Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 09:42

 

Edgar Allan Poe a été de son vivant un écrivain américain très connu. Adulé par la gente féminine par ses écrits romantiques, il était aussi détesté à cause de ses critiques dans le Daily Baltimore, ou presque... Car une série de meurtres plus horribles les uns que les autres terrorise la population. En effet, ces assassinats sont l'exact retranscription décrits dans ses romans ! Ces crimes seraient commis par un Copycat littéraire, qui se joue de la police et entraîne le poète dans un jeu de piste maccabre et sanguinaire...

 

Ce film, L'Ombre du mal (The Raven en VO) ne s'inspire pas uniquement des nouvelles de E.A Poe mais s'attache aussi à la vie du poète : "Ce qui m'intéressait le plus était la construction impeccable de ce scénario, qui jumelle ainsi l’œuvre de Poe à sa vie et à la figure d'un serial-killer s'inspirant des nouvelles", explique le réalisateur James McTeigue. 

   

Synopsis : Edgar Allan Poe n’aurait jamais imaginé qu’un de ses "admirateurs" serait assez fou pour recréer les horribles crimes nés de ses délires littéraires ; assez pervers pour l’obliger à devenir son biographe et à narrer par le menu ses sanglants exploits, mis en scène avec une précision diabolique ; assez cruel pour lui enlever la femme de sa vie et l’ensevelir en lui laissant tout juste quelques heures pour la sauver… Pour un écrivain, rien n’est plus troublant que de voir ses fictions prises au pied de la lettre, et ses personnages de fiction s’incarner dans le monde réel. Mais pour l’auteur des "Histoires extraordinaires", l’enjeu est de retrouver au plus vite son "double" démoniaque pour éviter de sombrer lui-même dans une folie sans retour…

 

Edgar/John Cusack et son amour interdit, Emily/Alice Eve

Le producteur du film Aaron Ryder a passé plusieurs années à chercher un acteur capable d'interpréter avec brio le personnage d'Edgar Allan Poe. Ayant plusieurs projets à la fois, John Cusack est finalement parvenu à se libérer pour jouer le rôle et s'est lancé dans un long travail d'investigation qui lui a permis de maîtriser son personnage : "J'ai lu des bios comme "Poe : A Life Cut Short" de Peter Ackroyd, et me suis entretenu avec des experts qui pouvaient s'accorder sur ses traits dominants. C'est à partir de cette vision consensuelle que j'ai pu me faire une image complète du personnage", confie l'acteur.

 Luke Evans incarne l'inpecteur FielsAlice Eve est Emily Hamilton

A l'origine, c'est Ewan McGregor qui devait prêter ses traits au célèbre poète Edgar Allan Poe, tandis que Jeremy Renner (Les Démineurs, Avengers, Jason Bourne Legacy) était pressenti pour incarner l'inspecteur Emmet Fields. Les deux comédiens ont finalement quitté le projet au profit de John Cusack et Luke Evans. Le rôle d'Emily que campe la sublime Alice Eve dans le film a été proposé en premier lieu à Noomi Rapace (Millenium, Sherlock Holmes 2, Prometheus), qui a décliné la proposition. Parmis le casting on retrouve aussi Brendan Gleeson (Ennemi Rapproché), Kevin McNally (Pirates des Caraïbes) et Olivier Jackson-Cohen.

  E.A Poe et Captain Hamilton

A cause d'un immense incendie qui a eu lieu en 1914, toute la partie de la ville de Baltimore dans laquelle Edgar Allan Poe a vécu a été ravagée. Les producteurs ont dû organiser des repérages dans différentes villes comme Montréal, la Nouvelle-Orléans, Prague, Zagreb et Belgrade, mais sans trouver quelque chose de proche du Baltimore de Poe. Ils ont fini par choisir Budapest pour tourner les extérieurs. Tout le reste a été filmé dans des studios en Serbie.

James McTeigue Le réalisateur James McTeigue et Roger Ford, le chef décorateur, ont également réalisé les plans d'une immense machinerie qui porte une lame en forme de croissant et qui bouge suivant le mouvement du pendule. Le metteur en scène a imaginé cette machinerie pour punir Rufus Griswold, un critique qui a beaucoup décrié l'écrivain après sa mort : "En souvenir du mal qu'il lui fit, il nous sembla approprié de lui infliger cette cruelle punition (...) Espérons que Poe nous en saura gré !", s'amuse le réalisateur.

 

 

 Mon avis : Ce film est assez bien fait pour attiré bon nombre de spectateurs car on a tous les ingrédients du genre : il est à la fois baroque et moderne, glauque et parfois gore. Les dialogues sont riches en vocabulaire et l'intrigue est assez soutenue pour nous tenir en allène jusqu'au dénouement final. Plusieurs bons films d'époque Victorienne me viennent à l'esprit comme Sleepy Hollow, Jack L'Eventreur ou encore From Hell mais aussi tous ceux qui ont été fait sur les sérials-killer comme le cultissime Se7en, Copycat et Le Zodiac entre autres.

Partager cet article

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les films à voir
commenter cet article

commentaires

Joelaindien 01/11/2012 21:18

Hello !
un passage et un petit coucou pour te signaler que suite à l'ouragan Sandy,
et les debâts sur les conséquences du réchauffement climatique
j'ai fait une carte des catastrophes naturelles dans le monde depuis 2008,
très instructif sur certains points !
@+

Présentation

  • : Le blog de latuile76
  • Le blog de latuile76
  • : Pour tous ceux qui aiment le cinéma et les séries TV ! Sur ce blog, je donne tout simplement les impressions sur ce que je regarde...
  • Contact

Recherche

Liens