Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 09:35

L'excellent réalisateur de la trilogie Millénium Niels Arden Oplev revient sur grand écran avec un film ou il met à l'affiche Colin Farrell et "sa muse" Noomi Rapace. Dead Man Down est l'histoire de Beatrice, la victime d'un parrain se lie avec le tueur à gages  de ce dernier pour assouvir sa vengeance.

 

Ce film a eu les faveurs de Niels Arden Oplev car son scénario contient notamment le thème de la rédemption, un des favoris du cinéaste : "J’aime à croire que même lorsqu’on a perdu tout espoir, on peut avoir une seconde chance, se racheter et reprendre sa vie en main", confie le metteur en scène.

 

Colin et Noomi ne se connaissaient pas avant de travailler sur Dead Man Down. Les deux artistes se sont rencontrés 8 mois avant le début des prises de vues afin de se préparer à l'alchimie entre leurs 2 personnages : "Colin et moi avons discuté de l’histoire et appris à nous connaître. Nous avons créé des liens dès ce premier rendez-vous", révèle la comédienne.

 Le comédien Dominic Cooper (rôle de Darcy) n'en finit plus de grimper les échelons. On a pu le voir dans plusieurs grosses productions ces dernières années comme Mamma Mia, The Devil's Double, Captain América : The First Avenger et dernièrement Abraham Lincoln : Chasseur de Vampires. Le Britannique est une étoile montante du cinéma d'action hollywoodien et ajoute une corde à son arc avec ce Dead Man Down.

  L'acteur Terrence Howard campe Alphonse, chef de la mafia et ennemi de Victor, le personnage incarné par Colin Farrell. C'est la première fois que le comédien campe un méchant, rôle à contre-emploi pour lui : "Je pensais que Terrence Howard serait parfait dans le rôle d’Alphonse (...). À mon sens, pour faire un bon méchant, un personnage doit être complexe. Il y a une dualité dans toute bonne histoire dramatique, tout comme il y a deux facettes dans chaque personnage, et deux raisons qui poussent un personnage à agir comme il le fait", explique Niels Arden Oplev. "Je joue des types bien depuis très longtemps, et parfois il est nécessaire de passer de l’autre côté du miroir pour voir qui nous serions en d’autres circonstances", ajoute Terrence Howard.

Au casting aussi : F.Abraham Murray, Isabelle Huppert et Armand Assante

Synopsis : Victor est le bras droit d’Alphonse, un caïd new-yorkais. Quelqu’un s’en prend à leur gang, dont les hommes sont abattus les uns après les autres, et l’assassin multiplie les messages de menace. Espérant s’attirer les faveurs d’Alphonse, Darcy, un ami de Victor, se lance sur les traces du tueur. Lorsque Victor fait la connaissance de Béatrice, une Française qui vit avec sa mère, Valentine, il est tout de suite attiré. Il va vite découvrir qu’elle n’est pas ce qu’elle prétend. Béatrice est une victime qui cherche à se venger – et pour cela, elle a besoin de l’aide de Victor. Mais Béatrice va elle aussi se rendre compte que Victor n’est pas exactement ce qu’il avait dit. Lui aussi a un compte à régler… Ces deux êtres assoiffés de vengeance vont mettre au point un plan qui n’épargnera personne…

   

Pour créer les décors de Dead Man Down, réalisateur a fait appel à son chef décorateur de Millénium, Niels Sejer  : "Niels Sejer était très enthousiaste à l’idée de construire des décors qui puissent en quelque sorte se fondre dans le paysage réel. Chaque décor, chaque lieu de tournage, chaque rue où nous avons tourné était inscrit bien à l’avance dans l’esprit du réalisateur. Il voulait que les décors soient intéressants et qu’ils aient l’air vrais, tout en étant un peu améliorés, qu’ils possèdent ce petit truc en plus pour que l’on soit captivé par ce que l’on voit. Par conséquent, on est non seulement embarqué par l’histoire, mais également par l’univers créé par Niels", confie le producteur Ori Marmur.

D'après les critiques : - Comment faire compliqué en racontant une histoire basique de vengeance ? C’est le défi relevé par Niels Arden Oplev (Millénium – Le Film) avec ce long métrage qui relate une invraisemblable machination ourdie par le personnage de Colin Farrell pour venger la mort de sa famille. Là-dessus se greffe une histoire d’amour tout aussi improbable entre le héros et sa voisine balafrée (une Française à l'accent rocailleux incarnée par Noomi Rapace !). De belles séquences de fusillades et de destruction sont néanmoins à sauver - Un polar qui soigne la forme au détriment du fond, d'autant plus dommage de déplorer ce manque de style tant Niels Arden Oplev aurait pu apporter aux Etats-Unis sa patte européenne, sans doute bridé par l'énorme rouleau compresseur hollywoodien - Une double histoire de vengeance, qui donne, même si certains rebondissements sont parfois exagérés, un thriller retors et haletant, dont la love story, entre Colin Farrell et Noomi Rapace, est fort séduisante - Le plus gênant, de fait, c’est que Dead Man Down n’est pas bâclé, et que tout ce petit monde s’efforce d’insuffler une vitalité à l’ensemble, de composer une atmosphère, réalisateur compris, lequel tâche de maintenir via les scènes d’action et leurs brutales chorégraphies un semblant de tempo, sans abdiquer une progression dramatique relativement construite. Ce qui en résulte, c'est de ces efforts qu’un film sur commande rend un écrit et un filmé un peu grossié et un final quelque peu raté.

Partager cet article

Repost 0
Published by Latuile76 - dans Les films à voir
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de latuile76
  • Le blog de latuile76
  • : Pour tous ceux qui aiment le cinéma et les séries TV ! Sur ce blog, je donne tout simplement les impressions sur ce que je regarde...
  • Contact

Recherche

Liens