Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 03:29

Un film du Luc Besson est un évènement dans l'hexagone. Adèle Blanc-Sec en fait partie. Tiré de l'oeuvre de Tardi à qui l'on doit aussi Nestor Burma ( incarné pour la télévision par Guy Marchand), ce film historico-fantastique met en scène la jolie Louise Bourgoin, ex-miss météo du grand journal de Canal+ de Denisot.

 Le suspens n'aura pas duré très longtemps. Alors que les noms de Sylvie Testud et Louise Bourgoin circulaient pour incarner l'héroïne de Jacques Tardi au cinéma, c'est cet dernière qui a enlevé le rôle. De passage à Cannes pour le festival, le réalisateur du Grand Bleu a profité de son invitation sur la plateau du Grand Journal de Michel Denisot pour officialiser le rôle de l'ex-miss météo de Canal +. Il a également annoncé que le casting serait complété par Mathieu Amalric en méchant de l'histoire, Jean-Paul Rouve en aventurier (Albert ou Joseph ?), Gilles Lellouche en inspecteur Caponi et Frédérique Bel dans le rôle de la soeur d'Adèle Blanc-Sec.


Luc Besson confirme également ce qui ne faisait plus grand doute. Qu'il ne prend pas encore sa retraite de réalisateur et sera bien derrière la caméra pour cette adaptation en trois longs métrages.
 La diffusion du deuxième "teaser" du film Adèle Blanc-Sec mis en scène par Luc Besson soulève à Angoulême un  certain nombre de réactions.

1) Tout d'abord, ce sont les questions liées à la fidèlité du film par rapport à la BD qui tracassent les festivaliers. Ce deuxième film a montré une Adèle Blanc-Sec, incarnée à l'écran par Louise Bourgoin, qui selon certaines personnes est "largement plus belle que dans la BD de Tardi". Sur le Net, on a pu lire qu'à un moment donné que Sylvie Testud, qui venait d'endosser la défroque de Calamity Jane dans le Lucky Luke de Dujardin (donc très branchée adaptation de BD à lécran) avait un temps été envisagée pour jouer Adèle.

2) Autre réaction des amateurs de BD en pélerinage angoumoisin, d'après les premières images du film -et surtout la musique qui l'accompagne qui rappelle furieusement les mélopées cuivrées de John Williams-, on ne peut s'empêcher de penser qu'Adèle Blanc-Sec est devenue, sous la caméra de Besson, "une sorte d'Indiana Jones en jupons"!

3) Sinon, c'est la grande fidélité à certaines cases de la BD originale, qui semble séduire tous ceux qui ont vu le petit film diffusé hier soir au théâtre d'Angoulême. Par exemple,on croirait tout roit sortie de la BD de Tardi l'acteur qui interprète le Président de la république, qui parade dans les grands bureaux de l'Elysée.

En hurlant qu'un ptérodactyle, vieux de 350 millions d'années, s'était échappé du museum du jardin des plantes de Paris, ils sont parfaits et rappellent ceux qu'on avait vu jadis dans la série TV Les Brigades du Tigre

Quant à l'image ci-dessus, elle montre bien l'atmosphère très égyptologique et baroudeuse de l'héroïne créée par Jacques Tardi.

Un chapeau à froufrous et crinoline, une mine étonnée mais pas plus effondrée que ça par le revolver argenté qui la menace... et les flammes tremblotantes des torches qui suggèrent qu'Adèle est parti faire de l'archéologie fantastique du coté du Caire avec son amie la momie en folie!!! vivement le 14 avril prochain qu'on puisse découvrir de ses propres yeux cette adaptation au budget pharaonique d'une trentaine de millions d'euros.

 

Synopsis : En cette année 1912, Adèle Blanc-Sec, jeune journaliste intrépide, est prête à tout pour arriver à ses fins, y compris débarquer en Égypte et se retrouver aux prises avec des momies en tout genre. Au même moment à Paris, c'est la panique ! Un oeuf de ptérodactyle, vieux de 136 millions d'années, a mystérieusement éclos sur une étagère du Jardin des Plantes, et l'oiseau sème la terreur dans le ciel de la capitale. Pas de quoi déstabiliser Adèle Blanc-Sec, dont les aventures révèlent bien d'autres surprises extraordinaires...

 Mon avis :  Estétiquement et visuelement bien fait, le film est plutôt fidèle à l'univers de la BD de Jacques Tardi ; Les décors d'avant la 1ère guerre, les personnages dont les maquillages sont dignes de Dick Tracy avec Warren Beatty et Madonna ainsi que l'ambiance de cette époque. Louise Bourgoin s'en sort à merveille sauf peut-être dans le registre du sentimental ou elle me paraît nettement moins crédible que dans la comédie. Les seconds rôle sont eux parfait, Jean-Paul Rouves en tête.

Un film amusant et agréable à voir...

Partager cet article

Repost 0
Published by chrys76 - dans Les films à voir
commenter cet article

commentaires

Dissertation methodology 20/05/2011 14:31

Dissertation methodologyWhen the students are required to put in writing their papers, they flash to the internet for assistance.

Buying a thesis paper 04/05/2011 12:52

buy thesisIt is very complicated and uninteresting to flutter the pages of a book, but being a computer savvy person, it is easy for me to read on websites.

Présentation

  • : Le blog de latuile76
  • Le blog de latuile76
  • : Pour tous ceux qui aiment le cinéma et les séries TV ! Sur ce blog, je donne tout simplement les impressions sur ce que je regarde...
  • Contact

Recherche

Liens