Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 22:50

Pari réussit pour le film La Vérité si je mens 3 ! Le film toujours à l'affiche, se rapproche du record d'entrées du premier opus (4 890 007 entrées) de cette saga, soit plus de 4 200 000 spectacteurs. Le second, quant à lui avait atteint les 7 469 664 entrées. Alors aller, encore 3 000...llions ! Et on fait affaire.

Un film réalisé par Thomas GilouAvec Richard Anconina, José Garcia, Vincent Elbaz, Gilbert Melki, Aure Atika, Bruno Solo, Amira Casar, Elisa Tovati, Anna Sherbinina, Léa Drucker, Enrico Macias et Cyril Hanouna.

Les Actrices de La Vérité !

Elisa, Laure, Amira, Léa et ci-dessous Anna

L'idée d'un troisième opus est venue en tête des deux scénaristes de la saga, Gérard Bitton et Michel Munz, presque immédiatement après le succès colossal du second volet. Toutefois, l'écriture de leur scénario fut repoussée à plusieurs reprises : "Pendant les années qui ont suivi la sortie du 2, l’idée de tous se retrouver pour faire le 3 est régulièrement revenue. La première difficulté était de faire coïncider les agendas de tous les comédiens, confie Gérard Bitton, son acolyte Michel Munz poursuivant : "Lorsqu’un créneau s’est profilé, nous avons écrit en l’espace d’un an. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec la production, avec qui nous avions des rendez-vous réguliers. Une fois d’accord sur l’histoire principale pour laquelle nous avons très vite trouvé les twists principaux."

Vous avez raté les deux premiers films de la trilogie, pas de panique ! Selon le comédien Gilbert Melki, ce troisième volet ne s'inscrit pas dans la continuité des deux premiers : "C’est peut-être un 3, mais ce n’est pas une suite. Il pourrait très bien s’agir d’un premier. C’est un troisième opus avec la même bande dans une autre histoire. Ce film-là est aussi plus surprenant, plus construit. Tous les personnages ont un parcours personnel dans une histoire plus grande", explique-t-il.

  Le premier opus se déroulait exclusivement dans le quartier parisien du Sentier tandis que le second voyait celui-ci mis à mal par la grande distribution. Dans ce dernier volet, l’arrivée des Chinois a fait reculer le Sentier jusqu’à Aubervilliers, situé en Seine-Saint-Denis. Ainsi, cette trilogie permet à elle seule de retracer l'évolution économique de ce quartier selon le scénariste Michel Munz : "D’une certaine manière, ces rendez-vous nous ont permis de parler de l’évolution du Sentier. [...] Le temps et l’évolution de l’époque nous auront aidés à ne pas nous répéter !"

premiere.jpg Nos chaleureux amis ont migré du Sentier moribond à la banlieue florissante d’Aubervilliers… Là où les vieux entrepreneurs juifs ont laissé le terrain à de jeunes grossistes chinois courageux et dynamiques. La petite bande est toujours aussi soudée, solidaire que lors des épisodes précédents, et la vie suit son cours, au gré des petits évènements familiaux et des affaires.Dov semble toujours frivole, Eddie entreprenant, Yvan transi, Karine désinvolte, Sandra résolue, Chochana naïve, Serge irresponsable et mythomane. Quant à Patrick, il est amoureux et l’heureuse élue est loin d’être facile d’accès.Tout irait pour le mieux jusqu’à ce qu’un vent mauvais apporte son lot d’adversité compromettant sérieusement la cohésion du groupe.Succomberont-ils sous l’orage à la zizanie, ou bien, une fois de plus, à force d’entraide, de ruses et d’habileté, triompheront-ils de la crise avec panache ?

 La baffe qu'Enrico Macias donne à José Garcia dans La Vérité si je mens 3 n'était absolument pas prévue dans le script. Surpris, déboussolé, le comédien a continué de tourner la scène comme si de rien n'était : "Il m’a démanché la tête et il a fallu que j’enchaîne sans partir en fou rire !" se remémore José Garcia.

 Cyril Hanouna fait ici ses premiers pas sur grand écran. L'animateur de la TNT a rejoint le casting du film en août 2010.

Le personnage de Dov, interprété par Vincent Elbaz dans le premier volet, prenait alors les traits de Gad Elmaleh dans le second ; pour ce troisième opus, Elbaz retrouve donc le rôle qui l'a révélé au grand public. 

Les scènes se déroulant dans l'usine chinoise ont été filmées au beau milieu d'un millier de véritables travailleurs se retrouvant par la même occasion figurants du film ! Richard Anconina se souvient : "Nous étions juste à côté d’eux, avec les caméras, les perches, et ils ne levaient même pas le nez. C’est un autre monde, où des gens en vélo, portant des baluchons de foin ou de linge, passent au pied des gratte-ciel les plus spectaculaires du monde."

Partager cet article

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les sagas
commenter cet article

commentaires

Massilia 10/04/2014 10:28

Les informations sont pertinentes,en réalité,l'importation chinoise des produits européens est très bénéfique pour le pays,surtout pour les fournisseurs

Présentation

  • : Le blog de latuile76
  • Le blog de latuile76
  • : Pour tous ceux qui aiment le cinéma et les séries TV ! Sur ce blog, je donne tout simplement les impressions sur ce que je regarde...
  • Contact

Recherche

Liens