les séries TV ! Sur ce blog, je donne tout simplement les impressions sur ce que je regarde...
  • Contact

Recherche

Liens