Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 07:20

D'après les critiques, le film de Peter Berg Du Sang et des Larmes est comparable à l'illustre La Chute du Faucon Noir de Ridley Scott qui est pour moi une référence du genre ! Mark Wahlberg, Taylor Kitsch, Emile Hirsch et Ben Foster dans une mission suicide qui découle d'un fait réel. Au Box-office US du 12 janvier : Du sang et des larmes détrône La Reine des neiges...

 

Le 28 juin 2005, un commando de quatre Navy Seals prend part à l’opération "Red Wing", qui a pour but de localiser et éliminer le leader taliban Ahmad Shah. Mais rapidement repérés et encerclés, les quatre soldats vont se retrouver pris au piège.

Peter Berg essaye de faire depuis 5 ans. Il voulait même le faire avant Battleship, son précédent film qui fut un flop, mais Universal en décida autrement. Dans une interview accordée au New York Times, le metteur en scène avait expliqué à quel point il est attaché aux valeurs militaires, puisqu'il est allé en Irak et a vu des gens mourir. D'où son envie de s'atteler à la réalisation de Du Sang et des larmes, produit pour un budget nettement inférieur à "Battleship". Dans cette optique, Berg a travaillé pour le salaire minimal (17 000 dollars par semaine) et de nombreux membres de son équipe (Mark Walhberg et Taylor Kitsch inclu) ont également réduit leur salaire.

  C'est à l'initiative de l'auteur du roman Marcus Luttrell que Peter Berg et sa société de production se sont intéressés à l'adaptation de son livre. Il a, en effet, envoyé une copie de son oeuvre, via son avocat, à un proche de la productrice Sarah Aubrey, associée de Berg. Luttrell avoue : "J'aurai beau raconter cette histoire un nombre incalculable de fois, et j'aurai beau avoir d'innombrables lecteurs de mon livre – ce n'est rien en comparaison de l'impact que pourra avoir ce film. Cette fois, j'ai le sentiment d'avoir fait mon boulot. Mission accomplie."

  Afin de rendre hommage aux soldats qui sont au coeur du récit de Du Sang et des larmes, la production a décidé de proposer à de véritables vétérans de l'armée de participer au film en tant que figurants et même pour certains avoir des lignes de dialogue. Encadrant sans cesse le tournage, les SEALs présents peuvent également apparaître à l'écran puisque ce sont eux qui ont piloté l'ensemble des opérations militaires des scènes du film. Ainsi, les comédiens s'engageaient dans des hélicoptères pilotés par de véritables professionnels militaires.

 

Incarnant tous des personnages qui ont réellement existé, les comédiens de Du sang et des larmes, faisant partie de l'équipe de Marcus Luttrell, ont passé de nombreux moments avec les familles des personnages qu'ils incarnaient. Loin d'être des moments embarrassants, les familles ont accepté de rencontrer ceux qui allaient jouer leurs enfants afin que les acteurs leur rendent le meilleur hommage possible.

 

Afin de rendre leurs actions les plus réalistes possibles à l'écran, une bonne partie des comédiens dont les principaux, Walhberg, Kitsch, Foster  ou encore Eric Bana se sont entraînés avec de véritables SEALs dans des actions très musclées. Si musclées que Wahlberg, qui a incarné de nombreux soldats à l'écran, avoue qu'il s'agissait de l'entraînement le plus difficile de toute sa carrière cinématographique.

 Du sang et des larmes s'annonce comme un gros succès, d'autant que le retour critique est excellent : adapté de l'histoire vraie du soldat d'élite Navy SEAL Marcus Luttrell (qui a participé à la promo du film), Du sang et des larmes est un gros film de guerre estampillé "histoire vraie", un genre cocardier qui marche bien aux Etats-Unis. Mais à la différence du récent carton surprise Act of Valor où les Navy SEAL jouent leurs propres rôles, Du sang et des larmes est joué par de vrais acteurs. Wahlberg, également co-producteur, peut ajouter le film à la liste de ses récents succès (Ted, Contrebande, No Pain No Gain)  mais c'est surtout le réalisateur Peter Berg  qui peut être content : Du Sang et des Larmes, qui a coûté 40 millions, démarre mieux que Battleship, son blockbuster (comparable à ID4) mal reçu qui ne gagnait que 25,5 millions pour son démarrage en mai 2012, alors qu'il avait coûté 209 millions...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les films à voir
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de latuile76
  • Le blog de latuile76
  • : Pour tous ceux qui aiment le cinéma et les séries TV ! Sur ce blog, je donne tout simplement les impressions sur ce que je regarde...
  • Contact

Recherche

Liens