Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 01:35

Le génial Tim Burton a réalisé un film onirique et baroque comme à son habitude. Pour l'avoir vu en 3D, j'ai trouvé que ce film est techniquement très bien fait avec des prouesses numériques magnifiques tant pour les personnages que pour les décors. Bref cet Alice aux pays des merveilles est une réussite incontestable.

"Je voulais raconter cette histoire d'une nouvelle façon car aucune des adaptations cinéma ne m'a jamais vraiment plu. Je voulais transposer à l'écran l'imagerie que cette histoire a créée en moi", explique Tim Burton.


Jeune fille curieuse, aimable mais dissipée, Alice est prête à tout pour sortir de son quotidien mortellement ennuyeux. Même à suivre un étrange lapin blanc...

 

Un conte en 3D !

Seconde adaptation par Disney du classique de Lewis Carroll, Alice au Pays des Merveilles de Tim Burton est un conte fantastique coloré, décalé, déjanté ... et en 3D! En effet, le réalisateur qui refusait de faire du stop motion, a préféré mêler prises de vue réelles et animation. "La plupart des techniques ont été expérimentées au cinéma, mais on espère proposer ici un mélange assez novateur" . Tim Burton signe avec ce film sa toute première expérience en 3D... De ce fait, il faut un petit temps d'adaptation. Le réalisateur expliquait d'ailleurs pendant le tournage, que la magie de la technologie n'avait pas encore opérée. "A vrai dire, c'est une façon de travailler qui n'a rien à voir avec celle à laquelle je suis habitué. Quand on a un plateau et des acteurs, on voit tout de suite ce que cela rend, ce qu'on a. Là, c'est l'inverse... on a toutes ces pièces, et on voit le resultat final de ce qu'on a filmé que très très tard dans le processus de réalisation. Donc c'est vraiment étrange."

 

 Avec Alice au pays des merveilles, Johnny Depp tourne pour la septième fois (et la quatrième d'affilée) avec Tim Burton, soit une fois qu'Helena Bonham Carter, qui en est ici à sa sixième collaboration avec son réalisateur de mari. Le film marque par ailleurs les retrouvailles de Johnny Depp, Helena Bonham Carter, Alan Rickman et Timothy Spall, qui s'étaient donnés la réplique (en chanson) dans Sweeney Todd, le précédent film de Tim Burton.  

Si la tête d'Helena Bonham Carter a été retouchée par ordinateur pour paraître deux fois plus grosse sur l'écran que dans la réalité, la comédienne devait néanmoins passer par une longue séance de maquillage : "Cela prenait trois heures, mais j'adore être royale. Le problème, c'est que comme elle n'arrête pas de hurler, je perdais ma voix presque tous les jours vers 10h00... (...) C'était vraiment épuisant toutes ces colères !", raconte l'actrice.

 Selon Tim Burton lui-même, c'est la gravité, la sagesse et la maturité de Mia Wasikowska qui l'ont convaincu de donner le rôle d'Alice à la jeune comédienne : "C'est une qualité [la maturité] que j'ai toujours aimé sentir chez les gens. Cela se perçoit tout de suite dans leur regard, et nous avions besoin d'une personne capable de produire cet effet", explique le réalisateur.

 

Avec plus de 116 millions de dollars de recettes pour son premier week-end d'exploitation aux Etats-Unis, Alice au pays des merveilles a réalisé le meilleur démarrage pour un mois de mars, le meilleur démarrage pour un film en 3D, le meilleur démarrage pour un film en IMAX, et le meilleur démarrage de tous les temps pour un film n'étant pas une suite.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Unique dissertation titles 09/11/2010 10:47

Unique dissertation titlesThis post includes all information that I have always required. Although on internet we find a lot of information but the practical information is limited which you have originated in this post.

Présentation

  • : Le blog de latuile76
  • Le blog de latuile76
  • : Pour tous ceux qui aiment le cinéma et les séries TV ! Sur ce blog, je donne tout simplement les impressions sur ce que je regarde...
  • Contact

Recherche

Liens