Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 08:30

Le film de Norman Jewison "Hurricane Carter" raconte la véritable histoire d'un champion de boxe des poids welters qui est accusé d'un triple homicide. Depuis sa plus tendre enfance, Rubin Carter qui est issu d'un milieu défavorisé, est au mauvais endroit, au mauvais moment. Et l'acharnement d'un policier raciste le dét. Della Pesca, va lui pourrir et le suivre toute la vie.

 

En mai 1975, Rubin Carter envoie un exemplaire de son livre, « Le 16ème Round », à Bob Dylan. Le folk-singer rend visite à Carter en juin de la même année. De cette rencontre naîtra, « Hurricane », l'une des chansons les plus célèbres de son interprète.

 Bob Dylan enregistrera plusieurs versions de cette ballade, dont la version originale, trop subversive, est aujourd'hui encore inédite. D'autres personnalités ont soutenu Rubin comme l'actric Helen Barskin, les boxeurs Joe Frasier ou encore Mohamed Ali mais sans succès pour sa libération.

 Rubin Carter est un boxeur américain poids moyens né le 6 mai 1937 à Clifton, New Jersey. Il est plus connu pour ses condamnations controversées en 1967 et 1976  pour 3 meurtres perpétrés en juin 1966 à Paterson New Jersey, et pour sa libération de prison qui suivit en 1985. Le 28 février 1988, le est signé. L'affaire Rubin Carter aura duré 22 ans.

  Avec un passé tumultueux : maison de correction ou a 17 ans, il s'échappa et rentra dans l'US Army comme parachutiste ou il fût traduit 4 fois en cour martiale, il est renvoyé et rattarppé par les autoritées pour son évasion du centre pour délinquants juvéniles et purgera 10 mois puis peu de temps après sa libération, il fit 4 ans pour agression qu'il plaida couplable. En sept 1961 à sa sortie, il repris la boxe en tant que professionnel. . Ring Magazine fut le premier à le classer dans son "Top 10" des poids moyens en juillet 1963. Son style agressif et puissant  lui vaudra son surnom d'Hurricane... C'est un boxeur américain poids moyens né le 6 mai 1937 à Clifton, New Jersey. Il est plus connu pour ses condamnations controversées en 1967 et 1976  pour 3 meurtres perpétrés en juin 1966 à Paterson New Jersey, et pour sa libération de prison qui suivit en 1985. Le 28 février 1988, le est signé. L'affaire Rubin Carter aura duré 22 ans.

 

Au casting de ce film : Denzel Washington, Vicellous Reon Shannon, Dan Hedaya, Liev Schrieber, John Hannah, Deborah Kara Unger, Clancy Brown, Debbi  Morgan et Rod Steiger.

   Lazarus « Lesra » Martin évoque sa rencontre avec Carter :« (…) debout dans la salle d'attente, je me suis soudain vu coincer à tout jamais dans cette prison, j'ai été pris de panique (…). De le voir devant moi, j'ai bien failli m'évanouir, et je le dis sans exagération. Cet homme qui passait pour un grand boxeur, mais aussi un homme dur, féroce – et même un abominable assassin -, s'est rendu compte de mon état. Il m'a immédiatement pris dans ses bras, sous les yeux ébahis des caïds de la taule qui le voyaient au parloir pour la première fois depuis cinq ans… Il n'a pas dit un seul mot, il m'a tout simplement tenu dans ses bras jusqu'à ce j'aie littéralement cessé de trembler. »

 « (…) Hurricane Carter (…) est un film sur l'espoir, l'endurance… Survivre à ce qu'il a vécu et pouvoir encore sourire… Il a tenu le coup. Moi, je n'aurais pas pu. Personne, d'ailleurs. Il m'a avoué avoir été un enfant particulièrement obstiné. Peut-être fallait-il être quelqu'un d'aussi solide mentalement pour survivre à tout ça. » D.Washington.

  Au moment de la préparation du film, Norman Jewison, le réalisateur, était inquiet. « J ‘étais nerveux au départ. Denzel a plus de 40 ans, je savais que les scènes de boxe seraient assez dures et je l'ai prévenu : « Je ne peux pas t'aider sur ce coup-là. Tu vas être tout seul, au milieu de l'écran, dans ton petit short et je n'ai aucune possibilité de tricher ». Il m'a regardé droit dans les yeux et m'a simplement dit : « Ne t'inquiète pas, je serai prêt. »

  Les premières mises en scène marquantes de Norman Jewison remontent aux années 60'. Il met en scène Le Kid de Cincinnati (avec Steve McQueen) en 1965, Dans La Chaleur de la Nuit (Sydney Poitier, Rod Steiger) en 1967 et L'Affaire Thomas Crown en 1968 puis dans les 70',  Rollerball (avec James Caan) en 1975 ou encore F.I.S.T. (Sylvester Stallone) en 1978. 

Synopsis En 1966, Rubin Hurricane Carter rêve de devenir champion de boxe. Un soir, dans un bar, sa vie bascule. Une fusillade éclate et Rubin Carter se retrouve à tort accuse d'un triple meurtre. Condamné à la perpétuité, il décide de canaliser sa frustration et son désespoir en entreprenant de faire connaître, depuis sa cellule, son histoire au monde. Malgré la publication de son autobiographie, Carter reste derrière les barreaux. Des années plus tard, un adolescent noir convaincu de l'innoncence de Carter correspond avec lui et met en place une campagne visant à lui rendre sa liberté.

   

Pour son rôle, Denzel Washington a remporté l'Ours d'Argent de la meilleure interprétation lors du 50ème Festival de Berlin en 2000) ainsi qu'une nomination pour l'Oscar  et un Golden Globes du meilleur acteur dans un film dramatique. En 1993, le comité de la boxe internationnal restituera la ceinture de champion du monde à Rubin  "l'Ouragan/Hurricane" Carter. Une distinction qui ne s'est jamais faite auparavant pour un boxeur à la retraite.

Partager cet article

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les incontournables
commenter cet article

commentaires

adenoid removal in adults 01/10/2014 12:09

Hell no, I want fooled by the movie. No movie ever had the power to fool me. I am like the mastermind behind every crooked movie out there. I know the tricks and yeah I am skilled.

Présentation

  • : Le blog de latuile76
  • Le blog de latuile76
  • : Pour tous ceux qui aiment le cinéma et les séries TV ! Sur ce blog, je donne tout simplement les impressions sur ce que je regarde...
  • Contact

Recherche

Liens