Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 01:10

Après avoir été découvert dans la série Alias de J.J Abrams aux côtés de (madame Affleck) Jennifer Garner, puis dans le cultissime "Very Bad Trip" ou il prend la cuite de sa vie avec ses potes (on attends la suite avec impatience !!!) et enfin dans "L'Agence Tous Risques" le film avec Liam Neeson (qui a fait un surprenant flop au Box-Office) ou il montre son corps body buildé reprenant le rôle de Dirk Benedict/fûté, Bradley Cooper l'acteur qui monte, qui monte, devient écrivain sous estasy face à Bob DeNiro dans "Limitless"...

 

Un écrivain essaie une nouvelle drogue censée décupler les facultés intellectuelles. Celui-ci devient célèbre grâce à la substance mais bien vite des effets secondaires apparaissent...

Vous le savez peut-être, nous utilisons les capacités de notre cerveau à environ 20%. Eddie Morra, le héros du film, est un écrivain raté. Lorsqu'il va découvrir une pilule lui permettant d'utiliser 100% de son potentiel, sa vie va changer à jamais. Pour le meilleur ou pour le pire ? Avec un tel sujet, lorgnant sur la science fiction, le réalisateur avait toutes les cartes en main pour réussir un thriller de qualité.

 

Abbie Cornish et Anna Friel

 La scénariste Leslie Dixon parcourait les rayonnages d'une librairie d'occasion, quand elle est tombée par hasard sur le roman Le Champ de ténèbres. L'idée de base de ce thriller l'a immédiatement intriguée. Elle raconte : "J'ai acheté le livre et je me suis plongée dedans. Arrivée à la moitié, j'ai ressenti un frisson d'excitation : cela pouvait devenir un film extraordinaire. J'ai acheté les droits..."

 

Limitless devait originellement s'appeler The Dark Fields, qui est le nom du roman dont il est tiré et qui est sorti en France sous le titre Le Champ des ténèbres. Bradley Cooper à d'ailleurs prit 10 kilos pour ce rôle afin de rendre son personnage plus crédible.

Eddie Morra rêve d'écrire, mais l'angoisse de la page blanche le paralyse. Sa vie sans éclat bascule lorsqu'un ami lui fait découvrir le NZT, un produit pharmaceutique révolutionnaire qui lui permet d'exploiter son potentiel au maximum. Eddie peut désormais se souvenir de tout ce qu'il a lu, vu ou entendu ; il peut apprendre n'importe quelle langue en une journée, résoudre des équations complexes et subjuguer tous ceux qu'il rencontre tant qu'il reste sous l'influence de cette substance qui n'a pas encore été testée.


Très vite, Eddie fait aussi merveille à Wall Street, où ses prouesses attirent l'attention de Carl Van Loon, un puissant magnat de la finance, qui lui propose de négocier la plus grosse fusion de l'histoire. Eddie ignore encore que des gens sont désormais prêts à tout pour mettre la main sur son stock de NZT. Alors qu'il découvre le danger, il doit aussi affronter les terribles effets secondaires du produit. Pour survivre à ceux qui le pourchassent de toutes parts, Eddie puise de plus en plus dans ses réserves. En aura-t-il suffisamment pour se montrer plus intelligent que tous ses ennemis ?

Box-office USA 18-20/03/11 : Limitless prend la tête
  Neil Burger le réalisateur de Limitless. Le film s'empare de la tête d'un petit box-office américain où La Défense Lincoln et Paul démarrent timidement. D'après la critique : "Ridicule au possible, malgré une prémisse qui aiguise l'imagination, Limitless demeure un blockbuster efficace, divertissant au plus, aux limites du genre hollywoodien entendons-nous, qui risque de bien s'en sortir, même si on aurait aimé qu'il aie plus loin dans ses explorations."." En terme de rythme, on ne peut rien reprocher au film, qui ne souffre d'aucun temps mort du début à la fin. La mise en scène est plutôt inspirée. Bien que bourrée d'effets de style, elle n'est jamais superflue ou too much. Enfin, si Robert De Niro n'apporte rien à son rôle, Bradley Cooper confirme tout le bien que l'on a pu penser de lui dans ses précédents films. Là ou le bat blesse, c'est, comme souvent à Hollywood, au niveau du scénario. Rondement mené durant la première partie du film, celui-ci ne mène finalement pas à grand chose alors que le potentiel était là." ." Limitless est un thriller réussi. Sans grande imagination ni ambition mais particulièrement efficace, il remplit parfaitement son rôle pour une soirée détente au ciné." Surfant sur la côte de popularité de son acteur principal aux Etats-Unis pour lequel ce film est son 1er en tant que tête d'affiche, Limitless réalisé par Neil Burger à qui l'on doit le sympathique "The Illusionnist" avec Edward Norton et Jessica Biel, a reçu dans l'ensemble des critiques favorables. D'après elles, Bradley Cooper devient de plus en plus une valeur sûre d'Hollywood. Quand à Robert DeNiro dont le CV est long de plusieurs mètres fait apparement le minimum syndical, avec un temps limité dans le film.

Partager cet article

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les films à voir
commenter cet article

commentaires

www.equip-pro.eu 05/09/2013 14:09

Limitless, j'adore ce film. Si seulement ça existerait, ça serait une catastrophe pour le monde :s

coursework writing services 05/06/2011 22:13

Abbie Cornish is very nice! Just a pretty young woman with good character.

Présentation

  • : Le blog de latuile76
  • Le blog de latuile76
  • : Pour tous ceux qui aiment le cinéma et les séries TV ! Sur ce blog, je donne tout simplement les impressions sur ce que je regarde...
  • Contact

Recherche

Liens