Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 01:30

Depuis que la maison de Walt à été rachetée par Sony , Disney met les bouchées doubles pour rester au devant de la scènes (ou plutôt sur les écrans)  avec des Blockbusters pleins d'actions et d'aventure et un tas d'effets spéciaux. En ce début 2012, Disney nous présente un nouveau venu incarné par Taylor Kitsch, "John Carter" dans un rôle à mi-chemin entre "Prince of Persia" pour le look et "Star Wars" pour les E.T et autres navettes spaciales. Ce héros d'héroic fantasy debarque donc très bientôt sur nos écrans français.

john-carter

C'est l'histoire d'un héros de la guerre civile américaine se retrouve propulsé sur Mars, au milieu d’une autre guerre civile mettant aux prises des aliens.

john_carter_of_mars_disney_movie

Avant d'être un long métrage, John Carter est l’œuvre du romancier Edgar Rice Burroughs, le créateur de Tarzan. C'est le premier volume du Cycle de Mars (ou Cycle de Barsoom), publié en 1912 et intitulé La Princesse de Mars, qui sert de base au scénario du film d'Andrew Stanton.

Avec une bande-annonce à coupé le souffle, ce film est l'un des gros Blockbusters, de ce début d'année 2012 ! Le film John Carter sortira en France le 7 mars prochain. Le film est réaliser par Andrew Stanton, à qui l'on doit le monde de Némo et Wall-E. Dans le rôle de John Carter, qui n'a rien à voir avec le personnage de la série urgence, nous retrouvons donc le sympathique Taylor Kitsch que l'on a pu voir dans X-Men Origins : Wolverine, ainsi qu'un casting de second rôle plus que savoureux car il est composé entre autre de Lynn Collins, Samantha Morton, Mark Strong, Willem Dafoe, Dominic West et James Purefoy.

 Bref donc le casting avec les rôles:Taylor Kitsch (John Carter), Lynn Collins (Dejah Thoris), Willem Dafoe (Tars Tarkas), James Purefoy (Kantos Kan), Dominic West (Sab Than), Mark Strong (Matai Shang), Bryan Cranston (Colonel Powell), Daryl Sabara (Edgar Rice Burroughs), Ciaran Hinds (Tardos Mors), et Thomas Haden Church (Tal Hajus).
 

Lynn Collins, est la princesse Dejah Thpris.

 

Synopsis : L'ancien capitaine John Carter, las de la guerre, se retrouve mystérieusement transporté sur la planète Mars, où il se retrouve impliqué malgré lui dans un terrible conflit entre les habitants de cette planète, y compris Tars Tarkas et la fascinante princesse Dejah Thoris. Dans un monde au bord du gouffre, Carter redécouvre son humanité en prenant conscience que la survie de Barsoom et de ses habitants est entre ses mains.

Interviewé par le site Bleeding Cool, le réalisateur de John Carter, Andrew Stanton, a révélé qu’il a acheté les droits des trois premiers livres du Cycle de Mars, la saga écrite par l’auteur américain Edgar Rice Burroughs (Tarzan). John Carter, le premier film, est l’adaptation du premier volume, La princesse de Mars. Les suivants s’intitulent Les dieux de Mars et Le seigneur de la guerre de Mars… Stanton souhaite même aller plus loin : « Mon souhait de fan est de faire les onze histoires [le Cycle de Mars compte onze volets] et d’en faire plus. » Pour que ce souhait se réalise, il faut d’abord que John Carter soit un succès financier. Avec une rumeur de budget à 250 millions de dollars, le long métrage se doit d’être un carton mondial, – des rumeurs évoquent même la somme astronomique de 700 millions de dollars pour qu’une suite soit mise en chantier ! – ce qui n’est pas encore gagné… Quoiqu’il advienne, la trilogie  John Carter existe déjà à l’état débauche dans l’esprit d’Andrew Stanton.



Dans une autre interview, le réalisateur explique les nombreux changements de titre du film : « Voici la vérité vraie. J’avais déjà changé le titre de La princesse de Mars en John Carter of Mars. Je n’aime pas faire une fixation sur ça, mais j’ai changé La princesse de Mars… car aucun garçon ne serait allé le voir. Et l’autre vérité, c’est qu’aucune fille n’irait voir John Carter of Mars. Donc j’ai dit « Je n’aime pas faire quoique ce soit par peur, je déteste faire les choses par peur, mais je ne peux pas ignorer cette vérité. » (…) C’est avant tout l’histoire d’un homme qui devient John Carter. Donc je ne déforme pas ce qu’est le film, c’est John Carter. » Tout s’éclaire. Bien sûr, les décisions marketing prennent parfois le pas sur l’aspect artistique, mais qu’importe le titre, du moment que le film est bon !

Partager cet article

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les films à voir
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de latuile76
  • Le blog de latuile76
  • : Pour tous ceux qui aiment le cinéma et les séries TV ! Sur ce blog, je donne tout simplement les impressions sur ce que je regarde...
  • Contact

Recherche

Liens