Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2008 3 20 /08 /août /2008 09:11

Je souhaitais parler de ce grand monsieur du cinéma, qui malheureusement a disparu trop tôt à l'age de 73 ans.

   Né le 1 Juillet 1934 à La Fayette, Indiana (Etats-Unis)
Décédé le 26 Mai 2008 à Los Angeles, Californie (Etats-Unis)

Le réalisateur et producteur américain Sydney Pollack s'est éteint ce lundi 26 mai dernier. Fer de lance du cinéma américain des années 70, il laisse quelques chef-d'oeuvres dont "On achève bien les chevaux"(1969), "Les Trois jours du Condor"(1975) et "Jeremiah Johnson"(1971).

     

Ciné live lui rend un bel hommage dans son numéro n° 125.

Des chef-d'oeuvres à son actif qui resterons dans l'histoire du cinéma.Il avait même relancé sa carrière d'acteur (vu dans Michael Clayton avec Georges Clooney en 2007 et Le Témoin Amoureux en 2008 avec patrick Dempsey)!

    

 Michael Clayton - George Clooney et Sydney Pollack     Le Témoin amoureux - Sydney Pollack

On a même pu le voir dans des séries TV comme Will and Grace, Voilà !, Dingue de toi ou encore  Les Soprano.

Ce démocrate convaincu s'est fait spécialiste de thriller-politique comme le cultissime Les 3 Jours du condor ( avec Robert Redford & Faye Dunaway), La Firme (avec Tom cruise &  Gene Hackman) ou plus dernièrement L'Interprète ( avec Sean Penn & Nicole Kidman).

     

Les Trois jours du Condor s'inscrit dans la même mouvance que les thrillers de l'époque.Ce film reflète le climat de paranoïa de l'époque, provoqué par le scandale du Watergate et la méfiance des citoyens américains envers leurs institutions.

 

La Firme est le quatrième plus gros succès commercial de 1993 aux Etats-Unis avec 158,3 millions de dollars de recettes. Devant lui, il y a Jurassic Park (356,7 millions de dollars), Madame Doubtfire (219,2 millions de dollars) et Le Fugitif (183,7 millions de dollars). En France, le film a réuni 1 280 411 spectateurs en septembre 1993.

L'Interprète est le premier film de l'histoire du cinéma à avoir été tourné au siège de l'ONU à New York. Alors qu'Alfred Hitchcock n'avait pas réussi à obtenir l'autorisation pour La Mort aux trousses, Sydney Pollack parvint à convaincre le Sous-secrétaire Général pour la Communication et l'Information publique, Shashi Tharoor.

Biographie

 

Enfant d'immigrés juifs russes, Sydney Pollack part après le lycée étudier l'art dramatique à New York.Après quelques petits boulots, il s'inscrit à la Neighborhood Playhouse où il suit les cours de Sanford Meisner, avant d'y enseigner lui-même en 1958.C'est le grand Burt Lancaster qui lancera sa carrière d'acteur puis réalisateur de télévision, il apparaît pour la première fois au cinéma en 1962 dans La Guerre est aussi une chasse, il se lie alors d'amitié avec un autre jeune acteur : Robert Redford.
Sydney Pollack signe sa première réalisation en 1965 avec
Trente minutes de sursis où le lyrisme de sa mise en scène est déjà sensible. Mais c'est grâce à Propriété interdite (1966), plus abouti et première de ses sept collaborations avec Robert Redford, qu'il se fait vraiment remarquer. Il tourne ensuite trois films consécutifs avec Burt Lancaster, dont le film de guerre Un Château en enfer (1969). Nominé en 1970 à l'Oscar du Meilleur Réalisateur pour On achève bien les chevaux (1969), son western Jeremiah Johnson (1972) est en sélection officielle lors du 26ème Festival de Cannes.
Sa fresque romanesque (
Out of Africa en 1985, pour lequel il remporte sept Oscars), Sydney Pollack a touché à tous les genres cinématographiques qui lui permettait d'aborder le thème des libertés humaines face à la nature, aux médias ou aux institutions, leit motiv de son oeuvre.

Malgré quelques autres films (dont La Firme en 1993), les années 90 ne sont pas aussi inspirées que les précédentes et marquent surtout un retour à sa formation initiale d'acteur. On le voit par exemple dans Maris et femmes de Woody Allen et dans Eyes wide shut de Stanley Kubrick. Mais c'est à travers sa société de production Mirage (fondée en 1985) qu'il est encore le plus actif, en finançant notamment Présumé innocent d'Alan J. Pakula ou encore Raison et sentiments d'Ang Lee.
En 2005, il dirige sa partenaire d'
Eyes wide shut, Nicole Kidman, ainsi que Sean Penn dans L' Interprète, un thriller politique. Après Esquisses de Frank Gehry, un documentaire consacré au célèbre architecte, Pollack se consacre presque exclusivement à ses activités de producteur et de comédien.

Le 1er film que j'ai vu de lui est Tootsie (avec Dustin Hoffman & Jessica Lange) : EXCELLENT !

   Tootsie - Dustin Hoffman et Jessica Lange

Son plus grand chef-d'oeuvre restera Out Of Africa.

 Out of Africa - Souvenirs d'Afrique - Robert Redford

                                                              Merryl Steep & Robert Redford

Redford / Pollack : une fructueuse collaboration

Sydney Pollack dirigea Robert Redford à sept reprises : dans Propriété interdite (1966), Jeremiah Johnson (1972), Nos plus belles années (1973), Les Trois jours du Condor (1975), Le Cavalier électrique (1979), Out of Africa (1985) et Havana (1990).

La filmagraphie de Sydney Pollack est d'une très grande richesse.Il ne s'est jamais prit pour un jeune premier du cinéma malgré la reconnaissance de la critique...Il s'est toujours vu comme un outsider.

Partager cet article

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les réalisateurs
commenter cet article

commentaires

Pandaranol 02/06/2011 00:30

PandaranolMerci pour cet article.

luffy4869 25/01/2011 02:17

Great info, it was quite interesting nice work. I appreciate the information you provided is excellent post. Thanks for sharing this article.

Seotons 05/11/2010 10:52

SeotonsMerci d'avoir partagé cette info

Seotons 05/11/2010 10:52

SeotonsMerci pour ce post :)

Présentation

  • : Le blog de latuile76
  • Le blog de latuile76
  • : Pour tous ceux qui aiment le cinéma et les séries TV ! Sur ce blog, je donne tout simplement les impressions sur ce que je regarde...
  • Contact

Recherche

Liens